AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2490418068
Éditeur : Gephyre éditions (28/09/2018)

Note moyenne : 4.4/5 (sur 5 notes)
Résumé :
La Terre a été découverte par des mercenaires aliens qui ont fait des humains un mets de choix apprécié dans de nombreuses galaxies. Pour le Primark chargé de la gestion de cette colonie alimentaire, la situation serait idéale si un virus inconnu ne rendait pas une partie du bétail impropre à la consommation, mettant en danger des accords commerciaux intergalactiques.
Dans le même temps, en Floride, des humains s’allient pour échapper aux morsures des zombies... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Diabolo44
  19 novembre 2018
Gros succès en numérique aux défuntes éditions Walrus, cette saga fleuve de Stéphane Desienne est aujourd'hui reprise avec brio par les éditions Géphyre.
Avant d'entrer dans le vif du sujet, un mot d'abord sur la forme : énorme big-up pour ce nouvel éditeur SFFF avec lequel il va falloir désormais compter ! Franchement, le travail éditorial est excellent, et l'exigence qualitative sur le papier est à citer en exemple, sans compter la double couverture à double-rabat, et tout ceci à un prix loin d'être déraisonnable étant donné l'épaisseur du bouquin.
Nous voici donc sur la côte sud-est des États-Unis et dans l'Atlantique, au large de celle-ci, dans un monde plutôt infernal où une équipe de survivants tente de sauver sa peau, puis de trouver un antidote, prise entre le marteau (les aliens) et l'enclume (les zombies). Tous veulent bouffer – à leur manière – les humains encore sains, sinon c'est pas drôle.
Le récit alterne, de façon parfaitement symétrique, le road-movie de cette poignée de bras cassés hétéroclites, et les pérégrinations de deux aliens dont on comprend rapidement que leur collaboration n'est que de façade. Cette alternance est un bon repère qui aide le lecteur à ne jamais perdre le fil de l'histoire.
Le style de Desienne est dynamique et imagé, jamais rébarbatif, même si j'ai parfois eu un peu de mal à visualiser certaines descriptions de lieux, notamment lorsque les humains devaient mettre en oeuvre des trésors d'imagination pour tenter d'échapper à la marée de morts-vivants.
Les personnages sont bien pensés, de sorte que leurs motivations personnelles et leurs valeurs les poussent à entrer régulièrement en conflit les uns avec les autres. Pour autant, j'aurais apprécié des approfondissements concernant leur histoire et leurs émotions, mais en même temps j'ai conscience qu'on en n'est qu'au début d'une saga (1/6ème si je ne me suis pas trompé) et qu'il faut garder des choses à dire pour la suite si jamais une partie de ces braves gens sont destinés à survivre jusqu'au bout.
Mention spéciale pour le personnage alien de Jave, qui m'a semblé particulièrement intéressant de par sa position trouble vis-à-vis de ses "camarades" aliens, et même vis-à-vis des humains. Certains indices laissent à penser qu'il finira peut-être par envisager homo sapiens autrement que comme une brochette sur pattes, même s'il est encore trop tôt pour le dire.
Desienne excelle également dans l'usage des termes scientifiques et techniques, réels ou néologismes inventés, ce qui donne beaucoup de crédibilité à ce récit de SF.
Mon principal "reproche", si l'on peut dire, sera le constat que même avec l'introduction bienvenue de ces aliens, Toxic ne parvient pas vraiment à renouveler le genre de l'histoire de zombies. Des morts-vivants décérébrés qui ne pensent qu'à boulotter leurs ex-congénères, une communauté de survivants très différents réunis par la force des choses, la recherche de nourriture et de matériel de survie, la quête d'un hypothétique antidote, tout cela a tout de même un terrible air de déjà-vu.
Et d'ailleurs, le genre peut-il encore être renouvelé ? Franchement, je viens à en douter.
Nonobstant, vous pouvez lire cet opus avec l'assurance de passer un moment bien divertissant, non dépourvu d'un humour noir discret mais efficace, et avec quelques questions philosophiques sous-jacentes que nous ne sommes habitués (pour le moment) à gérer que du côté des prédateurs : la guerre asymétrique (les aliens, à trente tout au plus, ont atomisé les armées humaines du monde entier), et le fait d'être une proie, et même pire : du bétail.
Grand merci aux éditions Géphyre et à Babelio pour ce livre, reçu dans le cadre de l'opération Masse Critique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Lutin82
  30 octobre 2018
Les romans de zombie réservent peu de surprises, et peu d'éléments les différencient. Nous les lisons généralement pour leur côté horrifique et la « vibe » spécifique de la horde zombie.
Quelques variations sur le thème peuvent accrocher l'attention et l'intérêt manifeste du lecteur, comme le rythme, la plume, les affrontements intimes, les liens, les interactions entre les vivants, et l'histoire de la pandémie elle-même.
Stéphane Desienne ne se démarque pas des grands récits par l'aspect zombie, mais par ce mix entre pandémie et invasion ET. Il y a même de quoi se demander si l'homme n'a pas volontairement proposer un produit avarié dans le double espoir d'obtenir une mise en quarantaine de la zone et de conserver quelques rescapés pour repeupler la planète ultérieurement. le jeu de Jave très ambigu participe au suspens tant il est indéchiffrable.
Cette première partie de Toxic ravira les amateurs de récits de zombies, et autres lecteurs. L'auteur propose une double menace, et l'espoir se réduit d'étape en étape. L'incertitude sur le sort de nos protagonistes et de l'humanité pèse lourdement dans la balance. le rythme très bon, navigue d'une tablée à l'autre, proposant des gratinés de phalanges, farandoles de pieds et de mains de première fraîcheur, et des envolées de bourre-pif entre deux bastons bien vermeilles.
Bon appétit!
critique plus complète sur mon blog
Lien : https://albdoblog.com/2018/1..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Zora-la-Rousse
  21 novembre 2018
Renouveler le genre en littérature zombiesque, l'exercice n'est franchement plus évident. Alors, écrire une série qui mêle épidémie de morts-vivants et invasion alien, il fallait oser. Et Stéphane Desienne s'est lancé et sans complexe.
Mon avis est clair : il a bien fait ! Cette série est de très bonne facture. Ce n'était pourtant pas gagné avec une lectrice comme moi, totalement novice pour ce qui est de la SF…. Structuré comme un feuilleton, cet opus comporte trois épisodes qui s'enchaînent à bon rythme avec le mélange de deux styles : science fiction et survie. Et ça fonctionne très bien.
L'humanité doit faire face à deux périls : d'une part, une contamination mystérieuse qui a transformé la majorité des êtres humains en coriaces zombies, et d'autre part un appétit insatiable développé par des entités extra-terrestres pour la chair humaine… Un intérêt commun : éradiquer l'infection ; une question de survie pour les uns, de commerce pour les autres...
Avec une écriture efficace, Stéphane Desienne nous emmène dans une aventure trépidante, sans tomber dans les poncifs du genre tout en satisfaisant les attentes des uns et des autres.
Me voici accrochée ! le volume 2 m'attend d'ailleurs,,,
Merci à Babelio et aux éditions Géphyre de m'avoir envoyé ce livre dans le cadre de l'opération Masse critique. Une très belle lecture ! A poursuivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
mahebreizh
  18 novembre 2018
Attention : ceci est un roman qui vous vaudra une nuit blanche, et dont vous voudrez la suite illico presto !
Toxic, saison 1 commence fort, on entre directement dans le vif du sujet. L'histoire démarre alors que l'invasion extra-terrestre a eu lieu, ainsi que l'émergence des morts-vivants. Autant dire que le sang gicle et qu'on n'a pas le temps de s'ennuyer !
Les scènes sont habilement écrites pour nous présenter un max d'info rapidement, de façon naturelle et non forcée. On montre, on ne dit pas, et pas d'info dumping difficile à digérer. On se repère rapidement dans l'univers.
Les chapitres, assez courts, alternent entre le point de vue des aliens, et celui des humains. Cela provoque au début un fort contraste : d'un côté, commerce et politique, une apparence lisse, froide et ordonnée; de l'autre, survie haletante, de la vie sanglante et bordélique.
L'arrivée de l'émissaire Jave change la donne du côté des extra-terrestres, apporte de la vie et un semblant d'émotion. Il est également le catalyseur qui permet de développer et faire avancer l'intrigue. J'avoue être particulièrement curieux de ce personnage et j'ai hâte de voir comment il évoluera dans la saison 2.
On s'identifie et s'attache forcément plus aux personnages humains qui nous sont plus compréhensibles. De plus, ils vivent constamment sur le fil du rasoir, que ce soit vis à vis des morts-vivants auxquels ils cherchent à échapper, que dans les difficultés et tensions au sein du groupe ou encore face à d'autres survivants.
J'avais envie de hurler sur certaines fins de chapitres en cliffhanger.
L'intrigue m'a vraiment passionné. Je craignais qu'on soit dans un simple récit post-apocalyptique mais cela va bien au-delà de ça. Par contre ce tome se termine en nous laissant plus de questions que de réponses, ce qui est très frustrant lorsqu'on a pas le tome suivant sous le coude.
A lire si : vous aimez SF et horreur, vous aimez les intrigues intelligentes à plusieurs épaisseurs
A éviter si : vous êtes cardiaque, vous voulez lire un stand-alone
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
AlombreDesNenuphars
  26 octobre 2018
Conçu comme une série numérique à sa sortie, ce roman va à tout allure !
Le ton cynique des aliens davantage intéressés par un développement de leur chiffre d'affaires que par le savoir, associé au récit des survivants humains qui portent chacun une histoire complexe et au côté "enquête" lié à la recherche de l'antidote, rendent la lecture ultra addictive.
Un vrai page-turner, même pour moi qui ne suis pas fan des histoires "zombiesques".
À noter en fin de ce volume 1 un bonus : les premiers chapitres du volume 2 paru en même temps. Histoire de donner encore plus envie de lire la suite !
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
AlombreDesNenupharsAlombreDesNenuphars   26 octobre 2018
« L’approvisionnement en produits humains est menacé. »
Naakrit Ot du clan Kulari reposa son bock sur son étrier de métal. Ses trois doigts écailleux caressèrent la courbe de la poignée en os d’un blanc laiteux. Ses yeux d’un vert prononcé et sans expression épièrent les réactions de l’envoyé spécial. Celui-ci, prince marchand du Combinat, se contenta de piocher de nouveau dans le plat. Ses mandibules s’ouvrirent et se refermèrent sans émettre le moindre son. Il agrémenta d’un condiment épicé le doigt humain qu’il venait de saisir avant de le porter à sa bouche. Le craquement des phalanges broyées par ses mâchoires rompit le silence. Lorsqu’il eut terminé, son abdomen insectoïde bourdonna :
— Nous avons investi beaucoup d’influence, sans parler des moyens matériels, afin de soutenir cette expédition. Nous escomptons un retour conséquent, à la hauteur de nos… encouragements.
En négociateur averti, il rappelait les bases de l’accord. Les menaces viendraient plus tard. Ils se comportaient tous deux en créatures civilisées, sans animosité, dans l’attente éventuelle d’un passage en force.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
AlombreDesNenupharsAlombreDesNenuphars   26 octobre 2018
— Alors, nous formons un groupe ? Une infirmière, un marine, un jeune blanc-bec, un autiste et une toxico du show-biz.
— Il nous manque un avocat et un prêtre pour former une communauté.
Commenter  J’apprécie          10
AlombreDesNenupharsAlombreDesNenuphars   26 octobre 2018
Depuis trois jours et trois nuits, ils survivaient aux contaminés et évitaient d’attirer l’attention d’aliens dont ils ignoraient à peu près tout. Les créatures venues de l’espace avaient embarqué l’humanité dans un train d’enfer, dont le terminus se nommait extinction.
Commenter  J’apprécie          00
Video de Stéphane Desienne (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Desienne
Trailer de Toxic, réalisé par Gephyre Éditions Studio (merci à eux !)
autres livres classés : zombiesVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
15316 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre