AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Le journal d'Aurélie Laflamme tome 3 sur 9
EAN : 9782895495062
Les intouchables (27/03/2012)
4.21/5   406 notes
Résumé :
ENFIN LE TROISIEME VOLET DU PHENOMENE QUEBECOIS !

À l'aube de ses quinze ans, Aurélie Laflamme a pris une grande décision : devenir plus mature. Plus question de se laisser envahir par ses émotions incontrôlables ! Malgré ses mauvais résultats scolaires et le nouvel amoureux (possiblement diabolique) de sa mère, Aurélie (aidée par tout le chocolat qu'elle trouve) restera zen. Et elle va tester sa nouvelle résolution très vite : l'année scolaire se ter... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (39) Voir plus Ajouter une critique
4,21

sur 406 notes

À l'aube de ses quinze ans, Aurélie Laflamme a pris une décision: celle de devenir plus mature. Plus question de se laisser envahir par toutes sortes d'émotions incontrôlables! Peu importe sa rupture avec Nicolas, ses mauvais résultats scolaires et le fait que sa mère parte en voyage avec son nouveau chum (possiblement diabolique) de l'autre côté de l'Atlantique, Aurélie (aidée par tout le chocolat qu'elle peut trouver) veut rester zen. Une chance que la l'année scolaire tire à sa fin, elle pourra enfin souffler et appliquer sa nouvelle attitude!

Pendant les vacances, sa meilleure amie, Kat, passe un mois dans un camp d'équitation, son voisin, Tommy, se rend dans sa ville natale quelques semaines pour voir sa mère, et Aurélie s'en va à la campagne chez sa grand-mère. Alors qu'elle croyait passer un été très calme (limite déprimant), à écouter gazouiller les moineaux et observer la danse nuptiale des vers de terre, une foule de péripéties l'attendent.

Commenter  J’apprécie          150

Aurélie Laflamme, c'est un peu ma meilleure amie des mauvais jours. Dans les périodes un peu sombres où le moral n'est pas au beau fixe, rien de tel que de la retrouver et de rire un bon coup à ses côtés! La couverture de ce tome 3 est tout aussi belle que les autres avec son vernis sélectif à paillette, ses couleurs pleine de pep's et son élastique façon journal intime. La quatrième de couverture laisse présager une Aurélie dans une sale période avec des aventures auxquelles elle ne s'attend pas et qui nous donne envie d'en savoir plus.

L'intrigue du livre repose sur le séjour d'Aurélie chez sa grand-mère qu'elle appréhende mais aussi sur la gestion de ses émotions. Son originalité est comme dans les autres tome, la présentation du récit sous forme de journal et la personnalité d'Aurélie qui en fait une ado pas comme les autres!

On retrouve donc Aurélie, fidèle à elle-même avec ses préoccupations d'ados tel que l'amour, sa mère et son nouveau compagnon, sa meilleure amie, son ex et bien sûr l'école. Elle est toujours aussi drôle, parfois sarcastique et n'a pas sa langue dans sa poche. Même si j'ai quand même ri avec elle, je l'ai trouvé beaucoup plus sérieuse dans ce tome et beaucoup plus triste et mélancolique. Il est très facile de s'identifier à elle puisque j'aurai réagi comme elle dans certaines situations! D'ailleurs encore aujourd'hui, il me semble que nous avons une certaine addiction pour le chocolat en commun. Kat, la meilleure amie d'Aurélie est également présente mais un peu moins puisqu'elles passent les vacances loin l'une de l'autre. Comme Aurélie elle n'est toujours pas guérie de son chagrin d'amour même si elle prend les choses un peu mieux qu'elle! Nous faisons également la connaissance de la grand-mère d'Aurélie et c'est un personnage qui m'a beaucoup touché. Sous des abord un peu austère, elle se révèle être une grand-mère adorable, pleine de tendresse et aimante qui fera tout pour rendre le séjour d'Aurélie un peu plus agréable. Elle m'a beaucoup fait rire et fait penser à ma propre grand-mère.

La narratrice est Aurélie puisqu'on lis son journal et le récit se déroule au Québec. La plume de l'auteur est comme toujours très agréable, fraiche et très fluide. C'est un vrai régal de lire ce roman. Les personnages sont drôle et on se prend très vite d'affection pour Aurélie et les personnages qui l'entoure. L'histoire est intéressante puisqu'il ne se passe pas une journée sans rebondissements dans la vie d'Aurélie, ce qui donne au livre un certain rythme. Impossible de s'ennuyer pendant la lecture et on passe de la franche rigolade à la compassion et l'affection. Une histoire d'adolescente, oui, mais pas n'importe quelle adolescente puisque celle-ci n'est pas n'importe laquelle et possède un caractère bien à elle! Il n'y a pas de doute Au' Laf' est devenue ma meilleure amie et pour longtemps!

Pour conclure, j'ai une fois de plus passé un excellent moment de lecture même si j'ai un peu moins ri cette fois (forcément, Aurélie veut devenir responsable donc, sérieuse!). Je vous conseille vivement cette saga à la fois fraiche et drôle qui sera parfaite pour vous redonner le sourire!


Lien : http://momentprecieux.fr/Des..
Commenter  J’apprécie          70

J'ai lu ce troisième tome cet été mais, ayant délaissé mon blog à ce temps-là, je n'avais pas fait de billet. Je tiens à le faire maintenant car c'est un roman jeunesse qui m'a beaucoup plu comme les deux tomes précédents d'ailleurs !

Ce que j'aime avec Aurélie c'est qu'on ne se casse pas la tête. Aurélie, elle se la casse, souvent pour des futilités, mais pas le lecteur qui, lui, rit plutôt. L'humour est toujours très présent dans ce tome. J'aurais aimé ne pas avoir à attendre 160 pages avant qu'elle se rende chez sa grand-mère mais la fin de l'année scolaire était quand même très plaisante à lire. le changement d'environnement m'a plu et la grand-mère (l'espionne de mariage) également !

Ce qui ne m'accroche pas du tout par contre, ce sont les parties où la jeune fille lit son Miss Magazine ou y fait les tests. Je n'aime pas ce genre de magazine donc ce sont des parties que je trouve ennuyantes. Pourquoi Aurélie ne ferait pas autre chose de sa vie comme joindre une troupe de théâtre, une équipe sportive ou un comité quelconque ? La plupart des adolescentes que je côtoie sont toujours embarquées dans 28 milles projets !

Bref, je lirai certainement les suites car, même en avançant dans les tomes, la qualité ne diminue pas. On entrevoie aussi de grands changements dans la vie de l'adolescente et je suis bien curieuse de voir comment elle les vivra.

Commenter  J’apprécie          80

Vraiment nul. L'écriture est exaspérante, faite de répétition, de parenthèses lourdingues, un style oral bas de gamme, des interjections...

L'héroïne Aurélie n'a pas l'air très intelligente, les dialogues rapportés avec sa grand-mère ou Gabriel le garçon qu'elle rencontre pendant l'été, ou même Nicolas (son ex qui continue de la hanter) sont consternants par leur inintérêt. Les délires entre Aurélie et sa copine Kat sont dignes du pire, on ne dirait pas qu'elles ont 15 ans mais moins, Aurélie se pâme devant des canetons ?? On dirait juste des gamines pas très fut fut (Kat tient un peu plus la route cela dit)

Le personnage de Tommy est inexpressif au possible, on se demande sur quoi leur amitié tient. Idem pour Nicolas.

Il ne se passe rien dans ce livre, Aurélie mène une vie vraiment banale dont il n'y a rien à dire. Elle va un jour au parc d'attraction, ce qui donne un "gag" à base de vomi et de tête dans la poubelle assez pathétique. Elle ne va chez sa grand-mère qu'à la moitié du livre, et rien ne change dans l'histoire. Des échanges de mails avec Kat, des balades autour du lac, une intrigue amoureuse pourrie avec Gabriel. L'obsession sur le chocolat est vraiment lourdingue et pas drôle. C'est pas drôle ce livre !

La mère qui révèle à sa fille des confidences amoureuses semble avoir quinze ans... Pff. Aurélie passe très souvent pour une idiote et ce qui se dégage de son journal ne laisse pas penser qu'elle aurait une personnalité + développée et qu'elle ne serait pas stupide.

A la fin du livre y'a un extrait du tome 4, les dernières lignes sont : "Se munir d'ouvrages littéraires plus consistants". Bah voilà, enfin une remarque pertinente !! Je répète : nul nul nul !!

Commenter  J’apprécie          00

La fin de l'année approche, Aurélie vit à fond son premier chagrin d'amour en se gavant de chocolat, et l'été s'annonce mortel, chez sa grand-mère paternelle, loin de ses amis et de sa mère partie en voyage romantique avec son nouveau chéri.

Ce troisième opus de la série m'a laissée un peu sur ma faim. Et, oserais-je le dire (pas trop fort pour ne pas vexer ma fille, fan inconditionnelle...), un peu déçue.

Certes, Aurélie est toujours aussi gaffeuse, imaginative dans ses réflexions (les fameuses notes à moi-même font toujours recette), et quelques scènes suscitent encore des éclats de rire (mention spéciale pour le lancer de chewing-gum), mais au bout d'un moment ça s'essouffle un peu. Notre héroïne, à l'aube de ses 15 ans, paraît moins sympathique, plus égocentrée, les personnages secondaires sont moins creusés et, de fait, moins attachants. le style est toujours le même mais finit par devenir un peu mécanique. Bref, il se dégage de l'ensemble une petite impression de bâclé.

Certes, il reste de bonnes trouvailles, mais l'auteur n'a pas exploité autant qu'elle l'aurait pu quelques situations qui pourtant étaient intéressantes (la relation avec la grand-mère, l'absence du père,...). Une petite baisse de régime en quelques sortes.

Pas de quoi me dégoûter d'aborder la suite, mais avec un chouia d'enthousiasme en moins...

Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation

"Hier soir , ma mere m'a dit que c'etait une bonne chose que j'aie decide de faire le menage.Elle m'a explique que , lorsqu'on ne le fait jamais , il peut y avoir des bibitteset que ce n'est pas bon pour la sante ."

Mon commentaire : Ark , des bibittes ...Je vais faire plus le menage maintenant !!!

Commenter  J’apprécie          340

18h55

Moi (au vendeur du fast-food) : Salut, j'aimerais me faire rembourser ma soupe,

s'il vous plaît, je ne l'aime pas.

Vendeur: Ce n'est pas ma faute.

Moi: On ne m'avait pas dit qu'il y avait des petits pois, et je déteste les petits pois.

Vendeur (en pointant une photo de la soupe sur le comptoir) : Ben... c'est sur la photo... les petits pois.

Moi: Je ne l'avais pas vue.

Vendeur: On ne fait pas de remboursement.

Moi: Je n'aime pas ma soupe. Je ne suis pas satisfaite.

Et je suis une bonne cliente!

Vendeur: Je ne peux rien faire.

Moi: En tout cas, il y a d'autres restaurants qui ont une meilleure politique.

J'imagine que vous n'avez pas besoin de ce genre de publicité parce que vous

êtes multimilliardaires, mais...

Kat (qui me prend par le bras et qui me traîne loin de la caisse) : Euh... viens.

Commenter  J’apprécie          100

Mais ne t'en fais pas, je les ai bien rangés. On voit le plancher de ma penderie maintenant, regarde! Elle a regardé et elle a fait: "Oh! wow!". Personnellement, j'utiliserais ce mot pour quelque chose de plus excitant mais si elle aime ça, s'exclamer devant les plancher de penderie, c'est son choix.

Commenter  J’apprécie          230

Ma mère : Alors, dans ta journée, il n'y a pas eu d'anecdote marquante ?

Moi : Ben... si , une. Mon pied a raflé le mur et tout le monde a pensé que j'avais pété.

Ma mère : HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA ! HA !

Moi : Finalement, je ne reveux pas de lasagne, je vais aller dans ma chambre.

Commenter  J’apprécie          130

Je le goûte et ohhh, c'est l'extase totale! J'ai l'impression que mes papilles gustatives dansent sur ma langue. J'ai l'impression que mes papilles gustatives ont des petits bras qu'elles agitent en l'air et qu'elles crient: "Encore, encore, encoooooooore".

Commenter  J’apprécie          150

Videos de India Desjardins (51) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de India Desjardins
Le sujet de l'amour, qui a été exploré de long en large, est-il aujourd'hui trop usé? Pas du tout! Il offre encore une var­iété de sous-thèmes dans lesquels nav­iguer, et les auteur·rice·s d'ici y pren­nent encore goût et y appor­tent de nou­velles nuances. Grâce à la lit­téra­ture con­tem­po­raine, les rela­tions amoureuses tox­iques, l'idéalisation de l'amour et le deuil amoureux don­nent un nou­veau souf­fle à cette thé­ma­tique. India Des­jardins, Julie Bouchard et Lau­ra Doyle Péan dis­cuteront de ces idées et bien plus lors de cette table ronde ani­mée par Samuel Larochelle.
Avec: Laura Doyle Péan, Auteur·rice Julie Bouchard, Auteur·rice India Desjardins, Auteur·rice Samuel Larochelle, Animateurrice
Livres: Coeur yoyo Férocement humaines Mister Big : Ou La Glorification Des Amours Toxiques
Le Site Web du #SalonDuLivreDeMontreal : https://www.salondulivredemontreal.com/
Retrouve-nous sur tous nos réseaux sociaux
INSTAGRAM: https://www.instagram.com/salonlivremtl/ TIKTOK: https://www.tiktok.com/@salonlivremtl TWITCH: https://www.twitch.tv/lismoimontreal DISCORD: https://discord.gg/7MP3veRP FACEBOOK: https://www.facebook.com/salondulivredemontreal/
#slm2021
+ Lire la suite
autres livres classés : journal intimeVoir plus
Notre sélection Jeunesse Voir plus





Quiz Voir plus

le journal d'aurelie laflamme

comment s'appelle la meilleure amie à Aurélie ?

Katy
Kateryne
Catherine

4 questions
128 lecteurs ont répondu
Thème : Le journal d'Aurélie Laflamme ( tome 1 ) : Extraterrestre... ou presque ! de India DesjardinsCréer un quiz sur ce livre