AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Didili


Didili
  03 juin 2013
Deuxième opus d'Ingrid DESJOURS, je me suis plongée dans cette lecture, confiante.
En effet, j'avais entendu beaucoup de bien du précédent opus "Echo" et puis beaucoup de bien de celui-ci auss, par mes amies lectrices.

Le plongeon fût violent, au départ, on assiste, à notre corps défendant, à la scène du crime, par le ressenti du meurtrier passant à l'acte dans une rage folle ! (le couteau est sur la couverture gloups)

Néanmoins, si on va suivre les pensées du meurtrier à travers quelques chapitres (écrit en gras et ne dévoilant que peu de choses) le rythme de l'histoire va vite devenir un peu plus lent.

Les moyens d'investigations retenus ici, sont loin des méthodes de nos "Experts" et on oublie très vite (ce que j'ai trouvé dommage pour ma part ) des éléments sans doute importants ...Bon ok, on a quand même, une autopsie et une recherche ADN.

Garance Hermosa est donc chargée de l'enquête avec son coéquipier Patrick Vivier. Elle va être la "taupe" ( enfin quand je dis Taupe ce n'est pas la réalité physique de la personne il est bien connu que les enquêtrices sont toutes des "bombes" dans l'univers des psycho-criminologues) dans ce club très fermé de surdoués qu'est Potens.

Elle est chargée de dresser les portraits des membres de Potens, tous potentiellement suspects, tant la vie de la victime n'avait rien de tranquille...
S'en suit alors une série de chapitres que j'ai trouvé un peu longs. Ils décrivaient l'infiltration et les impressions de Garance sur les différents membres de Potens.

Parallèlement, cette enquête, va, pour Garance, faire ressortir son passé, un passé violent, glauque ...
Elle a de sérieux problèmes psy, cette psy !
Cela va néanmoins l'aider à confondre le tueur car elle a comme des affinités avec celui-ci ...

C'est peut être bizarre et cruel de ma part mais je n'ai pas tellement apprécié la personnalité de cette Garance.

Et alors, que dire de son duo avec Patrick Vivier ...

J'ai sans doute manqué des éléments de leur histoire commune en ne lisant que le deuxième opus, mais avouons que ce duo amoureux-laborieux (dans les deux sens du terme...) n'a pas forcément sa place dans ce thriller enfin selon moi.

Je pense néanmoins, qu'Ingrid Desjours, tient là, un personnage féminin récurrent, bien torturée, qui pourra sans doute s'étoffer encore dans de prochaines enquêtes.

Pour finir sur une note positive, j'ai apprécié davantage les dernières pages (100 pages avant la fin) où la machination nous est dévoilée et où on voit un peu plus clair dans les tourments de Garance.
Sur le début du livre, j'ai trouvé trop facile d'induire le lecteur en erreur en brouillant toutes les pistes et en multipliant les profils de tous ces surdoués bien compliqués !

Alors, je suis un peu déçue d'avouer que cette lecture ne m'a pas totalement emballée, même si j'ai lu ce livre assez rapidement, dans la volonté de connaître l'assassin.
Pourtant après tout "N'importe qui aurait pu la tuer" cette Charlotte.

Je lirais sans doute plus tard "Echo" qui me permettra peut être de comprendre d'avantage les deux protagonistes.
Lien : http://imagimots.blogspot.fr..
Commenter  J’apprécie          60



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (6)voir plus