AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2266277340
Éditeur : Pocket Jeunesse (21/06/2018)

Note moyenne : 3.57/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Olivia est la peste de son lycée, jusqu'au jour où elle décide de tout changer...

Pour rester populaires, Olivia Clayton et son amie Adrienne ont toujours manipulé et humilié les autres. Mais quand elle surprend Adrienne au lit avec son petit ami, c'est le choc. Olivia décide alors de se racheter une conduite... après avoir assouvi sa vengeance ! Malheureusement, ses anciennes victimes n'ont pas l'intention de lui faciliter la vie...
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
BOOKSANDRAP
  29 juillet 2018
> https://booksandrap.wordpress.com/2018/07/29/comment-le-faire-craquer-laurie-devore/

Waw. J'ai adoré ce bouquin.
Avant de commencer par vous parler de ce que j'ai aimé dans ce livre, avant de vous parler de l'histoire, des personnages, de la plume de l'auteure je veux vous pousser à le découvrir. Si vous avez l'occasion de vous le procurer, foncez. C'est absolument addictif, c'est réaliste et c'est surtout surprenant. Ce livre est une réelle surprise. Je ne m'attendais pas à ça. Je n'imaginais pas que l'intrigue serait si travaillée, je ne pensais pas que je prendrais autant de plaisir à le lire et je me suis finalement laissée prendre à mon prendre jeu. Ce n'est pas forcément un coup de coeur, mais c'est à mon sens une jolie petite pépite de la littérature adolescente qu'il faut découvrir ! Laissez-lui sa chance et je vous assure qu'il ne vous décevra pas.

Pour dire vrai, j'avais peur en parcourant le résumé de tomber dans quelque chose de très (trop) simple et de niais. Et bien pas du tout.
Je m'attendais à un young adult très doux pour l'été et je me retrouve avec un roman acidulé et mordant comme je les aimes qui aborde avec justesse les relations adolescentes et les méchancetés qui peuvent en découler. J'ai adoré. J'ai adoré la plume de Laurie Devore et particulièrement sa manière de nous plonger dans la vie de ces jeunes filles qui sont prêtes à tout pour assouvir leur désirs de vengeance. C'était à la fois intense et creepy par moments tant ça pouvait partir loin.
« Comment le faire craquer » est bien plus qu'une simple histoire de lycéens. On y aborde des thèmes qui me plaisent énormément, on y parle de relations toxiques, de narcissisme, de déviance. On plonge également au coeur de manipulations, des mensonges et des amitiés plus que tordues. Et ce n'est pas tout. Au beau milieu de ces tensions et de ces mesquineries on aborde aussi le deuil et le pouvoir de la popularité. Autant vous dire que je n'ai pas pu décrocher avant d'avoir tourner la dernière page. C'était fascinant. Je ne pensais pas que j'allais être aussi absorbée lorsque je l'ai entamé. Et pourtant.

En plus de l'atmosphère très nocive, ce sont les personnages tous très intéréssants et très bien construits qui apportent cette crédibilité et cette envie au lecteur de poursuivre encore et encore sa lecture.
Olivia, notre héroïne est plus particulièrement un personnage très complexe. Tourmentée par la mort de son frère aimé, on la sent totalement perdue et tiraillée par ce qu'elle est et ce qu'elle tente de faire paraître chaque jour. Car les apparences sont tout au lycée de Buckley. Sa relation avec Adrienne, sa meilleure amie était a la fois anxiogène et terriblement malsaine. C'était terriblement bien mit en place. On sentait qu'elle voulait se détacher de cette emprise qu'elle avait sur elle et à la fois on la voyait apeurée de se retrouver seule sans son amie de toujours. J'ai adoré. J'ai adoré suivre Olivia et découvrir une jeune femme qui, pour une fois est une vraie tyran dans son école. Ça change clairement de ces filles parfaites qui ne font pas un pas de travers et restent dans le rang. Olivia est tout le contraire. Mauvaise. Dérangée. Dangereuse. Excessive. Elle est tout à la fois et pourtant elle est aussi bien plus. Douce, gentille, tendre. On aborde avec profondeur les relations et l'auto destruction et c'était très intéréssant de découvrir de qu'elle manière tout était décrit dans un roman qui reste adapté aux adolescents.
Si vous raffolez comme moi de ce genre de récit psychologiques, vous allez adoré « Comment le faire craquer » faites moi confiance. C'est tordu, c'est bourré de faux semblants et de relations toxiques mais qu'est-ce que c'était bon. Je recommande chaudement et suivrais de près les prochains titres de cette auteure qui a su me captiver dès les premiers chapitres. A découvrir d'urgence !

Lien : https://booksandrap.wordpres..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Carole94p
  25 juin 2018
Comment le faire craquer était sans doute l'une des sorties de juin qui me faisait le plus envie. C'est aussi pour cela que je me suis jetée dessus dès son arrivée dans ma BAL et l'ai terminé d'une traite. le moins que l'on puisse dire c'est que le résumé de Comment le faire craquer, conserve totalement le mystère que nous réserve l'auteure, Laurie Devore puisque durant ma lecture, je n'ai cessé d'être surprise.

Pour la petite histoire, nous suivons Olivia qui jusqu'à maintenant était au top de sa popularité avec sa meilleure amie Adrienne. Elles usent de tout ce qui est possible pour garder cette place tant convoitée. Pourtant, quand Olivia va découvrir qu'Adrienne et son petit auraient une relation, c'est la désillusion. Entre vengeance et culpabilité, tous les coups sont permis...

Dit comme ça, on s'attend vraiment à trouver une Olivia qui compte réellement se racheter assez rapidement. Mais en fait, pas du tout. C'est ma première grosses surprise concernant Comment le faire craquer.

Dès le début du roman, j'ai de suite accroché à la plume de l'auteure, Laurie Devore. Un style assez simple sans pour autant l'être trop. Les pages défilent assez facilement et on ne s'ennuie pas une seconde. Je me suis prise de compassion pour notre héroïne, Olivia qui malgré le fait d'apprécier cette attention constante, cette popularité importante, culpabilise et réalise que son comportement n'est pas le meilleur qui soit.

Comment le faire craquer aborde de nombreux sujets et s'avère être beaucoup plus sombre et complexe que ce à quoi je m'attendais. En réalité, on est en plein dans le harcèlement morale, le mensonge et les trahisons. Personne n'est épargné par les petits jeux auxquels se livrent Adrienne et Olivia. Comme je le disais plus haut, tous les coups sont permis. Finalement, la grosse révélation du début est un déclencheur mais n'a pas l'effet auquel je m'attendais. Il fait seulement prendre conscience que la relation qu'Adrienne et elle entretiennent n'est pas vraiment saine mais ne la réduit pas à néant.

Pour tout vous dire, en lisant Comment le faire craquer, j'ai énormément penser à Before I fall (dont j'ai vu l'adaptation sur Netflix), avec une héroïne qui se laisse bouffer par une autre et agit mal pour garder cette position et cette relation. du coup, cette lecture se révèle bien plus complexe et profonde que ce à quoi je m'attendais. J'avais cette impression que les choses allaient rapidement déparées et causées des dégâts bien plus importants par la suite. Je ne m'étais pas trompée.

Laurie Devore maîtrise parfaitement son sujet. A tel point que je ressentais vraiment ces sentiments contradictoires vis-à-vis des personnages. J'avais à la fois envie de venir à la détresse d'Olivia et des victimes de cette petite guerre mais également et surtout envie de la secouer pour qu'elle ouvre les yeux sur cette manipulation de haute voltige qui détruit tout ce qu'elle touche. Ce besoin de rester proche d'une personne aussi malsaine a bien sur une raison et sera révélée au moment le plus opportun. Une chose est certaine, c'est CE moment qui m'aura le plus émue durant ma lecture.

