AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782745941411
30 pages
Éditeur : Milan (05/11/2009)
2.5/5   4 notes
Résumé :
Une super partie de pêche avec Taupe ! Petit Renard est ravi, jusqu'à ce qu'il remonte... tout autre chose que des poissons. La rivière est pleine d'ordures. Mais d'où vient la pollution ?
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Nastasia-B
  22 septembre 2015
Les auteurs de cette bande dessinée sans texte ont pris un parti intéressant, à savoir de proposer aux enfants non lecteurs une bande-dessinée dont ils pourraient suivre les développements avec les seules images.
Le public visé semble donc les élèves proto-lecteurs de la maternelle. La question est maintenant de savoir si c'est une bonne idée ou pas ? Ici, je me permets d'être plus réservée car, pour quiconque a déjà approché des élèves de maternelle, ce qui est mon cas, on sait que la latéralité gauche-droite est encore extrêmement labile à cet âge.
Les enfants qui apprennent à reconnaître puis écrire leur prénom peuvent sans problème l'écrire en miroir de droite à gauche (même pour les droitiers, la main d'exécution n'intervient pas ou peu dans l'acquisition de la latéralité de lecture) ou choisir une étiquette qui n'est pas la leur juste parce que la dernière lettre est identique.
Or, la règle tacite mais pourtant très présente de lecture d'une bande dessinée occidentale est de gauche à droite et de haut en bas ET sur une même page avant de passer à la suivante. Dit autrement, seul, un enfant ne peut pas suivre une bande dessinée même sans texte, du simple fait qu'il ne sait pas où placer son regard de façon fiable et reproductible.
Donc, le coup des 6 (voire 7) images par page est une aberration totale de mon point de vue. En plus, certains codes graphiques comme les Zzzz d'un dormeur, les étoiles autour de la tête quand on se cogne, les phylactères pointus pour stipuler qu'on crie ou qu'on heurte quelque chose violemment sont eux aussi vides de sens pour des enfants de cet âge.
À mon avis, du " un dessin par page " eût été largement suffisant, réduisant à une chance sur deux les risques de " lecture " à contre-sens et n'effaçant cependant pas le risque d'incompréhension des enfants sur le fait qu'un même personnage apparaisse sur les deux pages adjacentes (souvent perçu comme deux personnages identiques au même moment et non comme un même personnage à deux moments différents).
En plus, là encore l'idée pourrait sembler bonne, de vouloir sensibiliser précocement les enfants à l'écologie et au respect de l'environnement, mais les dessins ternes (beaucoup plus ternes que la couverture qui elle est assez attrayante) avec des cases très grises pour matérialiser la pollution passent eux aussi à côté de l'objectif selon moi.
Donc, des pseudo bonnes idées irréalistes d'après moi. (En couverture on lit : " histoire sans paroles à lire tout seul, dès 4 ans ") Si l'on corrige la donne et qu'on impose la présence de l'adulte pour aiguiller le regard de l'enfant et fournir des explications, l'ouvrage devient acceptable, sans plus, avec toujours cet inconvénient majeur du manque d'attrait des cases grises.
L'histoire, en deux mots, nous présente un renard et une taupe qui veulent aller pêcher mais qui sont confrontés à une rivière largement souillée et polluée. Ils vont donc mettre tout en oeuvre pour tâcher de la nettoyer et de la dépolluer.
Malgré une thématique qui m'est chère, une bande dessinée qui totalise de très nombreux défauts à mon avis, mais ce n'est que mon avis cra-cra, c'est-à-dire, pas grand-chose. (Mes 3 étoiles sont très généreuses, je trouve.)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          610
jamiK
  06 février 2019
Ça part d'une bonne intention, sensibiliser les jeunes enfants à la pollution des rivières et à son nettoyage. C'est un récit sans paroles, à lire tout Seul dès 4 ans comme c'est inscrit sur la couverture. Mais voilà, le dessin sympathique de la couverture est assez trompeur, le graphisme est souvent maladroit, les couleurs agressives ou ternes et les décors franchement moches. de plus, le déroulé de cette histoire, sous forme de bande dessinée et sans paroles est parfois trop complexe pour un enfant de 4 ans, certaines idées ne sont pas claires, même pour moi : pourquoi attacher la canne à pêche à la patte de la cigogne, et n'est-ce pas risqué de laisser un enfant de 4 ans seul face à une scène où la taupe met la tête dans le sac plastique !!! le dessin est maladroit, le récit est maladroit, presque à déconseillé pour le public visé, mais alors, pour qui est-ce ? Bref, de bonnes intentions ne suffisent pas, c'est totalement raté.
Commenter  J’apprécie          100
Bazart
  05 août 2014
Une BD idéale pour les tous petits à partir de 4 ans pour les initier à la bande dessinée.sans aucun dialogue, l'auteur parvient à animer ses planches et raconter une longue histoire convaincante, à la fois drole et tendre sur les dangers liés à l'environnement... bref. de quoi largement sensibiliser nos chère têtes blondes, à la BD mais aussi à l'écologie!!
Commenter  J’apprécie          110

Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Nastasia-BNastasia-B   07 février 2015
La rivière est pleine d'ordures. Mais d'où vient la pollution ?
Commenter  J’apprécie          90

Videos de Jean-Christophe Deveney (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Jean-Christophe Deveney
Oyez oyez ! Venez découvrir l'histoire de Sadima et des épreuves qui l'attendent dans le château de Lord Henderson ; et celle de Céleste, la géante qui parcourut le monde à la recherche de la liberté ♥
J'avais très envie de partager avec vous deux lectures très inspirantes, que j'ai beaucoup aimées et qui se répondent l'une l'autre : "D'or et d'oreillers", le dernier roman de Flore Vesco, et le roman graphique "Géante" de JC Deveney, magnifiquement illustré par Nuria Tamarit.
L'occasion de parler de conte, de l'archétype de la princesse (et de comment on y échappe), de liberté... et de tant de choses encore ! Vous me suivez ?
+ Lire la suite
autres livres classés : riviereVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
4073 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre