AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Emmanuel Haymann (Collaborateur)
EAN : 9782749910116
379 pages
Michel Lafon (03/09/2009)
3.56/5   892 notes
Résumé :
Saviez-vous que la Lutèce des origines ne se situait pas sur l'île de la Cité, mais à Nanterre ? Que les derniers combattants gaulois massacrés par les Romains reposent sous la tour Eiffel ?
Que les vestiges de la première cathédrale de Paris se trouvent sous le parking d'un immeuble moderne du Ve arrondissement ?
Au fil de ses découvertes, Lorànt Deutsch vous emmènera vers ce qui fut le Pont-au-Change, ancêtre de la Bourse, puis chez ce bistrotier qui... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (151) Voir plus Ajouter une critique
3,56

sur 892 notes

Nemorino
  24 octobre 2018
Tous les chemins mènent à Paris
Et Lorànt Deutsch l'a bien compris
Parler de Paris c'est parler de tout
Et parler de tout c'est parler de rien
Mais c'est toujours mieux par un historien !
Lorànt mélange tout pour notre bonheur
Et ne nous fatigue jamais d'ailleurs,
Il a trouvé son fil conducteur :
Métro, le fil à couper le beurre !
Parfois il décortique nos illusions
Que nous avons à profusion.
Les légendes qu'il mêle à la réalité
Sont là pour l'embellir, pour la vernir !
Voici le poème que son livre m'a dicté
Les détesteurs de rimes, veuillez vous abstenir :
Paris histoire Paris mémoire Paris Simone de Beauvoir
Paris au soir Paris fumoir Paris promenoir des amants
Paris miroir Paris espoir Paris lointaine patinoire
Paris Moyen âge Paris carnage Paris à la nage Paris déménage !
Commenter  J’apprécie          9116
pascontent
  14 janvier 2022
Lorant Deutsch l'immense acteur est aussi historien à ses heures. Il s'est formé lui-même à cette discipline ardue en lisant les nombreux livres d'histoire qu'il s'est acheté chez les bouquinistes des quais de Seine. Ainsi " L'histoire complète des Saints " qui lui a permis de relater le passionnant épisode du manteau coupé en deux de Saint Martin.
Lorant Deutsch nous explique le choix de son titre : "Pourquoi Métronome ? Mon livre veut être, en quelque sorte, un instrument qui marque la mesure et rythme le temps." Rien que ça !
Cet autodidacte nous fait son histoire à sa façon. Ainsi il nous dit : "Ces Goths, ces barbares arrivent avec leur architecture : le gothique ". Pourtant le terme gothique n'apparaîtra qu'à partir de la Renaissance, une expression utilisée par les artistes italiens pour désigner un art du Moyen Âge qu'ils jugeront de leur point de vue barbare et grossier. Rien à voir donc avec les Goths. Juste une chtite erreur de notre grand historien...
Plus loin il prend une position audacieuse et pour tout dire assez originale : " - J'affirme que Jeanne d'Arc était la demi-soeur de Charles VII. " Cette bombe est en fait un pétard mouillé, personne n'a voulu polémiquer sur ce sujet avec cet historien original qui en a été très peiné....
Il nous apprend aussi que : " En s'arrêtant à la station Saint - Germain - des - Prés, le promeneur pense à l'existentialisme, aux caves de jazz, aux écrivains attablés près du poêle des Deux -Magots, aux amants du Flore dont les ombres, jamais , n'ont déserté les lieux... Illusion, car Jean-Paul Sartre , Simone de Beauvoir, tout comme Boris Vian, Jacques Prévert et les autres ont disparu depuis longtemps. " Merci Lorant, moi qui ait failli organiser une expédition vers la capitale pour voir tous ces personnages, grâce à toi, je sais que je ne risque pas de les rencontrer...
Il nous parle ensuite d'une célèbre avenue : "Le long des Champs Elysées, la République a rendez-vous avec la patrie, l'honneur et l'armée dans le défilé des troupes le 14 juillet. Une autre manifestation célèbre a eu lieu à cet endroit pour célébrer Zidane et la victoire de l'équipe nationale de football en 1998." Ah Lorant, L Histoire avec un grand H !
Puis il dit pour conclure : "L'histoire n'est pas terminée, bien sûr, tout continue de s'inventer puis de s'écrire." C'est vrai que Lorant , il invente beaucoup...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          5262
tiptop92
  19 juin 2019
Passons la polémique sur le vilain petit amateur qui mange le pain des gentils historiens professionnels. de toute façon il n'y aurait pas eu tout ce bruit si Lorant Deutsch n'avait pas vendu des wagons de ce "Metronome". Questionnons nous plutôt sur les raisons de cet immense succès. Ce livre d'abords est très intéressant, ludique, rempli d'anecdotes qui même si elles ne sont pas toutes justes permettent de sortir du carcan de l'histoire universitaire qu'on nous sert en général. Sur un ton qui n'a rien de littéraire, il nous entraine à sa suite au gré des stations de métro pour relater l'histoire de France et de Paris le long des siècles écoulés. On pourra ainsi le livre sous le bras et le passe Navigo à la main refaire cette balade et découvrir de nous même les témoignages du passé indiqués par l'auteur. cet ouvrage part d'une idée imparable, il permettra aux curieux quelques heures de lecture joyeuse et son lot de découvertes passionnantes...
Commenter  J’apprécie          504
Jeanmarc30
  05 février 2019
Partir à la découverte de Paris par des sentiers nouveaux racontés par un autodidacte qui aime à la fois l'Histoire de France et son patrimoine, tel est le pari de Lorant Deutsch par le biais de son Métronome. Nous découvrons par de nombreuses anecdotes un Paris inconnu ou méconnu et surtout l'origine de l'appellation de certaines rues.
C'est divertissant et totalement ludique même si ce n'est certes pas comparable aux écrits des grands historiens mais en prenant le fil conducteur qu'est le Métro, c'est ingénieux et c'est un bel hommage aux monuments de la capitale.
Commenter  J’apprécie          390
thisou08
  19 décembre 2021
Même si je ne connais pas le Métro parisien j'ai beaucoup apprécié cette balade au gré des stations et des siècles. Balades qui ne manquent pas de tempo ( Oui, je sais, c'est facile mais je n'ai pas pu résister ).
Lorànt Deutsh fait preuve d'une grande érudition avec la capacité de vulgarisation, au sens noble du terme, qui met L Histoire à la portée de tous.
Si j'avais pu, j'aurais suivi ses pérégrinations avec une carte de Paris pour mieux me situer.
Mais je lisais au lit, donc impossibilité physique de satisfaire ma curiosité.
Mais ce n'est pas grave, la lecture en valait la peine.
Bonne balade à vous si ce n'est pas encore fait.
Commenter  J’apprécie          362

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
StemilouStemilou   15 juillet 2010
Nous voici enfin sur la rive droite. A la station Louvre, nous quittons le monde romain pour entrer dans l’ère des Francs. Venus du Sud, les romains avaient colonisés le sud de Paris, c’est-à-dire la rive gauche. Les Francs venus du Nord vont tout naturellement développer l’axe nord de la ville la rive droite.

Le musée du Louvre jadis palais jadis encore château voire place forte, recèle les vestiges d’un donjon et des tours de l’ancienne forteresse :

Sous Philippe Auguste, cette forteresse était encore un ouvrage militaire, voire une prison. Il faudra attendre Charles V, vers 1370, pour parler de résidence royale, avec de nombreux embellissements. Puis la guerre de Cent Ans éloigna les rois de France de Paris. Ce ne fut qu’avec François Ier que le Louvre, devenu un palais, accueillit de nouveau les souverains.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          210
StemilouStemilou   02 août 2010
En regardant vers l’Arc de Triomphe, vous verrez, au bout du parvis, un peu perdue parmi les constructions nouvelles, l’ancienne statue de la Défense, érigée en 1883 en hommage à la résistance des Parisiens lors de l’invasion prussienne de 1970. Le quartier lui doit son nom.

Quoi qu’il en soit, pour Paris, notre siècle sera celui d’une expansion vertigineuse. Ce sera le siècle du Grand Paris, le triomphe d’une agglomération tentaculaire, qui franchira le Périphérique pour avaler tout ou partie de sa banlieue, supprimant quelques départements au passage.

[…] Et en se développant vers l’ouest, Paris, le Grand Paris de demain, aura fait de ce quartier d’affaires aux tours agressives une partie de lui-même, un témoin de son passé, une fenêtre ouverte vers son avenir. Et la capitale continuera naturellement de se prolonger vers l’ouest pour englober Nanterre, juste derrière la Défense.
Ainsi la ville remonte lentement à sa source… On s’en souvient, la Lutèce gauloise se situait au bord de la Seine, à l’emplacement de l’actuelle Nanterre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
StemilouStemilou   20 juillet 2010
Un an plus tard, en novembre 887, le mécontentement est général dans l’empire. Pour apaiser la noblesse, Charles le Gros se voit contraint de convoquer une diète à Trebur, près de Mayence.

[…] Au mois de février suivant, les seigneurs francs réunis à Compiègne acclament Eudes : le comte de Paris est nommé roi de Francie occidentale.

[…] L’ennemi a définitivement renoncé à Paris, mais la ville panse ses plaies. Les invasions vikings ont ruinés ses édifices : de la Basilique Saint-Germain-des-Prés, il ne reste que la partie inférieure d’une tour carrée ; Sainte-Geneviève, Saint-Julien-le-Pauvre, Saint Marcel, Saint-Germain-l’Auxerrois et de nombreuses autres églises ont été mises à sac et incendiées.

[…] Par leur défense obstinée, les Parisiens se sont imposés au reste du royaume, et même si, à sa mort, le comte de Paris Eudes redonnera la couronne de Francie occidentale aux descendants directs de Charlemagne, ce sont eux, les Parisiens, qui désormais font l’Histoire, ce sont eux qui font les rois.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
StemilouStemilou   15 juillet 2010
Childéric, le roi franc qui règne à Tournai, dans le Nord, se soumet à Odoacre, roi en Italie.
[…] Childéric, fils du roi Mérovée, voit dans cet enchevêtrement d’intérêts et de fricotages l’occasion d’assurer sa lignée, celle des Mérovingiens.


Clovis, jeune homme de seize ans, soudain promu roi des Francs, est bien décidé à perpétuer avec une belle piété filiale la politique paternelle. Il poursuit le combat contre Syagrius et continue d’assiéger Paris.


Paris, le bourg gallo-romain, la ville-citadelle, devient capitale du royaume des Francs en 508


Sainte Geneviève mourut en 502, neuf ans avant son roi chrétien qui fut inhumé à son côté dans cette église Saint-Pierre-et-Saint-Paul sur le mont Lucotitius (la montagne Sainte-Geneviève)

[…] L’église, devenue abbaye au XIIe siècle, fut remplacée en 1744 par l’église Sainte-Geneviève voulue par le roi Louis XV. C’est aujourd’hui le Panthéon, mausolée des grands personnages de l’Histoire de France.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
StemilouStemilou   15 juillet 2010
Lutèce, ville impériale, va devenir, en cette même année 360, ville ecclésiale. Les évêques gaulois décident de convoquer à Paris un important concile dont le but essentiel est de réunir les ouailles pour condamner les hérésies chrétiennes, particulièrement l’arianisme, qui ne reconnaît ni la divinité du Christ ni l’autorité du pape. Paris devient ainsi, momentanément, le lieu de l’expression la plus dogmatique du catholicisme romain.


Dans sa géographie, la ville moderne n’a pas effacé le souvenir du saint… La voie romaine du nord, où il a guéri jadis le lépreux, est aujourd’hui la rue Saint-Martin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170

Videos de Lorànt Deutsch (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lorànt Deutsch
24.10.18 - INTEGRALE - LGL
Dans la catégorie : Histoire de ParisVoir plus
>Histoire de France>Vendée (Département : histoire)>Histoire de Paris (91)
autres livres classés : métroVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

«Métronome» de Lorànt Deutsch

Dans son ouvrage "Métronome", au rythme de quoi, Lorànt Deutsch fait-il découvrir l'histoire de France ?

du métro parisien
des routes nationales
des sentiers de grandes randonnées

10 questions
58 lecteurs ont répondu
Thème : Métronome : L'histoire de France au rythme du métro parisien de Lorànt DeutschCréer un quiz sur ce livre