AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266245198
Éditeur : Pocket (17/04/2014)

Note moyenne : 3.21/5 (sur 40 notes)
Résumé :


Emaline a le petit ami idéal. Luke est beau, gentil et drôle, et, comme elle, il a grandi à Colby, une petite ville balnéaire. Soudain, pendant l’été qui précède son entrée à l’université, Emaline se demande si cet idéal est bien le sien, surtout lorsque Théo fait son entrée.

Ambitieux, sophistiqué, cool, New Yorkais, il est assistant pour un documentaire sur une célébrité locale. Son arrivée chamboule le cœur d'Emaline qui se met à d... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (10) Voir plus Ajouter une critique
Loucy
  18 mai 2014
Comme pour chaque nouvelle parution de Sarah Dessen, j'étais impatiente de découvrir Décroche-moi la Lune, sans même connaître le résumé.
Aussitôt les premières pages avalées, nous sommes plongés dans l'univers d'Emaline, jeune fille qui s'apprête à voir sa vie bouleversée : elle va entrer à l'université. Nous sommes le dernier été avant son départ. Elle vit avec sa mère, ses deux soeurs (demi-soeurs à vrai dire) et son « papa ». La distinction entre « papa » et « père » est vite développée et tombe juste. Nous voilà prévenu, nous sommes dans une famille recomposée, avec les côtés positifs et négatifs. Emaline est en couple avec Luke, un gentil garçon très beau, depuis 3 ans.
« Si papa avait été présent et aimant pendant toute mon enfance, mon père avait été comme le Yéti ou le monstre du Loch Ness : invisible. Des témoins ont affirmé qu'il existait vraiment. Les preuves étaient plutôt vagues : vieilles photos, chèques que maman avait refusé d'encaisser une fois que papa m'avait adoptée. »
Comme toujours avec Sarah Dessen, nous sommes dans une histoire réaliste avec de la romance, des réflexions sur des problématiques adolescentes et une présence forte de la famille. Emaline est une jeune fille adorable, attachante, elle m'a beaucoup plu ; par contre, Théo m'a agacée pour commencer, avant de franchement m'énerver. En fait, globalement les New-Yorkais m'ont énervée, même si c'est leur fonction. Je les ai trouvés affreux, imbus d'eux-mêmes, arrogants … Bref, détestables.
A côté de ça, les personnages du coin sont plutôt mignons, adorables. Luke est assez touchant même lorsqu'il fait des erreurs, on a envie de le secouer parfois. Les meilleurs amis d'Emaline, Morris et Daisy, sont vraiment adorables, on voit une mini évolution au cours de leur été. Par contre, les soeurs d'Emaline (surtout Margo) sont plutôt fatigantes ! Pauvre Emaline !
Une fois de plus, Sarah Dessen signe ici un livre juste, émouvant et qui nous offre une nouvelle réflexion. Désormais c'est sur l'avenir, l'importance des choix que l'on fait et comment cela influence notre vie. le choix de l'université et des études, mais pas seulement … La romance n'est pour une fois pas au centre de l'intrigue, on se focalise davantage sur la famille, les doutes et les choix d'Emaline (et quel joli prénom !).
« C'était une allusion à notre vie avant que papa, Amber et Margo n'y entrent. Une période dont je ne garde aucun souvenir. Maman m'a raconté qu'à cette époque, elle me lisait souvent le soir l'histoire d'un ourson qui refusait d'aller se coucher.
- Et si j'ai faim ? demandait le petit ours.
- Je t'apporterai quelque chose à grignoter, répondait la maman ourse.
- Et si j'ai soif ?
- Je t'apporterai quelque chose à boire.
- Et si j'ai peur ?
- J'ordonnerai aux montres de partir.
- Et si ça ne suffit pas ? Et si j'ai besoin d'autre chose ?
Alors maman ourse répondait :
- Si tu as besoin d'autre chose, de quoi que ce soit, je te le donnerai. J'irai te décrocher la lune et les étoiles.
Ma mère me disait que tel était son désir, quand jeune mère célibataire, elle n'avait rien mais voulait tout me donner. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
theannashaw
  14 mars 2018
Il y a des auteurs que l'on aime à la folie, auxquels ont se rattache même quand la société juge qu'on a passé l'âge de les lire. Mais on le fait quand même parce qu'ils sont irrémédiablement liés à une période de nos vies et que le simple fait de les lire nous ramène à cette période et ravive les souvenirs. C'est exactement ce qui c'est passé avec Décroche moi la lune de Sarah Dessen.
Emaline a une vie parfaite : elle travaille comme tous les étés dans la station balnéaire où elle a grandi, a une famille aimante et un petit ami super. Mais l'été qui précède son entrée à l'université Emaline doute. Entre l'arrivée de Théo, new-yorkais totalement cool qui souffle comme un vent de fraicheur sur sa vie bien rodée, et les conseils de son père qui la pousse à choisir une fac prestigieuse mais éloignée de sa petite ville, la jeune fille ne sait plus ce qu'elle veut. Pourtant l'heure des choix approche.
Car oui, comme souvent avec Sarah Dessen, il s'agit avant tout d'un roman sur les choix. Ce qui se présente à nous alors que nous flottons encore dans cet état entre l'enfance et l'âge adulte que l'on nomme l'adolescence : insouciants mais plus totalement et déjà contraints de faire des choix qui pourraient s'avérer déterminants pour le reste de notre vie.
Ce que j'ai aimé particulièrement dans ce roman c'est les interrogations qu'Emaline se pose et que nous nous posons avec elle entre les habitudes et la nouveauté. Les habitudes sont rassurantes, faciles. La nouveauté fait peur, c'est l'inconnu mais également la potentialité de nouvelles aventures incroyables. Mais alors que vaut-il mieux ? Rester dans sa zone de confort au risque de passer à coté de quelque chose de génial, ou vouloir de la nouveauté à tout prix et risquer d'avoir des regrets ? Il n'y a pas de bonne ou de mauvaise réponse à cette question, juste une jeune femme qui doute et s'interroge.

Et puis il y a les autres thèmes abordés dans ce roman, les thèmes récurrents de Sarah Dessen, une nouvelle fois déclinés : la famille à travers une famille recomposée particulièrement attachante et une réflexion sur les liens du sang et les liens du coeur. Mais aussi l'amour et une nouvelle fois l'auteur choisie la carte du réalisme et de la justesse pour nous parler de ces histoires d'amour du lycée qui durent parfois toujours et parfois pas, même si on le voudrait.
En ce qui concerne les personnages Emaline est facile à aimer parce qu'on s'identifie tout de suite à elle. Elle n'est ni très populaire, ni marginale, ni très brillante, ni une cancre, elle est dans la moyenne, normal en somme. Et c'est un peu cette normalité qui la freine finalement comme si elle se jugeait trop quelconque pour s'autoriser à rêver en grand.
Quand aux autres personnages ils sont plus complexes à aimer : Luke l'amoureux d'Emaline est gentil mais un peu fade et un peu trop passif à mon goût, on a souvent très envie de le secouer. Daisy et Morris, les meilleurs amis, de l'héroïne sont adorables mais parfois très durs avec elle. Quand à Théo, l'élément perturbateur, je l'ai trouvé totalement insupportable et j'ai eu envie de le claquer tout au long de l'ouvrage. J'ai adoré en revanche le fait que l'ouvrage se passe à Colby comme dans En route pour l'avenir ce qui m'a permis de voir apparaitre au fil des pages quelques têtes connues parmi lesquelles une certaine Auden.
Décroche moi la lune est un joli roman sur le passage à l'âge adulte, les étés où la vie change soudain du tout au tout, la famille et l'amour. Il m'a cependant manqué un petit quelque chose sur lequel je n'arrive pas à mettre le doigt pour que ce roman soit un véritable coup de coeur comme les autres tomes. Mais pas suffisamment pour me détourner de la plume de Sarah Dessen dont j'ai attendu depuis la lecture de ce roman, la sortie d'une nouveauté.
Lien : https://mabibliothequerose.b..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
alittlematterwhatever
  19 septembre 2014
Des vacances sans lire un roman de Sarah Dessen ne sont pas vraiment des vacances. J'avais gagné Décroche-moi la lune sur le blog de L0raah books, depuis, il attendait sagement dans ma PAL un peu de soleil et de sable pour en sortir !
Emaline vit à Colby depuis toujours, elle sort avec Luke depuis le collège. Bref, elle a une vie plutôt ordinaire et bien cadrée. Pourtant, les vacances qui précèdent son entrée à l'université s'annoncent moins tranquilles : Emaline appréhende ses derniers moments passés à Colby et c'est sans compter l'arrivée de Théo, un jeune New Yorkais de passage qui va tout bouleverser !
Frais et léger comme une brise d'été, Décroche-moi la lune vous apportera vraiment la sensation d'être en vacances ! Ce que j'aime avec les romans de Sarah Dessen, c'est qu'ils sont en apparence futiles : la mer, une jolie histoire d'amour, les vacances… mais qu'ils sont plus complexes qu'ils n'y paraissent). Décroche-moi la lune ne fait pas exception : sur un fond de vacances, Sarah Dessen nous parle du passage à l'âge adulte, des peurs qu'on peut ressentir à ce moment-là. Je n'ai donc eu aucun mal à m'attacher à Emaline. Au contraire, la jeune fille m'a tout de suite plu. J'ai aimé son caractère, son investissement et sa gentillesse. Je crois que beaucoup d'adolescentes peuvent se reconnaître en elle. L'auteur aborde également les difficultés que peuvent rencontrer les familles recomposées, en y apportant finalement, un regard très juste et sans cliché.
Concernant les personnages, j'ai beaucoup aimé les protagonistes secondaires, même si j'avoue avoir été un peu déstabilisée. En effet, je ne savais pas trop sur quel pied danser : un gentil devenait antipathique l'instant d'après et vice-versa… C'était un peu perturbant. Décroche-moi la lune est le troisième roman de Sarah Dessen que je lis, et j'ai été agréablement surprise de croiser le chemin de personnages qui ont eu un rôle dans les autres romans de l'auteur. On en apprend ainsi plus sur Abe Conaway, le mystérieux propriétaire du magasin de vélo Les cycles de Clyde.
En conclusion, Décroche-moi la lune est un roman parfait pour les vacances, même s'il nous rappelle que finalement, l'été nous prépare à affronter la rentrée. Sarah Dessen nous montre également que rien n'est jamais joué d'avance et nous encourage à écouter son coeur. Une bien jolie leçon qui motive en ce début septembre !
Lien : http://alittlematterwhatever..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Twogirlsandbooks
  11 mars 2016
On m'avait dit beaucoup de bien de Sarah Dessen donc, j'avais vraiment très envie de découvrir par moi-même la plume de cette auteure, même si je n'avais pas d'attentes particulières envers ce livre. Avec Décroche-moi la lune, Sarah Dessen nous offre une romance estivale dans laquelle nous suivons Emaline l'été précédant sa première rentrée à l'université. La jeune fille habite à Colby, une station balnéaire américaine et rêve pour son dernier été dans sa ville natale de casser sa routine. C'est alors qu'elle tombe sous le charme de Théo, un jeune new-yorkais passionné d'art, fraichement débarqué à Colby.
J'ai trouvé que globalement, les personnages étaient un peu fades. Ils n'ont pas vraiment développé des personnalités propres, il leur manquait un peu de caractère. Emaline, notre personnage principal est un peu une girouette, elle ne sait pas ce qu'elle veut, qui elle aime, et se laisse beaucoup trop faire. Je n'ai pas trop accroché avec elle. Mais personnages préférés étaient Benji, le petit frère d'Emaline et Morris, le meilleur ami de notre protagoniste. Benji est un petit garçon de 10 ans vraiment très touchant qui est souvent seul et se sans délaissé par ses parents. Il m'a beaucoup ému parce que ce n'est pas normal de voir un garçon de son âge aussi triste. Morris quant à lui est le genre de personnage que j'adore. Il est drôle, il ne se prend pas la tête. Même si la majorité des personnages m'ont laissé indifférente, certains m'ont au contraire très agacée. C'est le cas des deux new-yorkais Ivy et Théo qui sont vraiment imbus de leur personne, égoïstes et se pensent supérieurs aux autres... Ils m'ont donc vraiment agacée.
Sarah Dessen a malgré tout une belle plume, fluide, simple et très claire. Elle réussit à nous décrire avec justesse le passage à l'âge adulte, les émotions que peuvent ressentir les adolescents lors cette période de la vie parfois délicate. Elle nous montre aussi la "quête de soi" que doivent accomplir les jeunes adultes pour trouver leur propre personnalité. Tout ça est très bien décrit dans ce roman.
Sinon, j'ai trouvé que l'histoire n'avait pas beaucoup d'intérêt puisqu'en réalité, il n'y a pas d'histoire. Tout était très plat car tout le long du roman, nous suivons Emaline au quotidien. Nous la suivons lorsqu'elle travaille au camping familial, lorsqu'elle sort avec ses amis, sa famille... A part cela, il ne se passe rien, il n'y a pas la moindre action dans ce livre ni même le moindre rebondissement parce qu'on connait la fin dès le début.
Vous l'aurez peut être compris mais ma première découverte de Sarah Dessen ne fût pas une très grande réussite. Je n'ai pas trop accroché à l'histoire, les personnages ne m'ont pas plus intéressé que ça. Enfin bon, je ne garderais pas un souvenir impérissable de cette lecture.
Lien : http://twogirlsandbooks.blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bouma
  19 novembre 2014
Je suis Sarah Dessen depuis longtemps maintenant et m'empresse de lire chacun de ses romans à sa sortie. Et je trouve que, petit à petit, elle s'éloigne des romances qui l'ont fait connaître pour des textes plus intimes, plus introspectifs.
Ici on suit une jeune femme très hésitante quand à son avenir. Elle est heureuse avec son petit ami, entourée de sa famille recomposée. Mais au fond d'elle, elle veut plus. le lecteur découvre ses doutes, ses failles et ses colères. Racontée de son point de vue, on la sent évoluer au fil du récit, changer. Au final, on la voit devenir adulte avec toutes les embuches que le trajet peut générer.
Dans son sillage on découvre le trou béant existant entre la campagne et la ville, et cela est d'autant plus aux États-Unis, un pays qui fait treize fois la France. Les préjugés vont bon train, dans un sens comme dans l'autre. Et les deux garçons qui gravitent autour d'Emaline pourraient symboliser ces deux facettes, chacune avec ses qualités et ses défauts.
L'écriture de Sarah Dessen reste subtile et de qualité. Ce n'est pas un coup de coeur, mais presque. Une auteure à conseiller dans tous les cas.
Lien : http://boumabib.fr/2014/11/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
CherryHitomieCherryHitomie   20 juin 2014
J'aurais dû me réjouir que ma mère et ma sœur respectent l'intimité et l'espace auxquels j'aspirais, mais je guettais les bruits à l'étage. Des pas, ou une porte qui claque, enfin quelque chose qui me persuade que je ne crevais pas de solitude.
Commenter  J’apprécie          00
CherryHitomieCherryHitomie   19 juin 2014
Mais il faut du négatif pour faire du positif. C'est la vie.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Sarah Dessen (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sarah Dessen
The Rest of the Story : découvrez le trailer officiel du roman !
L'été sera bientôt là, n'en déplaise à la météo... et avec lui, la sortie du nouveau livre de Sarah Dessen, The Rest of the Story ! Celui-ci sera disponible en librairie le 27 juin prochain.
En attendant cette sortie, nous vous proposons de regarder le booktrailer officiel du titre !
autres livres classés : famille recomposéeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz "En route pour l'avenir", Sarah Dessen.

Qui est Thisbé ?

La demi-soeur d'Auden.
La mère d'Auden.
La belle-mère d'Auden.
La copine d'Auden.

10 questions
77 lecteurs ont répondu
Thème : En route pour l'avenir de Sarah DessenCréer un quiz sur ce livre