AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 9791096618156
Éditeur : Hydralune (15/08/2017)

Note moyenne : 4.25/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Blood Mosquito ?
Sa gare aérienne est le terminus du train à hélices. C'est ici que descendent ceux dont le sang bouillonne déjà à l'évocation de l'or rouge et de la richesse. La fébrilité des mineurs n'a d'égal que la brillance de leur regard et la touffeur de la forêt des Seven Mountains. Que ce soit celle des jauges des revolvers ou celle du gsng des mineurs, le précieux minerai va faire monter la pression dans ces montagnes où pullulent les moustiques et ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
sombrefeline
  13 octobre 2017
On reste dans l'univers de Heaven Forest, mais direction l'Amérique et la petite ville de Blood Mosquito, qui vit de la ruée vers l'or.
Vous l'aurez compris, on quitte l'Angleterre victorienne de Darkwood pour s'aventurer sur des territoires plus western.
Le mélange entre steampunk et western fonctionne bien et l'univers d'Heaven Forest gagne encore en richesse avec ce nouvel ajout au cycle.
On retrouve la patte d'Andréa Deslacs dans cette novella : style travaillé, personnages fouillés, références mythologiques et double niveau de lecture.
L'histoire est très bien menée et diablement addictive, on en redemande !
Commenter  J’apprécie          10
Kyvar
  19 octobre 2017
J'ai découvert cette novella après ma lecture de Heaven Forest et je rejoins les commentaires précédents pour dire qu'il n'est pas nécessaire d'avoir lu les romans pour apprécier ce texte.
Nous voici donc toujours dans le même univers, mais de l'autre côté de l'océan, à Blood Mosquito plus exactement. Ici règne la fièvre de l'or, ainsi que bien des mystères ^^ L'aspect western steampunk est bien rendu et le mélange des genres (décidément cher à l'auteure) est une réussite. L'intrigue est bien ficelée. Les personnages sont complexes. Les pièces du puzzle bien éparpillées. On dévore dès lors les pages afin de découvrir la fin !
Je recommande aux habitués du cycle comme aux nouveaux venus : vous serez étonné !
Commenter  J’apprécie          00
RachelFleurotte
  11 juin 2017
Fan de l'univers de Heaven Forest après la lecture du tome 1 (Darkwood), j'étais curieuse de découvrir un nouveau pan de cet univers.
Si j'avais déjà lu des romans steampunk, je n'avais jamais lu de steampunk western et j'ai été très agréablement surprise. J'y ai retrouvé les codes du genre, avec la ruée vers l'or, mais dans un univers complètement détourné.
J'ai vite été prise dans la lecture et je n'ai pas pu le lâcher jusqu'à la fin, à laquelle je ne m'attendais pas.
Une novella qui se dévore d'une traite et qui donne envie de continuer la découverte de l'univers.
Commenter  J’apprécie          00
Symphonie42
  24 février 2017
La novella est relativement courte, mais ô combien maîtrisée (il suffit de la relire une seconde fois pour s'apercevoir qu'on avait les cartes en main depuis le début). le récit se déroule dans le même univers que Heaven Forest, mais il n'est pas nécessaire d'avoir lu Darkwood pour l'apprécier. Ceux qui l'ont lu devraient toutefois noter quelques références. le mystère est très bien géré : les pièces sont là, il est possible de deviner certaines choses, mais le puzzle ne se met en place qu'au dernier acte. Un acte de poésie et de tragédie mêlées.
Commenter  J’apprécie          00
lessortilegesdesmots
  05 novembre 2018
Je n'aimerai pas vivre à Blood Mosquito. Il y a trop de moustiques et il y fait une chaleur étouffante. On se croirait un peu dans un western. C'est assez marrant. Encore plus avec l'arrivé d'un cowboy. J'ai d'ailleurs remarqué que l'autrice aime beaucoup les yeux de couleur clair pour ses personnages centraux. Je serai curieuse d'en connaître la raison.

Des mineurs affrontent les Tytanes, un peuple indigène fait de métal. On s'aperçoit rapidement que l'une d'entre eux est loin d'être banale. En plus de Fox, le cowboy que j'ai adoré, on fait la connaissance de Alistair. J'aime bien ce prénom. Ne me demandez pas pourquoi. Il est atteint de la fièvre mentionné dans le titre et surtout il a peur.

La fièvre est la métaphore de la soif d'argent et de pouvoir. En vouloir trop, c'est la mort. Je trouve cette métaphore très juste tout comme celle sur l'esclavagisme et le racisme. On trouve également une créature fantastique.

En bref, j'aime toujours autant l'écriture de Andréa Deslacs. Je suis surprise du changement d'univers mais j'aime le dépaysement. Je préfère tout de même "Heaven Forest".
Lien : https://lessortilegesdesmots..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2017
Oublie, Tytane, les ors et les écarlates. Ne laisse plus fleurir les bourgeons rouges et les pétales brillants des désirs inassouvis. Souviens-toi de ce roi qui a tué ses fils et notre peuple pour se baigner dans son or et notre sang. Notre nation a ravagé les autres civilisations des monts pour se retrouver seule, entachée du péché de la trahison. Oublie la gloire, les richesses, la fausse domination, et choisis l’expiation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2017
Avec un peu de chance, son âme résisterait à l’appel illusoire de l’or. Les humains avaient pour expression que l’argent n’amenait pas le bonheur. Non, il ouvrait les portes sur l’enfer.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2017
S’ils récupéraient les plans de la mine, s’ils découvraient finalement l’or rouge…
J’ai lu dans une revue scientifique qu’on attribuait des propriétés conductrices étonnantes à ce métal. Il paraît que combiné au manaschiste, ça donne une qualité de courant électrique jamais vue. De quoi devenir milliardaire si on tombe sur un gros gisement !
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2017
Absorber trop de métaux lourds bloque les reins de ceux de ma race. Les grandes dames des siècles derniers buvaient des préparations à base d’or pour garder leur jeunesse, mais ça a tué son lot de belles.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   05 août 2017
Ne pas tuer des innocents était un principe, risquer sa vie pour refuser d’abattre un criminel était une imbécillité.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : steampunkVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
3011 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre