AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Jean-Christophe Deveney (Autre)Christian Rossi (Autre)
EAN : 9782344046425
64 pages
Éditeur : Glénat (10/03/2021)
2.64/5   7 notes
Résumé :
Au cœur de la jungle, l’Esprit de la forêt est une femme. Et pas n’importe quelle femme !

Niala chérit et protège cette nature indomptable qui est son foyer. Elle y règne en maîtresse et y délivre son enseignement : le plaisir est le plus beau des remèdes, la solution à tous les différends, un délice qui éclaire les esprits et jamais ne doit générer la honte. À son contact les êtres s’enrichissent, s’apaisent et découvrent l’éventail des possibilités ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Erik_
  01 août 2021
Niala est la version féminine et érotique de Tarzan: vous voilà prévenu ! le thème est celui du désir dans une jungle luxuriante et sauvage, dangereuse et humide. Bref,la forêt vierge ne la restera pas longtemps avec Niala dans les parages au détour d'une liane.
Même les bonnes soeurs de la chorale ou les deux prêtres en feront l'expérience interdite. C'est volontairement irrévérencieux avec une pointe pour se moquer des hommes et des femmes de religion face au désir charnel.
Niala n'est pas que l'esprit de la forêt , c'est une femme assez pulpeuse qui a un besoin insatiable. Fort heureusement, le style sera très humoristique pour faire passer des messages tout simples. On retiendra surtout que le désir est une jungle qu'on ne veut plus quitter.
A noter pour la petite histoire que cette BD parodique a fait polémique car traitée de raciste car une blanche abuse d'un petit black accomplissant un rite d'initiation et que cette bd reprend les codes de la bd des années 50 genre « Tintin au Congo » pour ceux à qui cela parle.
Pour ma part, je trouve cette polémique bien dérisoire après lecture. Il faut bien chercher pour trouver des relents racistes. La BD reprend cette maxime bien utile en pareille circonstance : le plaisir est le plus beau des remèdes, la solution à tous les différends, un délice qui éclaire les esprits et jamais ne doit générer la honte. 
Par la suite, il y a même eu une pétition contre la débauche employée par l'héroïne Niala réduite au rang d'objet sexuel mais je ne suis guère sensible à ces détracteurs moralisateur d'un certain ordre conservateur qui refuse d'y voir un second degré en l'érigeant d'ailleurs comme une excuse. La liberté de choix implique qu'une telle oeuvre puisse exister. Aux autres de ne pas l'acheter et de la lire. Moi, je serai toujours dans le camp de la tolérance et de la liberté.
Niala rend véritablement hommage à toutes les femmes par son caractère où se mêle la force et la grâce, la beauté et l'intelligence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          132
tchouk-tchouk-nougat
  10 avril 2021
Niala est l'esprit de la forêt, une déesse mythique pour les tribus africaines de la jungle. Protectrice des animaux mais surtout dispenciatrice de plaisirs charnels.
Une BD a ne pas mettre entre de jeunes mains innocentes puisque très largement à connotation sexuelle. Apres c'est franchement pas bien méchant, plus comique qu'autre chose. Les petites histoires que contiennent cet album dont assez ras des pâquerettes et assez superposables les unes aux autres. Des individus, souvent chastes ou ignorants, débarquent dans la forêt et rencontrent Niala. Cette dernière les convaincs assez facilement aux différents plaisirs de la chair.
Le dessin est lui aussi dans cette game. Il n'hésite pas à montrer les scènes crues mais reste humoristique.
Commenter  J’apprécie          150
gyselinck_dominique
  13 mars 2021
L'esprit de la forêt... un mythe, une légende que bon nombre craint, ou non, selon l'endroit où on se trouve.
Dans cet album, il revêt la forme, enfin... les formes, d'une très séduisante jeune femme qui aime à initier celles et ceux qui la rencontrent aux plaisirs les plus simples.
Une Bande Dessinée que l'on peut facilement qualifier d'érotique, que beaucoup apprécieront, ou pas, mais bien loin de valoir une mise au ban comme certains le voudraient pour le moment.
Une jeune fille noire, élevée par des singes... car là est le débat pour certains, les mêmes qui n'ont à ce jour élevé aucune voix contre Tarzan, ou le livre de la jungle... ce qui illustre ce que je pense de ces bons penseurs.
Commenter  J’apprécie          80
croix59
  21 mars 2021
Niala est un être des forêts, élevée par le bonomos et dont le maitre mot est le plaisir qu'elle aime partager avec quiconque humain, passe dans les parages. Que ce soit un explorateur, un esprit du volcan, des bonnes soeurs ou un faux vrai Tarzan, tous succombent à ces charmes. Coquin, c'est vrai. A ne pas mettre dans les mains des plus jeunes, sans aucun doute. Mais polémiste??? Je ne sais pas...
Commenter  J’apprécie          30
SdImag
  08 avril 2021
Un album éroticomique
La lecture de l'album suffit à rendre caduque la polémique qui a enflammé les réseaux sociaux autour de ce nouvel album de Jean-Christophe Deveney et Christian Rossi et qui dénonçait les soi-disant relents colonialistes véhiculés Niala.
Car si les auteurs explorent les clichés colonialistes des années 50, c'est pour mieux les dénoncer et les tourner en ridicule, à l'instar d'un OSS 117 de Michel Hazanavicius ou d'un Au service de la France de Jean-François Halin et Jean-André Yerles… Et Niala, loin d'être l'objet sexuel, est une femme qui s'assume et aide ces petits blancs à s'affranchir de leur morale bourgeoise et étriquée en les rendant attentifs à leurs désirs les plus inavouables…
Loin d'être pornographique, Niala tient plus de l'érotique humoristique qui démonte les clichés et interroge le lecteur sur son rapport à l'autre et au désir…
Lien : http://sdimag.fr/index.php?r..
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
Sceneario   16 mars 2021
Il va sans dire que cet album, sans être la surprise du moment, n'en reste pas moins un excellent moment de lecture et je ne saurais assez vous conseiller de vous le procurer sans plus attendre !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDZoom   09 mars 2021
C’était compter sans les chevaliers blancs du politiquement correct qui, avant même l’arrivée de l’album en librairie, tirent à boulets rouges sur une œuvre certes coquine, mais qui ne mérite pas autant de réactions assassines.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Erik_Erik_   01 août 2021
- Vous savez que la compétition n'est pas le rapport le plus intéressant entre deux personnes ?
- Parce qu'il y a d'autres types de rapports ?
Commenter  J’apprécie          20
gyselinck_dominiquegyselinck_dominique   13 mars 2021
J'espère que vous profiterez du ma-ri-age avec un maximum de monde.
Commenter  J’apprécie          50

Lire un extrait
Videos de Jean-Christophe Deveney (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Deveney
Oyez oyez ! Venez découvrir l'histoire de Sadima et des épreuves qui l'attendent dans le château de Lord Henderson ; et celle de Céleste, la géante qui parcourut le monde à la recherche de la liberté ♥
J'avais très envie de partager avec vous deux lectures très inspirantes, que j'ai beaucoup aimées et qui se répondent l'une l'autre : "D'or et d'oreillers", le dernier roman de Flore Vesco, et le roman graphique "Géante" de JC Deveney, magnifiquement illustré par Nuria Tamarit.
L'occasion de parler de conte, de l'archétype de la princesse (et de comment on y échappe), de liberté... et de tant de choses encore ! Vous me suivez ?
+ Lire la suite
autres livres classés : afriqueVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox