AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2351221583
Éditeur : Editions Sulliver (11/10/2016)

Note moyenne : 4/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Quasi amnésique, Ambre vit dans un foyer où la visitent des hommes de passage. Elle a perdu le fil de sa vie.
En quête d’elle-même et de sa dignité bafouée, c’est pour elle une évidence: elle s’envolera pour le territoire le plus chargé en mémoire et le plus souffrant du globe, la Palestine.
Un périple à travers les ruines de son passé (sa mère décédée à sa naissance; son père abusif qu’elle ne peut s’empêcher d’aimer…). Et par ce voyage elle découvrir... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Wolkaiw
  15 octobre 2016
Par où commencer ?
Une lecture non pas difficile mais plutôt lente, et ce pour plusieurs raisons. La première, sans doute la plus significative, n'est autre que celle du style, une plume en apparence légère mais qui demande que l'on s'attarde dessus, pour en saisir toute la volupté, toute la poésie qui en ressort. La deuxième est quant à elle plus de l'ordre de la compréhension, il n'était pas chose aisée que de comprendre tout ce que l'auteur a voulu nous transmettre, réflexion et incompréhension se mêlaient parfois dans un savoureux mélange de malaise, dans une symphonie quelque peu désorganisée. L'écriture m'a laissé l'impression d'être telle une brise qui caresse le visage un matin d'automne, une délicatesse que l'on doit prendre le temps d'apprécier.
Le récit tourne autour d'un personnage central connu sous le nom d'Ambre, Ambre est une jeune fille à la fois mystérieuse et intrigante, amnésique et singulière elle provoque tour à tour un flot de sentiments différents et contraires. Sa rencontre avec Saint Barnard va changer sa vie, mais aussi celles des autres protagonistes. C'est à travers son regard particulièrement naïf que des notions fortes se dessinent. Qu'est-ce que Dieu et la religion ? Qu'est-ce que la vertu sinon ce que les honnêtes gens pensent posséder ? L'idée d'une force supérieure, d'une entité apparaît ici comme une ombre planant au-dessus de la tête des personnages. Ambre se cherche un but, vainement, son amnésie l'a contraignant à errer, parfois avec quelques éclairs de lucidité, le plus souvent sans réel souvenir de ce qu'elle est.
J'ai trouvé ce récit particulièrement dérangeant par moments, Ambre n'avait aucune emprise sur son corps qu'elle livrait dans une sorte de viol consentant, ces passages étaient gênants, ils témoignaient d'une relation plus qu'ambigüe avec les hommes mais aussi avec le monde extérieur. Même la mort semblait abstraite au regard d'Ambre, au même titre que l'amour, comme si tout était placé sur un pied d'égalité, tuer, aimer, vivre, mourir. Les émotions transparaissent en demi-teinte, souvent enfouies, comme des non-dits que le lecteur tente de devenir, d'en dessiner les contours.
Une sorte de fil conducteur guide le récit, ce sont les souvenirs, corde à laquelle se raccrocher, point de lumière dans l'obscurité. Ambre essaie, ou n'essaie pas, mais toujours est-il que parfois elle se souvient, par bribes détachées, dans ses rêves, dans ses actions, de ce qu'elle était autrefois. le spectre de sa vie passée flotte et l'englobe ; son père, Charnelle, sa mère, la mort surtout.
Une histoire qui trouble, provoque différentes émotions à la lecture, comme si un mur était erigé entre le lecteur et les personnages. J'ai eu du mal à apprécier ce livre, à en saisir toute la portée à la fois symbolique et morale – je ne suis d'ailleurs pas sure d'y être parvenue. Toutefois, je ne peux nier que ce livre soit parsemé de très beaux passages tout aussi agréables à lire que profonds, et ce avec une forte morale. Ce fut un régal à lire mais j'ai eu trop de difficultés à entrer dans l'histoire, comme s'il manquait un petit quelque chose pour faire de ce livre une véritable merveille.
En définitive, Au pays des femmes cachées me laisse une impression mitigée. Il s'agit d'un livre qu'il faut prendre le temps de savourer et d'analyser, un récit avec de belles réflexions qui ne laissent pas indifférent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Low90
  16 octobre 2016
Une vraie bonne découverte, j'ai beaucoup aimé ma lecture, j'ai découvert ici un nouvel auteur que je pense je vais suivre pour voir ses prochains livres.
On trouve ici le personnage d'Ambre, c'est un peu le seul personnage de l'histoire même si on voit d'autres individus graviter autour d'elle. On la suit dans son aventure ou elle part à la recherche de sa mémoire mais surtout de qui elle est vraiment. Ce livre a pour thème la recherche de soi de son identité et pour cela Ambre va traverser différents pays où elle va y découvrir une nouvelle façon de vivre, un nouvel univers. Petit à petit, sur la route elle va finir par trouver ce qu'elle cherche.
J'aime bien la façon dont l'histoire est écrite, on a l'impression d'être spectateur de l'histoire d'Ambre, on a un certain détachement dans l'histoire ce qui donne une certaine impression poétique dans l'écriture.
Enfin bref, c'est un vrai plaisir de lire ce livre qui a eu une écriture fluide. Ce livre fera sans aucun doute parie de mes préférés de l'année 2016.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Nathaliecez
  26 septembre 2016
Au pays des femmes cachées de Damien DESBORDES
J'ai d'abord trouvé ce roman difficile à lire et à comprendre, puis, petit à petit je suis entrée dans l'histoire de cette jeune femme.
Ambre, ou Marlene de son vrai nom, semble avoir perdu la mémoire. On la retrouve plus ou moins emprisonnée dans un puits, ou des hommes viennent la visiter. Dans sa recherche d'elle même et de sa mémoire, on apprend que sa mère est morte en la mettant au monde, et que son père abusait d'elle. Chose qu'elle trouve tout à fait normal, du fait qu'elle se considère coupable de la mort de sa mère et qu'il faut donc la remplacer sur tous les points. Comme elle trouve normal et agréable, qu'un homme vienne la violer dans sa prison, le soir, quand le campement s'arrête.
D'une écriture parfois crue, mais efficace, l'auteur nous livre une tranche de vie d'une jeune femme en quête de son identité, en pleine tourmente de la guerre à Gaza.
J'ai trouvé l'histoire, parfois choquante, parfois bouleversante.
Ce livre ne laisse pas insensible et soulève des sentiments assez forts qui lui octroient le droit d'être classé dans les bons romans de la rentrée.

Lien : http://lechatquilit.e-monsit..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
NathaliecezNathaliecez   26 septembre 2016
Autrefois, Ambre s'appelait Marlene. Selon les papiers qui voulaient lui dresser un état civil, elle s’appelait encore Marlene, et elle avait un nom “de famille” qui ne lui disait rien. Plus personne n’employait ces mots tabous (qui se souvenait ?) : Marlene, famille...Son histoire s’était confondue avec le vaste passé du monde. Un matin, elle s’était réveillée Ambre.

Ambre sentait confusément qu’elle aurait pas dû être triste. Mais comment pleurer quand on ne sait pas pourquoi ? Elle se savait en deuil, n’ignorait pas à quel point c’était important et grave, mais elle n’en faisait rien, de son deuil. Elle le portait comme une robe légère, noire dentelle, une robe qui ne remontait pas tout à fait en haut et ne descendait pas tout à fait en bas.

Le pays des infidèles, c’était le pays des cailloux avec plus de bruit et moins de passants. ça s'appelait aussi Gaza, allez savoir pourquoi, et c’était très joli malgré la pluis extrêmement froide. En outre on y menait une belle guerre, d’une finesse sans pareille. Terroriste ! braillaient des faces qui n'avaient jamais lu le livre.

Intifada, ça voulait dire guerre des pierres, qui voulait dire guerre des roquettes (un nom de salade pour un jouet de combat), qui voulait dire guerre des attentats-suicide : ne vivons pas pour rien, mourons pour tuer.

Le soir, il la violait puis les grillons reprenaient leurs chants. Ambre appréciait le rapprochement de ce corps contre le sien parce qu’il était comme une louange. Le viol n’était pas requis. Elle était en captivité car elle l’avait décidé, et ce jeu durerait aussi longtemps qu’elle le voudrait bien. C’était assez agréable de laisser le sang de cet homme qui sentait la laine brute, lentements la conquérir.

Le berger n’attendait pas de réponse. Ambre retournait se coucher en frôlant la toile de tente, oubliant qu’elle n’avait pas mangé depuis la veille. Elle pensait à cette guerre qui n’en finissait pas et à un garçon qui l’appelait son petit oiseau blessé et n’avait pas voulu devenir son maître. lL philosophe était revenu dans sa tête.

Ambre croyait en avoir terminé avec le rêve de la prison, mais elle se trompait. La prison rode était un point fixe de son existence, presque un symbole. Avec des variations tout juste perceptibles. Ambre retournait en rêve dans le puits, et c’était un des seuls rêves qu’elle parvenait encore à faire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
WolkaiwWolkaiw   14 octobre 2016
Les émotions, ce sont aussi et surtout des étincelles. La plupart des gens les expulsent autour d'eux en parlant ou en s'exprimant ou en consommant des drogues. D'autres choisissent l'art pour s'en libérer. Transformées en mot, les émotions-étincelles peuvent crépiter, s'étendre, revenir un peu, s'épanouir, disparaître. C'est la destiné de toute étincelle que de briller un cours instant, rougeoyer, voyez-vous. Puis elles s'évanouissent. Un éclair puis la nuit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LucieSDLucieSD   02 mai 2017
La vie, selon Ambre, c'est l'endroit où se rendent les saints quand ils en ont assez d'être seuls là-haut.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : amnésieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Damien Desbordes (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
402 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre