AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782374537900
346 pages
Les éditions du 38 (01/09/2020)
3.68/5   11 notes
Résumé :
Mona Nuss est habituée à visiter le Zoulag Nord : tous les hivers, elle et ses collègues scientifiques s'y rendent pour réaliser des prélèvements sur les zombies qui y sont enfermés. Le froid qui règne sur le camp d'isolement à cette époque congèle les morts-vivants, leur permettant de travailler sans crainte d'être attaqués. Mais les choses sont différentes cette fois : à l'invitation d'Horace Trent, aventurier et star planétaire, la jeune femme devra s'y rendre en... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Pixie-Flore
  11 novembre 2021
La Guerre contre la Rage a pris fin. Les populations zombies ont été éradiquées mais quelques millions de spécimens sont répartis dans trois Zoulags, sorte de camps de concentration dédiés à la recherche. Évidemment, tout semble sous contrôle mais les trafics sont bien présents, d'autant que les zombies semblent être une ressource bien plus précieuse que prévue.
Intrigant et imaginatif. Ce sont les mots qui résument le mieux ma lecture.
J'avoue avoir eu des difficultés à avancer dans les deux premiers chapitres, les deux premières histoires. le style de l'auteur est inégal. Il manque un peu de simplicité et, paradoxalement, passe de phrases bien tournées à des propos dignes d'un mauvais Walking Dead. Et, avouons-le, je ne comprenais pas toujours où l'auteur voulait nous emmener.
Mais, les deux derniers chapitres/histoires nous entraînent dans une traque dynamique et dévoilent une cohérence entre les 4 parties qui éveille l'intérêt. C'est tout de suite plus attrayant. On reconnaît certains codes un peu faciles du genre mais dans l'ensemble l'histoire est bien trouvée.
Merci à Babelio et aux éditions du 38 pour cet envoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
PostTenebrasLire
  18 septembre 2020
> Une simple morsure suffisait à expédier n'importe quel individu au purgatoire de la faim éternelle
Et oui c'est avec bonheur que je me suis replongé dans l'univers de Zoulag !
Mais quel univers ?
Petit résumé personnel :
> L'humanité a fait face à l'apocalypse zombie.
> Elle a survécu au prix de millions/milliards de morts.
> Il reste des zombies, contenus, parqués dans quelques endroits de la planète.
> Mais la nature humaine étant ce qu'elle est, ces horreurs suscitent la convoitise et les trafics.
> Pourquoi faire ? À quel prix ?
> Partez aux quatre coins de la planète le découvrir.
> Les dangers sont nombreux.
> Les trafiquants sont-ils plus ignobles que les trafiqués ?
Ce roman comporte quatre parties. Les deux premières furent éditées par « Walrus ».
Introuvables aujourd'hui, elles sont rassemblées avec deux autres « épisodes » en un seul roman.
Rassurez-vous les parties ne sont pas disjointes. Il y a un lien entre toutes. Et il y a une intensité qui va crescendo.
## Partie 1 : le syndrome finlandais
Cette partie est parue initialement sous forme d'une nouvelle. Cela a influé mon avis.
Retrouvez ma critique de l'époque : "Zoulag: le syndrome finlandais"
## Partie 2 : La filière sibérienne
Une autre partie, elle aussi initialement sous forme de nouvelle. Plus étoffée et installée dans un monde établi elle m'avait emballée.
Mon avis de l'époque (2017 quand même) : "Zoulag : La filière sibérienne"
## Parties 3 et 4
Ces deux parties sont plus longues. Elles donnent une cohérence globale au livre.
Il est toujours réconfortant que même diminuée, presque détruite, l'humanité garde ses bonnes valeurs : inégalités, exploitation, recherche du profit.
On voyage avec ce roman !
Après la Finlande, la Sibérie, nous voilà à Singapour et dans le Grand Nord canadien.
Il y a :

* beaucoup d'action
* sommes toute peu de personnages ce qui permet de bien suivre l'action et de donner du temps pour parfois un peu de rédemption (ou pas !)
* de fabuleux décors : un bâtiment iconique de Singapour, les grandes étendues canadiennes…
* une utilisation intéressante des zombies
* une humanité vraie, car toujours prête à exploiter son prochain
Les séries sur le mode « nouvel endroit — on est sauvé — mais c'est des dingues — zombies — fuite » et « bis repetita » me fatiguent.
Ici c'est bien écrit, avec la bonne dose d'action et on fait autre chose que d'être pourchassé par des hordes !
Il était temps d'exploiter cette « bonne » matière première de Zombies pour en tirer quelque chose.
D'ailleurs, en tirer quoi ? J'aimerais en savoir plus. Les pistes ouvertes méritent des prolongations.
Lien : https://post-tenebras-lire.n..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
LisaGiraudTaylor
  14 novembre 2021

Livre reçu dans le cadre de la Masse Critique Babelio. Merci à la maison d'édition et Babelio pour cet envoi (et l'auteur, aussi, un peu, quand même !).
****
J'ai choisi ce livre car le titre proche de Goulag m'a intrigué... Je n'avais même pas lu le résumé afin de ne pas me dévoiler quoique ce soit !
L'auteur nous entraîne dans un monde post-pandémie qui a entraîné des régions de détention des personnes infectées... Infectées ? des morts-vivants, oui !
Par chapitre, l'action nous mène sur des histoires parallèles, différentes mais qui ont, chacune, un lien direct que l'on découvre dans les dernières pages.
Entre recherches scientifiques qui profitent de cette manne d'Êtres non-vivants, trafic d'humains, profiteurs, journalistes dénonçant ces échanges, révolution de certains partisans du droit à mourir décemment (à défaut, à finir de se désagréger avec dignité... enfin, dignité... bref !)
J'ai donc trouvé le titre très adapté à ces rétentions violentes, arbitraires où l'humain n'est rien d'autre qu'une marchandise...
Pour les points positifs ?
Le roman se lit facilement, sans aucun souci de compréhension, le rythme est alerte, et tout s'imbrique petit à petit... Chaque scène, action, réaction, réflexion arrive dans un but précis...
Ce côté "utilisons la matière première des zombies" m'a fait hurler de rire, positivement s'entend... Je me suis dit "ah, voilà, au lieu de les tuer, autant qu'ils servent à quelque chose... "... Bon, j'avoue, côté moralité, on va repasser, mais ceci n'est qu'une question évidente concernant l'être humain, non....
L'Histoire montre que l'homme est le meilleur ennemi de l'homme, le pire prédateur qu'il connaîtra !
J'ai bien aimé les parties 3 (ma préférée) et 4... plus réalistes pour moi et plus abouties au niveau de l'écriture ; en sus, on voyage pas mal (et ce n'est jamais pour me déplaire dans un roman de cet acabit !).
Pourtant, il y a deux bémols à ma lecture...
* Les personnages, fort nombreux (ce qui n'est pas un souci pour ma part), ne m'ont pas donné l'envie de m'attacher... le fait d'enchaîner les lieux (et dont les divers protagonistes) n'aide pas à l'empathie ou l'attachement (mais cela est, probablement, et c'est la romancière que je suis qui parle..., le but de l'auteur... la froideur du rapport envers eux !).
* L'inégalité de l'écriture entre les 4 parties.
En résumé, un livre d'anticipation bien troussé, qui pose des questionnements intéressants sur la survie, la science, le futur, les technologies (n'allons-nous pas trop loin, trop vite ?) et qui se lit facilement... et qui dénote aussi dans la vision des morts-vivants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Aupaysdetoty
  29 octobre 2021
Une lecture que j'ai découverte grâce à l'opération masscritique organisé par babelio et c'était super cool !
- le style est très abordable et le rythme est très vif. Il se passe pleins de choses qui sont liées les unes aux autres.
- J'ai trouvé le principe des zoulag très original et interressant car il amène à se poser des question sur l'éthique concernant les recherches pour les avancées scientifiques.
- Je ne me suis cependant pas attachée aux personnages car je trouve que malheureusement on change trop souvent de personnages et que par conséquent on a pas le temps de s'y attacher.
- J'ai par contre adoré comment s'imbrique chaque choses, chaque actions ont un sens et vont mener à une autre. C'était très bien fait.
En bref j'ai vraiment passé un très bon moment de lecture avec ce roman donc merci à babelio de m'avoir permise de découvrir un nouvel auteur et une nouvelle maison d'édition.
Commenter  J’apprécie          20
MilleetunepagesLM
  19 décembre 2020
Le commentaire de Cathy :
L'humanité a été frappée par un terrible fléau, un milliard de personnes sont mortes. Pour s'en sortir les autorités ont décidé de créer des camps spéciaux afin d'y interner des millions de zombies.
La Finlande, la Sibérie et le Nunavut sont les trois pays qui ont été choisis pour construire les zoulags, contraction de zombies et goulags.
Pucés, étiquetés, les zombies sont étudiés par l'élite, tout était sous contrôle jusqu'à ce que certaines personnes trouve le moyen de mettre en place un trafic qui pourrait s'avérer très lucratif.
Ce roman post apocalyptique sort de l'ordinaire, en effet l'histoire débute une fois que le fléau zombies a été maîtrisé.
L'humanité se reconstruit, mais l'homme reste le même, la recherche du profit à tout prix est toujours d'actualité.
J'ai déjà eu la chance de lire Stéphane Desienne dans un tout autre genre qui m'avait beaucoup plus, cela m'intéresse toujours de découvrir des auteurs dans un style différent.
L'action est bien présente dans ce récit, la plume est fluide, le dépaysement est total, j'ai passé un excellent moment de lecture, j'aimerais une suite au vu des questions qui me restent en tête.
Lien : https://www.amazon.ca/review..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   22 septembre 2020
Je ne porte pas de traceur. Privilège du rang.
On ne marque que le bétail, songea Nikki.
Commenter  J’apprécie          50
PostTenebrasLirePostTenebrasLire   18 septembre 2020
Une simple morsure suffisait à expédier n’importe quel individu au purgatoire de la faim éternelle
Commenter  J’apprécie          40

Videos de Stéphane Desienne (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Stéphane Desienne
Teaser de la saison 3, réalisé par le Studio Gephyre.
autres livres classés : post-apocalyptiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura