AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782266214315
352 pages
Éditeur : Pocket Jeunesse (16/05/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 78 notes)
Résumé :


Matthew Biscoe, avec ses yeux verts et ses longues dreads brunes, a tout d’un séducteur. Catlin, 16 ans, tombe immédiatement sous son charme. À ses côtés, elle peut enfin être qui elle veut, et pas seulement l’ombre de sa grande sœur Cass. Qu’importe si l’univers de drogues et de violence de son petit ami ne ressemble pas au sien…

Catlin vit comme dans un rêve. Pourtant, quand il se met à la brutaliser, elle se rend compte qu’elle es... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Marie123
  09 décembre 2013
Lorsque j'ai refermé ce livre, je n'étais pas vraiment bouleversée. Mais quelques heures plus tard, alors que j'écris cette chronique, je me rends compte que ce livre m'a fait plus d'effet que je ne le pensais. J'y repense et j'ai une boule dans le ventre. Je vous explique pourquoi.
La quatrième de couverture de ce livre ne raconte pas grand-chose, mais j'en avais lu une autre version et je savais un peu à quoi m'attendre en lisant ce livre. Tout commence alors qu'on apprend la disparition de la soeur de Catlin, Cassandra, qui est partie de la maison, sans laisser de trace. Cassandra a toujours été la fierté de la famille, s'impliquant et réussissant dans tout. Catlin est donc toujours restée dans l'ombre de sa famille... Mais elle est malgré tout dévastée du départ de sa soeur, car elles ont plusieurs points communs. Sa famille sera donc très préoccupée tout le long de l'histoire par cet événement, laissant encore une fois Catlin dans l'ombre.
Vient ensuite la rencontre avec Matthew Biscoe. D'habitude, dans les romans que je lis, je trouve bien mignon quand un garçon rebelle se retrouve avec une fille plus sage, même si c'est cliché. Mais ici, ça n'a pas du tout été le cas. J'ai détesté Matthew dès le départ. Il est très intelligent, mais il vend de la drogue, en consomme et est une très mauvaise influence pour Catlin. de plus, il commet des actes impardonnables. J'aurais envie de vous en dire plus, mais pour ne pas spoiler, je ne le ferai pas.
Comme je l'ai dit plus tôt, Catlin est toujours passée seconde dans la famille et suite au départ de Cass, elle veut tout faire pour ne pas être associée à elle. Elle veut faire des choses que Cass n'a pas faites, que Cass n'aurait pas toléré, bref, elle veut être «quelqu'un». Cela la pousse alors dans un cercle vicieux : elle s'inscrit dans l'équipe de cheerlading (sport qu'elle déteste), se met à fumer et surtout à sortir avec ce crétin de Matthew... Et cela dérivera... Il va lui arriver des choses bien dommages et intolérables et j'ai eu pitié, bien pitié d'elle. Car elle avait des occasions de s'en sortir, mais ne les prenait malheureusement pas... Je pense que c'est la peur qui la poussait à rester dans cette situation. (Je vous intrigue, là, pas vrai ?) Je ne voudrais jamais vivre ça, rien qu'à y penser j'ai des frissons d'horreur. Je me suis beaucoup attachée à Catlin et à sa meilleure amie Rina, de même qu'à sa bonne amie Corinna.
C'est très rare que je dise ça, mais la fin de ce livre était selon moi parfaite. Je l'espérais tellement et je ne l'aurais pas imaginée autrement. C'était vraiment touchant et je suis contente d'avoir lu ce livre, malgré les chapitres parfois très longs. L'auteure a toujours ce talent pour écrire sur des sujets délicats et ce, avec brio. Je n'ai pas dit grand-chose dans ma chronique, car je crois que cette histoire se doit d'être découverte entièrement par chacune de nous. Je vous le recommande donc, car malgré quelques passages durs, il se doit d'être lu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Gaoulette
  20 février 2016
Très compliqué pour donner une note à ce livre. Car j'ai deux avis bien distinct sur le roman de Sarah Dessen. L'histoire m'a touché au coeur personnellement mais le livre a été mal écrit à mon gout. Je ne comprends pas la trame et le déroulement des faits décrits par l'auteure et du coup le livre a perdu de son intensité malgré le sujet sensible.
Nous parlons ici de Catlin adolescente qui a toujours cru être inférieure à sa soeur. Cass l'ainée a décidé de disparaitre du jour au lendemain. A ce moment-là, Catlin se rebellera à sa manière (faire tous ce que Cass ne faisait pas) quitte à se perdre en route. Sa rencontre avec le bad boy de service ne va pas arranger les choses. Matthew est soi-disant beau (blond aux yeux vert avec des dreads) et elle est complétement gaga de lui. Ce mec bête et qui n'a pas de conversation ni de passion va l'entrainer dans des virées à droite à gauche dans sa distribution de drogue. Je vous arrête on est loin de l'histoire d'amour où le Bad boy se transforme en gentil toutou pour sa belle. Catlin sans repère va foncer droit en enfer et ne saura pas comment sortir de ce guêpier.
Cette trame est particulièrement touchante et émouvante mais Sarah Dessen pour moi est passé à côté. Je ne dis pas qu'elle aurait dû détailler le calvaire de Catlin et rentrer dans du voyeurisme je dis juste qu'elle a survolé la vie de Catlin à certain moment. Ces flash-back à plusieurs reprises je n'ai pas compris. Au début il est long à rentrer dans la descente en enfer de Catlin et puis 150 pages avant la fin on plonge dedans. Et c'est tout ce passage avant que je ne comprends pas. Je suis d'accord que Matthew est un mystère pour Catlin et donc pour nous mais ils ont des moments intimes (je ne parle pas de sexe) ensemble et l'auteur aurait pu en écrire plus pour constater l'évolution de ce couple et pourquoi ce revirement de situation. J'ai eu l'impression que Catlin a vecu cette relation de loin ce qui est impossible car c'est son premier amour. Pour faire court, j'ai eu cette sensation en lisant ce roman que tout allait bien malgré la drogue et « pouf » il devient un monstre. Et je suis désolée, mais des signes auraient dû être mis en avant de temps en temps. L'auteure fait passer selon moi Catlin pour une fille qui n'aime que l'illusion. Certes elle n'a rien vu venir mais Matthew lui a vendu du rêve et cette partie-là n'a pas été exploitée. L'auteure nous parle beaucoup de Boo et Stewart je n'ai pas compris pourquoi. de plus, après cette première soirée chez le père de Matthew elle nous donne un fait qu'elle zappe après. Je ne cherche pas à donner des excuses à Matthew mais je dis juste qu'on aurait dû en savoir plus.
Je vais arrêter là car j'ai beaucoup trop de choses à dire. Pour conclure un roman long au début sans savoir où on met les pieds. Cet effet de suspens pour moi n'en valait pas la peine pour ce sujet. L'auteure aurait dû nous l'écrire un peu plus tôt sans rentrer dans le voyeurisme. En fait je n'ai pas compris où elle voulait en venir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
liredelivre
  19 janvier 2016
Sarah Dessen et moi, c'est une histoire d'amour depuis le premier roman, Cette chanson-là. Ensuite, j'ai suivi chaque sortie, attendu chaque été pour retrouver l'auteur et ses histoires. Toujours cette recette à base de thèmes adolescents, personnages forts et drame familial, mais qui prend à chaque fois ! Elle m'entraîne sans cesse dans ses récits, par la justesse de sa plume, la profondeur de ses protagonistes, c'est un tout qui me fait ressentir des émotions fortes, immanquablement. Avec Au bout du rêve, Sarah Dessen m'a emmenée ailleurs, m'a fait vivre quelque chose de nouveau et de terriblement plus intense que ses précédents romans.
Lorsque Cass quitte sa famille, sans prévenir, c'est tout l'univers de Catlin, sa soeur, qui s'effondre. Elle qui a toujours vécu dans son ombre, elle qui n'a jamais fait aussi bien que sa soeur, ne comprend pas. Son modèle aurait-il des failles ? La vie de Cass lui semblait si parfaite... Voilà que même partie, Cass l'éclipse encore. Puis Catlin croise les yeux verts de Matthew Biscoe. Elle s'attend à vivre sa première et plus belle histoire d'amour. À vivre, à exister enfin pour quelqu'un.
Depuis que j'ai refermé Au bout du rêve, l'histoire me reste en tête, tout autant que les personnages. Au début, je suis restée un peu perplexe, me demandant ce que faisait l'auteur et pourquoi je n'étais plus face au même schéma. Il y avait quelque chose de différent, dans l'atmosphère, dans l'écriture, quelque chose de pesant et d'oppressant. Pourquoi ? Ce serait vous spoiler que d'en parler dans cette chronique... Passé l'étonnement, j'ai simplement glissé dans le roman, incapable de me défaire de ma première impression, mais aussi complètement accrochée/écorchée à chaque page.
Sarah Dessen nous prouve qu'elle n'écrit pas seulement de belles histoires d'amour, qu'elle peut emmener son lecteur - avec autant de finesse et de justesse - dans un récit plus sombre, plus violent. Qu'elle peut aussi le surprendre en l'entraînant là où il ne s'attendait pas à aller. Personnellement, c'était une surprise totale. La couverture comme le résumé ne laissent pas à penser qu'on pourrait découvrir autre chose entre les pages. Mais une fois la lecture commencée, plus rien ne sera pareil.
C'est au matin de l'anniversaire de Catlin que sa soeur Cass disparaît, laissant juste un mot dans la cuisine. Cass qui prenait déjà tant de place, non contente de bouleverser le quotidien familial, choisit en plus de partir ce jour-là. Pour Catlin, le choc est dur à encaisser et d'emblée on se sent pris à parti par sa situation. Cela peut sembler idiot, voire futile, mais c'était touchant. Cass et Catlin n'ont pas vraiment de relation fusionnelle, leurs liens se sont détériorés avec les années, Cass est un modèle que Catlin n'atteindra jamais. C'est une relation difficile, qui prend aux tripes, et qui m'a immédiatement accrochée à Catlin. Puis vient Matthew... Ses yeux verts, l'assurance inébranlable qu'il dégage, c'est le coup de coeur pour Catlin comme pour le lecteur.
Au bout du rêve se découpe en trois parties, extrêmement révélatrices quant à la construction du personnage de Catlin : « Cass », « Matthew » et « Moi ». La narration, à la première personne, évoque tantôt le présent de Catlin, tantôt son passé. Elle nous raconte ce qu'elle vit, ce qu'elle ressent, comment elle se sent par rapport aux autres. J'ai découvert un personnage délicat, en retrait, effacé, marqué par ce qu'elle ne sait pas faire et ce qu'elle pense mériter. Je crois que c'était la partie la plus douloureuse du roman, la culpabilité de cette jeune fille, fragile, en quête d'elle-même mais sur le mauvais chemin pour se trouver. Et ne pas être en mesure de l'aider était tout aussi difficile/insupportable.
En finissant ce roman, je m'en suis voulu à moi-même de ne pas avoir su aider Catlin, à Sarah Dessen de m'avoir fait vivre une histoire si percutante. Surtout, j'en ai encore plus apprécié l'auteur - ce que je ne pensais pas possible. Elle a su garder toute sa maîtrise et tout ce que j'aime dans sa plume - finesse, justesse et émotions. Je n'ai pas eu l'impression d'être spectatrice, comme je l'avais un peu reproché à un titre dans la même vaine l'année dernière. J'étais en plein dedans, et ça m'a plu autant que ça m'a fait mal.
Lien : http://liredelivres.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Loucy
  27 juillet 2013
Je retrouve Sarah Dessen comme à chacune de ses sorties littéraires depuis quelques années maintenant, et elle arrive toujours à m'émouvoir tout autant … Mon côté fleur bleue ? Dans Au bout du rêve, nous suivons Catlin, jeune fille qui vivait dans l'ombre de sa soeur, Cass, qui vient de s'enfuir. Elle doit donc désormais composer avec l'absence laissée et compense pour sa mère. Elle devient ainsi Cheerleader, sans que cela la passionne réellement, rencontre un mec dont elle tombe folle amoureuse et vit sa vie …. Evidemment, si tout cela était aussi simple, cela ne serait pas du Sarah Dessen !
Dans ce roman, elle aborde comme toujours les maux des adolescents et nous voyons la violence conjugale, la drogue, la difficulté de faire ses propres choix, à quel point cela est facile de s'oublier. le thème de la violence m'a particulièrement touchée, c'est très bien décrit, la vision de la victime est forte, on sent bien toute la culpabilité, toute la honte mais aussi tout l'amour qu'il y a. Une situation qui met mal à l'aise et pourtant qui est très courante à l'heure actuelle où nombre de femmes (et d'hommes) sont violentés au quotidien.
Les personnages sont très attachants, j'ai beaucoup aimé Catlin, j'ai compatis avec Cass et son besoin de fuir, j'ai apprécié Corinna … Rina me faisait globalement sourire, même si elle est assez caricaturale dans son genre.
Bref, je trouve que c'est un très bon livre pour parler de la violence conjugale auprès des jeunes, que ça permet de faire passer un message, de montrer qu'être la victime est difficile, que ce n'est pas facile de parler des violences, et de montrer les différentes émotions. le thème de la difficile orientation est plus courant, on en parle davantage, cette difficulté à choisir ce que l'on souhaite réellement et pas se conformer aux attentes que nos proches peuvent avoir pour nous. Là, c'est abordé sous le point de vue des deux soeurs, avec des attentes différentes, on l'entrevoit également avec la vie de Corinna.
Voilà un bon roman young adult, et je dois avouer être toujours autant conquise par Sarah Dessen !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Anatemnein
  08 mars 2017
Catlin voit sa famille s'effondrer le jour où sa soeur ainée, Cassandra, a fugué à l'autre bout des Etats-Unis. Mais malgré sa tristesse profonde, Catlin voit sa chance de pouvoir vivre autrement que derrière l'ombre de Cass. Pour cela, elle devient Cheerleader et essaye de se popularisé , c'est alors qu'elle va croiser Matthews, un séduisant et étrange jeune homme dont elle va éperdument tomber amoureuse mais à quel prix..
Au bout du rêve est le troisième roman que je lis de Sarah Dessen est comme d'habitude, j'ai lu le livre en seulement 3 heures, tellement j'ai été accroché par l'histoire. J'aime énormément cet auteur et son univers, car on ne sait jamais à quoi s'attendre avec elle, même si on sait pertinemment qu'il y aura toujours une relation fille/garçon.
En ce qu'il s'agit de l'histoire et ses personnages, l'auteur nous met direct dans le feu de l'action c'est-à-dire , la disparition de Cass et ses conséquences, Catlin est une héroïne complétement effacée par ses proches , on nous le fait bien comprendre que ce soit par son récit ( le roman est à la première personne par Cat) et par les actions des personnages . Mais sa famille l'aime pourtant énormément pourtant pour elle-même, c'est une fille invisible qui va tout essayer pour devenir une autre personne, quitte à déraper complétement. Quand elle rencontre Matthews, on se demande si celui-ci est équilibré ou non, mais j'ai tout de suite perçu quelque chose de mauvais chez lui, c'est un personnage assez travaillé.
En ce qu'il s'agit des autres personnages surtout autour des proches de Catlin, ils sont tous attachants et chacun à un caractère bien précis.
Pour conclure, j'ai vraiment adoré le roman, honnêtement mais ça ne m'étonne pas. Par contre, il ne plairait pas forcément à ce qui ne sont pas très friands des Young-Adult.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (5) Ajouter une citation
SobooksSobooks   30 avril 2016
Mais quelque chose avait changé en moi. Quoi? Je ne le savais pas encore. Tout ce que je savais, en définitive, c'est que je me sentais vivante pour la première fois depuis le jour de mes seize ans. Je n'avais aucune idée de l'endroit où se trouvait Cass, mais elle m'avait parlé. Ma sœur était sortie du pays des rêves pour venir à ma rencontre, tandis que, debout sur ma pyramide, à moitié endormie, à moitié chancelante dans ce monde en état de veille, je fixais les étoiles étincelantes et brillantes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
theannashawtheannashaw   12 mars 2015
Il arrive que la lumière ou l’expression d’un visage soient parfaites, et qu’on ait la chance de les saisir, mais en général, c’est pur hasard. Je regardais tout le temps cette photo. Je me demandais quelles pensées cachait la fille que j’y voyais… Cette Catlin-là avait l’air tellement cool, assise sur les genoux de son mec et riant dans ses bras. En vérité, si ç’avait été n’importe quelle autre nana, j’aurais pensé que sa vie était parfaite, comme j’avais pensé que la vie de Cass chez nous l’était. Mais je comprenais que c’était trop facile de juger les gens sur les apparences
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CherryHitomieCherryHitomie   09 juillet 2013
Et puis un jour, j'ai réuni toutes mes photos et je les ai accrochées aux murs, fixées autour de mon miroir, et même au plafond de ma chambre. J'ai observé chaque visage. Je les ai appris par cœur, en étudiant leurs expressions et leurs nuances. Désormais figés, ces yeux me regardaient : je pouvais lire tout un monde dedans, mais bien que fixés sur moi, aucun ne me regardait.
Commenter  J’apprécie          25
JangelisJangelis   12 août 2015
Ma soeur Cass est partie de chez nous le matin de mes seize ans en laissant mon cadeau, enveloppé dans un joli papier bleu, devant ma chambre et un mot destiné à mes parents sous la machine à café.
Commenter  J’apprécie          30
boumabouma   23 octobre 2013
- C’est une sacrée pression d’être parfaite, tu ne crois pas ?
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Sarah Dessen (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Dessen
The Rest of the Story : découvrez le trailer officiel du roman !
L'été sera bientôt là, n'en déplaise à la météo... et avec lui, la sortie du nouveau livre de Sarah Dessen, The Rest of the Story ! Celui-ci sera disponible en librairie le 27 juin prochain.
En attendant cette sortie, nous vous proposons de regarder le booktrailer officiel du titre !
autres livres classés : fugueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz "En route pour l'avenir", Sarah Dessen.

Qui est Thisbé ?

La demi-soeur d'Auden.
La mère d'Auden.
La belle-mère d'Auden.
La copine d'Auden.

10 questions
78 lecteurs ont répondu
Thème : En route pour l'avenir de Sarah DessenCréer un quiz sur ce livre