AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2330048343
Éditeur : Actes Sud (01/04/2015)

Note moyenne : 3.29/5 (sur 24 notes)
Résumé :
En 1789, quand la Révolution française éclate, Axel von Kemp a vingt ans et se morfond dans son château de Regel, près de Berlin. Botaniste mais aussi éminent prospecteur minier des gisements de Saxe, cet ami de Goethe qui rêve de liberté sexuelle et de grands voyages exotiques finit par s’embarquer avec son amie de coeur, Lottie, une jeune femme juive aussi excentrique que profondément désespérée.

Bardé d’instruments de mesure de toutes sortes, d’h... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
nadejda
  28 avril 2015
La quatrième de couverture rendant très bien compte du déroulement général du « Chaste monde » je ne relaterai pas l'aventure dans laquelle vont s'embarquer le couple androgyne formé par Axel et sa compagne Lottie, deux êtres qui sont tout à fait inadaptés à leur époque et leur milieu qui les étouffent et les enferment.
Ils vont se trouver et s'épanouir en rejoignant les pampas d'Amérique du Sud, en descendant l'Orénoque en pirogue et escaladant les hauts sommets volcaniques de la Cordillère des Andes.
Régine Detambel sait nous faire découvrir avec un oeil et une plume pleins de malice, toute une époque qui va de la fin du 18ème siècle au début du 19 ème, le Berlin des salons, les grands explorateurs, savants, géologues, les écrivains, comme Goethe ou Novalis, que rencontrent Axel son héros et nous faire vivre à l'unisson la fabuleuse aventure en Amérique du Sud.
J'ai appris beaucoup de choses passionnantes au cours de cette lecture mais j'ai surtout été séduite par l'abondance, la richesse étourdissante de la vie que l'auteur sait exprimer et rendre palpable avec une intense liberté et une grande richesse d'expression. On sent qu'elle s'amuse, se régale et jubile en écrivant.
Et ces personnages en sont le reflet. Axel brûle d'explorer le monde, il est plein d'une avidité pressante, d'un désir débordant de jouir et découvrir. Quand cette vitalité ardente va rencontrer celle de Lottie, sa future compagne de voyage, l'élan vers l'ailleurs va pouvoir s'accomplir. Tous les deux vont parvenir, après bien des luttes qui les font se délester de leurs a priori et vaincre leur blocages, à un état d'être qui va dépasser tout ce qu'ils avaient pu imaginer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          413
Annette55
  30 janvier 2016
Voici un récit librement inspiré de la vie de l'explorateur Allemand Alexander von Humbolt : fin du 18°siécle, Axel von Kemp rêve de quitter le château familial afin de découvrir le monde.......
Âgé de 20 ans, épris de botanique et de connaissances masculines multiples......il rêve de liberté, d'ailleurs et d'endroits inconnus.
Par le biais de son frére, il rencontre Lottie, une jeune femme excentrique, fantasque, mariée trés jeune. Rapidement, ils deviennent inséparables......
Ils partent tous deux d' Allemagne bardés d'appareils de mesure de toutes sortes, d'herbiers et d'un véritable laboratoire de chimie.
Ils débarquent en Amérique du Sud aprés un périple épique. de l'Orénoque à la Cordillère des Andes en quête d'une nouvelle vie, de découvertes passionnantes, à la recherche d'autres civilisations ........
Tous deux sont curieux à l'extrême, positifs, enthousiastes, passionnés, insatiables, avides de liberté.
Lui ne se contente pas d'être dans le savoir scientifique.
Il a la capacité à mettre la puissance physique au service de la culture et de la connaissance.
Le roman de Régine Detambel aborde plusieurs thèmes aussi variés que la science, les découvertes, les liens étroits entre les hommes et la nature, la liberté et les relations amoureuses .......
Grâce à la description des expéditions le récit devient haletant et passionnant.
Les deux personnages, attachants et déterminés n'hésitent pas à frôler les limites de ce que leurs corps peuvent supporter pour aller jusqu'au bout de leur aventure "chaleur, froid; manque d'oxygène, piqûres d'insectes.."
Du Cumana au Venezuela au Chimborazo, le plus haut volcan des Andes....en passant par l'Orénoque, Axel et Lottie, en rupture avec la société berlinoise de leur siécle vont découvrir un épanouissement existentiel et intellectuel fidèle à l'esprit romantique de l'époque qui militait ardemment pour l'union de l'homme et de la nature.
Un roman puissant, original, enlevé, cru parfois, pas du tout facile à lire, au style sensuel, luxuriant, chatoyant et érudit.
Mais ce n'est que mon avis!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          360
Bookycooky
  16 mai 2015
Librement inspiré du personnage d'Alexandre van Humboldt,le plus grand explorateur et scientifique allemand du début du XIXème siècle,c'est l'histoire d'Axel von Kemp,jeune homme homosexuel,issu de l'aristocratie prussienne.Jeune homme mal à l'aise dans sa famille,dans son milieu,dans sa vie tout court,il rencontre par le biais de son frère,une brillante jeune femme juive,mariée,en quête de liberté.Ces deux âmes soeurs,suite à un incident qui coûtera la vie à la mère d'Axel,embarquent pour l'Amerique du Sud,en quête d'"une nouvelle vie"......
Bien que le sujet et les personnages soient intéressants,je n'ai pas aimé ce livre.L'homosexualité d'Axel ,avec ses descriptions détaillées et crues dominent le récit,laissant peu de place à autre chose.J'ai aussi un avis mitigé sur la prose,c'est bien écrit,sans plus;Détambel utilise des métaphores dont je n'ai pas toujours saisi le sens et l'intérêt ("Jusque-là elle avait vécu comme dans une bibliothèque au plancher qui craque,où il faut marcher tout doucement et chuchoter,et maintenant on gueule sans fin autour d'elle,le pont d'un navire en partance est un plancher vertigineux"p.141).Et la fin,à mon avis est un peu confuse,bref,j'attendais beaucoup de ce livre ,une grosse déception !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
Josephine2
  08 mai 2015
Comment dire ! Je n'ai pas du tout, mais pas du tout accroché. Bien que les personnages soient attachants, l'histoire quant à elle ne m'a pas convaincue. Je pense que c'est lié à l'écriture de DETAMBEL.
Elle commence par des phrases longues et juste après, des phrases très courtes sans verbe. J'ai eu l'impression aussi qu'elle passe du coq à l'âne.
Les descriptions des paysages et des pays visités sont superbes, mais elles se perdent dans l'histoire des personnages. On suit leurs péripéties à travers tout l'Amérique du Sud, mais les personnages sont détachés alors qu'ils devraient en faire partie intégrante. (Je ne sais pas si je me fais bien comprendre là).
En fait, il manque un petit quelque chose qui aurait pu rendre cette histoire passionnante. Et la fin est décevante, elle part en vrille. Pourtant la 4ème de couverture m'avait emballée. Je n'ai pas vraiment ressenti d'émotion à la lecture de ce roman, alors que ce que je recherche dans un livre, c'est d'être « transportée ». Cela n'a pas été le cas pour celui-là. Je suis passée à côté.
Enfin, ce n'est que mon avis. A vous de voir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          133
claraetlesmots
  01 mai 2015
Fin du 18ème siècle, Axel von Kemp ne rêve que de quitter la château familial en Allemagne et de découvrir le monde. Agé de vingt ans, épris de botanique, il cumule les conquêtes masculines. Sa mère et son frère considèrent évidemment d'un très mauvais oeil ses penchants sexuels. Mais Axel a soif de liberté et soif d'ailleurs. Il rêve d'endroits inconnus, d'expéditions à travers les océans.
Cet ami de Goethe rencontre Lottie une jeune femme juive mariée très jeune, un brin fantasque et libertaire. Très vite, ils deviennent inséparables liés par une compréhension mutuelle et par un engouement de vivre. Quand Axel obtient tous les papiers nécessaires, ils partent tous les deux d'Allemagne. Muni de tous les appareils de mesure et des herbiers d'Axel, ils arrivent en Amérique du Sud. de l'Orénoque à la Cordillère des Andes, il s'épanouissent au contact d'autres civilisations et des découverts d'Axel. Il sont insatiables, curieux et avides.
Dès les premières pages, on est enivré, grisé !
la suite sur : http://claraetlesmots.blogspot.fr/2015/05/regine-detambel-le-chaste-monde.html
Lien : http://claraetlesmots.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
nadejdanadejda   27 avril 2015
Conseil de Willdenow (botaniste allemand, né à Berlin le 22 août 1765, mort dans la même ville le 10 juillet 1812),dans une lettre à Axel : « Chienne de sexualité ! Traitez-la comme une ennemie personnelle. Ne lâchez pas la botanique. Dans la botanique, il y a de quoi oublier tous les culs de la Terre. Et puis trois cents volumes de figures et de descriptions devraient suffire à éteindre la fièvre d’amour. Une brouettée de graminées, Liliales, Composées, Ombellifères, Labiées, Crucifères et Légumineuses pour étouffer le désir. Raisonnez désormais en calice, corolle, étamine et pistil, pétale et sépale au lieu de cunnilingus, baiser, queue, peau. La vie sexuelle n’est pas un métier. Mais la botanique, parlons-en. Consacrez-vous un temps aux seuls organes sexuels des plantes.

(…) Rassasiez votre esprit puisque vous ne pouvez aimer. Et si vous n’êtes pas aimé, étonnez au moins. p 71 72
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
PiatkaPiatka   10 avril 2015
Il est facile d'aimer la vie à l'étranger. Jamais on n'est à ce point son propre maître que là où personne ne vous connaît, où votre nom ne dit rien, ne suscite aucun souvenir, et où votre existence est donc exclusivement entre vos mains. Facile de venir à bout du malheur quand il ne peut plus prendre les dimensions de la honte.
Commenter  J’apprécie          380
PiatkaPiatka   12 avril 2015
Nager est un mystère. À partir d'une certaine limite, on continue à se mouvoir automatiquement, sans même se rendre compte que l'on bouge. Au bout de quelques heures, on acquiert une sensibilité extraordinaire au magnétisme lunaire. On sent la lune qui tire la mer, qui l'aspire, et alors la nage en est grandement facilitée. On fait des mouvements amniotiques, embryonnaires. La mer de lait, la mer vitale, la mer nourriture. La vie doit flotter comme une algue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          260
nadejdanadejda   28 avril 2015
Enfant, elle ne croyait pas aux miroirs qui lui montraient qu'elle avait une silhouette, c'est-à-dire des limites, et qu'elle n'était donc pas amoureusement mêlée avec ce qui l'entourait. Pour cette raison, elle avait toujours détesté les miroirs.
Les miroirs mentent et les couples aussi. Je ne veux pas de limites.
(...) Aimer, c'est quoi d'autre que le réfléchissement d'une personne limitée dans une autre personne limitée ? Alors pour éviter cela, elle va désormais adresser son amour non pas à un homme mais à quelque chose d'infiniment plus vaste et plus diffus, entier et grisant : la vie même, la pure sensation de la vie. p 256-257
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
PiatkaPiatka   13 avril 2015
Puis ce moment magique : les os et les muscles ont donné ce qu'ils doivent et l'obstacle a crevé. Maintenant la pesanteur se traite de haut. La montagne est surmontée. C'est tout à fait un autre monde. Pour la première fois de sa vie, Axel chevauche un volcan, entend sous ses pieds la terre vibrer et résonner, un mugissement de torrent, sachant bien que ce qu'il entend est le cœur même de la terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Videos de Régine Detambel (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Régine Detambel
Retour en images sur la 33ème édition de la Comédie du Livre qui s'est déroulée à Montpellier. Erwan Larher, Nicole Ferroni, Sandra Colombo, Michel Moatti, Régine Detambel, Gaston, Iris de Mouy, Tristan Koegel, Ptiluc ou encore Jean Teule... Au total, pas moins de 136 auteurs ont répondu présents à notre invitation.
Site Web Sauramps : https://www.sauramps.com
Retrouvez nous sur :
Facebook : https://bit.ly/2lhDbcc Twitter : https://bit.ly/1UDrTNf Instagram : https://bit.ly/2MEVCE7 Pinterest : https://bit.ly/2K6kiUc
autres livres classés : botaniqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2140 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre