AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2895495041
Éditeur : Les intouchables (27/03/2012)

Note moyenne : 4.08/5 (sur 558 notes)
Résumé :
Lorsqu'on a quatorze ans, des neurones d'écureuil, une meilleure amie obsédée par les garçons et qu'on enchaîne les gaffes, la vie n'est pas facile. Depuis le décès de son père, Aurélie Laflamme se demande d'où elle vient. Aurait-elle été oubliée sur Terre par des extraterrestres? Pour couronner le tout, sa mère semble sous le charme du directeur de son collège. Pas question pour Aurélie de se laisser elle aussi ramollir le cerveau ! Mais personne n'est à l'abri du ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (156) Voir plus Ajouter une critique
gerry29
  11 janvier 2011
Mon avis:

Une lecture tout à fait rigolote, pleine de peps et de folie!
En effet, dès les premières lignes, le lecteur se retrouve à lire le journal intime de la jeune Aurélie, avec ses problèmes personnels, ceux d'une ado de 14 ans.

C'est loufoque, décalé, parfois complètement bizarre mais moi j'ai bien accroché!

Aurélie est un personnage auquel je me suis sincèrement attaché! J'ai adoré cette petite nana, plongée dans l'adolescence un peu malgré elle, avec les problèmes de filles (et de garçons) qui en découlent. Elle trouve sa mère "obsédée" par le ménage, sa copine Kat "obsédée" par les garçon et surtout son "Truch" de copain... En gros, elle ne se sens pas vraiment à l'aise dans la peau d'Aurélie Laflamme!

Ce journal regorge de drôleries, et bien souvent je me suis souvenue de mon propre journal, puisque moi aussi, j'en tenais un à cet âge, et ce que j'y mettais était grossomodo la même chose que ce qu'y écrit Aurélie!

En ce sens, je me suis sentie proche du personnage, et j'ai fais un petit voyage dans le passé d'environ 15 ans, tout à fait appréciable!

Cette lecture est un mélange de jeunesse et de chick-lit, puisqu'on y évoque essentiellement des histoires de filles!
Pour certains, ça peut sembler superficiel, mais moi j'ai bien accroché!

Une lecture détente, rigolote, que je proposerai à mes filles vers leur 12ème anniversaire!
Ma note: 8/10

Puisque les pages tournent facilement, que l'héroïne est attachante, et que la fin est génialissime, je ne peux que vous le conseiller!!

J'espère adhérer tout autant au second volet des aventures d'Aurélie Laflamme, bientôt disponibles chez Michel Lafon

Mention spéciale aux éditions Michel Lafon, pour le coté absolument sublime du livre en tant qu'objet! Un mélange de rose girly, de paillettes, le tout accommodé de petits dessins rigolos entre chaque mois du journal! Ce livre est un petit bijou qui plaira non seulement au ados mais aussi à leurs mamans
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          384
kllouche
  23 avril 2013
C'est frais. C'est léger. C'est jeunesse.
Pas besoin d'en dire plus sur ce petit roman d'India Desjardin que nombre de lecteurs ont déjà dévoré.
Il se lit très vite, très facilement alors qu'on aimerait rester plongé dans le journal de cette adolescente bien singulière plus longtemps.
Aurélie a 14 ans. Elle vit seule avec sa maman puisque son papa est décédé. Elle a une meilleure amie pour la vie, Kat, avec qui elle passe presque tout son temps libre. Elle va en cours dans un collège privé catholique pour filles uniquement (les garçons c'est top nul!). A part ça, elle rêve que son papa et elle sont des extraterrestres et qu'il va revenir la chercher parce qu'elle n'arrive pas à s'adapter à la vie sur la planète Terre.
J'ai adoré l'histoire! Je ne me suis pas vraiment reconnue à travers le personnage d'Aurélie mais j'ai pris énormément de plaisir à m'incruster dans sa vie. Elle est drôle sans jamais nous agacer ce qui est plutôt une réussite! le seul petit reproche que je pourrais faire à ce roman est que tout (l'histoire, les personnages, le style d'écriture) est très jeunesse, ce qui a fait que par moment, j'ai levé les yeux au ciel. Mais comme je ne suis pas dans la tranche d'âge visée, ça ne doit pas vous gêner !
Enfin, même s'il est évident que ce roman originellement écrit en québécois a subi quelques modifications pour s'adapter au lectorat français, on sent malgré tout la persistante de quelques expressions idiomatiques pour le moins inhabituelles à nos oreilles. Ca ne m'a pas dérangée. Au contraire, j'ai même trouvé ça plutôt drôle.
Je vous le recommande chaudement: qu'importe votre âge, vous ne pourrez que bien rigoler !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Kassuatheth
  05 novembre 2017
Est-il possible qu'une personne ait autant d'imagination ?
Commençons par le commencement. Après une trentaine de pages j'avais déjà commencé mentalement ma critique pour excuser ma mauvaise note... j'étais un homme (ça vous le saviez) j'avais eu deux garçons. Même si j'avais eu deux soeurs, cela remontait aux années cinquante, donc à l'époque de Mathusalem. Je ne pouvais pas apprécier un tel roman à sa juste valeur.
Pendant que je tricotais cette critique, Aurelie, avec ses gaffes, ses aventures tissait peu à peu sa toile si bien que je m'y suis pris dedans.
Il y a tellement de choses dans ce roman que ma critique serait trop longue alors je vais me limiter à deux aspects:
Aurelie à le sens du ridicule comme Tarzan qui n'a pas de poils dans le visage, comment il fait pour se raser dans la jungle ou, aux arcades tuer de faux espions avec de faux fusils...La déprime qu'elle a eu en pensant que son grand-père jouait de la harpe au ciel sans sa pipe...
L'autre aspect mais plus sérieux quand elle s'adresse aux adultes comme passer une journée à l'école à seulement entendre parles les enseignants, période après période...quand elle s'est amusée à mettre un "Post it" sur tout ce qui traînait dans la maison incluant celles de sa mère...
J'aurais aimé parler de l'évolution dans ses relations avec sa mère mais j'ai promis de me limiter qu'à deux aspects.
Oui, c'est un beau roman pour jeune adulte que les vieux adultes aimeraient autant..
Ah oui j'oubliais... non, j'ai promis.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          173
Gr3nouille2010
  15 avril 2013
Après avoir entendu de nombreux échos positifs sur cette saga, je ne pouvais pas passer éternellement à côté... Je me suis enfin lancée et je ne regrette pas du tout ! Bien que ce soit un peu trop jeunesse pour moi, je ne peux pas nier que j'ai passé un excellent moment en compagnie d'Aurélie.

Aurélie est une jeune fille de 14 ans et a bien du mal à trouver sa place... Depuis que son père est mort, elle se pose beaucoup de questions sur ce qu'elle est et d'où elle vient. Quand Aurélie demande à sa mère où se trouve désormais son père, les réponses de cette dernière ne sont pas très précises et Aurélie s'imagine alors tout un tas de possibilité. Elle en vient même à se demander si son père n'était pas un extraterrestre reparti sur sa planète et que, par conséquent, elle ne serait pas une extraterrestre elle aussi !
Sa mère a aussi du mal à surmonter cette épreuve mais son comportement a changé depuis quelque temps et Aurélie se demande si Denis Beaulieu, le directeur de son école, ne serait pas derrière tout ça... Surtout que ça a l'air d'être la période des amours puisque sa meilleure amie Kat s'y met aussi ! Elle n'a que son petit copain en tête (et à la bouche) et Aurélie se retrouve parfois seule face à ses émotions...

Ce petit journal a vraiment tout pour plaire, que ce soit aux jeunes adolescentes qui se reconnaîtront sans doute avec Aurélie, qu'aux adultes simplement parce qu'il est très drôle ! L'auteure a parfaitement réussi à cerner l'âge d'Aurélie et à le retranscrire : les doutes, les questions, les gaffes, l'intérêt pour les garçons (que ce soit du point de vue de Kat ou d'Aurélie) mais aussi l'excès ! Les personnalités sont bien cadrées et très réalistes ; je me suis beaucoup retrouvée dans le comportement d'Aurélie à son âge...
Il y a des thèmes un peu plus profonds et touchants comme la mort, la séparation, la reconstruction, la recherche de soi... mais tout est encadré par l'humour, on ne tombe donc pas dans une psychologie trop lourde à comprendre ou à supporter. Au contraire, ce roman est même parfait pour décompresser et se vider la tête !

Aurélie est très touchante. Que l'on ait son âge ou pas, on se retrouve en elle par certaines de ces réflexions ou son comportement. On a directement son point de vue, étant donné que c'est son journal, donc suivant l'âge que l'on a on peut la trouver parfois insolente ou très puérile mais il y a le ton de l'humour qui change vraiment tout, qui la rend appréciable malgré tout. Je ne suis pas très fan de sa façon de parler par contre mais comme je le disais, ça dépend de l'âge que l'on a en lisant ce livre, parce que je sais que son parlé n'est pas différent de certains jeunes adolescents...
Kat est sur la même longueur d'onde qu'Aurélie (elles ne sont pas meilleure amie pour rien !), si ce n'est qu'elle s'intéresse bien plus aux garçons que cette dernière ! Une fois de plus, ça montre bien l'aspect de cet âge, avec une fille qui ne pense qu'aux garçons et une autre qui s'y intéresse nettement moins (ou qui essaie de s'y intéresser sans en être convaincue !).
Je tenais aussi à parler de la mère d'Aurélie qui a une belle place dans ce roman. Elles ont une complicité exemplaire toutes les deux et j'ai beaucoup aimé leurs échanges, même quand elles se disputent car il y a un lien incassable entre elles... Et puis, le fait que sa mère soit seule pour l'élever n'est pas négligé non plus... On se rend bien compte qu'elle ne sait pas toujours quoi faire face à cette jeune adolescente, mais toujours avec humour et "légèreté".

Pour conclure, c'est un premier tome que je peux conseiller aisément pour n'importe quel âge ! Si ce n'est pas la vie d'Aurélie qui nous plait, ce sera au moins son humour et son imagination qui nous convaincront. J'ai passé un excellent moment bien que ce soit trop jeunesse pour moi. Je me suis surprise à rire très souvent et j'ai hâte de connaître l'évolution d'Aurélie !
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          131
stellou
  22 janvier 2012
Je voyais ce livre sur de nombreux blogs mais je n'osais pas vraiment me lancer dans la lecture de peur de la trouver un peu trop jeune pour moi.
Mais quelle idée de penser cela !

Avant toute chose je dois vous dire que j'ai flashé sur la couverture ! Et oui il y a des paillettes et ça brille que demander de plus ?
Ensuite j'ai énormément apprécié le style journal intime poussé vraiment jusqu'au bout avec les bouts arrondis et l'élastique qui entoure le journal ! J'adore !
Enfin j'ai adoré tout simplement !

Du point de vue de l'histoire, un pur moment de détente ! C'est très frais et simple et surtout ça vous donne le sourire !
J'avoue qu'il m'est arrivé de trouver les phrases un peu naïves mais n'oublions pas que ce journal appartient à une adolescente de 14 ans donc c'est tout à fait normal.
Il n'y a pas d'histoire à proprement parler dans ce livre, Aurélie nous raconte ses états d'âme, ce qu'elle pense de sa petite vie et ce qu'il s'y passe, de sa mère, de ses amis au fil des jours.
J'ai adoré découvrir la vie de cette adolescente et je me suis parfois retrouvée dans certaines phrases ou réflexions qu'elle à pu faire durant ce premier tome.

Du point de vue des personnages, j'ai eu un énorme coup de coeur pour Aurélie.
Cette dernière est un peu naïve, folle et qui se sent complètement décalée par rapport à ses paires.
Aurélie est une grande rêveuse toujours perdu dans les nuages. Peut-être que cette ressemblance est à l'origine de mon coup de coeur pour elle ?
Comme dit plus haut elle se sent décalée par rapport aux autres un peu comme une extraterrestre débarquant sur la terre, elle se sent incomprise.
En ce qui concerne sa maman, c'est une femme qui n'a toujours pas réussi à faire le deuil de son époux et qui à un peu de mal à savoir quelle est la bonne manière d'agir avec sa fille.

L'auteur parvient à exploiter la relation mère fille de manière prodigieuse ! Elle est parfaitement représentative de la relation mère-fille quand sa fille devient une adolescente.
C'est une relation ferme mais complice, on connait les limites à ne pas franchir.

En ce qui concerne l'écriture de l'auteur, j'aime beaucoup l'idée du journal intime et son style d'écriture vraiment très réaliste. On se croit vraiment en train de lire le journal intime d'une ado de quatorze ans.

Une très bonne lecture et un coup de coeur ! J'ai adoré ! le tome deux risque de suivre bientôt ! le livre est très agréable même s'il se lit très vite !
Un très bon moment de détente que je vous conseille vraiment !
A lire !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          111

critiques presse (1)
ActuaBD   02 novembre 2015
On se retrouve dans un véritable moment d’évasion coloré où les détails amusants fourmillent.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (35) Voir plus Ajouter une citation
iarseneaiarsenea   30 août 2011
Je crois que toutes les organisations mondiales qui veulent faire avancer leurs causes devraient faire appel à ma mère, elle semble avoir des arguments de poids.
Évidemment, je suis très sarcastique. J'imagine très mal ma mère arriver devant le président des États-Unis pour le convaincre d'arrêter la guerre avec ses piteux arguments.
Ma mère : Arrête la guerre !
Président : Pourquoi ?
Ma mère : Parce que je te le demande.
Président : Pourquoi c'est moi qui devrait arrêter la guerre ?
Ma mère : Parce que t'es bon là-dedans.
Président : Et si nous perdons notre titre de plus grande puissance du monde ?
Ma mère : Chut ! Dors, là.
Président : Ah ! OK ! Rapatriez les troupes avant ma sieste !

Chose importante à faire : Dire à ma mère de travailler son sens du débat.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
iarseneaiarsenea   30 août 2011
En passant, Ryan sent le bon assouplissant. Je ne sais pas lequel parce que, franchement, je ne suis pas une experte en lavage. Par contre, je sais qu'il ne sent pas le parfum, mais qu'il sent top bon. Et quand il parle, j'ai remarqué qu'il a une odeur de gomme, je dirais, au melon.
Donc, j'était là, à regarder Kat, quand Faux-Ryan m'a pointé une madame un peu plus loin et qu'il m'a dit :
-Hé ! R'garde, on dirait qu'elle est arrivée direct des années quatre-vingts.
Et là, en voyant la madame avec un coton ouaté, un jeans super-serré et un toupet crêpé, j'ai répondu et je cite :
- Ah oui, c'est hyper-démodé, le croupette toupé, poucrette coûté, touquette proûté... Ah ! oublie ça. Bye.
Et je suis partie sans regarder Faux-Ryan, sans dire à Kat que je partais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
iarseneaiarsenea   30 août 2011
Pour en revenir à William... au bout de notre sixième jour de fréquentation, il m'a demandé si j'étais d'accord pour qu'on frenche. Personnellement, je trouvais que William avait TRÈS mauvaise haleine. Je n'avais jamais encore frenché, mais je savais très bien de quoi il s'agissait, c'est-à-dire un tournicoti de langues. Et comme je trouvais que William avait mauvaise haleine, je me disais que faire un tournicoti de langues et donc de salive avec lui devait goûter très mauvais. Alors je lui ai dit que ça ne me dérangeait pas, mais que j'aimerais bien qu'il se brosse les dents. Notre conversation à l'époque :
Lui : Envoye ! On frenche !
Moi : Je sais pas...
Lui : Envoye !!! Je le dirai à personne !
Moi : Bon... OK. Mais j'aimerais ça que tu te brosses les dents.
Lui : Hein ?!?!!!! Rapport ?!!?!!! (Ponctuation telle que ressentie dans la vraie vie.)
Ensuite, j'ai pas voulu l'insulter et lui dire que c'était parce qu'il avait mauvaise haleine. Et il est parti. Quelques jours plus tard, une gang à l'école me regardait et riait de moi en chuchotant. Rosalie était avec eux. J'ai demandé ce qui se passait et ils m'ont dit que les frenchs n'avaient aucun rapport avec le brossage de dents !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
chacha2001chacha2001   27 février 2015
15h12
Entre les deux films, ma mère et moi sommes allées aux toilettes et, quand elle a voulu se laver les mains, elle a mis ses main sous le robinet et a attendu que l'eau coule. Voyant que ça ne coulait pas, elle a changé de robinet.
Puis elle a dit:
-Merde! Les robinets ne fonctionnent plus!
Moi (tout bas, pour que personne n'entende) : Je crois
qu'il faut seulement tourner les poignées.
Alors, j'ai actionné la poignée et l'eau s'est mise à couler.
Elle se sentait mal.
Ma mère: Ha! ha! ce n'est pas assez moderne!
Elle a dit ça en regardant une bonne femme qui (à mon grand désarroi) a tout entendu.
Et c'est là que je me suis dit à moi-même: "Dire que son sang coule dans mes veines!"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
alepagealepage   04 avril 2011
J'ai vraiment apprécié ce livre car c'est une histoire qui traite sur les mêmes sujets que ma vie; loisirs, activités, amis,école... Ce livre m'a vraiment captivé grace a la facilité du vocabulaire et du langage d'une jeune québecoise.
Commenter  J’apprécie          180
Videos de India Desjardins (58) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de India Desjardins
India Desjardins appuie la Déclaration des bibliothèques québécoises. Voici son témoignage. Ma bibliothèque, j?y vais ! Découvrez les autres témoignages à mabibliothequejyvais.com. #mabibliothequejyvais
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





.. ..