AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359250582
Éditeur : La Découverte (03/05/2012)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 12 notes)
Résumé :
Est-ce bien dans les usages d'uriner devant les animaux ? Les singes savent-ils vraiment singer ? Les animaux se voient-ils comme nous les voyons ? A quoi s'intéressent les rats dans les expériences ? Pourquoi dit-on que les vaches ne font rien ? Ce livre pose vingt-six questions qui mettent en cause nos idées reçues sur ce que font, veulent et même "pensent" les animaux. Elles permettent de raconter les aventures amusantes ou stupéfiantes qui sont arrivées aux anim... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
CS_Constant
  11 janvier 2016
J'avais assisté à une conférence de Vinciane Despret à l'occasion du festival des idées "Mode d'emploi" à Lyon, fin 2013. La conférence était passionnante ; Despret est une philosophe brillante et elle a une grande présence face au public. Quelques mois après, j'ai emprunté ce livre à la bibliothèque et je l'ai avalé en une quinzaine de jours.
C'est un ouvrage remarquable qui accompagne le lecteur dans un changement de point de vue difficile à opérer : celui de comprendre - ou du moins de le tenter - le point de vue animal et voir à quel point nos biais idéologiques ont pu restreindre notre perception de l'intelligence animale et la limiter à des cases préfabriquées par les êtres humains. Elle s'attaque surtout aux chercheurs qui expérimentent sur les animaux sans vraiment s'intéresser à eux, leur opposant le savoir de l'amateur - celui qui sait par ce qu'il aime. le tout est mis en forme par une très bonne plume, pleine d'humour et de finesse. A lire et à relire, pour se décoloniser l'esprit de notre anthropocentrisme occidental.
A lire sur le même thème :
- L'Abécédaire, "A comme Animal", Gilles Deleuze et Claire Parnet (documentaire filmé)
- Mondes animaux et monde humain, Jacob von Uexküll
Lien : http://le-cornepage.ek.la/qu..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
unpeudeau
  04 mai 2019
Alors là, je crie au scandale ! J'ai acheté ce livre parce que j'avais besoin d'un livre pour mes toilettes. le genre de livre qu'on ouvre au hasard, plein de croustillantes anecdotes qu'on abandonne volontiers jusqu'à la prochaine visite des lieux. C'est plus ou moins ce que promettait la quatrième de couv, et je me demande si une petite attaque en justice ne serait pas envisageable. (est-ce qu'on n'est pas supposé lire un livre avant de rédiger la 4ème ?)
Cela dit, c'est un livre beaucoup moins léger et anecdotique qu'annoncé, malgré effectivement une bonne dose d'humour. C'est réellement un livre qui fait réfléchir non seulement à notre relation aux animaux en tant qu'humain lambda mais surtout à tout ce que les sciences disent de nous (et c'est pas joli-joli). Un livre à partager avec tous les gens qui ne jurent que par la logique et la rationalité, et je dis cela en tant qu'amoureuse de la logique.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (3)
NonFiction   20 août 2012
[L'auteur] réussit le tour de force de faire passer un message subtil à travers de multiples anecdotes. Les anecdotes si dévalorisées habituellement par les chercheurs retrouvent ainsi des couleurs.
Lire la critique sur le site : NonFiction
LaLibreBelgique   30 mai 2012
Le livre fourmille d’anecdotes.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Liberation   28 mai 2012
Que diraient les animaux, si… on leur posait les bonnes questions ? n’est vraiment pas un simple recueil de cas ou d’anecdotes : la philosophe belge, en les racontant, avec beaucoup d’humour, laisse poindre à peu près toutes les questions théoriques relatives aux recherches sur les animaux (...).
Lire la critique sur le site : Liberation
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CS_ConstantCS_Constant   11 janvier 2016
Ces animaux ont l'air passif, de "laisser faire", mais quand les choses deviennent difficiles avec eux, quand ils réagissent, on se rend compte que la collaboration se fonde sur une extraordinaire capacité à l'abstention, une retenue active, une détermination à se "contenir" qui ne se perçoivent pas, parce que justement elles ont pris l'allure de ce "qui va de soi". Dans les observations de Jocelyne, tout ce qui paraissait comme allant de soi atteste à présent de tout un travail de collaboration avec l'éleveur, un travail invisible. Ce n'est qu'en prêtant attention aux multiples manières dont les vaches résistent à l'éleveur, contournent ou transgressent les règles, traînent ou font le contraire de ce qui est attendu d'elles que les deux chercheuses ont clairement pu voir que les vaches comprennent très clairement ce qu'elles doivent faire, et qu'elles s'investissent activement dans le travail. En d'autres termes, c'est dans la "mauvaise volonté" qu'apparaissent, par contraste, la volonté et la bonne volonté ; dans la récalcitrance que devient perceptible la coopération, dans l'erreur prétendue ou le malentendu feint qu'apparait l'intelligence de la pratique , une intelligence collective. Le travail est invisibilisé quand tout fonctionne bien ou, pour le dire autrement, quand tout fonctionne bien l'implication que requiert le fait que tout fonctionne bien est invisibilisée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
museumdetoulousemuseumdetoulouse   23 juillet 2014
Il a été très longtemps difficile pour les animaux de ne pas être bêtes et même très bêtes. Certes, il y a toujours eu des penseurs généreux, des amateurs enthousiastes, ceux qu'on stigmatise comme des anthropomorphes impénitents. [...] Mais, s'il est bien utile de démonter ces grosses machines à rendre bêtes les bêtes, il serait instructif de s'intéresser à ces petites machinations, ces formes moins explicites de dénigrement qui se présentent sous des motifs, souvent nobles, de scepticisme, d'obéissance à des règles de rigueur scientifique, de parcimonie, d'objectivité...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Lire un extrait
Videos de Vinciane Despret (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Vinciane Despret
La philosophe Vinciane Despret, autrice d'"Habiter en oiseau", est allée à la rencontre des ornithologues pour comprendre ce que nous avons à apprendre des oiseaux. Sa démarche singulière d'observatrice minutieuse offre un ouvrage à la fois poétique, philosophique et littéraire qui, sans délaisser l'aspect scientifique, redonne au monde animal sa complexité et son enchantement.
La Grande table Culture d?Olivia Gesbert ? émission du 3 octobre 2019 À retrouver ici : https://www.franceculture.fr/emissions/la-grande-table-1ere-partie/saison-26-08-2019-29-06-2020
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/UCd5DKToXYTKAQ6khzewww2g/?sub_confirmation=1
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture
+ Lire la suite
autres livres classés : intelligence animaleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
303 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre