AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782021430769
64 pages
Éditeur : Seuil (14/08/2019)

Note moyenne : 3.14/5 (sur 7 notes)
Résumé :
Devenir lecteur est l'œuvre d'une vie, pas seulement lire des livres mais lire la bibliothèque et découvrir les liens, les échos, les passages secrets entre les rayonnages, compulser et annoter les livres écrits sur d'autres livres : la lecture, la relecture surtout suscitent la connivence des lecteurs et enrichissent l'amitié, embellissent les histoires d'amour, offrent le calme et le retrait nécessaires à la pensée, à l'imagination, à la rêverie.

Pa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
fanfanouche24
  06 septembre 2019
"J'imaginais rassembler dans un recueil les textes d'amis autour du Lecteur idéal, ce lecteur qui est le premier personnage que nous inventons, ce lecteur dans lequel nous tentons de nous glisser lorsque nous relisons, ce lecteur attentif et intransigeant. (p. 12)
Toute première lecture de cet écrivain... même si "Peste et Choléra" est depuis longtemps dans mes listes ! Inutile de vous préciser que les thèmes et le titre ont été les raisons spontanées de mon achat !!....
Un petit volume de textes rassemblés et remaniés, paraissent ici dans leur version définitive; ces derniers ayant été édités antérieurement dans différents ouvrages, dont le premier , "Lecteurs" , "Pour Pierre Michon", a paru dans le Cahier de l'Herne Michon, en 2017....etc.
Textes courts adressés à des amis- écrivains, il y est aussi beaucoup question de l'Amérique Latine, à laquelle Patrick Deville est très attaché, par le creuset littéraire existant dans lequel il a vécu et évolué...
L'auteur en profite pour digresser abondamment sur les difficultés, subtilités, talents du métier de "traducteur"....En parcourant le chemin de Patrick Deville, on voit à quel point il s'est impliqué au niveau de la traduction des textes. En 2001 , il déploie toute son énergie à la direction de la MEET (Maison des Écrivains Étrangers et des Traducteurs), située à Saint-Nazaire, au sein de laquelle, passionné par l'Amérique du Sud, il a créé un Prix littéraire latino-américain....
"Aux Amis - --Pour Philippe Ollé-Laprune
(...)
Lisant toutes ces oeuvres, on songe à la phrase de Walter Benjamin selon laquelle "il existe un rendez-vous tacite entre les générations passées et la nôtre; nous avons été attendus sur la terre", parce qu'on n'écrit jamais seulement pour les contemporains, mais aussi toujours plus tard, pour des lecteurs qui ne sont pas nés encore. Les livres attendent dans nos bibliothèques d'être lus et relus et commentés après la mort de leur auteur : cette étrange fraternité des grands solitaires se joue des siècles et de la géographie, de l'espace et du temps. "(p. 54)
Grâce à cet opus, j'ai fait la connaissance avec le poète colombien, Zalamea, et de son poème culte " le Grand Burundun -Burunda est mort" ....Toutefois, Ce qui a retenu mon attention ce sont les observations, les passages décrivant le statut incroyable de "Lecteur"... "espèce universelle", qui se joue des siècles, et de toutes les frontières possibles !!
"Devenir lecteur est l'oeuvre d'une vie. Non pas seulement lire des livres mais lire la bibliothèque, les grands morts et les contemporains, emprunter les chemins de traverse, découvrir les connexions secrètes, les souterrains cachés qui relient les textes. Ecrire ne suffit pas. "(p. 40)
**Un petit livre incontournable pour "notre " communauté babéliote...de lecteurs passionnés et boulimiques !!...et tous les autres "dévoreurs de livres"...à travers le monde...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          350
Clytemnestre
  13 mai 2020
Deville évoque dans de courts chapitres son rapport avec la littérature, avec les lecteurs, avec les mots. C'est fin et érudit. Peut-être une bonne introduction à l'auteur pour ceux qui ne le connaissent pas encore ou qui veulent le découvrir.
Commenter  J’apprécie          10
gielair
  24 mai 2020
Le titre de cet ouvrage m'avait intrigué, la résonance qu'il peut avoir avec le bizarre moment que nous vivons avait titillé ma curiosité. Bien que le nom de cet auteur ne m'était pas inconnu, je ne connaissais aucune de ses oeuvres. Après coup, je me demande si cela a vraiment été une bonne chose d'en amorcer la découverte par cette plaquette hors norme. En effet, voilà ici regroupés de courts textes, lettres à des amis auteurs ou éditeurs, dont le thème très général serait le lecteur. Ce sont des textes érudits à propos des liens qui relient les auteurs entre eux et avec leurs lecteurs, fussent-ils d'une autre époque ou d'un autre lieu. Ne connaissant ni l'oeuvre antérieure de Deville, ni ses liens avec les auteurs cités, je suis probablement passé à côté de plusieurs idées sans les entrevoir. J'ai tout de même retiré quelques concepts intéressants de cette lecture.
Lien : https://rivesderives.blogspo..
Commenter  J’apprécie          10
Ondelette
  09 mai 2020
Une réflexion sur les lectures et leurs lecteurs. Essai intéressant qui manque un peu de profondeur.
Commenter  J’apprécie          00


critiques presse (1)
Culturebox   18 septembre 2019
Dans "L’étrange fraternité des lecteurs solitaires", Patrick Deville devise sur la condition de lecteur et d’écrivain. Un assemblage de textes érudits et jouissifs non moins étrange que son titre.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24fanfanouche24   05 septembre 2019
J'imaginais rassembler dans un recueil les textes d'amis autour du Lecteur idéal, ce lecteur qui est le premier personnage que nous inventons, ce lecteur dans lequel nous tentons de nous glisser lorsque nous relisons, ce lecteur attentif et intransigeant. (p. 12)
Commenter  J’apprécie          150
DocteurVeggieDocteurVeggie   05 août 2019
Elle remettait les choses en place. On a bien assez d'un seul lecteur, certes, s'il a besoin de votre livre pour s'aider à mourir. Mais elle me disait bien davantage : elle levait le sortilège des Circes universelles. C'était elle le père maternel, le grand lecteur.

Page 14.
Commenter  J’apprécie          60
fanfanouche24fanfanouche24   06 septembre 2019
Aux Amis - --Pour Philippe Ollé-Laprune

(...)
Lisant toutes ces oeuvres, on songe à la phrase de Walter Benjamin selon laquelle "il existe un rendez-vous tacite entre les générations passées et la nôtre; nous avons été attendus sur la terre", parce qu'on n'écrit jamais seulement pour les contemporains, mais aussi toujours plus tard, pour des lecteurs qui ne sont pas nés encore. Les livres attendent dans nos bibliothèques d'être lus et relus et commentés après la mort de leur auteur : cette étrange fraternité des grands solitaires se joue des siècles et de la géographie, de l'espace et du temps. (p. 54)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
fanfanouche24fanfanouche24   05 septembre 2019
Devenir lecteur est l'oeuvre d'une vie. Non pas seulement lire des livres mais lire la bibliothèque, les grands morts et les contemporains, emprunter les chemins de traverse, découvrir les connexions secrètes, les souterrains cachés qui relient les textes. Ecrire ne suffit pas. (p. 40)
Commenter  J’apprécie          50
fanfanouche24fanfanouche24   06 septembre 2019
Bonheur de Babel --- Pour Rainer Michael Mason

(...)Ainsi , Babel n'est pas une calamité mais un bonheur à la condition de ne jamais oublier que nous ne lisons pas l'oeuvre quand nous lisons une traduction, que celle-ci est une lecture possible parmi d'autres (...) Et c'est un bonheur d'ouvrir les nouvelles versions vers le français de Lowry ou d'Ovide , et de constater que le texte résiste lorsqu'il vaut. (p. 37)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Patrick Deville (27) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patrick Deville
Bienvenue dans le troisième épisode de #Confitdeculture, le meilleur de la création culturelle malgré le confinement. Au menu cette semaine, des films garantis sans plateforme de streaming, de la lecture fraîche, gratuite et intégrale, des podcasts sur les soignants, de bons conseils pour bien travailler de chez soi et de quoi faire du bruit en soutien aux personnels soignants.
NOS LIENS :
Kusturica, Vadim, Kurosawa : la Cinémathèque de Nice offre 10 chefs-d'oeuvre chaque semaine https://www.telerama.fr/cinema/kusturica,-vadim,-kurosawa-la-cinematheque-de-nice-offre-10-chefs-doeuvre-chaque-semaine,n6623184.php
Henri, la plateforme vidéo éphémère de la Cinémathèque française : https://www.vodkaster.com/actu-cine/le-festival-du-confinement-la-foire-aux-films-et-series-gratuits/1276329
La Cinémathèque de Bretagne : https://www.cinematheque-bretagne.bzh/ La Cinémathèque de Milan : https://cinetecamilano.it/biblioteca/catalogo/1
Livres gratuits en ligne : c'est le moment de lire Annie Ernaux, Mona Chollet, Patrick Deville… https://www.telerama.fr/livre/annie-ernaux,-mona-chollet,-patrick-deville...-les-editeurs-offrent-des-livres-en-acces-libre,n6623045.php
Sur YouTube, les conseils de Cyrus North pour bien travailler depuis chez soi https://www.telerama.fr/television/sur-youtube,-les-conseils-de-cyrus-north-pour-bien-travailler-depuis-chez-soi,n6620324.php
Sept podcasts poignants pour prendre le pouls des soignants https://www.telerama.fr/radio/sept-podcasts-poignants-pour-prendre-le-pouls-des-soignants,n6621120.php
"Merci à toi, ô soignant !" https://www.youtube.com/watch?v=hEVSwHkfDkE&feature=emb_title
+ Lire la suite
autres livres classés : grand lecteurVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (5 - essais )

Roland Barthes : "Fragments d'un discours **** "

amoureux
positiviste
philosophique

20 questions
492 lecteurs ont répondu
Thèmes : essai , essai de société , essai philosophique , essai documentCréer un quiz sur ce livre