AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2756419389
Éditeur : Pygmalion-Gérard Watelet (20/04/2016)

Note moyenne : 3.41/5 (sur 11 notes)
Résumé :
« Bonjour ! Je m’appelle Gibus. Je suis un pur SPA et fier de l’être. Quand Rose et Julien m’ont recueilli, je pensais couler des jours sereins dans leur grande maison avec jardin et croquettes de premier choix à volonté. Or, « patte à tra » : ils divorcent ! Bien sûr, ils ont tout prévu : garde alternée pour les enfants, partage équitable des meubles, nouvel appartement… Et qu’en est-il de moi ? Pour m’avoir, tous les coups sont permis. Mais c’est sans compter sur ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
cocomilady
  30 mai 2016
Les aléas de la vie d'un couple vus et commentés par leur chien.
J'étais très enthousiaste à l'idée de lire ce roman. L'idée était très bonne, je m'attendais à beaucoup d'humour, de légèreté, et même si l'histoire a été agréable dans l'ensemble, j'ai été parfois déçue dans mes attentes.
Pour commencer, le roman est bien écrit, l'intrigue assez bien menée. Il y a des passages que j'ai trouvés très cocasses, notamment la scène où les enfants se scotchent autour de la niche du chien et militent avec les voisins pour faire plier leurs parents. Les remarques des enfants étaient d'ailleurs toujours très drôles, et c'est ce que j'ai le plus apprécié dans ce roman.
Par contre, j'ai été dérangée par plusieurs petites choses.
En effet, c'est un chien qui devrait parler d'après le résumé, or le langage utilisé, trop châtié, n'était pas approprié et a vraiment alourdi le texte. Les termes employés auraient dû être plus simples. J'ai eu l'impression que c'était la mère de famille BCBG qui s'exprimait et pas un toutou. D'autre part, tout cela a manqué d'action et de dialogues. C'est vraiment dommage...
Cependant, il s'agit d'un avis subjectif et comme je le dis toujours, ce n'est que le mien. Je vous invite donc à le découvrir pour vous faire votre propre avis :)

Lien : http://cocomilady2.revolublo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
Thalyssa
  28 juin 2016
[ 3.5/5 ] Chez les Vaudrielle, il y a les parents : Rose et Julien, et les enfants : Paul (treize ans) et Sophie (sept ans). Rose est du genre hyperactive avec forte prédisposition au stress ; elle essaie tant bien que mal de se convaincre qu'elle peut adopter une attitude zen. Son mari est publicitaire et gère sa propre agence avec un ami depuis un bon bout de temps. Déformation professionnelle oblige, il a tendance à introduire du vocabulaire anglais dans bon nombre de ses phrases. Ils incarnent une famille sans histoires comme il y en a tant, une famille à qui la réussite sourit en toute modestie. Alors que tout semble aller pour le mieux, Rose proclame soudain que tout est parti à vau-l'eau. Au grand désespoir de Julien, elle décide unilatéralement qu'il n'y a plus rien à sauver et lui fait quitter le lit conjugal. Au milieu de ce gâchis, Gibus, le chien de famille adopté en SPA, compte les points et continue de veiller à l'équilibre des enfants perturbés par le divorce imminent de leurs parents. La question à mille points qui se pose à priori : Rose traverse-t-elle une sorte de crise de la quarantaine ou le malaise au sein de son couple est-il réel et la scission inéluctable ?
Même si l'intrigue tourne fortement autour des états d'âme de Rose, c'est bien Gibus la vedette. Il nous relate ses aventures avec humour et tendresse, en parsemant le texte d'expressions bien à lui et d'analogies de tout poil. Contrarié de devoir soudain partager son canapé avec Julien la nuit, il est pourtant d'un soutien indéfectible pour les deux parties, tour à tour preux chevalier et brigand malin. Émilie Devienne a recours à de très forts anthropomorphismes mais on se prête volontiers au jeu. Les dialogues manquent un peu de naturel au tout début de l'aventure, mais l'auteure prend rapidement ses marques et les échanges se font plus fluides. L'intérêt de cette histoire n'est pas de se demander si un chien peut réellement être aussi clairvoyant et entreprenant, mais plutôt de découvrir à travers son regard aimant et innocent tous les enjeux d'un divorce, et ainsi de mieux appréhender tous les dommages collatéraux.
J'ai trouvé Rose particulièrement odieuse d'un bout à l'autre du roman. Elle veut se séparer de Julien sans même essayer de trouver un compromis ou de dialoguer autour de son mal-être et de leur couple. Elle met son mari devant le fait accompli alors qu'il ne semble pas être un mauvais bougre. Il n'est pas parfait, certes, mais j'ai souvent eu du mal à comprendre pourquoi Rose s'acharnait autant sur lui, à lui prêter tous les maux et à hausser la voix rien qu'en entendant son nom. D'où lui vient toute cette colère, cette rancoeur, cette tendance à noircir volontairement le tableau ? Cherche-t-elle à nourrir l'incendie qui ravage leur couple pour se prouver qu'elle a raison de tout remettre en question ? Comme si elle redoutait d'avoir agi de façon trop impulsive ? Elle veut que tout soit réglé au plus vite mais tergiverse sans fin sur la garde de Gibus. Elle veut le divorce mais refuse de voir Julien dans les bras d'une autre à l'avenir. Elle ne sait pas ce qu'elle veut et se montre volontiers capricieuse. Sa manie d'exiger de son entourage des choses dont elle est elle-même incapable m'a régulièrement fait froncer les sourcils. On a du mal à suivre son raisonnement.
Malgré ce personnage qui n'a pas su me conquérir dans ses doutes et ses dilemmes, j'ai pris du plaisir à parcourir l'évolution de la famille Vaudrielle. À voir chacun de ses membres tirer des leçons au fil des épreuves et en ressortir grandi. Les manigances des enfants avec Gibus sont attendrissantes et amusantes, dignes des meilleurs films de comédie familiale. C'est mignon à souhait et cela a le mérite de rythmer l'intrigue entre deux énièmes disputes de Rose et Julien. Je m'attendais à une histoire très fleur bleue mais au final, ce roman est bien plus que ça. La fin m'a surprise dans le bon sens, ce n'est pas celle à laquelle je m'étais attendue en entamant cette lecture et elle est bien amenée par l'auteure. Sur un ton léger et humoristique, « Truffe et Sentiments » pose les bonnes questions sur le mariage et le divorce, la routine du quotidien et le besoin de renouveau, la fission et la reconstruction du noyau familial. Et surtout, sur l'importance d'une bonne communication.
Lien : https://dragonlyre.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ILLE
  01 octobre 2016
Ce livre arrivé dans ma PAL par hasard,au départ ne m'inspirait pas vraiment....
et puis voilà au bout de quelques pages je me suis prise au jeu
Parce que ce chien nous raconte avec détails et émotions les sentiments des 4 membres de la famille quand le divorce et son lot de misères arrive dans la famille.
Les sentiments des enfants sont bien vus,bien analysés,leurs questions premières restent leur quotidien et les adultes ont peut-être tendance à l'oublier.
Quand aux adultes ,même Rose la mère qui est à l'origine de ce tsunami on la découvre fragile,pleine de questions,qui se cherche,l'auteure va chercher loin dans l'analyse des sentiments et des contradictions de sa solitude.
Les grands- parents ne sont pas oubliés,ils assurent pleinement leurs rôles auprès des enfants.
Alors le temps passe et la vie reprend ses droits pour les uns et les autres.
Gibus, est bien sûr un chien diablement intelligent, mais Emilie Devienne parvient grâce à lui ,à nous expliquer le ressenti de tous, avec émotions et une très fine analyse des sentiments .
Bien vu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
booksandblackcoffee
  21 juin 2016
Amusant et divertissant!
Dans ce livre, l'auteur a choisi pour narrateur un chien. Ainsi tout au long du récit, le lecteur découvre les impressions et la vie des maîtres au regard de Gibus, un chien adopté à la SPA.
C'est un roman surprenant car le lecteur découvre les joies mais aussi les peines d'une famille qui doit faire face à un divorce... L'auteur aborde des sujets peu faciles tels que la séparation des biens, qui a la garde des enfants mais aussi la nature humaine perçu au travers d'un personnage extérieur ( le chien).
J'ai trouvé ce roman perturbant (ayant vécu cette situation) mais j'ai aimé le regard sincère de l'auteur qu'il porte sur la société actuelle.
C'est un livre très bien écrit et qui se lit rapidement!
Bonne lecture !
Commenter  J’apprécie          10
Titisse_75
  03 juillet 2016
"J'ai été attirée par la couverture et la quatrième de couverture de ce roman. Je remercie donc Babelio et les éditions Pygmalion pour ce partenariat.
J'ai passé un bon moment de lecture avec ce roman, mais j'en ressors un peu déçue car j'en attendais plus. Il y a quelques scènes cocasses et humoristiques, mais j'en voulais plus. Ici, le narrateur est Gibus, le chien de la famille adopté à la SPA. Il doit faire face à une situation difficile : sa maîtresse, Rose, veut quitter Julien avec qui elle a eu deux enfants. Gibus assistera donc à cette crise, aux humeurs de chacun, et aux rebellions de chacun face à cette séparation (surtout celles des enfants). Qui aura le garde des enfants ? Qui aura la garde de Gibus ?
S'agissant du narrateur Gibus, je m'attendais à ressentir plus que ça qu'on suivait les pensées d'un chien. Or ici ce n'est pas flagrant. S'agissant des autres personnages, notamment de Rose et Julien (les parents) et de Paul et Sophie (les enfants), je ne me suis pas attachée à eux. Néanmoins, on s'aperçoit qu'il n'est pas facile pour des enfants de voir ses parents s'engueuler et se séparer. Une histoire que doivent vivre beaucoup d'enfants…
Grâce à ce roman, je pense également que l'auteur a envoyé un message fort pour inciter les gens à adopter les chiens à la SPA. Gibus est en effet un chien adorable et très intelligent !
Pour conclure, le livre se lit vite et est agréable, mais je ressors néanmoins déçue de ma lecture."
Lien : https://rexlit.wordpress.com..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
laure14laure14   11 juin 2016
Je veux la brosse à dents, la fièvre, les copains qui entrent et qui sortent, le bazar légendaire des ados, les réunions de profs, les raviolis en boîte, les Disney à noël, les anniversaires chez MacDo, je veux tout ! Je veux leur transmettre des valeurs, des souvenirs, des tas de machins, des tas de bêtises, moi, à mes mômes. Shit !
Commenter  J’apprécie          40
BaabookBaabook   01 septembre 2017
Tu te mets, tu lui mets, tu mets la à Paul, trop de pression. Dégote un amant. Un frottement de molécules te fera le plus grand bien.
Commenter  J’apprécie          10
ILLEILLE   01 octobre 2016
Composée,décomposée ou en voie de recomposition,cette famille ne m'accordait aucune minute de répit!
Commenter  J’apprécie          10
ILLEILLE   01 octobre 2016
Voilà qui me conduit à cette incontournable réalité:un divorce porte en lui le meilleur et le pire.
Commenter  J’apprécie          00
ILLEILLE   01 octobre 2016
Un chien,c'est comme le high-tech:ce n'est pas vital,mais ça change la vie
Commenter  J’apprécie          00
Video de Emilie Devienne (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Emilie Devienne
Cigale ? Fourmi ? Les clés d'une bonne relation à l'argent
autres livres classés : divorceVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

Ellana, le livre que vous devriez connaître par coeur.

Où Ellana fut élevée durant ces jeunes années ?

Chez son père et sa mère.
Dans la Forêt-Maison des Petits.
Dans la maison de son oncle.
Chez Jilano.

7 questions
262 lecteurs ont répondu
Thème : Pierre BotteroCréer un quiz sur ce livre