AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782218954221
128 pages
Éditeur : Hatier (24/08/2011)

Note moyenne : 3.24/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Tristan et Iseut s'aiment éperdument ; mais il est le neveu du roi Marc et elle en est l'épouse. La plus célèbre histoire d'amour du Moyen Âge, dans une adaptation nouvelle qui en restitue toute la finesse et l'intensité.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
minedecrayonancien
  10 avril 2015
Trisant et Iseult... qui ne connait pas ce mythe, célèbrissime histoire d'amour moyénageuse ? mais qui l'a vraiment lue...
Je n'étais pas spécialement enthousiasmée à lire une histoire que je pensais presque "cucu", mais, en fait, j'ai pris plaisir à lire ce petit livre d'une centaine de pages (environ une heure pour le lire en gros, donc vraiment ça vaut le coup...)
C'était très intéressant, d'un style facile, émouvant sur la fin... à lire.
Commenter  J’apprécie          40
5JAUNEdeMAUVEZIN
  10 novembre 2016
Ce livre nous parle d'une jeune femme Iseult qui doit épouser le roi Marc de Cournouailles qui est l'oncle de Tristan l'orphelin . Mais pendant le voyage vers Tintagel ,Tristan et Iseult boivent par erreur un philtre d'amour. Cependant le roi Marc qui devait épouser Iseult est très en colère,furieux le roi de Cournouailles leur joue plein de pièges pour les séparer mais le breuvage est trop puissant et leur amour est immortel.
J'ai bien aimé toute l'histoire j'ai trouvé ce roman très intéressant. J'ai trouvé la fin du livre très triste. J'ai bien aimé tous les combats que Tristan a fait pour protéger sa bien-aimée contre le mal.
Commenter  J’apprécie          00
otarie76
  31 mai 2015
Tristan et Iseut, victimes d'un filtre d'amour sont unis par une passion fatale, alors que Iseut est promise au roi Marc de Cornouailles. Obligés de fuir après la découverte de leur liaison, ils vivent pendant près de trois ans dans une forêt. le charme est rompu au bout de ces longues années mais Tristan et Iseut plus unis que jamais sont toujours amoureux. Pour tenter d'échapper au destin, Iseut se rend au roi Marc et Tristant accepte la main d'Iseut la blonde...
Une très belle histoire qui nous charmes dès les premières lignes.
A lire à tout âge...
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
otarie76otarie76   31 mai 2015
Coupé de la ville par une étendue de jardins, le palais se dresse à l'extrémité de la mer où quatre tours de guet rectangulaires s'animent jour et nuit de veilleurs qui scrutent les lointains. Dans les couloirs et les enfilades de pièces emplies de trophées et de meubles, un remue-ménage fait du bruit de pas des gardes, des conciliabules, qui se tiennent dans les encoignures des portes donnent l'impression paradoxale d'une vie journalière tout à la fois d'affolement et de sérénité. L'atmosphère de liesse où pendant quatre jours et quatre nuits furent célébrées les noces du roi Marc avec Iseut laisse les marques d'une sorte de ralentissement, d'un essoufflement après les heures étourdissantes. Iseut est seule dans la chambre, elle laisse errer son regard sur les arcades et les galeries ; le trouble dominant d'être dans une retraite hostile d'appartenir à une surveillance constante de ses moindres déplacements inscrit la tristesse sur son visage ; malgré la tendresse et la sollicitude dont chacun use à son égard, elle perçoit chez certains une réserve jalouse qu'elle ne peut définir : il lui semble tout à coup que sa vie ne lui appartient plus, que jamais elle ne quitta l'Irlande pour devenir reine, l'étrange pesanteur qui l'engourdit et la rive à l'image obsédante qui reflue dans tout son être lui fait revivre dans le trouble et la paix ses rencontres avec Tristan. Elle s'abandonne aux mouvements qui parfois l'éveillent : les paumes sur sa peau, les étreintes silencieuses qui la laissent éperdue : la précision des images lui fait éprouver le sentiment d'une présence : elle se retourne et le vide de la chambre afflue en profondeur dans ses yeux tel un voile noir autour de sa robe, de nouveau elle reste en attente de la nuit, avec la peur et le tourment de savoir si Brangien, par quelques subterfuges pourra éloigner le roi et permettre à Tristan d'approcher ; elle marche lentement vers les fenêtres, ses yeux s'attardent sur une enceinte de murs carrés et bas où un groupe de soldats en armes relève la garde ; une bande pâle et transparente borde l'horizon de mer, rejoint la surface déserte des terres dans une lumière diminuée. Iseut détourne son regard, et les signes annonciateurs de la nuit la parcourent de frissons et l'éloignent des vitres. Tristan aime ce silence menacé de l'obscurité, les replis d'ombres suspendus qui stagnent dans le jardin et montrent les lointains ensevelis ; cette tranquillité de l'air le laisse déconcerté et incertain, le regard plongé dans les ténèbres, attentif aux moindres bruits ; une fraîcheur s'élève des eaux calmes du bassin, et penché sur le bord, il lève des reflets d'arbres et de nuages, son visage et son torse prisonniers de la transparence sont une image glauque. Iseut avance dans la nuit et le corps..."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MargotmatouMargotmatou   25 octobre 2011
Ils se cherchaient comme des aveugles marchant à tâtons l'un vers l'autre, malheureux quand ils étaient séparés, plus malheureux encore lorsque, réunis, ils tremblaient devant l'horreur de leur sentiments.
Commenter  J’apprécie          130
5JAUNEdeMAUVEZIN5JAUNEdeMAUVEZIN   10 novembre 2016
"Alors il pausa ses lèvres sur les siennes."
Commenter  J’apprécie          20
5JAUNEdeMAUVEZIN5JAUNEdeMAUVEZIN   10 novembre 2016
"Alors il pausa ses lèvres sur les siennes."
Commenter  J’apprécie          10
5JAUNEdeMAUVEZIN5JAUNEdeMAUVEZIN   10 novembre 2016
"Alors il pausa ses lèvres sur les siennes."
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : amour courtoisVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Fanny Deschamps (II) (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Oyez le parler médiéval !

Un destrier...

une catapulte
un cheval de bataille
un étendard

10 questions
978 lecteurs ont répondu
Thèmes : moyen-âge , vocabulaire , littérature , culture générale , challenge , définitions , histoireCréer un quiz sur ce livre