Heureusement, dans cette obscurité et cette bataille malsaine, se trouve un peu d'espoir en la personne de Whit. Un personnage aussi adorable que patient dont la confiance est sans faille. Sa relation avec Olivia évolue assez doucement mais de façon vraiment réaliste. J'ai pris plaisir à les voir se découvrir et nouer des liens. C'est le soleil de Comment le faire craquer.

Enfin le trophée du pire personnage de tout l'univers - ou presque - est décerné à Adrienne. Dois-je préciser à quel point je l'ai hais ? A elle seule, elle représente tous les clichés de l'ado égoïste, cruelle et qui est prête à tout pour être sur le podium en toutes circonstances.

Un roman à l'image de l'actualité, le harcèlement continue de faire des victimes dans son sillage et il est important de faire prendre conscience de cela. Les actes cruels comme l'absence de réactions sont tout autant néfastes pour des victimes. L'isolement et la persécution devraient être d'autant plus traiter dans les romans pour ouvrir les yeux sur les conséquences que cela peut avoir.

En conclusion, Comment le faire craquer, m'aura vraiment surprise par ces sujets abordés, son déroulement, auquel je ne m'attendais pas et les extrémités par lesquels passent certains personnages pour arriver à leur fin. Ce roman fait réfléchir et prend le lecteur par les sentiments en faisant ouvrir les yeux à son personnage principal sur ses actions et son comportement. Une belle histoire d'amour, d'amitié mais aussi de famille qui m'aura tenu en haleine jusqu'à la dernière page.

Lien : http://www.my-bo0ks.com/2018..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
LaFouineuse
  07 juillet 2018
Lorsque j'ai découvert la sortie de ce roman, j'ai été tout de suite curieuse. Non seulement car cette couverture change de ce que nous offre généralement PKJ, mais aussi par son résumé qui nous donne vraiment envie de découvrir l'histoire.
C'est donc sans surprise que j'ai lu, ou plutôt dévoré cette lecture, dès que je l'ai reçue dans ma boîte aux lettres.
Maintenant que j'ai laissé passer quelques jours après avoir refermé ce roman, je dois vous avouer un truc: je ne sais toujours pas si j'ai adoré ou si je suis mitigée.. En fait, j'ai adoré d'un côté, et en même temps j'ai plus détesté le personnage féminin que je ne l'ai appréciée, ce qui fait que.. je ne sais pas comment je vais tourner cette chronique... Mais bon, voici donc sans trop spoiler, ce que j'ai aimé et moins aimé..

Tout d'abord, parlons des personnages...
Nous avons O. (alias Olivia).. c'est, je crois le personnage le plus complexe parmi toutes mes lectures.. Je pense sincèrement que c'est le personnage principal qui m'aura le plus fait grincé des dents, mais en même temps qui m'aura le plus surprise durant tout un livre.
Au départ, je pensais que ca allait être Adrienne, son "amie" avec qui j'allais avoir du mal.. Mais en fait, cette dernière est juste fidèle à elle-même : ignoble, garce et j'en passe... Dès le départ on la déteste, et de page en page, on sait et on comprend pourquoi on a raison de la détester.
Pour Olivia, c'est différent.. L'auteure a réussi un truc que j'ai vraiment envie de relever dans cette chronique : son écriture et le schéma de l'histoire sont vraiment bien travaillés et j'étais donc hyper agréablement surprise à chaque fin de chapitre. L'auteure a su me tenir en haleine dès les premières pages, jusqu'à la fin, alors même que je détestais certaines réactions de nos 2 protagonistes..

D'ailleurs, je ne vous ai pas parle de Whit. C'est le personnage masculin.. A première vue, on pourrait croire que c'est lui qui va sauver Olivia de l'emprise de Adrienne..
Le truc c'est que, et c'est que ça a coincé pour moi.. Whit n'est pas franchement présent, ou plutôt pas assez pour moi.. du coup, j'étais frustrée de voir que si les personnalités des personnages féminins, leurs relations très bien développées, j'ai eu l'impression que concernant Whit, c'était survolé.
J'aurais donc préféré que la relation entre Olivia et Whit soit plus centrée dans l'histoire..

En fait, ma lecture ressemblait un peu aux téléfilms diffusés les après-midi sur Tf1 et M6 en période scolaire.. vous savez, les histoires avec des folles furieuses, voire psychopathes qui sont cinglées.. En fait, avec Olivia j'étais perdue : je ne savais plus par moment si elle était gentille ou juste perverse, si elle était vraiment manipulée, ou si c'était dans sa nature mais qu'elle se cachait derrière Adrienne .. ce qui fait que j'étais parfois aussi un peu perturbée, me demandant où l'auteure voulait nous emmener...
Concernant la fin, j'avoue que je suis restée dubitative.. Je ne suis pas partisane des fin ouvertes, mais franchement, j'aurais préféré que le tout dernier chapitre n'existe pas.. La confrontation Olivia et Adrienne était géniale d'ailleurs.
Ah, et j'ai oublié de parler des adultes (parents, profs etc..) dans l'affaire, non ? Bon, en fait, c'est normal : ils étaient pour ainsi dire complètement absents, et parfois je m'suis même surprise à penser que l'histoire que je lisais n'était pas crédible.. bon, ok, le harcèlement dans les écoles existe. C'est évident, on le sait. Mais ici, c'était tellement gros par moments..
Bref, une chose est sûre : cette lecture va me rester longtemps en tête. non pas que je suis tombée amoureuse de l'histoire.. mais l'auteure a réussi ce truc qui, longtemps après avoir refermé le livre, on reste marqué par tout ce qu'on a ressenti pendant la lecture. c'est donc une belle réussite ! Je ne suis pas tombée amoureuse, je n'ai pas eu envie d'avoir les personnages comme amis, je n'ai même pas eu envie de leur faire de câlin pour les rassurer (d'où mon classement en Argent ), mais ils ont su me surprendre !
Je lirai sans hésiter d'autres romans de l'auteure en tout cas !
Lien : http://lafouinotheque.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Mono9000
  02 janvier 2019
OMG !!! Ce livre m'aura mis les nerfs en pelote jusqu'au bout. J'ai détesté nos deux héroïnes. Elles transforment leur lycée en véritable zone de guerre, entrainant tout le monde avec elle. Ce roman a été une vraie surprise, un regard subtil sur cette jungle qu'est le lycée.
En commençant ce roman, je ne m'attendais vraiment pas à ce que j'ai trouvé. Ces pages contiennent bien plus que ce que laisse présager le résumé. Il est bien question de vengeance, Olivia compte bien obtenir « réparation », mais ce livre c'est tellement plus aussi. Laurie Devore nous emmène au coeur d'un lycée où une tyrannique Queen B s'amuse à humilier les autres. Olivia est la meilleure amie de cette fameuse reine, jusqu'au jour où elle aperçoit enfin son vrai visage. Commence alors pour O. un douloureux parcours pour se retrouver.
Ce que donne à voir l'auteure est glaçant. Certes, je me doute que tout a été amplifié pour les besoins de la fiction, mais tout de même. Les comportements décrits sont, dans une certaine mesure, une réalité pour certaines personnes et sont absolument atroces. On se rend bien compte que grandir est complexe. Jeune, on n'a pas conscience des répercussions de nos actions, du moins, on n'envisage pas toutes les conséquences...et là réside le drame. C'est écrit avec beaucoup de sincérité. L'auteure joue parfaitement avec les mots pour procurer un max d'émotions. Ça a parfaitement fonctionné sur moi vu l'état dans lequel me mettaient les actions de nos deux protagonistes filles.
Des deux, la plus terrible et la plus cruelle, la Queen B du lycée, est sans conteste Adrienne. Je n'aurais jamais les mots justes pour décrire l'ordure qu'est cette fille. Son attitude est infecte. Elle ruine la vie des autres et ce par tous les moyens possibles et imaginables. Elle n'a, semble-t-il, aucune limite. le pire dans tout ça, c'est qu'elle se réjouit du malheur des autres. Elle s'imagine intouchable et elle en joue. C'est une peste, une vraie. Je l'ai détestée tout du long. Elle n'a absolument rien pour la rattraper. Elle m'effraie aussi en un sens. Son absence d'empathie est sidérante.
Quant à Olivia, je ne l'aime pas vraiment non plus. Pour d'autres raisons. Je l'ai trouvée très lâche et toujours à se cacher derrière de faux prétextes. Elle aussi s'imagine intouchable, dans le sens où elle parvient à rendre les autres responsables de ses actions. du moins elle s'en convainc. J'avais tellement envie de lui dire ses 4 vérités...Heureusement, les autres personnages s'en sont chargés. Ces passages pleins d'émotions étaient particulièrement difficiles mais tellement nécessaires. Je n'aime pas Olivia également pour tout ce qu'elle fait subir à Whit. Sa lâcheté va avoir des impacts bien réels sur le pauvre garçon, qui n'avait absolument rien demandé et qui, pourtant, s'est retrouvé pris entre deux feux.
Whit est un amour. Il est attendrissant et innocent, mais pas non plus complètement démuni. Il n'a pas sa place dans le monde de ces deux pestes. J'ai eu de la peine face à ce qu'il traversait. Il se défend un temps, mais quand on enchaîne les coups...ça épuise. J'ai vraiment adoré Whit et j'avais envie de le protéger.
Ethan aussi m'a bien plu. Oui, il a fait une énorme erreur mais je trouve que son attitude par la suite est admirable. Il assume ses torts et se montre présent malgré tout.
Ce roman a été une surprise. Les sujets abordés sont plus complexes qu'aux premiers abords. Même si j'ai eu des envies de meurtre vis à vis de nos deux pestes, j'ai passé un bon moment de lecture.
Lien : http://pamplemoosse.canalblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AliceNeverland
  12 août 2018
Olivia a très vite compris que, pour exister au sein de son immense lycée, il fallait être populaire. Et tant pis si cela doit se faire au détriment des autres élèves. Olivia est donc devenue, aux cotés de sa meilleure amie Adrienne, une vraie tyran. Alors oui, elle a certes le pouvoir au creux de sa paume et peut faire et défaire une réputation, mais tandis qu'elle traverse une période de deuil, cela ne l'empêche pas de se sentir seule. Quand elle surprend sa meilleure amie au lit avec son petit ami, c'est le déclic : Olivia décide de se venger de cette dernière. Même si cela doit la reléguer au rang des parias…
Olivia est une jeune fille qui a, très tôt, choisi la solution de facilité en faisant de la méchanceté gratuite sa marque de fabrique. Tandis que sa famille traversait une période difficile, cette façon d'agir a été le seul moyen pour Olivia d'exister aux yeux des autres. Et tant pis si cela revenait à harceler les autres.
Mais Olivia n'est pas foncièrement méchante. C'est ce que le lecteur va comprendre tout au long de l'histoire. Malgré tout, se défaire des mauvaises habitudes ne va pas être aussi simple, même si Olivia a conscience de son comportement répugnant. Elle va donc apprendre, tout au long de cette histoire, et faire des choix, parfois bons, mais le plus souvent mauvais, pour enfin réussir à se libérer de l'emprise que cette ville, ce lycée, Adrienne, a sur elle.
Se racheter une conduite n'est donc pas aussi simple que ce qu'Olivia croyait. C'est ce que j'ai vraiment aimé dans ce roman. Ce n'est pas parce que l'héroïne change soudainement sa façon d'être qu'elle va être acclamée par les autres. Au contraire, je trouve que Laurie Devore réussit parfaitement à montrer la cruauté du monde lycéen. de plus, Olivia va continuer à prendre de mauvaises décisions, ce qui m'a vraiment agacée par moment. Plutôt que de s'ouvrir, elle va encore tout garder pour elle et essayer de s'en sortir seule au lieu de réclamer de l'aide. Ce qui va causer de nombreux dommages collatéraux.
Pour conclure : si la couverture de ce roman paraît légère, le sujet abordé ici ne l'est pas vraiment. Olivia est une jeune fille complètement paumée qui souffre d'une solitude qu'elle va chercher de contrer, en essayent d'exister dans une ville où elle ne trouve pas sa place. Un comportement passé qui va lui jouer des tours dans sa recherche de rédemption. Heureusement, elle pourra compter sur de nouveaux amis qui, petit à petit, vont lui faire permettre de se remettre en question. Une histoire bien plus complexe qui mérite vraiment que l'on s'attarde dessus !
Lien : https://aliceneverland.com/2..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2019
Imaginez-vous une fille.
Elle a seize ans, elle est mince, elle a de longs cheveux châtains. Ses vêtements sont abordables, mais jolis, parce que parfois sa meilleure amie lui donne des fringues de seconde main et que, de temps en temps, elle-même arrive à racler suffisamment les fonds de tiroirs pour s’offrir un ensemble qui n’est pas en solde. Elle roule en voiture décapotable ; le vent joue avec ses cheveux. Elle parle à ses amies de la prochaine grande fête, d’un quelconque scandale au lycée ou peu importe, ça ne fait rien, car elle a la conviction sotte que rien ne changera jamais. Rien ne peut changer quand on a seize ans et que tout le monde adore nous détester parce qu’on a tout. On est tout.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2019
Je me rends compte que quelque chose a cassé quand je me suis assise là avec Vera, et je me fiche désormais complètement de la personne que je suis censée être. Ça couvait sans doute depuis un moment, mais je suis enfin prête à foutre la paix à cette fille. Peut-être parce que jusqu’alors j’avais des raisons de jouer un rôle. Avant, je donnais l’impression de tout maîtriser – ma vie, mon copain et cette école ridicule. Mais à quel point était-ce réel ? À quel point était-ce moi  ? Ce moi que mon frère et Claire adoraient, et peut-être Ethan, dans une certaine mesure. Pourquoi me suis-je laissé embrigader là-dedans ?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2019
J’ai envie de lui faire du mal. J’ai envie de la voir perdre, pour une fois dans sa petite vie parfaite. J’ai envie de la voir revenir vers moi en rampant, implorant mon pardon. De la voir me supplier d’arrêter.
Je veux juste cet instant de pouvoir.
Et je l’aurai, quoi qu’il m’en coûte.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2019
Je n’avais pas oublié l’image de la femme que nous avions quittée, assise devant son ordinateur à passer des coups de fil et à signer des documents, des mugs de café sales posés dans toute sa chambre, une femme débordant d’énergie et d’émotions à peine contenues. Je n’avais pas oublié le goût inimitable de l’emmental sur du gouda sur du cheddar. Et je n’avais pas oublié le jour où elle avait enfin lâché prise, quand elle m’avait serrée contre elle dans son lit à m’en briser les os, sanglotant dans mon dos pendant des heures, quand j’avais compris à quel point elle m’aimait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 juillet 2019
Certaines personnes ont un je-ne-sais-quoi qui m’attire irrémédiablement. Avec elles, je me sens toujours plus courageuse, plus animée, plus vivante. Elles font naître un feu dont l’éclat est trop séduisant pour être effrayant.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : harcèlementVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3554 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre