AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de lectures2thalie


lectures2thalie
  06 juin 2012
Avec Aurélie Laflamme on ne s'ennuie jamais et l'on retrouve ses 15 ans^^


Dans ce nouvel Aurélie sort avec l'un des garçons les plus populaire du lycée: Iohann! Il est beau, joue au basket et grâce à lui la jeune fille devient très vite beaucoup plus populaire. Elle fait partie d'une bande de filles très "à la mode" ce qui va lui offrir d'autres perspectives que celles visées jusque là avec sa bande habituelle composée de Kat, JF et Tommy.
Entre temps à la maison elle se rapproche de François le nouveau compagnon de sa mère qui est décidément très chouette et pas aussi nul qu'elle le pensait d'abord. Mais les choses sont plus compliquées qu'elles n'y paraissent. Car le souvenir du père d'Aurélie est omniprésent et le deuil difficile à faire...
Certaines choses sont donc sur le point de changer dans ce nouvel épisode, Aurélie va évoluer, grandir: sa relation avec sa mère va prendre une tournure plutôt inattendue, elle devra faire des choix parfois difficiles et que dire du rôle de Nicolas, son premier amoureux? Il paraît qu'il serait encore amoureux d'elle: simple rumeur ou bien vérité?
Aurélie aura fort à faire!!!
Je suis sous le charme. J'aime tout dans ce livre, l'écriture, les personnages, les situations, la couverture (très girly et vive, un vrai rayon de soleil, ça réchauffe^^). Tout est proche de ce que vivent les adolescents. Je me replonge avec délice dans cette période charnière où l'on grandit au gré de nos expériences, où l'on apprend de ses erreurs où l'on a l'impression que tout nous dépasse, où l'on se surpasse. Ahh...
Et qu'est-ce que j'ai ri! J'ai passé un délicieux moment et je vous recommande vivement cette série qui conviendra à tous les publics!!!

Lien : http://parfumsdelivres.blogs..
Commenter  J’apprécie          30



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus