AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Marie-Claire Dumas (Éditeur scientifique)
ISBN : 2070754278
Éditeur : Gallimard (23/09/1999)

Note moyenne : 4.33/5 (sur 21 notes)
Résumé :

- Prospectus - Nouvelles Hébrides - Rêves - Sommeils hypnotiques - Rrose Sélavy - Portraits automatiques - l'Aumonyme - Langage cuit - Deuil pour deuil - Le Génie sans miroir - Trois articles publiés dans La Révolution surréaliste - Minuit à quatorze heures - Trois livres de prophéties - C'est les bottes de 7 lieues, cette phrase " Je me vois " - Confession d'un enfant du siècle - La liberté ou l'amou... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (1) Ajouter une critique
Hindy
18 décembre 2010
Pour les amoureux de la poésie
Commenter  J’apprécie          80
Citations & extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
MalauraMalaura30 mars 2012
Une voix, une voix qui vient de si loin
Qu’elle ne fait plus tinter les oreilles,
Une voix, comme un tambour, voilée
Parvient pourtant, distinctement, jusqu’à nous.
Bien qu’elle semble sortir d’un tombeau
Elle ne parle que d’été et de printemps,
Elle emplit le corps de joie,
Elle allume aux lèvres le sourire.

Je l’écoute. Ce n’est qu’une voix humaine
Qui traverse les fracas de la vie et des batailles,
L’écroulement du tonnerre et le murmure des bavardages.

Et vous ? Ne l’entendez-vous pas ?
Elle dit « La peine sera de courte durée »
Elle dit « La belle saison est proche ».

Ne l’entendez-vous pas ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
PtitgateauPtitgateau19 août 2015
Il s'envola au fond de la rivière.

Les pierres en bois d'ébèce les fils de fer en or et la croix sans branche.

Tout rien.

Je la hais d'amour comme tout un chacun.^

Le mort respirait de grandes bouffées de vide.

Le compas traçait des carrés et des triangles à cinq côtés.

Après cela il descendit au grenier.

Les étoiles de midi resplendissaient.

Le chasseur revenait carnassière pleine de poissons sur la rive au milieu de la
Seine.

Un ver de terre marque le centre du cercle sur la circonférence.

En silence mes yeux prononcèrent un bruyant discours.

Alors nous avancions dans une allée déserte où se pressait la foule. , ,

Quand la marche nous eut bien reposé nous eûmes le courage de nous asseoir puis au réveil nos yeux se fermèrent et l'aube versa sur nous les réservoirs de la
nuit.

La pluie nous sécha.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
MalauraMalaura04 février 2012
Vaincre le jour, vaincre la nuit,
Vaincre le temps qui colle à moi,
Tout ce silence, tout ce bruit,
Ma faim, mon destin, mon horrible froid.
Vaincre ce cœur, le mettre à nu,
Écraser ce corps plein de fables
Pour le plonger dans l’inconnu,
Dans l’insensible, dans l’impénétrable.
Commenter  J’apprécie          430
MalauraMalaura29 mars 2012
J’avais rêvé d’aimer. J’aime encor mais l’amour
Ce n’est plus ce bouquet de lilas et de roses
Chargeant de leurs parfums la forêt où repose
Une flamme à l’issue de sentiers sans détour.

J’avais rêvé d’aimer. J’aime encor mais l’amour
Ce n’est plus cet orage où l’éclair superpose
Ses bûchers aux châteaux, déroute, décompose,
Illumine en fuyant l’adieu au carrefour.

Commenter  J’apprécie          260
MalauraMalaura30 janvier 2012
J’ai tant rêvé de toi, tant marché, parlé, couché avec ton fantôme
Qu’il ne me reste plus peut-être, et pourtant,
Qu’à être fantôme parmi les fantômes et plus ombre cent fois
Que l’ombre qui se promène et se promènera allègrement
Sur le cadran solaire de ta vie.

Commenter  J’apprécie          330
Videos de Robert Desnos (45) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Robert Desnos
"Desnos le tendre, le farfelu, l'amoureux", une émission de radio diffusée en 2005, sur France Culture, dans la série "Une vie, une œuvre".
autres livres classés : poésieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Testez vos connaissances en poésie ! (niveau difficile)

Dans quelle ville Verlaine tira-t-il sur Rimbaud, le blessant légèrement au poignet ?

Paris
Marseille
Bruxelles
Londres

10 questions
566 lecteurs ont répondu
Thèmes : poésie , poèmes , poètesCréer un quiz sur ce livre