AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2362800458
Éditeur : Editions Thierry Marchaisse (07/01/2014)

Note moyenne : 3.87/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Loin de son fils Frédéric, qu’elle a toujours rejeté, Malou mène une vie luxueuse et calme avec Robert, son dernier mari, un virtuose de la chirurgie esthétique. Elle lui doit les multiples interventions qui ont soustrait son corps au temps.

Frédéric a rompu tout contact avec sa mère depuis des années. Jusqu’au jour où il débarque chez elle à l'improviste, avec son épouse et leurs trois enfants.

La réconciliation mère-fils n’aura pas l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
Zakuro
  22 mars 2014
Piquant et vif, ce roman de Corinne Devillaire est mené tambour battant à plusieurs voix et sur un air faussement candide. La déposition de Clarisse en début de récit laisse deviner que des choses graves se sont passées.Clarisse est l'une des 3 enfants de Frédéric et Katrin, fine observatrice, elle est le seul personnage qui reste lucide dans la tourmente de ce huis clos familial.
Sans dévoiler l'intrigue qui fait tout le sel du roman ou plutôt de l'enquête, une brève visite chez la grand-mère Malou va faire éclater tous les artifices et éclore des passions plus ou moins inavouables qui frappent Clothilde l'aînée de 16 ans et Pierre, le petit dernier de 7 ans.
Malou qui a rejeté son fils depuis qu'il est né est une femme à la soixantaine égocentrique et obnubilée par sa forme physique qu'elle fabrique à force d'opérations réalisées par son mari actuel, Robert, chirurgien-plastique. Son fils, Frédéric voue à sa mère une haine aussi virulente que tout l'amour qu'il a quémandé enfant et jamais reçu ; son épouse Katrin et leurs enfants n'en savent rien. Jusqu'au moment de leurs retrouvailles qui n'en ne sont pas. Pourtant, rien ne sera plus comme avant et personne ne sera épargné, ni le brave chien Robert Junior.
Comme si la famille générationnelle était maudite à (dés) aimer celle ou celui de sa chair ou de son coeur.
J'ai vraiment apprécié la forme de la narration qui entrecroise les écrits des principaux personnages dans un voyage constant entre passé (mémoires de Clotilde) et présent (journal intime de Malou). le futur s'imagine. Comme une histoire à reconstituer en recollant les morceaux comme j'aurais bien aimé le faire pour Clothilde.
Ces écrits personnels permettent aussi de mieux approfondir une personnalité comme la malheureuse Malou qui va jusqu'à l'inconscience ne rien voir venir alors que tout vole en éclat en elle et autour d'elle.
J'ai adoré ce roman noir et d'amour, grisant et caustique !
Tous mes remerciements à la Fabrique à Rêves et aux Editions Thierry Marchaisse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Biname
  03 mars 2014
Le titre m'a totalement fait craquer. Oui il me faut peu mais les histoires de famille, j'adore. J'ai rarement eu de mauvaises surprises dans ce genre de roman alors ce choix s'est fait tout simplement.
Tout m'a plu dans ce roman même si j'aurais voulu des personnages un peu plus complexes. J'aurai voulu quelques longueurs de plus sur la vie de certains personnages et avoir plus de réponses sur l'avenir des personnages mais bon c'est ainsi. C'est une tranche de leur vie qui ne laissera personne indemne c'est tout ce qu'on saura.
Mais commençons par le début. Dans ce roman j'appelle tout d'abord Malou, la grand-mère. Elle ne supporte pas l'idée d'être une grand-mère, elle n'a déjà pas supporté l'idée d'être une mère. Elle ne supporte pas que le temps se marque sur son magnifique visage et c'est pourquoi elle abuse de la chirurgie esthétique. Elle n'avait plus parlé à son fils (ce truc qui franchement n'a servi à rien, sans aucun intérêt) depuis plusieurs années et elle n'avait jamais rencontré ses petits enfants. Quelle poisse qu'ils débarquent ainsi chez elle, à l'improviste. Mais elle tiendra bon, ce n'est que pour un jour ou deux. Elle se montrera souriante, aimable. Ce n'est qu'un dur moment à passer. Ah oui elle doit aller noter tout ça dans son journal...Au fond ça ne sera que la 20ème fois qu'elle l'ouvre aujourd'hui afin d'écrire quelques lignes.
Il y a bien sûr son fils, Frédéric. Il s'est senti abandonner dès sa naissance, a vécu un néant social et d'amour jusqu'à la rencontre de sa femme merveilleuse. Mais pour elle, psychologue de métier, Frédéric vit avec un passé trop lourd qui doit pouvoir s'exprimer. Il a enfoui ça au fond de lui. L'hypnose l'aidera à parler.
C'est une histoire de famille, alors tout le monde a son mot à dire. L'épouse bien sûr mais aussi les trois petits enfants et c'est là où je craque totalement pour la forme du roman. C'est sa belle originalité. Chaque personnage ayant sa propre personnalité chacun prendra la parole différemment.
Grand-mère: journal intime
Frédérique: hypnose
Sa femme: déposition à la police
L'aînée: ses mémoires
La petite soeur: elle aussi c'est une déposition (et tout ça est très logique car sans vouloir rentrer dans les détails, la mère et la fille ont des capacités pour se positionner en dehors des situations et savent poser un avis avec du recul)
le petit frère: correspondance avec sa grand-mère
Je voudrais tout décortiquer dans ce livre, tout vous dire mais non je ne peux pas. L'auteur a fait un fameux travail d'écriture car il a fallu se loger dans la tête de chacune de ces personnalités et qui ont tous des âges très différents. le langage ne peut pas être le même quand est une grand-mère et un petit-fils de 8 ans (non il est plus jeune encore). En clair vous avez tous les genres dans ce livre même un côté policier qui est renforcé par les dépositions.
J'adore. C'est tendre, c'est drôle, le texte rebondit à chaque page. Je me suis énormément attachée au personnage de Malou. La transformation de cette dame va être radicale. Elle mériterait bien un livre rien que pour elle.
C'est un roman cocooning à mes yeux. J'ai aimé me blottir dans chaque page, dans chaque petit secret, dans chaque vie.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
photomum01
  15 mars 2014
Un récit à plusieurs voix à la fois journal intime, relation épistolaire, déposition policière...quelque peu loufoque et émaillé d'humour.
On sent rapidement que le ton est moins léger qu'il n'y parait, que quelque chose cloche dans cette famille aux personnages atypiques; et au fil des pages l'atmosphère devient plus glauque, le récit plus profond, le tableau peu banal. C'est grinçant, caustique, singulier. On découvre tous les travers des membres de la famille, leurs fragilités, leurs incertitudes, leurs rancoeurs.
C'est quoi ce roman ? Un roman d'Amour, de mémoire, une biographie, un policier ?...On ne sait plus très bien; on sait juste que le verbe aimer se décline de différentes façons, parfois bien étranges et que les quelques heures d'une visite impromptue suffisent à bouleverser une dynamique familiale voire à faire basculer le destin de chacun.
Originalité de l'histoire, virtuosité du texte, fluidité du style font de ce premier roman une réussite, que l'on imagine en comédie dramatique sur grand écran.
A lire sans tarder
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Themahyperlibrairie
  19 février 2014
Le titre et la couverture m'avait fait craqué. Donc je remercie Babelio et les éditions Marchaisse de m'avoir fait découvrir ce roman.
Et tout de suite, la question ce pose: "Mais c'est quoi ce roman?" Car on y trouve de tout, sous différentes formes.
La famille qui a dit que c'était quelque chose de simple. On y trouve souvent des secrets, des cachoteries, des coups tordus. Dans une famille on se ment, on s'aime, on se dit tout ou à demi-mot.
Tout le monde aura quelque chose à dire dans ce roman et chacun s'exprimera à sa façon: journal intime, déposition, mémoire, séance d'hypnose, lettres...Et c'est justement ça que j'ai tant aimé dans ce roman les différentes façons de s'exprimer que prennent chaque membre de la famille.
C'est dans ces moments là qu'on se rend compte de la richesse de la langue et de l'écriture car choisir une telle façon de s'exprimer engendra un phrasé et des confessions différentes. La façon de s'exprimer dans un journal intime est tellement différente d'un écrit sous forme de mémoire. J'avais l'impression pourtant que l'écriture y était fort semblable et pourtant il suffit de lire ce roman pour voir que l'auteur a été très pointilleuse là dessus.
Chaque membre de cette famille a - grâce à l'écriture -sa propre identité, son propre univers.
Drôle, tendre, intriguant, révélation, policier, confessions, difficile de ne pas trouver son plaisir dans ce roman.
C'était donc un roman très agréable à lire. J'aurai voulu plus, encore des personnes plus creusés mais qu'importe le roman s'est lu avec tellement de plaisir que je ne ferai pas trop attention à ce détail.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
myriampele
  28 août 2014
ça peut paraître une peu confus au début, les "mémoires" et "dépositions" des différents membres de cette famille compliquée n'étant pas forcément placées en ordre chronologique...Mais j'ai fini par m'y faire! Et alors se succèdent drames et catastrophes, quiproquos et malentendus! Ca vous a finalement des airs de vaudeville mais genre freudien, vous voyez?????
Commenter  J’apprécie          120
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
myriampelemyriampele   28 août 2014
Gagné! Maman se lève, elle m'a vu, elle accourt. Viens, Maman! Non, toi! Pas lui! Ce n'est pas ton amoureux qui doit me sauver. C'est à toi de me secourir. Plonge! Fais vite s'il te plaît! Qu'est-ce que tu attends? Qu'est-ce qu'il y a? Viens me chercher, repêche-moi, ramène-moi sur la plage, ne me laisse pas au fond de l'eau!
Commenter  J’apprécie          70
liratouva2liratouva2   23 décembre 2013
Déposition de Clarisse
C'est maman qui a proposé la halte chez Malou, au retour de nos vacances en Autriche. Mais on ne peut pas lui en vouloir. Elle croyait bien faire. Jusque là, je n'avais vu la mère de papa qu'une seule fois: le jour de son mariage avec son dernier mari. 'Début du roman)
Commenter  J’apprécie          40
PLUMAGILEPLUMAGILE   21 mai 2014
Ne pas chercher à plaire telle que je parais, mais à être aimée telle que je suis.
Commenter  J’apprécie          60
PLUMAGILEPLUMAGILE   21 mai 2014
L'emportement donne souvent aux paroles des accents sincères.
Commenter  J’apprécie          50
PLUMAGILEPLUMAGILE   21 mai 2014
L'âge donne à chacun le visage qu'il mérite.
Commenter  J’apprécie          50
Video de Corinne Devillaire (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Corinne Devillaire
RCF - Émission " A livres ouverts " par Lydie Zannini et Patrice Perrin, 13 février 2014, 18h30-19h. Lydie Zannini présente son coup de coeur "C'est quoi ce roman ? » de Corinne Devillaire, aux éditions Thierry Marchaisse.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
301 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre
.. ..