AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782362661006
96 pages
Talents Hauts Editions (17/10/2013)
3.49/5   77 notes
Résumé :
Il y a quelques semaines, Laure a été agressée dans le métro : insultes sexistes, attouchements, humiliation. Sa soeur Lucie a assisté, impuissante, à la scène. Par peur des moqueries, Laure a fait promettre à Lucie de ne rien dire et se replie de plus en plus sur elle-même. Va-t-elle réussir à donner le coup de talon nécessaire pour refaire surface ?
Que lire après Coup de talonVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
3,49

sur 77 notes
Laure est agressée dans le métro. elle est persuadée que son physique et ses habits ont contribué à la désigner comme victime. Dès lors elle s'enferme sur elle-même, s'éloigne de ses amis et de sa famille... Mais sa soeur ne baisse pas les bras et tente par divers moyens de l'aider...


Un court roman qui raconte comment un événement, des attouchements dans le métro, transforme la vie d'une jeune adolescente en une descente aux enfers. Dès lors, un coup de talon est nécessaire pour remonter respirer. Et pour cela une écoute et de l'aide sont indispensables. Un livre à lire parce qu'il est important d'en parler

Lien : http://cdilumiere.over-blog...
Commenter  J’apprécie          300
Laure et Lucie sont deux jeunes soeurs adolescentes qui n'ont qu'un an de différence et sont très proches l'une de l'autre. Quand un soir Laure se fait agresser, leur complicité se rompt car Laure se replie totalement sur elle-même, ne travaille plus au collège, arrête son sport préféré. Lucie essaie tout pour que sa soeur avoue toute la vérité à leurs parents et qu'elles redeviennent proches comme avant mais ses efforts restent vains. Laure arrivera t'elle à s'en sortir ?
J'ai lu ce roman jeunesse dans le cadre de l'opération lecture organisée par le professeur de français de mon fils. Il se lit vite et s'adresse bien à des adolescents à qui il veut montrer les conséquences d'une agression, spécialement pour une fille. A travers ce roman, on voit qu'il faut en parler à ses proches. Je pense qu'il peut toucher plus spécialement d'ailleurs un lectorat féminin.
Commenter  J’apprécie          130
Laure ne laissait plus les vêtements épouser ses formes, le divorce était consommé.
La belle brindille blonde cohabitait durement et en silence avec les joggings, les pulls amples, rien ne devait plus la toucher, l'approcher, les amis, la douceur des attentions, les contacts...
Lucie, la brune, la soeur, n'a-tu rien vu venir ?
Bien trop tard hélas.
La brindille blonde s'était recroquevillée, racornie sur le quai d'une gare, se mettant à l'abri des feux de la violence. Laure ne saurait dire, revivre les regards qui envisagent la belle, raconter les ogres qui voulaient manger la blonde princesse et lui reprocher d'être princesse.
Lucie est la deuxième, la plus ordinaire, elle a toujours voulu partager un peu de cette lumière sous laquelle était placée celle qui fut un peu plus touchée par les fées, selon elle.
A présent, la lumière, la magie a été ravie et Lucie fera son possible pour ramener sa grande soeur Laure, ôter l'épine noire, le flocon gelé qui s'est logé dans son coeur comme dans les histoires.
Cette fois, c'est la réalité, leur réalité. Pourquoi elle, pourquoi ça ?
Avec Lucie, avec ses amies à son insu, Laure va donner un petit coup de talon et remonter.

: « Coup de talon » de Sylvie Deshors est un texte court pour ados d'une grande efficacité et d'un grand tact à la fois pour traiter du harcèlement voire du viol, appelons un chat un chat.
Qui peut dire où s'arrête l'intime intrusion, où commence le profond traumatisme, peut-être là où commencent et se terminent les libertés de chacun ?
Dans son corps, son coeur, son jeune esprit, la jolie Laure est meurtrie des contacts intimes et des insultes perpétrés sur le quai par ce groupe de jeunes et qui l'ont placé au banc des accusés des jeunes et jolies, aguicheuses de fait. Lucie, la cadette, enviait sa soeur comme on suit un modèle, puis elle se met à suivre une ombre, une Laure qui n'est plus sa complice, que l'ombre d'elle-même et qui l'accuse dans la douleur. Volontairement, on le sent, la situation est dosée de telle sorte de mettre les parents de côté et de creuser la relation entre les deux soeurs. « Coup de talon » est un bon roman ados sur l'amour entre deux soeurs qui se perdent et se retrouvent, la solidarité entre filles mais pas que, ça ne serait pas rendre justice au jeune Timéo, l'ami d'enfance de Lucie, qui se montre un
confident et un soutien de taille dans la recherche de solutions pour « récupérer » Laure.
L'amitié, la famille permettront de délivrer la parole, faire sortir la souffrance, de déculpabiliser le personnage de Laure d'être un bel esprit libre de se faire joli. Lucie est le chevalier du conte qui affronte le mur de ronces pour aller réveiller sa soeur de façon littérale, portant le secret du terrible événement et dans la promesse de ne pas en parler. Profitant elle-même d'un passage à l'âge adulte un peu précipité, s'interrogeant sur ses rapports avec son ami d'enfance qui a bien grandi lui-aussi, elle brise le silence avec bienveillance, inquiétude et stratégie, la mission et l'ampleur de la situation la dépassant un peu du haut de son adolescence, demandant assistance à ceux et celles qui côtoient de près la belle Lucie et pourraient lui permettre peut-être de se départir de la chape de plomb qui la maintienne dans l'aigreur, la culpabilité la colère et le dégoût de soi.
L'amour, toujours l'amour, de soi, des autres, encore et du temps.
Un bon roman sur la reconstruction, la féminité, la solidarité et l'amitié en peu de pages.
Commenter  J’apprécie          30
Deux soeurs : Laure la blonde et Lucie la brune. Laure attire le regard des garçons suscitant un peu la jalousie de sa petite soeur. Lors d'un trajet dans le métro marseillais, alors qu'elles sont séparées, l'aînée est agressée sexuellement. A partir de cette traumatisante épreuve, elle se renferme complètement sur elle-même et interdit à sa soeur de dire quoi que ce soit à quiconque. le secret est lourd à porter surtout que Lucie voit son aînée dépérir physiquement, perdre pied au collège et se couper de ses amies.
Un texte mal ficelé à mon avis, c'est la cadette qui raconte mais c'est mal écrit, à commencer par la scène de l'agression. Tout porte à croire que l'agression a été extrêmement brève, quasi furtive parmi une foule dense sur un quai de métro et pourtant Laure sombre littéralement comme s'il y avait eu viol. Cela semble assez disproportionné même s'il est évident qu'une agression sexuelle est traumatisante. Mais pourquoi refuser d'en parler ? Rien dans ce qui précède ne permet au lecteur de le comprendre et on reste tout le roman à se demander comment les parents n'ont pas réagi plus tôt. le happy end est lui aussi étrange, tout aussi inexplicablement, elle refait surface. Je n'ai vraiment pas aimé l'écriture sans relief, je chercherais un autre roman sur le même sujet si je devais aborder ce thème avec des ados.
Commenter  J’apprécie          90
Coup de talon est un petit roman qui aborde un sujet très important de manière adapté aux plus jeunes. On suit deux soeurs qui font de la natation mais dans des disciplines différentes, l'une est nageuse et l'autre est plongeuse. 2 disciplines, 2 physiques opposés, l'une est petite brune avec des épaules de nageuse et l'autre est blonde toute fine toute mignonne.
Elle sont heureuses de passer leur temps libre ensemble à la piscine où elles se rendent seules en transport. Un jour, il se passe quelque chose sur le trajet. Après ce drame, une des deux soeurs ne veut plus aller à la piscine, ne veut plus sortir de chez, commence à changer de look, en veut à la planète entière et à sa soeur de ne pas avoir été à sa place ni d'avoir été avec elle… J'avoue que j'étais un peu mitigée au départ de voir une fois de plus véhiculer l'idée que ce type de drame arrive aux filles considérées belles car fines et blondes. J'avais peur que ça renforce le fait que ça serait lié au physique, que la fille aurait une part de responsabilité... J'aurai préféré que ça soit l'autre soeur qui le subisse mais c'est un détail, la construction du récit est bonne et le traitement est juste. La narratrice n'est pas la victime mais celle qui a promis de ne rien dire et c'est une très bonne idée. C'était très interessant, bien traité et ça c'est important d'aborder ce sujet dans un roman adapté aux plus jeunes. On suit toute la descente aux enfers et la reconstruction d'une ado vu par le prisme de la soeur qui a promis de ne pas en parler. Tout est fait avec justesse et délicatesse. le récit à une construction très bien trouvée. J'ai apprécié la présence de cette promesse de silence et le traitement de ces conséquences : l'envie d'en parler pour aider, la peur de trahir et de perdre la confiance de sa soeur, la pression subie quand l'entourage cherche à comprendre…
La relation entre soeurs mais aussi l'amitié sont au coeur de se récit et vont participer à la reconstruction. J'aime aussi l'omniprésence du besoin d'en parler aux adultes, de ne pas avoir à porter ça seule et les réactions des adultes.
On n'est pas avec des adultes qui se comportent comme les ados imaginent qu'ils réagiront. Les adultes, même s'ils ne sont pas mis dans la boucle immédiatement, jouent leur rôle, ils voient que quelque chose de va pas, s'inquiètent, tentent de comprendre et ils agissent intelligemment quand ils sont au courant. Ca transmet l'idée qu'on peut leur parler et c'est un message important à rappeler aux jeunes lecteurs.
Ce roman aborde un sujet difficile de manière réussie, avec de beaux messages et écrit adapté aux plus jeunes.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet
12 décembre 2013
Sylvie Deshors, avec tact et pertinence, signe un roman engagé sur un thème devenu malheureusement récurrent dans notre société : les agressions sexuelles sur mineures.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
- Plus jamais ! Supporter que les garçons nous manquent de respect alors qu'ils passent leur vie à jurer sur la tête d'une seule femme, leur mère !
Après les rires moqueurs que ma réflexion déclenche, Eloa conclut l'air rebelle :
- Etre fière d'être une femme. Devenir forte pour se faire respecter, c'est la solution.
Commenter  J’apprécie          150
J'aimerais avoir un renseignements quand a été publié ce livre ?
Commenter  J’apprécie          10
J'ai les nerfs à vif. Si nous, les filles, on ne peut plus être nous-mêmes sans risquer notre peau, c'est trop injuste.
Commenter  J’apprécie          00
"Pour finir,le bel épi de blé à été fauché,brûlé,massacré."
Commenter  J’apprécie          10
la fin est asse décevante ... Mais c'est un bon livre et un sujet très intéressant !!!
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Sylvie Deshors (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Deshors
intervention sur le polar ado (quais du polar 2018)
autres livres classés : agressionsVoir plus
Les plus populaires : Jeunesse Voir plus


Lecteurs (125) Voir plus



Quiz Voir plus

Coup de talon

Qui a écrit ce livre ?

Salvie Deshorses
Sylvie Deshors
Sylvianne Deshfort

10 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Coup de talon de Sylvie DeshorsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..