AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782859209957
600 pages
Éditeur : Le Castor Astral (02/10/2014)
4/5   2 notes
Résumé :
En 1986, l’adaptation du roman 37°2 le matin (plus de 3 millions d’entrées et un million de livres vendus) réalisée par Jean-Jacques Beineix braquait les projecteurs sur un jeune auteur du nom de Philippe Djian, soudain happé par le succès public. Les critiques scellaient les premières pierres de sa réputation, celle d’un écrivain rock bombardé porte-parole d’une génération, lui-même héritier de la Beat Generation. La même année, dans Maudit manège, Djian évoquait a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Bazart
  08 février 2015
Voilà une vraie biographie, complète et extremement enrichie, loin du travail de commande, comme on voit assez souvent dans le domaine de la biographie d'artistes.
"En marges" constitue un boulot vraiment conséquent, composé de moults temoignages sur la vie de l'auteur. David Desvérité apporte un éclairage inédit et complet sur Philippe Djian. Il faut dire David Desvérité est un fan de la première heure de Djian dont il découvre l'univers avec Zone érogène à la fin des années 1980 et il commence par créer un site dédié à l'auteur de 37°2 et se poursuit dans la publication de cette première biographie parue en octobre dernier.
David Desvérité revient longuement sur l'enfance de Djian, ses années d'errance, les premières publications, la relation avec les éditeurs, le rapport à l'argent, la construction d'une cellule familiale très préservée, la rencontre avec Stephan Eicher… jusqu'à la remise du prix Interallié pour "oh" en 2012.
C'est tout un parcours richement documenté qui dévoile un homme plein de contradictions, tout en conservant une certaine ligne directrice dans sa vie et sa carrière.
On y voit au fil des pages que ce qui a toujours le plus intéressé Djian, c'est le style évidemment, ce qu'il appelle "la musique de l'écriture", celle que possédait les auteurs américains qu'il venère par dessus tout, de Faulkner à Bukowski.
Pour Djian, « N'importe quel crétin est capable de raconter une histoire. La seule affaire est une affaire de rythme, de couleur, de sonorité. ». L'écriture de Djian possède de fait quelque chose de très cinématographique qui ne pouvait me laisser indifférent, et chacun de ss romans est l'opportunité pour lui d'essayer de nouvelles approches stylistiques.
Cette biographie permet de cerner le long et patient cheminement d'un homme qui a toujours remis en question les fondements de son travail. L'humilité de l'auteur dit beaucoup de son travail et du respect des lecteurs.
Cette biographie constitue par ailleurs une référence bibliographique quasi-exhaustive, la totalité des textes écrits par Djian en dehors de sa production romanesque ayant été retrouvés à l'occasion de la rédaction de cet ouvrage. Les témoignages de ses proches ont permis d'affiner ce portrait tout en nuances et en paradoxes.
Un livre référence pour consacrer cet romancier français à part, pour qui chaque nouvelle oeuvre est l'occasion de faire progresser la langue.
Lien : http://www.baz-art.org/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170


autres livres classés : biographieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
1158 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre