AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Gr3nouille2010


Gr3nouille2010
  23 avril 2014
Avant toute chose, et parce que je vais donner quelques points négatifs sur ce roman, il faut quand même resituer le pourquoi du comment de sa publication. Si on lit l'avant-propos écrit par l'auteure, on peut tout de suite mettre de côté les points négatifs que j'ai relevés, car tout s'explique. En effet, si Aurélie Laflamme existe, c'est grâce à Marie-Cool ! À ses débuts, India Desjardins faisaient des chroniques pour le magazine pour ados Cool !. Ces chroniques mises bout à bout ont donné le journal intime de Marie-Cool (c'est ce personnage qui lui a permis de faire naître Aurélie Laflamme, c'est pour ça que je l'ai citée plus haut). Si on reste dans ce concept, mes points négatifs ne valent pas grand chose. Mais j'y pense alors autant en parler... Il faut savoir tout de même que j'ai passé un très bon moment en compagnie de Marie !


Ces chroniques mises bout à bout ont donc fini par former un journal intime. Celui de Marie, une adolescente qui n'a pas sa langue dans sa poche, loin d'être timide et plutôt dynamique ! C'est une vraie bouffée d'air frais de la suivre dans ces nombreuses activités (elle n'aime pas s'ennuyer et trouve toujours quelque chose à faire !) et ces nombreux petits-amis. D'ailleurs, c'est l'un des points qui m'a un peu ennuyée. Où qu'elle aille, Marie fait chavirer tous les coeurs, tout le monde l'aime ! de quoi donner des complexes... Au final, j'ai fini par arrêter de chercher qui était qui pour plutôt me concentrer sur les personnages masculins que l'on rencontrait le plus : Alex, Sebas, Charles, son petit frère Louis et Jules son chien. Je n'arrivais plus à savoir qui étaient les autres mais ils n'ont qu'une courte apparition dans sa vie amoureuse...
Par contre, il y a un point qui m'a beaucoup dérangée. L'auteure a volontairement ignoré l'âge de Marie, disant simplement qu'elle a entre 14 et 16 ans (dans l'avant-propos). Aucun problème, si ce n'est que Marie n'évolue jamais... du début à la fin, elle est la même, avec les mêmes réflexions, le même mode de vie, les mêmes envies/buts, le même langage, rien ne change. Sachant que le journal intime se déroule quand même sur quelques années, j'aurai aimé la voir évoluer un petit peu. de plus, ce qu'elle écrit dans son journal est très expéditif. Des fois on aimerait un peu plus de détails mais Marie passe rapidement à autre chose, nous laissant un peu sur notre faim.


À côté de ça, j'ai aimé l'ambiance du roman. Je me suis beaucoup retrouvée en Marie (si on enlève l'accumulation des conquêtes...) grâce au style du journal intime, cette période de l'adolescence où les amis et les garçons vont et viennent, où le langage est différent de celui des adultes, etc. de plus, les références datent de la fin des années 90 (elle a commencé à écrire ses chroniques en 1997 il me semble) donc j'ai pu retrouver certaines choses de ces années et ça fait du bien ! Ce journal fait remonter des souvenirs (pour les adultes), permet de passer un bon moment malgré tout car c'est frais et léger et, pour les ados, ça a le même effet : de la légèreté, aucune prise de tête avec une ado sûre d'elle mais pas trop quand même, dynamique, aimant les sorties, les garçons, et tous ces trucs de filles... La nostalgie est sûrement moins présente que pour un adulte, simplement.


Un autre point qui n'a pas vraiment de rapport avec le roman mais qui m'a beaucoup plu (je ne sais même pas pourquoi) : en lisant l'avant-propos de l'auteure, j'ai cru retrouver, lire, Aurélie Laflamme ou encore Marie (réflexion faite après la lecture du roman donc), comme si l'auteure était quelque part dans ces journaux qu'elle écrit, qu'elle y mettait réellement son âme... Je ne sais pas pourquoi ça m'a fait plaisir de la voir à ce point si naturelle et si proche de ses personnages, mais c'est un point que j'ai drôlement apprécié et qui m'a beaucoup surprise. Voilà, fin de la parenthèse...


Si vous avez aimé Aurélie Laflamme, ce journal vous plaira certainement même s'il n'est en rien comparable. Si vous êtes ado, il vous plaira certainement aussi parce qu'on s'y retrouve beaucoup je trouve. Et si vous êtes adulte, vous y trouverez également votre compte dans un petit élan de nostalgie et de fraicheur.
Lien : http://uneenviedelivres.blog..
Commenter  J’apprécie          40



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (1)voir plus