AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782081230507
68 pages
Flammarion (07/09/2011)
3.71/5   129 notes
Résumé :
Charlotte, Hortense, Isabeau et Louise sont élevées à Saint-Cyr, dans la rigueur et la piété. Racine écrit pour les jeunes filles une pièce de théâtre : Esther. Elles sont toutes très excitées à l'idée de jouer devant le roi et sa cour. À l'occasion d'une des représentations, Hortense rencontre le frère de Charlotte, dont elle tombe amoureuse. Elle qui comptait vouer sa vie à Dieu se trouve devant un difficile dilemme. Pendant ce temps, Charlotte prépare sa fuite po... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (35) Voir plus Ajouter une critique
3,71

sur 129 notes
5
9 avis
4
8 avis
3
15 avis
2
2 avis
1
0 avis

Coeur2livres
  30 octobre 2015
Pour les férus d'Histoire de France !
Résumé : On pénètre dans l'univers de Saint Cyr, pensionnat dirigé par Mme de Maintenon où elle donne l'éducation nécessaire à des jeunes filles nobles pour les préparer à entrer dans le monde ou rejoindre un couvent lorsqu'elles auront 20 ans.
Dans cet épisode, elles doivent jouer une pièce écrite par Racine à l'intention du Roi Soleil et sa cour.
Genre : historique
Thématique : Vie quotidienne
Décor : En 1688. le pensionnat de saint Cyr est un lieu assez peu accueillant, froid, austère. Ambiance totalement opposée à celle de Versailles : lieu lumineux, coloré, festif.
Personnages : Toutes les jeunes filles pensionnaires sont vêtus de la même façon, une longue robe brune et deux rubans.
Quatre d'entre elles se distinguent :
Charlotte (brune) qu'on oblige à devenir catholique pour oublier ses origines huguenotes et qui aime un jeune homme et s'impatiente de le retrouver,
Louise (blonde) très discrète et pourtant toujours remarquée par le Roi lui-même,
Isabeau (châtain) qui a la vocation à enseigner et s'occuper des jeunes,
et Hortense (rousse) qui pense devenir nonne.
Avis personnel : le dessin est soigné, au trait délicat. Cependant j'ai eu beaucoup de difficultés à distinguer les jeunes filles les unes des autres et cela a contrarié et quelque peu gâché ma lecture. Si ce n'est leur nom (qu'il faut retenir) rien ne permet de les caractériser vraiment au départ. Je n'ai pas lu le roman et je pense que l'adaptation pêche en cela : difficile de lire cette BD sans connaître déjà l'intrigue. Il aurait fallu une présentation plus claire, sorte d'introduction, des personnages. En effet, même les personnages historiques n'ont pas de portraits spécifiques et c'est dommage. Les jeunes lecteurs ne savent pas forcément qui sont Mme de Maintenon, Monsieur Racine, Mme de Caylus ect… Et les lecteurs plus âgés ont parfois un peu oublié aussi…si l'on n'est pas féru d'Histoire de cette période ! Or la BD ne permet pas vraiment de compléter ces lacunes.
Côté théâtre, ayant joué et mis en scène, j'attendais plus d'illustrations de cette activité : comment répétaient-elles ? qui faisait le choix des décors ? quelle part prenait véritablement Racine dans les répétitions hormis le choix des comédiennes ? comment amenait-on une jeune fille à jouer un rôle masculin ? ect… Là non plus, mes attentes n'ont pas trouvé de réponse.
Enfin le scénario manque de rythme car il est basé sur la chronologie et cela devient vite répétitif et monotone. Il en ressort l'impression qu'il ne se passe pas grand-chose…
Cette Bd reste toutefois agréable à parcourir, une certaine atmosphère s'en dégage, une harmonie du coup de crayon et des couleurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          42
Ewylyn
  05 mars 2014
J'ai adoré cette adaptation du premier tome des Colombes du Roi-Soleil, la formidable série d'Anne-Marie Desplat-Duc. Tout comme pour le premier tome du roman, les bases sont posées, cette bande dessinée permet à merveille de se familiariser avec l'univers et ses personnages.
C'est une très bonne adaptation du roman. Je félicite Roger Seiter pour son travail d'adaptation, le scénario suit les événements du roman, les grandes lignes sont respectées. Les répliques sont très jolies, le style de l'auteure d'origine est présent, les personnalités sont conservées. Les fans comme les curieux seront satisfaits de ce tome, il est splendide et complet. le texte est fluide et agréable à lire, on est plongé dès les premières lignes dans l'histoire et je n'ai jamais eu envie de décrocher, tant on est pris dans l'univers. Nous retrouvons le style emprunté au XVIIe siècle avec quelques mots et expressions, mais cela reste facile à lire, à aucun moment on se sent perdu.
L'histoire nous fait découvrir quatre jeunes filles dans leur quotidien de Saint-Cyr, la maison crée par Mme de Maintenon. Cette dernière leur présente une pièce de Racine (Esther) écrite spécialement pour cette maison. Charlotte, Louise, Isabeau et Hortense vont devoir jouer dedans. Cette pièce marque le début d'une nouvelle vie pour chacune d'entre elles, car de cette pièce va naître différents chemins. Les tomes suivants permettront de mettre en lumière chacune de ces colombes.
Nos quatre héroïnes ont une personnalité bien définie, Charlotte est rebelle, elle n'apprécie guère la religion catholique qui engendra le massacre des siens, huguenots. La rigueur et la piété de Saint-Cyr ne lui conviennent plus. C'est une jeune fille très intéressante et son histoire est très passionnante. Louise est une fille très gentille et si douce, c'est un vrai régal de suivre ses aventures, même si nous la voyons peu dans ce tome. Isabeau, préfère l'enseignement, elle aime aider et prendre soin des autres, j'ai beaucoup d'affection pour elle depuis que j'ai lu le tome qui lui est consacré. Quant à Hortense, je commence à mieux la cerner, mais j'ai encore du mal avec son personnage. Elle est cependant gentille, réservée et son histoire se révèle touchante.
Je terminerai cette chronique avec les dessins et la couleur, magnifique. Mayalen Goust, dont j'avais déjà pu apprécier le style avec les minicontes classiques (Lito), prouve une fois de plus son immense talent. Je suis très fan des dessins, ils sont merveilleux. Les décors sont splendides, l'architecture me laisse ébahie, les objets sont soignés et le character design est travaillé – les personnages sont tels que je les avais imaginés. le tout est fluide et agréable aux yeux. le style est singulier, propre à Mayalen Goust, mais il est magique, il convient à l'histoire, à ses protagonistes. C'est vraiment beau à voir, les expressions sont bien retranscrites, les dessins complètent le scénario de Roger Seiter et ils rendent hommage à la plume d'Anne-Marie Desplat-Duc. La colorisation est réussie, les couleurs sont douces, les teintes s'harmonisent, nous avons devant les yeux un très bel ouvrage, tant sur le fond que sur la forme.
En conclusion, j'étais déjà sous le charme des Colombes du Roi-Soleil. Cette adaptation en format bande dessinée me ravit totalement, mais rassurez-vous, les amateurs ou curieux pourront très facilement apprécier. L'adaptation est réussie, j'applaudis le travail de scénarisation de Roger Seiter qui a su garder le style de l'auteure tout en l'adaptant. Les illustrations de Mayalen Goust sont magnifiques, les dessins et la couleur donne de très beaux rendus, les personnages, les lieux et les objets, les costumes, tout est agréable à voir. le texte est fluide, les protagonistes sont attachants, on est happé au siècle de Louis XIV, l'ambiance est bien traitée, ce fut un très beau moment de lecture.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          32
mickaelinecuny
  14 mai 2015
Cela faisait très longtemps que j'avais envie de lire cette saga, mais je dois bien dire, que lors de mes achats, je n'y pensais jamais. Mais chaque fois qu'un internaute en parlait, je me promettais de la découvrir.
On ne va pas se mentir, avec une PAL de plus de 300 livres, à moins de lire un livre par jour, je ne peux pas non plus tout découvrir, et tout de suite, il faut que je fasse des choix.
C'est d'abord la version bande dessinée que j'ai découvert, et donc prise. Mais le hasard passant par là, peu de temps après dans la même journée, je suis tombée sur la version roman, j'ai donc pris les deux versions du premier tome, afin de me faire une idée.
Honnêtement, je pensais que la BD suffirait, à bien m'immerger dans cet univers. Malheureusement bien que cette dernière soit plus longue de 20 pages par rapport au BD classique, j'ai le sentiment qu'il me manque des informations importantes. de même bien que les dessins soient magnifiques, j'ai eu du mal à reconnaître certaines jeunes filles, honte à moi, je les ai souvent identifiées par leur couleur de cheveux, car certaines se ressemblent franchement, telle Isabeau et Charlotte.
L'histoire est intéressante, et les jeunes filles agréables à suivre. Elles ont toutes leurs propres personnalités, et j'ai envie de dire leurs petits secrets. Puisque ma préférée Charlotte, la petite huguenote, cache son amour, car à Saint-Cyr, les jeunes filles ont le devoir d'étudier et de se tenir comme de futures grandes dames, et gare à celles qui ne s'y plient pas. Elle ne pourra revoir celui qu'elle aime que lorsqu'elle aura atteint l'âge de vingt ans. de plus bien qu'on l'ait envoyé dans ce pensionnat pour la protéger, et la convertir à la religion catholique, on sent qu'au fond-elle, elle cherche à rester fidèle à ses convictions. La plus discrète, et la plus mystérieuse Louise, semble cacher un secret, mais lorsque l'on connaît un peu cette partie de l'histoire de France, on se doute très rapidement de ce que cachent les marques d'affection et d'intérêt que le roi semble prodiguer à la jeune fille. Isabeau est la plus studieuse, déchirée entre son amour de l'enseignement, et l'envie de toutes les jeunes filles, (tout au moins de cette époque) de trouver un bon mari. Et enfin Hortense, est celle qui réserve le plus de surprises dans ce tome.
En un mot, hormis une légère ressemblance physique des personnages, les dessins sont magnifiques. L'histoire se tient, les bases semblent être posées, il y a juste un petit, je ne sais quoi, qui me donne le sentiment de passer à côté d'informations importantes, peut-être que cela est dû au fait que le scénariste, use et abuse des "quelques jours", "quelques semaines", "quelque temps" plus tard. Pour le coup, ce premier tome BD, me donne envie de lire le roman plus pour combler mes lacunes qu'autre chose, peut-être que pour bien l'apprécier, il vaut mieux avoir déjà lu la version roman.

Lien : http://mickaelineetseslivres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Livresse_des_Mots
  16 février 2014
Comme vous le savez peut-être, je suis une fervente admiratrice du travail de Mayalen Goust, une illustratrice française déjà évoquée à plusieurs reprises sur ce site. J'ai commencé par découvrir les différents albums pour les enfants qu'elle a illustrés (Je ne trouve pas le sommeil, Mes Géants mes Parents, Célestin le Ramasseur du petit matin, ou encore Arlequin ou les oreilles de Venise), et j'avais immédiatement succombé devant ses illustrations empreintes de douceur, de poésie et de tendresse.
Alors l'étape suivante était de la découvrir en tant qu'illustratrice de bande-dessinée. J'ai porté mon choix sur le premier tome de la série « Les Colombes du Roi Soleil » qui est à l'origine une série de romans écrits par Anne-Marie Desplat-Duc. Et, une fois encore, la magie a opéré. Ravissement et enthousiasme étaient au rendez-vous ! Je suis entrée à pas feutrés dans cette histoire féminine, fraîche et pleine de candeur, j'ai fait la connaissance de toutes ces jeunes demoiselles distinguées de Saint-Cyr.
Le lecteur suit les aventures de quatre amies, Hortense, Charlotte, Louise et Isabeau. D'apparence et de tempérament très différents, j'ai été ravie de découvrir ces toutes jeunes filles et de m'immiscer dans leur quotidien. Rivalisant de beauté et de gentillesse, elles s'instruisent et apprennent à devenir de vraies dames de Cour auprès de Madame de Maintenon, dans une ambiance sophistiquée et raffinée.
Mes appréhensions de départ - parce que oui, j'en avais ! - ? Je redoutais de lire une histoire niaise au sein d'un milieu snob regorgeant de jeunes filles vaniteuses, hautaines et insupportables ! J'ai été surprise de constater que l'on était très loin de ce genre de récits. Nous rencontrons des demoiselles charmantes, douces et humbles, qui souhaitent simplement grandir et se faire une place dans la bonne société sans tenter d'écraser leurs camarades. Dans cette oeuvre, pas de malveillance, pas de mesquinerie, pas de coups-bas, pas de jalousie. J'ai été, au contraire, surprise d'y trouver de l'entraide, de l'émulation, de la camaraderie et de la complicité. C'est certes peut-être un peu naïf, mais c'est léger, rafraîchissant, doux, et ça réchauffe l'âme !
Du côté des illustrations, quel plaisir de retrouver le graphisme voluptueux, tout en courbes et en rondeurs de Mayalen Goust ! Ses traits fins, aériens et délicats ainsi que ses couleurs vives et claires magnifient l'histoire de ces gracieuses demoiselles !
Un début de série prometteur, dont il me tarde de découvrir la suite !
Lien : http://www.livressedesmots.c..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lesecondsouffle
  11 septembre 2021
Dans cette saga nous suivons les profils de quatre jeunes filles arrivées à Saint-Cyr, lieu clos réservé aux filles. Chacune d'elles bien qu'elles aient passés beaucoup de temps ensemble, ont des caractères qui les mènera vers un futur différent. Louise de Maisonblanche, Charlotte de Lestrange, Isabeau de Marsanne et Hortense de Kermenet vont nous faire vivre à travers ces pages leurs aventures qui les enverront parfois bien loin, là où elles ne s'attendaient. Un retour vers le passé et la royauté sous le règne du Roi Soleil ou ces jeunes filles découvriront où leur destin va les mener. Des femmes fortes et courageuses qui se battront pour ce qu'elles veulent et qui obtiendront gain de cause grâce à des rencontres opportunistes. Des rêves de libertés, d'amours et de jeunesses pouvant parfois attiser les foudres à Versailles.
Jolie saga de bande dessinée qui est l'adaptation de la série de roman à succès du même nom, d'Anne-Marie Desplat-Duc, que j'avais d'ailleurs eu l'opportunité de rencontrer lors d'une séance de dédicaces. La saga de roman étant assez longue, j'ai préféré opter pour la version courte en BD et je n'ai pas été déçue car nous suivons le parcours de 4 femmes que j'ai trouvé fort courageuses.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
JumaxJumax   23 février 2013
- Etre amoureuse n'apporte que des tracas...
- Oh, vous Hortense, vous serez nonne et je vous disepense de vos commentaires !
Commenter  J’apprécie          260
CielvariableCielvariable   29 janvier 2019
La supérieure (à deux jeunes filles): Et bien que faite vous ici?

Une des deux filles: Me soni Rosa Blanca de Peirolas!...Veni de Sobèrs en Lengadoc e ai uèch ans!...

La supérieure: Je ne comprends pas un mot de votre charabia! Je suppose que vous êtes les deux nouvelles arrivées hier ? ... Marsanne, vous qui êtes de province, conduisez donc ses deux enfant dans leur classe! Et avant de rejoindre la vôtre, passez dans mon bureau!...

Isabeau de Marsanne: Bien, madame...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   03 mai 2014
Mesdemoiselles, lors de votre dernière représentation théâtrale, vous aviez interprété quelques scènes d’ »Andromaque » de M. Racine …
Fort bien, je dois le reconnaitre ! …
Mais ce texte mettant en scène des passions coupables ne sera plus joué à Saint-Cyr…
Commenter  J’apprécie          10
Marti94Marti94   03 mai 2014
Une pièce écrite rien que pour nous ?! Voilà qui est extraordinaire !
Il s’agit d’une tragédie sainte tirée du récit biblique d’Esther … M. Racine a eu la bonne idée d’y adjoindre des chœurs, ce qui permettra au plus grand nombre de participer.
Commenter  J’apprécie          10
LilizLiliz   11 septembre 2021
- Dieu n'interdit pas de lutter pour gagner, si c'est en toute loyauté !
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Anne-Marie Desplat-Duc (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Anne-Marie Desplat-Duc
Anne-Marie Desplat-Duc - Duchesses rebelles Volume 1 : L'intrépide cousine du roi .A l'occasion du Festival Etonnants Voyageurs 2016, rencontre avec Anne-Marie Desplat-Duc autour de son ouvrage "Duchesses rebelles Volume 1 : L'intrépide cousine du roi" aux éditions Flammarion-Jeunesse. Retrouvez le livre : http://www.mollat.com/livres/desplat-duc-anne-marie-duchesses-rebelles-intrepide-cousine-roi-9782081344686.html Notes de Musique : As Colorful As Ever by Broke For Free. Free Music Archive. Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/
+ Lire la suite
autres livres classés : louis xivVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

les Colombes du Roi soleil

qui est l'heroïne du tome 2

Olympe
Louise
Charlotte
Henriette

4 questions
117 lecteurs ont répondu
Thème : Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 1 : Les comédiennes de monsieur Racine de Anne-Marie Desplat-DucCréer un quiz sur ce livre