AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2369811951
Éditeur : Rue de Sèvres (22/03/2017)

Note moyenne : 3.5/5 (sur 12 notes)
Résumé :
À onze ans, la petite Verte ne montre toujours aucun talent pour la sorcellerie. Pire que cela, elle dit qu’elle veut être quelqu’un de normal et se marier. Elle semble aussi s’intéresser aux garçons de sa classe et ne cache pas son dégoût lorsqu’elle voit mijoter un brouet destiné à empoisonner le chien des voisins. Sa mère, Ursule, est consternée. C’est si important pour une sorcière de transmettre le métier à sa fille. En dernier ressort, elle décide de confier V... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
Biancabiblio
18 avril 2017
Verte est une préado de 11 ans qui a en horreur son prénom, elle aurait largement préféré s'appeler Blanche ou Violette. Verte vit avec sa mère Ursule, elle n'a jamais connu son père, et elle est issue d'une longue lignée de sorcières.
Verte est en quête de normalité, tout ce qu'elle veut c'est se marier et avoir des enfants. de ses pouvoirs magiques, Verte n'en veut à aucun prix au grand dam de sa maman qui, consternée par un tel déni, décide de demander de l'aide à sa propre mère, Anastabotte.
A elle, d'enseigner les rudiments de la magie à Verte et tant pis si la demoiselle ne veut pas, sorcière elle est née, sorcière elle le restera !
Mais tout ne se passe pas exactement comme prévu car Verte préfère passer son temps avec Soufi, un jeune footballeur de sa classe et Anastabotte a bien du mal à forcer sa petite-fille à quoique ce soit…
Verte est l'adaptation du roman éponyme de Marie Desplechin publié aux éditions École des Loisirs en 1996, couronné de plusieurs prix et premier tome d'une trilogie composée également de Pome et de Mauve.
Autant de romans dont je n'avais jamais entendu parler mais c'est la couverture et le pitch de cet album qui m'ont donné envie de le lire et le livre refermé, je dois dire que j'ai passé un délicieux moment de lecture en compagnie de Verte et d'Anastabotte, un duo de sorcières bien attachant !
L'adaptation que signe ici Marie Desplechin elle-même avec un scénario tendre, espiègle et plein d'humour est bien servi par les illustrations signées de Magali le Huche dont je découvre le travail et qui m'ont bien plu avec des traits tout en rondeur, un joli travail autour des couleurs pastel et des décors soignés.
Mon bémol c'est que j'en aurai voulu bien plus. L'histoire file à toute vitesse : on a à peine le temps de rentrer dedans qu'elle se résout vite, en trois coups de cuillères à pot alors que quelques dizaines de pages n'auraient pas été superflues tant l'ambiance charmante et surannée de cette bande dessinée s'y prêtait.
Lire la suite...
Lien : https://deslivresdeslivres.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
blamblinou
13 avril 2017
J'ai également découvert cette bande-dessinée, adaptée du roman du même titre, écrit il y a plusieurs années par Marie Desplechin et publié par L'école des loisirs. J'avais entendu parler de la sortie de ce titre en BD, adaptée par Magali le Huche. Et si je n'ai pas lu les romans, j'en ai entendu dire beaucoup de bien, donc j'avais hâte de découvrir ce projet ! Et finalement, j'ai été un peu déçue. Pas par l'histoire en elle-même, ni par les illustrations. En effet, on sent une histoire très espiègle, à la fois qui cherche à faire rire, mais en même temps avec un peu d'émotion. Quant aux illustrations, il n'y a pas grand chose à en dire, si ce n'est que Magali le Huche est une illustratrice formidable ! Les dessins sont plein de cette émotion cachée sous l'humour, le rendu est donc très agréable. Non, ce qui m'a déçue, c'est que ça allait très vite, trop vite à mon goût. On a à peine le temps de rentrer dans l'histoire, qu'elle se résout déjà, et que c'est déjà terminé, ou presque ! On en veut plus ! Je me doute que le roman n'est pas comme ça, donc j'ai bien envie de le lire, pour comparer mes impressions... A suivre ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
stephanieplaisirdelire
21 mars 2017
Verte enfin en BD !
L'intégralité du tome 1 de la série de Marie Desplechin est aujourd'hui (enfin, depuis le 22 mars) adaptée en bande dessinée, avec Magali le Huche aux crayons, de quoi ravir les jeunes amateurs de bandes dessins et les fans de Verte.
Verte est une fillette de 11 ans (qui na rie d'une pomme, malgré ce que son prénom peut suggérer) normal (enfin, excepté ce prénom un peu fou…) qui vit avec sa maman (qui elle, est assez exceptionnelle, dans son genre).
Sauf que sa normalité a le don d'énerver sa mère justement ! Pourquoi cette enfant ne montre-t-elle pas enfin des signes de sorcellerie ? Et pourquoi s'intéresse-t-elle d'un coup aux garçons ?
Bref, il est temps qu'Anastabotte, la grand-mère maternelle (oui, un détail : Verte n'a pas de papa, donc pas de grand-mère paternelle) la prenne en main cette petite ! parce qu'Ursule (la maman) et son satané caractère n'en peuvent plus du comportement si commun de Verte et rêve de voir la grande sorcière qui sommeille en elle prendre les commandes. Alors la fillette passe maintenant ses mercredis avec sa mamie. Quelle chance : en plus des cours de sorcellerie, Verte aura droit à un peu de socialisation.
Pas facile d'hériter de tels dons, pas facile de devoir être ce qu'on est censé être alors qu'on n'en pas du tout envie, pas facile de satisfaire ses parents alors que ce n'est pas du tout ce qu'on souhaite…
Verte est une histoire de sorcières actuelle où l'héroïne est une jeune fille à laquelle on s'identifie très facilement (surtout quand on a une dizaine d'année !!) car,à part ce léger détail de sorcière, elle ressemble à toutes les filles de 11 ans.
Son amitié avec Soufi (un gamin originaire de Bretagne qui vit aujourd'hui avec sa grande famille dans un appartement au sixième étage d'une tour) donne au récit beaucoup de normalité (tout en évoquant la tolérance et la différence sociale (de manière simple et sans chichis)..........................
Lien : http://libre-r-et-associes-s..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Melissandre
23 mars 2017
Verte est enfin en bande dessinée je ne m'y attendais pas vraiment mais quand je l'ai vu dans "à paraître de vos auteurs" sur Babelio je me suis réjouie.Je l'ai donc patiemment attendue (moi et ma légendaire patience).
Sinon je trouve que c'est une très bonne adaptation mais j'ai quand même préférée le roman.Je n'ai pas eu de "surprise" étant donné que je connaissait déjà l'histoire si vous ne l'avais jamais lu je vous le conseil.C'est l'histoire d'une fille de 11 ans prénommée Verte elle est née dans une famille de sorcières.Sa mère voulait absolument que Verte devienne une sorcière elle demanda alors à Anastabotte (la grand-mère de Verte) de l'aide.
J'espère qu'il y auras un "Pome"(la suite de Verte) en bande dessinée et une suite à Mauve(la suite de Pome).
Commenter  J’apprécie          30
Noctenbule
04 avril 2017
Verte, sortie en 1996, est le premier tome d'une trilogie, qui a rencontré un grand succès. Magalie le Huche s'empare avec poésie de l'univers de Marie Desplechin en créant une belle identité visuelle. Traits en rondeurs, couleurs pastels assez douces, décors soignés, cases minimalistes, tous les ingrédients sont réunis pour créer un univers féérique.
Magalie le Huche a déjà réalisé deux albums chez Dargaud. Cette bd est sa première adaptation. Marie Desplechin, auteure jeunesse, a déjà écrit pour la bd avec le premier tome du "Journal d'Aurore". Assez vite, la complicité a pu se faire entre les deux femmes ce qui a permis de mettre de la folie douce entre les bulles.
Le dessin un peu enfantin rend les personnages plus attachants. La mamie un peu ronde et souriante est assez coquette. Elle parle de temps de temps de son premier et véritable amour. D'ailleurs, elle en parle parfois avec la voisine qui est, elle aussi, veuve. L'amour est important pour elle. Elle va utiliser la magie pour aider une voisine à être plus heureuse. Elle adore sa petite fille et va l'aider à connaître aussi l'amour avec le petit Soufi. Et puis, il y a le père de Verte. Ursule ne veut pas en parler et elle ne souhaite pas qu'il fasse parti de la vie de sa fille. Mais Verte n'est pas une petite fille qui se satisfait d'un non. Elle veut savoir et avoir une famille comme les autres. Son souhait de famille normal peut-il se réaliser?
Elle a un sacré caractère et n'hésite pas à critiquer sa mère et ces petits travers.
De nombreuses thématiques sont sous-jacentes comme des interrogations sur la famille, l'amitié, la différence, la relation mère-fille, quête du père... le tout emballé dans une ambiance bon enfant, optimiste et plein d'humour. On peut faire remarquer que c'est un peu trop idéaliste car tout fini bien, pour l'instant. Mais parfois, c'est bien aussi que tout se passe bien et pas seulement parce que c'est une bd jeunesse.
Alors laissez vous prendre dans un tourbillon de folie et de sorcellerie. Vous en ressortirez Verte de satisfaction.
Lien : https://22h05ruedesdames.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations & extraits (1) Ajouter une citation
beamag87beamag8724 mars 2017
Après le goûter, nous sommes aller jouer dans le grenier.
Je me demande pourquoi les filles font une montagne à l'idée d'inviter un garçon chez elles. Pour que tout se passe bien, il suffit d'être normal et de ne rien changer.
Commenter  J’apprécie          30
autres livres classés : sorcièresVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Jamais contente : le journal d’Aurore, de Marie Desplechin

Comment se nomme le personnage principal ?

Laurie
Aurore
Alice

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thème : Le journal d'Aurore, tome 1 : Jamais contente de Marie DesplechinCréer un quiz sur ce livre