AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Les prières de sang (12)

missmolko1
missmolko1   19 juin 2018
« Sept cents francs !
- Vous plaisantez ? C’est juste un vieux meuble.
- Un vieux meuble ? Oui du XIIIe siècle pour être précis, d’où son prix que je trouve déjà particulièrement honnête.
- Je vous en propose six cents.
- Six cent cinquante et marché conclu, parce que vous m’avez l’air d’être une bonne fille. »
La « bonne fille », bientôt maman, qui croyait avoir fait, pensait-elle, une bonne affaire dans un vide-grenier quelque part en Normandie, s’appelait Céline Fairland et venait d’avoir vingt-deux ans. Elle l’ignorait encore, mais l’armoire acquise en ce beau matin de juin 1986 allait bouleverser ses nuits, mais pas seulement…
Commenter  J’apprécie          190
manU17
manU17   25 juin 2018
A quelques centaines de kilomètres de là, comme si elles sentaient le souffle d'Alan à travers la ligne, des âmes tourmentées s'arrêtèrent un moment de traverser la maison qu'elles hantaient. Au bout de quelques secondes, lorsque Céline Fairland répondit, à l'instant même où elle prononçait "Allo ?", elle sursauta au violent coup qui retentit derrière elle, semblant provenir de la vieille armoire.
Aurait-elle pu remarquer la grande silhouette masculine qui se tenait près d'elle, et qui, immobile, la regardait fixement ?
Soudain, une voix sourde lui murmura quelque chose à l'oreille. Quelque chose quelle ne comprit pas, mais qui ressemblait à du latin.
Terrorisée, elle lâcha le combiné du téléphone et se précipita dans sa chambre pour s'y enfermer, comme si une porte pouvait la protéger de ce qui l'attendait.
Commenter  J’apprécie          151
manU17
manU17   27 juin 2018
Alan soupira. Cette Normande était aussi têtue que deux Bretons.
Commenter  J’apprécie          103
missmolko1
missmolko1   21 juin 2018
Chaque matin, lorsqu'il entrait dans son bureau, Alan Lambin avait le sourire en regardant Mina, son assistante, qui y était très souvent avant lui. En plus encore lorsqu'elle lui annonçait qu'ils avaient reçu des coups de fil. Pour manger la soupe, comme il disait, il fallait des enquêtes. Mais celles qu'il menait, parfois avec Mina, n'avaient rien à voir avec les dossiers du Quai des Orfèvres ni avec ceux d'un détective privé. Alan ne poursuivait pas les malfrats ou les femmes infidèles, mais les silhouettes fantomatiques, debout au pied de notre lit, qui peuvent nous regarder dormir la nuit, jusqu'à ce que l'aube filtre à travers nos fenêtres.
Commenter  J’apprécie          50
gabrielleviszs
gabrielleviszs   19 novembre 2018
Ils contournèrent la maison jusqu'à découvrir une cabane construite de bric et de broc à côté d'un poulailler près duquel pendait du linge, ou plutôt de vieilles loques. Une longue buse de laquelle s'échappait une fumée blanche dépassait du toit. Ils se seraient crus dans un bidonville, mais pour l'heure, il fallait faire bonne figure pour inspirer confiance. En arrivant devant la porte - récupérée dans une décharge vu l'état -, les chaussures pleines de boues, les poules s'agitèrent et ils échangèrent un regard étonné en voyant la croix renversée qui y était accrochée. Ils frappèrent. Au bout de quelques secondes, un vieil homme édenté leur ouvrit.
Commenter  J’apprécie          20
ValerieLacaille
ValerieLacaille   28 juin 2020
Terrorisée, elle lâcha le combiné du téléphone et se précipita dans sa chambre pour s'y enfermer, comme si une porte pouvait se protéger de ce qui l'attendait.
Commenter  J’apprécie          10
viedefun
viedefun   22 août 2018
-Vous avez un chat ? demanda Mina.
– Oui, et il s’est certainement caché en ce moment. Il a toujours peur des gens qui viennent chez moi.
– Avez-vous déjà remarqué des comportements étranges chez lui ? questionna Alan.
– Oui, il se met souvent à fixer des endroits de la maison. C’est parfois si intense, que j’en ai la chair de poule. C’est comme s’il suivait des choses qui se déplacent, mais moi je ne vois rien.
– C’est assez caractéristique chez nos animaux domestiques. Ils ont très souvent ce genre de comportement, mais cela ne doit absolument pas vous inquiéter, croyez-moi. Je sais qu’on dit qu’ils sont de bons “détecteurs de fantômes”, mais bon…
– Peut-être, monsieur Lambin, mais lorsqu’il se met sur ses gardes, le poil hérissé en fixant quelque chose d’invisible, croyez-moi, dans ce contexte, avec tout ce qui arrive, cela fait très peur. Il se passe ici des choses que mon chat a parfaitement perçues, j’en suis certaine.
Commenter  J’apprécie          10
ValerieLacaille
ValerieLacaille   28 juin 2020
A quelques centaines de kilomètres de là, comme si elles sentaient le souffle d'Alan à travers la ligne, des âmes tourmentées s'arrêtèrent au moment de traverser la maison qu'elles hantaient.
Commenter  J’apprécie          00
gabrielleviszs
gabrielleviszs   19 novembre 2018
Mina se mit à crier, ses mains instinctivement devant elle comme pour se défendre d'un agresseur invisible. Raide comme un piquet, Alan sentit et entendit le souffle de la respiration à quelques centimètres de son visage. Lui, le chasseur de fantômes, était en train de trembler et il détestait ça, surtout devant Mina. Que craignait-il, lui qui répétait souvent : " à part peur, les fantômes, que voulez-vous qu'ils vous fassent ? " Il ferma les yeux, rejetant l'image que ses sens s'obstinaient à projeter dans son esprit. C'était forcément son imagination qui lui imposait la vision d'un homme ressemblant à un chevalier du Moyen Âge, debout devant lui, avant de disparaître. Il se ressaisit, se précipité sur Mina en la prenant dans ses bras et hurla :...
Commenter  J’apprécie          00
Ladoryquilit
Ladoryquilit   10 septembre 2018
Certains vivant sont bien plus effrayants et à craindre que les fantômes.
Commenter  J’apprécie          00




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

    Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

    Adèle blanc-sec
    Bécassine
    Laureline
    Mélusine

    10 questions
    57 lecteurs ont répondu
    Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre