AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur La mer l'emportera (14)

poppy64
poppy64   29 juillet 2013
Le bonheur ne se possède ni se gagne. L'atteint-on seulement ? Au mieux on l'approche. p 243
Commenter  J’apprécie          60
soleil
soleil   22 juillet 2018
Il ne s'agissait plus de gourmandise mais de voracité. Sucer la langue d'Hichem, chercher le sel de la mer jusque sur son palais, le bécoter et m'inonder la bouche de sa salive(..). la France perdait tête avec l'Algérie ? Pourquoi m'interdire d'en faire autant avec Hichem.
Commenter  J’apprécie          20
poppy64
poppy64   29 juillet 2013
Le bonheur se fait tout seul ou ile ne vient pas. Non pas qu'il nous choisisse mais combien sont incapales de le reconnaître. Le bonheur repart et après il est trop tard, même rattrapé, il ne sera jamais plus tout à fait le même. p 56
Commenter  J’apprécie          10
soleil
soleil   22 juillet 2018
A vingt-six ans j'en ai abrité des déchets, vomi des ordures. Aucun savon n'y pourra rien, je suis sale, j'ai beau frotter, rincer, l'eau couler limpide, je n'en aurai jamais assez, ce n'est pas une question de peau mais d'entrailles.
Commenter  J’apprécie          00
poppy64
poppy64   29 juillet 2013
Il faut grandir pour être père et grandir c'est affronter ses regrets. p 239
Commenter  J’apprécie          00
poppy64
poppy64   29 juillet 2013
Il faut se méfier de la nostalgie, ce qui est perdu ne peut être repis, uniquement poursuivi. Se livrer à l'attrait du souvenir est d'une perfidie douceur, on s'y désagrège. Plus on se rappelle, plus on s'oublie, jusqu'à dénier au présent le droit d'être. p 210
Commenter  J’apprécie          00
poppy64
poppy64   29 juillet 2013
Il faut se méfier de la nostalgie, ce qui est perdu ne peut être repis, uniquement poursuivi. Se livrer à l'attrait du souvenir est d'une perfidie douceur, on s'y désagrège. Plus on se rappelle, plus on s'oublie, jusqu'à dénier au présent le droit d'être. p 210
Commenter  J’apprécie          00
poppy64
poppy64   29 juillet 2013
Chacun porte sa part d'abîme, certains en deviennent plus endurants. C'est fou comme le vide peut être lourd, les vrais amants de la vie font avec. p173
Commenter  J’apprécie          00
poppy64
poppy64   29 juillet 2013
C'est le passé qui donne sa valeur au présent ; accorder la première place aux souvenirs c'est prêter longue vie à ce que l'on croyait fini.

Le futur, qu'est-ce d'autre qu'un passé projeté, remodelé, accepté p154
Commenter  J’apprécie          00
poppy64
poppy64   29 juillet 2013
Ce sont tes dix doigts qui m'ont hissée au niveau deu bonheur. Deux pouces n'auraient pas suffi ! Ta main quand elle emprisonne mon sein à l'heure du premier sommeil est ma barque pour pêcher.

Ta paume quand elle caresse mes yeux aveugles érige des fondations sur lesquelles j'ai pu poser le berceau de notre enfant.

Je guette moins la lune depuis que je suis maman. p57
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr