AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782820305855
176 pages
Éditeur : Kazé Editions (20/03/2013)

Note moyenne : 3.65/5 (sur 17 notes)
Résumé :
XVIème siècle. Des quatre coins de l’Europe, de gigantesques voiliers partent à la conquête du nouveau monde. À bord de ces navires, des hommes avides de rêves et d’aventures. La promesse de terres lointaines, peuplées de légendes et de richesses, attise toutes les convoitises.

Esteban, jeune orphelin de Barcelone, embarque dans un de ces navires à la recherche de son père. Son chemin va croiser celui de Zia, une jeune Inca, ainsi que celui de Tao, de... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (8) Voir plus Ajouter une critique
nekomusume
  19 avril 2013
Les mystérieuses cités d'or, toute mon enfance, alors forcément je n'ai pas résisté, o est fan ou on ne l'est pas.
Alors premier constat, on colle vraiment à la série originelle, les personnages sont extrêmement ressemblants, l'histoire est la même, un peu plus rapide c'est vrai mais l'esprit est là.
Et pour rester encore plus dans l'esprit, les bonus de fin présentent un complément d'informations sur les lieux, les personnages... et le "au revoir...à bientôt".. même la voix de Jean Topart me revient en mémoire...
Un parfum de nostalgie...
Commenter  J’apprécie          210
Apikrus
  29 mai 2014
♪ ♫ Enfant du soleil, tu parcours la terre et le ciel, tu cherches ton chemin, c'est ta vie c'est ton destin. Et le jour la nuit, avec tes deux meilleurs amis, à bord du grand Condor, tu recherches les Cités d'Or... ♪ ♫
Ce petit air entêtant* ouvre chacun des trente neuf épisodes de la série télévisée en dessin animé. Je l'ai découverte à quarante ans, en même temps que notre fils, et ai été presque aussi séduit que lui par l'ambiance, les personnages et l'histoire. Contexte et ton : XVIe siècle, découverte du Nouveau Monde et de ses richesses avec trois enfants et quelques adultes, aventure et science-fiction.
Cette adaptation en format manga, pourtant très fidèle au dessin animé, m'a beaucoup déçu.
Ici le graphisme est en noir et blanc, et les planches sont dispersées de manière erratique et pas toujours harmonieuse. L'atmosphère d'aventure qui règne dans le dessin animé disparaît, probablement parce que le récit est plus condensé.
Les personnages sont simplifiés à l'extrême. Il est dommage que Mendoza, par exemple, perde ici son caractère ambigu, alors qu'on se demande tout au long de la série TV s'il est un véritable ami d'Esteban et de ses compagnons, ou s'il n'est intéressé que par l'or.
En bref, regardez plutôt le dessin animé : pour chaque épisode, vingt-cinq minutes d'aventures suivies d'un petit documentaire sur l'Amérique latine.
* générique : http://www.youtube.com/watch?v=FONNbeVweng
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Erik_
  22 novembre 2020
Les mystérieuses cités d'or était mon dessin animé préféré du club Dorothée lorsque j'étais enfant. L'originalité provenait du fait qu'il y avait une partie instructive sous forme de mini-documentaire à la fin de l'épisode avec des prises de vue réelle. On découvrait les fascinantes civilisations incas, mayas, aztèques de l'Amérique du sud. On a encore tous en mémoire le célèbre refrain qu'on entonnait joyeusement sur le chemin de l'école.
Il est vrai que la série appelait à une suite située sans doute sur d'autres continents. Esteban et ses amis n'avaient en fait que découvert une seule cité d'or et non plusieurs comme le titre l'indique. Il a fallu attendre plus de 30 ans pour qu'elle vienne. Je suis désormais trop âgé pour la suivre. J'avais acquis il y a quelques années la série en DVD. Cependant, au revisionnage, ce n'était plus la même magie. Cette série était si extraordinaire pour l'époque qu'elle a servie de références pendant de nombreuses années. Elle fait partie du patrimoine culturel car c'était une production franco-japonaise.
Aujourd'hui, sort une saison 2 pour faire découvrir à notre jeunesse cette épopée. Je pense que c'est dans ce cadre qu'est paru le manga consacré à la série. le premier tome reste entièrement fidèle à la série. Il manque toutefois ce qui va créer du lien entre les personnages. On se situe juste au niveau de l'aventure un peu au détriment du reste. Je souhaitais sans doute une approche différente. La couleur fait cruellement défaut et les codes empruntés sont ceux du manga avec tous ses défauts également. C'est à prendre ou à laisser. Bien entendu, les fans vont être ravis. La nostalgie occupe parfois une place importante dans nos choix. Après, il faut savoir faire la distinction…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Bamo
  29 mai 2014
Cette BD est une adaptation de l'excellente série télévisée franco-japonaise 'Les Mystérieuses Cités d'or', diffusée pour la première fois au début des années 80.
Ce premier opus nous mène jusqu'à la découverte de Solaris par Esteban et ses compagnons, ce qui correspond en gros au huitième épisode du dessin animé.
Le format est clairement celui d'un manga (découpage, dessin en noir et blanc) mais il se lit dans le sens occidental.
Je pense que les fans de la série TV ne pourront qu'être déçus : de nombreux passages ont été supprimés et le dessin est grossier, trop peu détaillé, les visages des personnages ne ressemblent pas assez aux originaux.
Un point positif cependant : le manga reprend l'idée des documentaires qui clôturent chacun des quarante épisodes du dessin animé. Ils sont traités de manière intéressante ici.
En résumé : grande déception si je compare aux quarante épisodes de mes 4 DVD, que j'ai regardés plusieurs fois depuis mes sept ans, avec toujours autant de plaisir.
Je remercie Babelio et les éditions Kazé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
sofynet
  18 avril 2014
Les cités d'or ! Un souvenir impérissable de mon enfance. Mais franchement, je n'aurai su dire comment tout cela commençait... Je me souvenais des Olmecs, des Toltecks, de Mendoza et bien sur de Tao, Esteban, Zia... Mais le début de l'histoire ??? Ce manga nous replonge donc dans la toute première étape du voyage d'Esteban , et dans sa rencontre avec Zia, puis Tao. Sans lever certains pans des mystères, il ouvre l'histoire avec la découverte du passé des personnages, et la mise en place de leurs aventures. Et c'est très réjouissant !

L'album ? Chez Kazé, un format manga classique, lecture sens européen, 180 pages

Le dessin ? On retrouve ici parfaitement les traits des héros du dessin animé, et le résultat est plutôt joli. Chaque chapitre est ouvert avec un dessin "d'étude", un crayonné plutôt réussi, et quelques pages sont en couleurs, du plus bel effet.


Donc j'en retiens... que j'ai pris énormément de plaisir à découvrir ce manga qui m'a replongé allègrement dans le dessin animé de mon enfance. L'histoire y est très riche et le dessin est dynamique et a un beau rendu. On est tout de suite pris dans l'histoire et on n'a pas envie de lacher Estéban, pour savoir ce qui va lui arriver ensuite. La fin du volume reprend le principe du documentaire, qui cloturait chaque épisode de l'animé, et c'est vraiment malin. Bien que très court, on y apprend des choses, qui complètent et expliquent la lecture. On sent que les auteurs originels ne sont pas très loin (d'ailleurs l'un des deux, qui a signé une post face très intéressante, est superviseur du projet), pour conserver l'esprit de cet animé mythique. Une bonne balade nostalgique que j'ai vraiment beaucoup apprécié et dont je lirai la suite très probablement.

Et je l'ai lu grâce à... Babelio, et l'opération Masse Critique BD de décembre 2013. Merci à l'équipe de Babelio, donc et aux éditions Kazé.
Lien : http://sofynet2008.canalblog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (6)
BoDoi   16 avril 2013
Ce qui choque le plus à la lecture de cette adaptation en manga, c’est le rythme effréné auquel se déroule l’histoire. Alors qu’on est censé pouvoir maîtriser globalement sa lecture, la bande dessinée nous prend de vitesse et enchaîne les événements comme des perles, à une cadence folle !
Lire la critique sur le site : BoDoi
BullesEtOnomatopees   29 mars 2013
On retrouve avec plaisir dans cette adaptation des dessins proches de la série animée, et surtout un état d’esprit assez roots qui rappelle son charme désuet. Onomatopées et traits de vitesse sont légion et donnent à l’ensemble le cachet nécessaire.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
LeFigaro   27 mars 2013
L'adaptation est faite pour toucher la nouvelle génération habituée à ce genre littéraire. Les amateurs, même plus âgés, apprécieront toutefois le trait, fidèle au dessin animé. Une fois n'est pas coutume, les dessins ont été réalisés par un Français, Thomas Bouveret.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
BulledEncre   21 mars 2013
Un manga à la française qui n’a pas à rougir de la comparaison avec ses modèles asiatiques, on n’en attendait pas moins pour rendre honneur à une œuvre culte qu’on prend plaisir à voir renaître sous nos yeux.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
ActuaBD   08 mars 2013
On se laisse très facilement embarquer par l’histoire et ses héros, et l’on n’a qu’une hâte : suivre à nouveau cette quête des mystérieuses cités d’or. Pari osé certes, mais somme toute pari tenu et même remporté.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Sceneario   04 mars 2013
C'est bien écrit, bien raconté, bien dessiné. C'est vraiment avec plaisir qu'on se (re)plonge dans ces aventures.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Erik_Erik_   22 novembre 2020
Le XVI siècle... Des quatre coins de l'Europe, de gigantesques voiliers partent à la conquête du nouveau Monde. A bord de ces navires, des hommes, avides de rêves, d'aventure et d'espace, à la recherche de fortune. Qui n'a jamais rêvé de ces mondes souterrains, de ces mers lointaines peuplées de légendes, ou d'une richesse soudaine qui se conquèrerait au détour d'un chemin de la cordillères des Andes. Qui n'a jamais souhaité voir le soleil souverain guidé ses pas au coeur du pays Inca vers la richesse et l'histoire des Mystérieuses Cités d'Or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
nekomusumenekomusume   06 mai 2013
Eh oui Zia! A l'époque où le monde entier n'était qu'un vaste continent l'empire de Mu était un immense pays, une sorte d'île, très moderne. Il y avait des machines qui couraient plus vite que les animaux les plus rapides et des machines capables de voler!
Mais un jour la terre toute entière s'est mise à trembler et l'île a disparue au fond de la mer!
Mais grâce à ses prédictions, l'empereur de Mu savait depuis longtemps ce qui allait arriver alors pour que ses descendant puissent un jour bâtir un nouveau monde, il avait créer sept cités d'or avant le cataclysme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
reve2003reve2003   15 mai 2019
C'est donc vers ce nouveau monde que nous nous dirigeons afin que tu découvres tes origines, Esteban !
Commenter  J’apprécie          20

Lire un extrait
Videos de Bernard Deyriès (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Bernard Deyriès
Dédicace Bernard Deyries - Japan Tours 2018 (Ulysse 31) .+info https://mntv.eu/2tD3uAB
autres livres classés : incasVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le manga en quelques mots (facile)

Quel est le pays d'origine du manga ?

La Chine
Le Laos
Le Vietnam
Le Japon

5 questions
937 lecteurs ont répondu
Thèmes : manga , mangakaCréer un quiz sur ce livre