AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782379600159
214 pages
Éditeur : Livresque éditions (11/02/2019)
4.75/5   8 notes
Résumé :
A la fin du 21ème siècle, les hommes vivent dans de grandes métropoles et passent une grande partie de leur temps dans des mondes virtuels. Les nations, elles, se disputent la ressource la plus rare de la planète : l’eau potable.
Dans ce monde aride, Ange, mène une vie heureuse. Journaliste en herbe et future épouse de Paul, promu à un brillant avenir dans la Compagnie d’élite du gouvernement, tout semble sourire à la jeune femme.
Un jour, alors qu’ell... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Luthea
  01 août 2020
Une dystopie innovante et déroutante par le sujet qu'elle traite mais aussi par l'univers imaginé. Lorsque j'ai découvert le résumé, je ne m'attendais pas à une histoire aussi intéressante.
Le monde tel que l'on connaît n'existe plus. En effet, l'eau est devenue une denrée rare. Au fil des années, elle a complètement disparue des terres. Ces dernières sont devenues arides, désertiques. Les océans et les mers sont toujours présents, mais l'eau est tellement polluée qu'il est impossible à l'humain de la traiter. Seules quelques villes ont réussi à trouver des solutions pour palier à ce problème : la chasse au nuage.
Autre point très important, la population est contrôlée sans qu'elle en ait réellement conscience. le gouvernement en place préfère confiner ses citoyens à leur domicile. Même pour le travail, c'est chez eux que ça se passe. Un seul moyen de sortir : la réalité virtuelle. Plusieurs scénarios sont mis à disposition : centre commercial, jeux en ligne, balade, ...
Dans cette nouvelle façon de vivre, nous rencontrons Ange, jeune femme insouciante, qui va faire une rencontre déterminante lors d'une de ses sorties habituelles. Elle prend conscience du monde qui l'entoure et de ses demi-vérités. Son avenir va en être chamboulé.
Comme je le disais un peu plus haut, l'univers est déstabilisant. J'imagine sans mal cette problématique de l'eau dans le futur. La plume de l'auteur se prête à merveille pour ce genre de livre. Elle est fluide, captivante. Les descriptions sont bien dosées pour s'imaginer sans mal cet univers "futuriste". Je n'ai pas eu de difficulté de compréhension, le vocabulaire utilisé sur la réalité virtuelle ou encore la gestion de l'eau est accessible.
Les personnages quant à eux, m'ont plu dans leur façon d'être. Chacun à une manière de penser bien précise qui permet de faire évoluer l'intrigue. En tant que lecteur on est déboussolé au même instant qu'eux. C'est bien pensé par l'auteur ! Si je devais aborder mes deux personnages favoris ça serait Ange et Edouard. Je les trouve ultra attachants et leurs convictions ne m'ont pas laissé indifférente. Quant à Paul, j'ai eu plus de difficultés avec lui. Il a du mal à concevoir le point de vu de sa fiancée et reste buté sur ses certitudes. J'appréhende un face à face entre eux pour la suite.
En bref, je ne savais pas trop où aller nous mener ce premier tome et je dois dire que je suis agréablement surprise. Je m'attendais à certains développements mais pas à d'autres. C'est une très belle découverte et il me tarde de lire le second tome !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AlouquaLecture
  06 mai 2020
Ce premier tome est juste excellent, je me suis sentie très à l'aise dès les premières lignes, et cela a continué tout au long de ma lecture. C'est d'ailleurs, pour moi, un excellent choix si vous voulez découvrir le genre SF. C'est également le genre de récit que je suis certaine d'adorer sur grand écran, cela donnerait un résultat dès plus attrayant.
Je découvre donc l'auteur avec ce titre, et je suis déjà fan de sa plume. Celle-ci est simple, ne fait pas spécialement dans le chichi, elle est très agréable à lire, et surtout très addictive. L'intrigue est très bien ficelée et totalement cohérente, elle fait peur aussi, qui sait si un jour nous ne serons pas dans la même situation !
Le gros bonus, c'est que maintenant, j'ai moi aussi envie de faire de l'escalade. Si cela ne vous semble pas extraordinaire, eh bien sachez que je suis victime de la peur du vide, si je m'approche trop du vide, celui-ci m'attire et je n'ai qu'une envie, celle de répondre à son appel. Voilà pourquoi je trouve que c'est un gros point positif, je me suis sentie suffisamment en confiance en compagnie d'Ange pour avoir envie de tenter de pratiquer ce sport qui ne m'a jamais spécialement attirée auparavant.
Le début est assez calme, l'auteur nous plonge doucement dans l'univers dans lequel nous entrons, on fait connaissance avec les protagonistes, ainsi qu'avec l'intrigue qui se met en place. Mais dès que nous entrons dans le thème, là, accrochez-vous, le rythme s'accélère, mais nous n'allons jamais trop vite. L'auteur a su doser le suspens et les rebondissements pour ne pas que cela deviennent réellement oppressant.
Ce que je retiendrai principalement, c'est le réalisme de l'intrigue. A aucun moment je n'ai eu envie de me dire qu'après tout ce n'était qu'un livre, que tout n'était que fiction. Au contraire, tout est possible, tout est réaliste et cohérent. Une excellente découverte en ce qui me concerne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
LinstantDesLecteurs
  15 octobre 2020
Et si la vérité était ailleurs ?
Ma Chère Lectrice, Mon Cher Lecteur, je vous emmène dans une dystopie envoûtante, un roman d'anticipation délectable ! Oui, c'est le mot. Je ne m'attendais pas à ça et franchement, je suis conquise ! Merci Guillaume pour ce joli cadeau. Et merci à la bouquinerie de Roxane pour ce concours.
Nous faisons la connaissance d'Ange, cette charmante jeune femme, journaliste en herbe qui vit en harmonie avec ses parents. Elle va bientôt se marier à Paul et elle fait ses emplettes pour acheter sa robe de mariée. On découvre avec elle son monde. L'eau potable est une denrée extrêmement rare. le gouvernement met des règles drastiques en place pour utiliser l'eau à « bon escient ». D'ailleurs le monde n'est plus du tout celui que nous connaissons. Les personnes se déplacent très peu à l'extérieur et on besoin d'une autorisation pour pouvoir sortir et changer de bloc. Enfin, heureusement, dans ce monde, beaucoup de scénarios de réalité virtuelle leurs permet de se rencontrer au coin d'un lac, dans une prairie ou ailleurs.
Paul est promis à un brillant avenir. Il passe les concours pour être l'élite de la nation et intégrer les Comex. Cet organisme de contrôle de l'eau, de la population, du terrorisme, etc. Ange est amoureuse, elle est ravie. Mais un soir, alors qu'elle se promène au bord du lac, son amoureux est rentré pour la laisser méditer. Elle découvre un homme, un personne étrange qu'elle n'a jamais vu et elle ne sait comment interpréter les choses. A partir de là tout va changer pour elle...
Guillaume Desgeorge nous entraîne dans une dystopie délicate et envoûtante. Grâce à sa plume fluide et son ton posé, il nous embarque. C'est beau, c'est doux, on a envie de se glisser dans ce monde. Mais... la façade peut cacher de belles fissures.
L'action de ce livre ne vient pas d'un coup, mais franchement, c'est nécessaire et on ne voit pas les pages défiler. Tout est expliqué avec beaucoup de minutie. On est bien dans ce livre, on est bien aux côtés d'Ange. On évolue doucement et sereinement à ses côtés. On découvre l'atmosphère, les enjeux et on comprend...
L'intrigue est rondement menée. Quelques petits accrocs sans importances. L'auteur nous livre des principes et des valeurs qui somme toutes pourraient être une véritable solution. Mais qui au final inhibe d'autres valeurs. Qu'est-ce qui est le mieux pour l'être humain et pour notre monde ?
On se glisse doucement vers la fenêtre, on soulève le rideau pour apercevoir d'autres points de vue, d'autres éléments.
Ce livre est addictif. Ange est un personnage vraiment bien travaillé avec toute sa complexité et ses sentiments. Notre esprit se bagarre avec les éléments que nous avons. Avec notre expérience et puis la sienne. Il me tarde de découvrir la suite 😉
Ma Chère Lectrice, Mon cher Lecteur, je vous invite à la découverte de « La tête dans les nuages : Jericho » de Guillaume Desgeorge. Un dystopie originale qui nous transporte dans un autre siècle, dans des dangers qui guettent la société et la conscience de l'être humain. Grâce à une plume douce et envoûtante, vous vous laisserez emporter...
Lien : https://linstantdeslecteurs...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Mamy_Poppins
  12 février 2021

Il y a quelques temps, j'ai découvert la plume de Guillaume Desgeorge avec La règle du jeu, chroniqué sur Phenixweb. Ayant vraiment apprécié ma lecture, je me suis procuré Jéricho, afin de continuer à lire cet auteur.
Ce roman est à la fois une dystopie, un thriller SF, de l'anticipation "cli-fi" (climate fiction), tous ces genres s'imbriquant étroitement pour livrer un roman ado-young adult de qualité. La plupart des éléments utilisés par Guillaume Desgeorge sont déjà présents dans notre monde : pénurie de l'eau, sécheresse, dérèglements climatiques, pollution, technologie de reconnaisance faciale, mondes virtuels...
Dans Jéricho, ces éléments se mêlent adroitement pour décrire une société d'autant plus anxiogène qu'elle fait écho à la situation pandémique que nous vivons aujourd'hui, même si ce n'est pas pour les mêmes raisons. La limitation drastique des contacts physiques et des déplacements non essentiels a créé un monde où seul le virtuel apporte encore des satisfactions tièdes, où des choses qui semblent naturelles comme l'odeur de l'air marin ou la sensation de la pluie sur la peau ne peuvent être connues que dans des simulateurs.
Malgré cela, la plupart des citoyens ne remettent pas les règles en question, habitués à vivre ainsi depuis l'enfance. Mais il suffit parfois d'un simple grain de sable pour déclencher une réaction en chaîne et mettre à jour une réalité plus complexe et sombre...
La plume de Guillaume Desgeorge est travaillée et riche, sans tomber dans l'écueil de phrases trop ampoulées ou trop simples. Elle reste néanmoins accessible aux ados, il a su trouver le juste équilibre : une écriture exigeante qui ne rebute pas le lecteur pour autant.
L'intrigue met un peu de temps à réellement démarrer (à environ 20 % du roman) mais sans que l'on s'ennuie, car il prend le temps de décrire ce monde futur avec soin. Et chaque notion du fonctionnement de la société suscite des questionnements sur le parallèle entre la situation actuelle et les conséquences qu'elle pourrait entraîner à terme. Guillaume Desgeorge nous pousse à nous interroger sur nos habitudes de vie et de consommation effrénée. Cela peut sembler banal et galvaudé, mais je crois sincèrement qu'on n'insistera jamais assez sur l'urgence à agir, pour préserver un semblant de vie aux générations qui vont nous succéder. Plus on le répètera, mieux ce sera. Provoquer des prises de conscience via la littérature, n'est-ce pas la façon la plus douce et efficace ?
Même si j'ai deviné certaines péripéties à l'avance et que l'intrigue est un peu classique par moments, ma lecture a été plus que plaisante, jusqu'au bout. Ce tome bénéficie d'une vraie fin qui ne laisse pas de frustration, pas de "cliffhanger" insoutenable, c'est un bonus appréciable.
Je lirai la suite avec gourmandise, car Guillaume Desgeorge a su me happer. À mettre entre les mains de tous, de 13 à 99 ans.
Lien : http://www.phenixweb.info/Te..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Laplumedencre
  13 mars 2019
J'adore la plume de l'auteur. Elle est légère, simple et sans prétention aucune. le vocabulaire est des plus classique, il n'y a pas de recherche de mots compliqués, ce qui rend la lecture très fluide et la met à la portée de tout le monde.
J'aime beaucoup cette idée de réalité virtuelle dans laquelle je me retrouve sans aucun problème et où tout le monde peut se projeter facilement, au vu de notre société actuelle.
Dès le début de l'histoire, nous rencontrons une jeune fille, Ange, jeune journaliste, qui est, dès le premier contact, très sympathique. D'ailleurs, si elle n'était pas un personnage de fiction, je tenterais bien une approche afin de la compter parmi mes amis. Il s'agit de notre héroïne, jeune fille simple et discrète, qui rêve de liberté et de grands espaces, même si sa petite vie tranquille dans ce monde virtuel, semble très bien lui convenir. de prime abord, j'ai eu l'impression de voir une petite fille, mais très vite, elle grandit et prend beaucoup en maturité pour devenir le personnage central de l'histoire.
Dans son roman, Guillaume Desgeorge nous emmène à la rencontre d'une multitude de personnages tous plus atypiques les uns que les autres. Certains sont attachants, sympathiques et d'autres, particulièrement détestables, voir méprisables.
Et tout cela, dans un décor citadin, totalement aseptisé. Tous les bâtiments sont très propres et se ressemblent. Il n'y a personne dans les rues et ceux qui se risquent dehors sont tout de suite scannés par des drones qui vérifient qu'ils aient bien l'autorisation de sortir. Car oui, dans ce monde de réalité virtuelle, vous ne mettez pas le nez dehors quand bon vous semble. Il vous faut une autorisation spéciale.
Quant à l'histoire elle-même, l'auteur s'impose en chef d'orchestre. du bout de sa baguette ou plutôt de sa plume, il manie les sentiments et les émotions, les faisant virevolter et s'enlacer nous plongeant ainsi dans une intrigue, qui nous tient en haleine au fil des chapitres, pour exploser, telle la finale d'un feu d'artifice, au dernier chapitre.
Comme vous avez pu le constater, j'ai adoré… et encore, adoré est un mot bien faible je trouve. Un grand merci à Guillaume Desgeorge de m'avoir emporté dans ce monde où se mêlent réalité virtuelle et réalité vraie… J'ai vraiment hâte de découvrir la suite et de m'y plonger avec délice.

Lien : https://laplumedencre.com/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
AlouquaLectureAlouquaLecture   06 mai 2020
Ange se dit qu’elle va devenir totalement schizophrène…

Il faut que la situation change. Elle ne peut pas rester comme ça entre ces deux pensées. Ce soir, elle prendra sa décision, et comme le ferait Paul, elle assumera le chemin qu’elle aura choisi !
Commenter  J’apprécie          20
LutheaLuthea   02 août 2020
Il ne sourit pas. C'est la première fois qu'elle le voit aussi grave et sérieux. Il lui attrape la main et lui pose un petit objet dans la paume, puis referme les doigts de la main d'Ange sur eux-mêmes. Sa voix a perdu toute sa jovialité.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : cli-fiVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3621 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre