AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782070583584
94 pages
Éditeur : Gallimard (13/10/1994)
3/5   3 notes
Résumé :
Une petite fille et sa mère vivaient dans un pays merveilleux où le vent portait des senteurs d'épices et de jasmin...
Un jour, ce fut l'exil : leur bonheur a volé en éclats. Et la petite fille s'est retrouvée seule, le plus souvent, face à l'absence de la mère. A ses silences. A sa tristesse, à ses joies où l'enfant n'a plus de part. De toutes ses forces, elle a essayé de lutter. De ruser avec l'absence, de l'apprivoiser, de l'effacer. Jusqu'au jour où le dé... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
marlene50
  10 décembre 2019
Une petite fille et sa maman quitte leur pays ensoleillé et s'exilent.
Alors commence pour la petite fille, livrée à elle même, seule dans la grande maison une vie qu'elle essaie de remplir de petites joies sa maman partant régulièrement en voyage.
L'enfant a de moins en moins de place dans la vie de sa mère et va lutter de toutes ses forces pour, malgré tout, trouver des petits bonheurs dans sa vie pleine de tristesse, de silence et d'abandon.
Livre très bien écrit mais d'une désespérance qui vous tord le ventre et vous arrache le coeur.
Commenter  J’apprécie          160

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
camilleetmilecamilleetmile   20 septembre 2013
En pension, il y avait plein d'enfants tristes... Des enfants avec les yeux "vieux". Il y en avait beaucoup. C'était comme ça. A croire qu'on les mettait tous là... En pension, la petite fille trouva des amies. Elle les choisissait soigneusement. Son amie devait être la plus triste possible. Et quand elle avait trouvé une amie bien triste... Alors la petite fille lui racontait le bonheur...
(page 77)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
marlene50marlene50   10 décembre 2019
Mais elle se marie "toute seule" ... Sans la petite fille en tout cas, qui doit être une mauvaise fée, puisqu'elle n'est pas invitée.
Ce jour-là, la petite fille s'enferme dans la salle de bains, prend des ciseaux et se taille les cheveux, comme on se tue.
Commenter  J’apprécie          30
marlene50marlene50   10 décembre 2019
C'étaient des gros escargots. Aussi gros et gras que les limaces qui, elles, n'avaient pas encore réussi à trouver de coquilles.
Ils se faisaient mousser, se croisant sans arrêt sans se rendre nulle part.
Têtus, innombrables, ils bavaient leur chemin, pour montrer à tout le monde la baraque luisante et astiquée qu'ils s'obstinaient, même à bout de souffle, à emmener partout.
Commenter  J’apprécie          10
camilleetmilecamilleetmile   20 septembre 2013
Souvent, la petite fille rêvait d'être le téléphone...
Pour que la mère la voie, l'entende, et la décroche enfin de son silence.
(page 36)
Commenter  J’apprécie          20
marlene50marlene50   10 décembre 2019
Sous la lune, les jardins deviennent musées de cire et jettent vers le ciel leurs arbres aux feuilles luisantes, immobiles.
Commenter  J’apprécie          11

autres livres classés : page blancheVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1204 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre