AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2822401055
Éditeur : Micro Application Editions (06/06/2012)

Note moyenne : 4.02/5 (sur 51 notes)
Résumé :
Le corps de Rebecca, dix ans, est retrouvé dans une rivière. L'inspecteur David Pitman, chargé de l'enquête, attribue rapidement d'autres victimes à son meurtrier, qui agit toujours selon le même mode opératoire : des fillettes enlevées près de chez elles sont retrouvées mortes dans les jours qui suivent, près ou dans un cours d'eau, agressées sexuellement puis étranglées. Aucun indice exploitable n'est retrouvé, seule une carte de visite est laissée dans le corps d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (19) Voir plus Ajouter une critique
Natacha851
21 avril 2013
La vendeuse me mit en garde lorsque j'ai acheté ce livre il y a quelques semaines me disant que le début était difficile.
J'hésitai sur le moment, m'imaginant des descriptions trop crues sur ce qu'un pédophile pouvait faire avec un enfant.
Finalement, je l'ai pris!
Après tout, je suis tout de même une amatrice de thriller! Des horreurs, j'en ai lu! Et puis elle pouvait prévenir pour finalement peu de chose...pour les non-initiés des tueurs en séries, des cadavres découpés et des victimes torturées ...
Maintenant je peux dire que ce n'est pas vrai. le début n'a pas été difficile pour moi, c'est le livre entier qu'il l'a été!
Trois histoires au départ sont amorcées :
L'enquête de police sur le meurtre d'une petite fille. Là rien d'extraordinaire pour ce genre de littérature.
L'arrestation d'un pédophile présumé d'avoir tué cette fillette et ses entretiens avec la mère de la victime.
La thérapie d'un homme, père de deux filles de 6 ans qui avoue avoir du désir pour les enfants.
C'est la première fois, je crois, que je lis un livre qui nous permet de nous placer au côté des victimes mais aussi au côté de leurs bourreaux.
Je n'ai pas trouvé que ce parti pris des auteurs était gratuit, pour choquer, mais malgré tout, j'ai senti une gêne plus d'une fois lors de ma lecture.
Lors des questions posées par la thérapeute par exemple pendant les RDV du père de famille et les réponses de ce dernier.
Ou le discours du pédophile à la mère.
Je suis étonnée de moi même et de ma sensibilité, comme quoi nous en apprenons chaque jour, mais, oui, j'ai trouvé ce livre difficile à finir car dérangeant.
Néanmoins, il reste intéressant car bien documenté sur les procédures policières.
Par contre, j'ai trouvé la fin un peu facile, car peu de suspens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
Sanguine
27 septembre 2015
Je suis très en retard dans la rédaction de mes billets. Je lis pas mal mais je me tape des migraines assez violentes qui font que je n'utilise pas trop l'ordi lorsque je rentre du travail. du coup, les bouquins lus s'accumulent mais les chroniques ne sortent pas de ma tête. En ce dimanche matin, ma migraine est là mais elle ne m'agresse pas trop alors j'en profite pour vous parler d'un livre dont je ne sais pas comment parler ...
Le corps de Rebecca, dix ans, est retrouvé dans une rivière. L'inspecteur David Pitman, chargé de l'enquête, attribue rapidement d'autres victimes à son meurtrier, qui agit toujours selon le même mode opératoire : des fillettes enlevées près de chez elles sont retrouvées mortes dans les jours qui suivent, près ou dans un cours d'eau, agressées sexuellement puis étranglées. Aucun indice exploitable n'est retrouvé, seule une carte de visite est laissée dans le corps de la victime, et porte le nom du meurtrier : Oncle Tom. Alors que la chasse à l'homme commence, la mère de Rebecca décide elle aussi de mener l'enquête afin de comprendre ce qu'est la paraphilia, troubles psychosexuels dont fait partie la pédophilie. Elle va bientôt se retrouver au coeur d'une machination qui dépasse l'entendement ...
J'avais envie de lire un bon thriller un peu "bouerk" alors j'ai pioché dans la liste que Séverine de Il est bien ce livre avait fait il y a quelques temps sur sa chaine et qui m'avait beaucoup intéressée. J'avais pris note de quelques titres dont celui de Saffina Desforges. Outch ! Une lecture pas facile ...
Nous avons donc affaire à un tueur de petites filles que nous allons découvrir de plus en plus au cours de notre lecture. En parallèle des enlèvements qu'il effectue, nous suivons l'enquête de la police mais aussi une enquête souterraine menée par la mère d'une des petites filles assassinées et son compagnon journaliste. Je dois bien dire que je n'ai absolument pas compris la psychologie de la mère de Rebecca ! Elle a des réactions et des agissements qui m'ont laissé sans voix !
Ce qui m'a beaucoup plu dans ce livre, c'est que nous n'avons juste une "bête" enquête de police concernant un meurtrier d'enfants (un "pointeur" comme l'explique je ne sais plus quel personnage), l'auteure nous propose des thèses reposant sur la psychologie pour tenter de comprendre ce qui peut se passer dans la tête des pédophiles. Par exemple, j'ai beaucoup aimé les entretiens que Randall a avec la psychologue de la Fondation qui va le suivre pour lutter contre ses pulsions pédophiles.
Mais c'est un livre que j'ai trouvé très dérangeant, certains passages m'ont mis très mal à l'aise. Je pense qu'il faut lire autre chose de léger en parallèle. C'est vraiment un livre à l'atmosphère étouffante qui fait dresser les cheveux sur la tête par moment. J'ai eu un gros problème avec le découpage des chapitres que je n'ai pas aimé du tout. Ca nous donne des chapitres très courts et qui n'ont pas lieu d'être à mon sens puisque nous ne changeons pas forcément de personnages ou de lieu au chapitre qui suit (je ne sais pas si vous avez compris là hum hum).
J'avais plus ou moins découvert l'identité du tueur avant la fin du livre. Mais j'ai tout de même été surprise par certains éléments, je n'avais pas trouvé la totalité du dénouement. Lorsqu'on commence à comprendre comment tout s'imbrique parfaitement, on en reste comme deux ronds de flan ! Franchement, j'ai eu un moment de blanc en me disant "nooooon". Une fin que je trouve réussie du coup.
Un livre très intéressant mais qu'il ne faut pas mettre entre toutes les mains !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
brigitte22
05 mars 2013
Définition de la paraphilie : l'ensemble des attirances ou pratiques sexuelles qui diffèrent des actes traditionnellement considérés comme « normaux ». Parmi ces pratiques, la pédophilie.
L'auteur, Saffina Desforges, ou plutôt les auteurs, car il s'agit d'un couple d‘écrivains, va faire évoluer dans son roman trois pédophiles. L'un tentera d'expliquer sa perversion, le second n'étant encore qu'en « devenir », cherchera un traitement « préventif « . C'est un roman profondément dérangeant, car, même si les personnages sont abjects, et parfaitement inexcusables, on se prend parfois, et à contrecoeur, à éprouver une certaine pitié pour eux.
C'est une analyse neutre, différente, et sans voyeurisme que nous offre ici l'auteur, sur ce sujet extrêmement sensible, inscrite dans une intrigue très bien menée jusqu‘aux dernières pages.
Le corps de Rebecca, 10 ans, est découvert dans un canal par deux jeunes enfants. Elle a été agressée sexuellement, et étranglée. le tueur a laissé une carte de visite dans son corps, signée « Oncle Tom ». La mère de Rebecca, Claire, ainsi que son compagnon, Matt, journaliste, écrasés de chagrin, vont participer à l'enquête avec l'aide de l'inspecteur Pitman, leur ami, qui en est chargé. Très vite, d'autres enlèvements et meurtres similaires suivent, tandis que l'Oncle Tom devient l'homme le plus recherché d'Angleterre.
Un premier suspect est appréhendé, Thomas, à qui la police extorquera des aveux, jusqu'à ce qu'il soit relâché, sa perversion ne « cadrant » pas avec les crimes. Un second suspect est arrêté, jeune père de deux petites jumelles, qui suit une thérapie pour contrôler ses pulsions. Claire rencontrera alors Thomas, qui tentera de lui expliquer sa « maladie », qu'il ne considère d'ailleurs pas comme telle, et malgré son aversion et son chagrin, sera elle-même surprise d'éprouver de la compassion pour lui, tant son discours sur la notion d‘amour est cohérent, même si « contre-nature «. Elle rencontrera également Leroy McKenzie, un autre violeur, non pas d'enfants, mais de femmes, et qui lui aussi suit une thérapie pour garder sa liberté. de fil en aiguille, Claire et Matt, aidés de deux jeunes surdoués, fan de serial killers, et de profilage mettront à jour une machination défiant l'entendement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
yv1
15 juin 2012
Thriller anglais assez lourd à tous points de vue. Primo, par son poids : 520 pages plutôt denses, heureusement découpées en tout petits chapitres, permettant une lecture aisée, rapide et de se reposer de temps en temps, de sortir de l'atmosphère pesante qui fait l'objet mon deuxio. Deuxio donc, et surtout, par le thème principal qu'il aborde : les crimes sexuels concernant des enfants. Dire que l'on ne ressent rien en lisant ce livre est absolument impossible. Les auteurs -puisque Saffina Desforges est un duo d'auteurs anglais- nous plongent totalement dans le monde de la paraphilie et plus précisément dans celui de la pédophilie. Il y a un discours très dérangeant qui est celui de certains pédophiles voulant faire de leur attirance sexuelle pour les enfants un simple comportement sexuel différent. Certains, dans les années 70, aux États-Unis demandaient même que soit reconnu ce droit à ce qu'ils nomment une sexualité différente, argumentant du fait que dans certaines sociétés, les enfants sont sexués ou qu'il y a longtemps, les gens vivaient tous dans une seule et même pièce et que donc les enfants assistaient aux ébats de leurs parents, entre autres arguments spécieux. Que c'est la société actuelle, moderne qui n'accepte plus la sexualité des enfants, pudibonde qu'elle est devenue. Si le propos est à la limite de ce qu'on peut supporter, ce bouquin a le mérite de faire connaître cette opinion, sans la défendre, en l'exposant telle quelle. Alors, vous dire que l'on se sent mal à l'aise en lisant de tels propos est un doux euphémisme. C'est extrêmement dérangeant, comme rarement je l'ai ressenti dans un livre. Mais d'un autre côté, je me dis que des gens existant réellement ont tenu et tiennent encore sûrement ce genre de propos, et qu'il n'est pas totalement absurde de le savoir pour pouvoir les contredire. L'objectif des auteurs n'est évidemment pas de faire l'apologie des paraphilies quelles qu'elles soient, mais d'exposer les areguments des uns et des autres. Se mettre dans la tête d'un pédophile pour tenter de comprendre ce qu'il ressent et pourquoi il peut passer à l'acte. Pas évident, je l'avoue, parfois abject, jamais rassurant. Bon, je vais arrêter là sur ce thème, parce qu'on pourrait en discuter des heures, mais sachez que les auteurs ont fait le tour de la question assez largement et qu'il n'est pas inintéressant de s'y pencher, même si cela est parfois difficile à entendre, ou en l'occurrence à lire.
Pour le reste, eh bien, la révélation de l'intrigue n'est pas vraiment une surprise, mais le chemin pour y parvenir est suffisamment tortueux et semé d'embûches pour tenir en haleine le lecteur jusqu'au bout, malgré de longs passages inutiles en milieu de bouquin. Quelques grosses caricatures de méchants flics qui tabassent, de vilaines travailleuses sociales qui n'aiment pas les enfants ternissent un peu le tableau. Ce thriller est noir très noir, violent pas forcément dans des scènes hémoglobineuses, mais dans des scènes d'arrachements d'enfants et encore une fois dans des propos difficiles. Âmes sensibles s'abstenir !
Lien : http://www.lyvres.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
rosebook
13 septembre 2012
Mon avis :
Les romans inspirés de faits réels suscitent mon attention.
Bien que le sujet du livre présenté ci dessous soit très difficile, je suis toujours curieuse de connaître plus en profondeur les détails d'enquêtes aussi importantes.
Paraphilia est un roman écrit à quatre mains.
L'histoire reprend la poursuite de Robert Black, un tueur d'enfants qui sévissait dans les années 80 en Angleterre.
Ce thriller traite d'un sujet délicat : la pédophilie.
Bien que le thème choisi touche de près la sensibilité de chacun, j'ai apprécié que les auteurs ne tombent pas dans le trash, même si compte tenu du sujet traité, certains passages et dialogues restent pénibles à lire.
Ce roman de 522 pages se lit très bien, vite et facilement.
Les chapitres sont courts et je me suis dès les premières pages sentie embarquée par l'intrigue de ce thriller qui ne laisse aucun répit a ses lecteurs.
Je lis suffisamment de thrillers maintenant pour être souvent déçue de découvrir avant la fin le meurtrier, le coupable, car en effet à force d'en lire je crois que j'ai développé un petit coté Miss Marple !!
C'est pour cette raison que je suis sans cesse à l'affût DU thriller qui va me surprendre et me laisser sans voix, et c'est une mission bien remplie pour ce livre, car à 50 pages de la fin je ne me doutais pas encore de ce que nous réservait la fin du roman !!
Ce qui m'a le plus plu dans ce thriller est le fait que certaines conditions et situations soient pointées du doigt : nous avons d'une part une mère inconsolable suite au meurtre de sa petite fille, les médias qui gravitent autour – on distingue dans ce cas de figure les vrais journalistes qui mènent leurs investigations non seulement pour leur journal mais qui collaborent en parallèle avec la police et n'hésitent pas à les renseigner –, et d'autre part il y a les vautours, toujours à la recherche du détail sordide dans le seul but de faire la Une.
On est directement plongé dans les rouages de la police, on assiste à une facilité déconcertante de fabrication de preuves qui mène droit à l'erreur judiciaire, à la manière dont certains policiers s'acharnent sur un suspect pour le forcer à avouer ce qu'il n'a pas fait.
Le système des services sociaux pour cette affaire est consternant, que ce soit la manière dont ils viennent arracher les enfants à leurs foyers, la façon dont ils manipulent les enfants psychologiquement dans le but de leur faire dire ce que les adultes ont envie d'entendre, c'est juste déplorable !!
L'enquête présente différents suspects tout le long du récit avec des profils divergents :
un pédophile qui se dit, se croit en voie de guérison et qui a une manière bien à lui de mettre des mots sur son trouble.
Un père de famille, un mari qui essaie par tous les moyens de réprimer ses pulsions et qui ferait n'importe quoi pour ne plus ressentir cette attirance malsaine.
Le roman est orienté de 2 manières différentes, on suit d'une part le fil de l'enquête officiel régit par les policiers et d'une autre l'investigation menée en parallèle par la mère d'une des victimes.
Les auteurs ont vraiment mené ce sujet difficile avec beaucoup d'intelligence et d'habileté, bien que ça n'ait pas du être chose facile.
Ce roman m'a convaincue du début à la fin, je le recommande vivement aux amateurs du genre car PARAPHILIA est sans nul doute l'un des meilleurs thrillers que j'ai eu l'occasion de lire ces dernier temps.

Lien : http://rosebookinaupaysdesli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
yv1yv115 juin 2012
Mais vue d'un oeil froid et clinique, la pédophilie ne diffère en rien des autres comportements sexuels s'écartant du modèle visant à la reproduction. Ce n'est qu'une variante de plus du désir sexuel de base, causée par des facteurs génétiques, pathologiques ou socio-environnementaux ; probablement une combinaison des trois. Ce n'est pas pour autant que c'est bien ou mal. Le bien et le mal relèvent de la moralité sociale, pas de la biologie. De l'éthique, pas de la science. Les troubles sexuels sont un domaine de la nature humaine qu'on commence à peine à comprendre. (p.300)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Video de Saffina Desforges (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Saffina Desforges
Saffina Desforges : Amazon Author Video (en anglais)
autres livres classés : pédophilieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Saffina Desforges (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1126 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre