AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2211208819
Éditeur : L'Ecole des loisirs (30/08/2012)

Note moyenne : 2.77/5 (sur 11 notes)
Résumé :
Oui, c'était bien une île de rêve, mais pas seulement celui des vacances sur des plages de sable blanc, pas celui que nous avions eu avant que mon père disparaisse, oui, c'était bien une île de rêve, d'un rêve si puissant que des hommes, des femmes, des enfants n'hésitaient pas à embarquer sur des bateaux de fortune, vétustes, surchargés, des hommes, des femmes et des enfants n'hésitaient pas à embarquer sur des pneumatiques pour rejoindre Lampedusa, quitte à y lais... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Jumax
  21 septembre 2012
Ce petit livre (même pas 80 pages) c'est comme un poème ou un rêve. le narrateur dérive dans son enfance, dans ses souvenirs de Lampedusa, des gens qu'elle rencontre. Un beau texte très bien écrit .
Commenter  J’apprécie          130
docidf
  12 novembre 2013

Lampedusa /DESBIOLLES, Maryline
Ecole des Loisirs – Septembre 2012 – 79 pages (Médium)
ISBN 978-2-211-20881-9 - Prix : 6,50 €
Résumé : Une petite fille raconte son enfance heureuse dans l'arrière-pays niçois jusqu'à la disparition brutale de son père et l'arrivée de la famille dans un appartement exigu d'un quartier pauvre de Nice, loin des projets de vacances familiales sur l'île rêvée de Lampedusa. A l'école, elle fait la connaissance de Fadoun, jeune africaine de Djibouti, sortie de l'enfer de la misère et échouée sur l'île de Lampedusa. Etrangère, imprévisible et fantasque, Fadoun ne se liera d'amitié qu'avec notre héroïne qui va l'apprivoiser jusqu'au jour où …
Mots clés: IMMIGRATION / ITALIE / DEMENAGEMENT / SEPARATION / DEUIL/
Commentaires : Dans ce court roman, deux petites filles naufragées se lient d'amitié à Nice, autour du ruisseau le Paillon, réunies par l'évocation de cette île mythique, idéalisée ou terrifiante, où se sont écroulés leurs rêves de vie familiale heureuse pour l'une, de sortie de l'enfer de la misère africaine pour l'autre. La description tout en finesse des sentiments et la poésie dans l'évocation du sud envoûte le lecteur tout en décrivant le drame si actuel de l'immigration et de la séparation.
Bien qu'écrit simplement, il n'est pas certain que ce roman soit reçu facilement par des collégiens.
Pistes de discussion :
• Qu'est-ce qui rapproche l'héroïne et Fadoun ?
• Pourquoi Fadoun n'est-elle pas bien accueillie à l'école ?
• Comment se finit ce roman ?
• Que savez-vous de Lampedusa ? Comment se passe cette immigration ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
psambou
  17 février 2015
Un petit livre raconté du point de vue d'une jeune fille. Sa famille avait un rêve, partir en vacances à Lampedusa, et puis le père est parti. Il a fallu déménager, trouver sa place dans un quartier de Nice. Et c'est la rencontre avec Fadoun, de Djibouti, qui elle est passée par Lampedusa avec sa famille avant d'arriver en France. Une histoire sensible, écrite avec beaucoup de poésie, mais toute la première partie "le dernier été" prend peut-être trop de place par rapport à la rencontre avec Fadoun.
Commenter  J’apprécie          10
alexf
  27 décembre 2013
Le nom de Lampedusa, synonyme de vacances pour la jeune narratrice de ce court récit, prend un tout autre sens lorsqu'elle rencontre Fadoun, une jeune immigrée africaine. L'histoire de ces deux jeunes filles est à l'image de la première de couverture : fragile comme un bateau de papier.
Public : 5e-3e
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
Ricochet   15 janvier 2013
Maryline Desbiolles s’empare à la fois d’éléments personnels et de l’actualité dans ce court roman d’une fragilité, d’une poésie d’écriture qui cachent sa grande force émotionnelle et son engagement.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
JumaxJumax   19 septembre 2012
"Et j'étais alors si petite que les herbes étaient toujours hautes. Et j'allais dans les champs, toujours protégée par les herbes hautes. Mon royaume d'herbes dont le ciel n'était pas le plafond, pas le toit, pas la limite, mais la démesure, la promesse de changements justement illimités. Et si j'avais le vertige en regardant le ciel, allongée dans le champ, je me sentais aussi à l'abri. Il n'y avait pas de contradiction."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
JumaxJumax   19 septembre 2012
"Quand j'étais petite, mais je ne suis pas bien grande.
Quand j'étais petite, je n'étais vraiment pas grande, je croyais ne jamais devenir grande.
Quand j'étais petite, je n'étais pas grande.
C'était avant. Il y a un siècle, des années lumières, avant la révolution. C'était je crois, avant l'été de l'année dernière, avant la guerre, avant la disparition des lucioles."
Commenter  J’apprécie          110
Videos de Maryline Desbiolles (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Maryline Desbiolles
Maryline Desbiolles - le beau temps .Maryline Desbiolles vous présente son ouvrage "Le beau temps" aux éditions Seuil. Rentrée littéraire automne 2015. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/desbiolles-maryline-beau-temps-9782021241525.html Notes de Musique : le quai des brumes Jaubert - largo. ® www.mollat.com Retrouvez la librairie Mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat You Tube : https://www.youtube.com/user/LibrairieMollat Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : immigrationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Musique d'écran, Musique des grands !

Quel réalisateur, icône de de la nouvelle vague, a choisi une musique de Maurice Jaubert pour accompagner un film (avec Nathalie Baye et Antoine Vitez) réalisé en 1978, d'après trois nouvelles de Henry James ? La femme de Gérard Mazet vient de décéder. Julien Davenne est arrivé dans l'est de la France pour le réconforter, mais lui-même vit un véritable drame : il est veuf, vit avec une gouvernante et Georges, un enfant sourd et muet à qui il apprend à parler. Dans cette même maison, où il abrite sa solitude, il a aménagé une chambre entièrement consacrée au souvenir de sa femme Julie.

Jean-Luc Godard
Claude Lelouch
François Truffaut
Jules Dassin
Jacques Rivette
Eric Rohmer

12 questions
7 lecteurs ont répondu
Thème : Le beau temps de Maryline DesbiollesCréer un quiz sur ce livre