AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782701195001
352 pages
Éditeur : Editions Belin (20/05/2015)
4.17/5   23 notes
Résumé :
« Un jour j'en ai eu assez des régimes fantaisistes. J'en ai eu assez de perdre à chaque fois dix kilos pour en reprendre douze. J'en ai eu assez de traumatiser inutilement mon organisme. Alors, j'ai décidé d oublier les méthodes de bazar pour me plonger dans la littérature scientifique. Au-delà des 50 kg qu'il m'a permis de perdre pour retrouver un poids sain, ce voyage m'a enseigné deux choses :
- les régimes médiatiques sont des impostures. D'une part, ils... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Gribouille_idf
  01 octobre 2018
Avant de lire l'ouvrage de Michel Desmurget, qui est, il faut le rappeler, docteur en neurosciences et directeur de recherche à l'INSERM, j'avais écouté l'une de ses interventions sur les régimes. Lui-même souffrait d'obésité (plus de 130 kilos) et en a testé de nombreuses sans succès. Autant dire qu'il n'était pas tendre avec les « gourous des régimes miracles ». Et son livre confirme et dénonce les supercheries des régimes médiatiques, dont le plus célèbre; le régime Dukan. Cette méthode d'amaigrissement et bien d'autres sont dangereuses pour la santé; « Celles-ci paraissent d'ailleurs d'autant plus légitimes que des régimes comme Dukan ou Atkins préconisent sur de longues périodes, une consommation illimitée d'aliments dont il est aujourd'hui établi qu'ils sont puissamment nocifs à la santé lorsqu'ils sont ingérés en trop grande quantité. »
L'auteur ne se contente pas de détruire les arguments de ces gourous à l'aide d'études scientifiques. Il démontre, à l'appui d'analyses, de calculs et d'illustrations, qu'il y a une méthode rationnelle et équilibrée de l'amaigrissement, encore faut-il être patient et vouloir changer son environnement alimentaire. Pour lui, « les mécanismes organiques de contrôle du poids sont aveugles aux faibles variations de la balance énergétique. Si vous mangez légèrement moins et/ou augmentez modérément votre niveau d'activité physique, le corps ne réagira pas. Vous perdrez alors du poids durablement sans vous mettre en danger ni soumettre votre volonté à un effort frénétique intenable à long terme. »
Mais pour ce faire, il est nécessaire de faire attention à son assiette, et pas simplement son contenu, mais aussi à l'assiette elle-même. En effet, pour ce neuroscientifique, le diamètre de nos assiettes aurait augmenté au fur et à mesure des années. Il n'est donc pas étonnant que l'obésité ait suivi la même évolution. Il s'agit là d'une hypothèse et non d'une affirmation. Il faudrait, selon Desmurget, diminuer la taille de nos assiettes pour diminuer la quantité d'aliments.
Il a donc suivi cette pratique et toutes celles qu'il a analysé dans son ouvrage. Pour lui, ce n'est que par la connaissance scientifique qu'il a pu revenir à un poids normal et non grâce aux illusions des méthodes miracles. Après avoir avalé ce livre de 600 pages, il ne reste plus qu'à se mettre au travail et recherche le déclic qui nous fera changer, car avant de leurrer son cerveau, il faut prendre conscience de son état de santé et du déséquilibre alimentaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
musaraneus
  17 mars 2016
Livre en deux parties qui débute sur une critique acerbe (mais juste !) des régimes à la mode (Dukan, Cohen et cie). Preuves scientifiques à l'appuie (Michel Desmurget à lu et décortiqué, pour nous, les études parues sur le sujets) il descend tout bonnement les régimes inutiles, farfelus ou dangereux, dans un style plutôt drôle et plaisant à lire.
Il faut dire que ce chercheur, spécialisé en neurosciences cognitives, a lui même testé ces régimes, en vain, avant de maigrir durablement grâce à une méthode qu'il expose dans la seconde partie du livre.
Méthode qui consiste à maigrir lentement, sans jamais alerter les signaux de faim (et donc berner notre cerveau, en quelque sorte !)
C'est donc un livre plein de conseils de bon sens et une lecture très utile à qui veut maigrir durablement et en sécurité.
Commenter  J’apprécie          113
VivianeB
  19 juillet 2020
Quand j'ai eu ce livre entre les mains, je me suis demandé s'il ne s'agissait pas d'un énième livre bourré de fausses promesses sur la perte de poids. Pour le coup, l'auteur, docteur en neurosciences et chargé de recherche au CNRS pour le centre de neuroscience cognitive de Lyon, m'a vivement intéressée par ses propos scientifiques sur à la fois le fonctionnement du corps humain et l'alimentation puis en décrivant la corrélation entre nutrition et organisme. Tel une mécanique bien rodée, notre corps doit se doter d'énergie pour vivre mais il a toujours le dernier mot, donc lire ce livre m'a donné beaucoup d'éclairages et de conseils. Enfin, un livre honnête et encourageant pour celles et ceux qui veulent perdre du poids mais toujours en respectant son fonctionnement corporel et psychologique.
Commenter  J’apprécie          92
Prudence
  31 juillet 2016
Comme toujours avec Michel Desmurget, "L'anti-régime" est un livre extrêmement documenté. Ici pas de théorie fumeuse, pas de recette miracle, mais des études, des études, des études... Uniquement des faits, des preuves, afin d'amener à une réflexion sur l'obésité et le surpoids ainsi qu'a leurs prises en charge.
Ce livre est accessible aux particuliers et professionnels, parfois un peu complexe (je n'ai pas bien compris comment il fabriquait les graphiques dans le chapitre "Suivre l'amaigrissement" à partir de la p 215).
Intéressant.
Commenter  J’apprécie          100
SylvieBelgrandReims
  20 octobre 2018
Le bouquin du jour : L' anti-régime, de Michel Desmurget.
Une approche scientifique vraiment très intéressante qui démontre en première partie en quoi les régimes sont d'une part inefficaces à moyen terme et dangereux pour la santé, et en deuxième partie pourquoi et comment il faut accepter de perdre du poids doucement sur plusieurs années pour avoir une chance de réussir.
On en reparle dans 4 ou 5 ans 😃
Le quatrième de couverture :
" Un jour j'en ai eu assez des régimes fantaisistes. J'en ai eu assez de perdre chaque fois 10 kilos pour en reprendre 12. J'en ai eu assez de traumatiser inutilement mon organisme. Alors, j'ai décidé d'oublier les méthodes de bazar pour me plonger dans la littérature scientifique. Au-delà des 50 kilos qu'il m'a permis de perdre pour retrouver un poids sain, ce voyage m'a enseigné comment avoir un rapport sain à la nourriture. "
Un livre rigoureux, libérateur et révolutionnaire et qui vous permettra, vous aussi, de maigrir pour de bon.
Michel DESMURGET est docteur en neurosciences et directeur de recherche à l'INSERM.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
PrudencePrudence   31 juillet 2016
Ainsi par exemple, dans une étude ingénieuse, des adultes furent placés individuellement pendant 5 minutes devant une table contenant un bol de douceurs au chocolat (biscuits, bonbons) et un bol de radis. La tâche consistait à évaluer l'un de ces aliments. La moitié des sujets pouvaient donc manger les chocolats. Les autres n'avaient droit qu'aux radis. A l'issue de l'expérience, et sans lien apparent avec cette dernière, les participants devaient résoudre un problème compliqué, totalement infaisable. Les membres du groupe "chocolat" essayèrent pendant 19 minutes avant de s'avouer vaincus. Ceux du groupe "radis" ne mirent que 8 minutes à renoncer. De façon intéressante, ces sujet "radis" exprimèrent à la fin de l'expérience, lorsqu'ils furent évalués sur la base de tests psychométriques standards, une fatigue mentale très significativement supérieure à celle affichée par leurs homologues "chocolat". En d'autre termes, le simple fait de devoir résister pendant 5 minutes à l'envie de manger des chocolats avait suffi à taxer massivement les ressources psychiques des participants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
PrudencePrudence   31 juillet 2016
Ainsi, comme l'a montré l'équipe de Michael Rosenbaum à l'université Colombia, "un ancien obèse aura besoin de 300-400 Calories de moins chaque jour pour maintenir le même poids et le même niveau d'activité physique qu'un individu n'ayant jamais été obèse et présentant le même poids et la même capacité corporelle." Cette différence persiste pendant des années, au-delà de la perte de poids.
Commenter  J’apprécie          50
PrudencePrudence   31 juillet 2016
Un demi-kilo pris sur l'année traduit un surplus d'à peine une douzaine de Calories par jour, soit l'équivalent d'une ou deux cacahuètes. Bien sûr ce demi-kilo représente bien peu dans l'absolu. Cumulé sur un quart de siècle, il fini cependant par peser lourd.
Commenter  J’apprécie          70
PrudencePrudence   31 juillet 2016
Pour l'ANSES, "en l'absence d'excès de poids: les régimes à visée amaigrissante, qu'ils soient proposés par des médecins ou des non-médecins, sont des pratiques à risques."
[...]
En France, une étude de grande ampleur a montré que près de 50% des femmes et 15% des hommes jouissant d'un poids médicalement sain avaient suivi un régime lors des 12 mois précédent leur interview.
Commenter  J’apprécie          40
Gribouille_idfGribouille_idf   23 septembre 2018
Il faut aussi comprendre que l’univers des idéologies médiatiques et celui des faits scientifiques sont parfaitement irréconciliables. Il n’est pas un rapport scientifique récent qui ne dénonce avec vigueur non seulement l’inanité à long terme, mais aussi la dangerosité des régimes miracles. A l’inverse, il n’est pas un gourou de l’amaigrissement qui ne dénigre avec acrimonie l’incompétence d’une caste de chercheurs enchaînés aux dogmes dépassés d’un pseudo-savoir préhistorique. Pour ma part, après avoir étudié et expérimenté de près les deux arguments des deux camps, il ne fait plus aucun doute que je préfère confier ma santé aux « affameurs de rats » qu’aux pipeaulogues de bazar.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Michel Desmurget (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Michel Desmurget
La consommation du numérique sous toutes ses formes – smartphones, tablettes, télévision, etc. – par les nouvelles générations est astronomique. Dès 2 ans, les enfants des pays occidentaux cumulent chaque jour presque 3 heures d'écran. Entre 8 et 12 ans, ils passent à près de 4 h 45. Entre 13 et 18 ans, ils frôlent les 6 h 45. En cumuls annuels, ces usages représentent autour de 1 000 heures pour un élève de maternelle (soit davantage que le volume horaire d'une année scolaire), 1 700 heures pour un écolier de cours moyen (2 années scolaires) et 2 400 heures pour un lycéen du secondaire (2,5 années scolaires). Contrairement à certaines idées reçues, cette profusion d'écrans est loin d'améliorer les aptitudes de nos enfants. Bien au contraire, elle a de lourdes conséquences : sur la santé (obésité, développement cardio-vasculaire, espérance de vie réduite…), sur le comportement (agressivité, dépression, conduites à risques…) et sur les capacités intellectuelles (langage, concentration, mémorisation…). Autant d'atteintes qui affectent fortement la réussite scolaire des jeunes. « Ce que nous faisons subir à nos enfants est inexcusable. Jamais sans doute, dans l'histoire de l'humanité, une telle expérience de décérébration n'avait été conduite à aussi grande échelle », estime Michel Desmurget. Ce livre, première synthèse des études scientifiques internationales sur les effets réels des écrans, est celui d'un homme en colère. La conclusion est sans appel : attention écrans, poisons lents !
Michel Desmurget est docteur en neurosciences et directeur de recherche à l'Inserm. Il est l'auteur de TV Lobotomie (Max Milo, 2011) et de L' Antirégime (Belin, 2015), qui ont tous deux remporté un large succès public.
+ Lire la suite
autres livres classés : obésitéVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ecrivain et malade

Marcel Proust écrivit les derniers volumes de La Recherche dans une chambre obscurcie, tapissée de liège, au milieu des fumigations. Il souffrait

d'agoraphobie
de calculs dans le cosinus
d'asthme
de rhumatismes

10 questions
222 lecteurs ont répondu
Thèmes : maladie , écriture , santéCréer un quiz sur ce livre

.. ..