AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2729870741
Éditeur : Ellipses (18/10/2011)
Résumé :
Y a-t-il une continuité de la philosophie ? Qu'est-ce que chaque courant de pensée apporte de nouveau ? Ne s'agit-il pas de simples constructions intellectuelles ? Comment les philosophes se situent-ils dans la société ? Ont-ils eu, ont-ils toujours une infl uence ? Ne sont-ils pas seulement des moralistes ? Quels sont les rapports entre philosophie et religion ? Entre philosophie et sciences ? Entre philosophie et politique ? Finalement, en quoi tout cela me concer... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
quentindvr
  15 octobre 2013
Comprendre la philosophie offre une vision globale de l'histoire de la pensée, et par son approche chronologique permet de se familiariser avec les notions essentielles au fur et à mesure de leur émergence, de découvrir les principaux philosophes et de mesurer leur influence.
Chronologies, cartes et "repères" historiques et culturels aident à situer les philosophes dans le temps, l'espace et les courants de pensée de leur société. Des définitions de principes philosophiques et de doctrines ainsi que des pages de synthèse "à retenir" aident à comprendre et retenir les thèses présentées. Un travail de contextualisation bien utile pour assimiler les concepts isolés des programmes scolaires, par exemple, à l'approche du bac de philo.
Les pensées des philosophes ne sont pas présentées sous la forme d'un cours magistral, mais à travers des questions qui leur tenaient à coeur et qui peuvent nous toucher : "Comment être heureux ?", "Comment vivre avec les autres ?", "Dieu existe-t-il ?"... tandis que des anecdotes biographiques livrent des facettes méconnues des illustres auteurs, ce qui en fait un livre facile d'accès pour tous et agréable à parcourir.
Lien : http://www.vousnousils.fr/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
PPshPPsh   02 novembre 2018
"L'homme est-il supérieur à l'animal ?
Nous ne sommes pas des bêtes. La bête est bête alors que nous sommes doués de raison et d'intelligence. Là-dessus, généralement, les hommes s'entendent. Sauf peut-être les cyniques (…). Montaigne n'est pas cynique, mais il s'interroge. Car après tout, les oiseaux ne nous ont pas attendus pour faire des nids qui on de quoi nous impressionner, l'araignée n'a nul besoin d'années d'études de géométrie pour tisser une toile parfaite. Et, pourrait-on ajouter aujourd'hui, si les touristes sont restés sur la plage surpris par un tsunami, les animaux étaient déjà partis se réfugier sur les hauteurs !" (p.128)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          52
PPshPPsh   30 octobre 2018
Pythagore ne va cesser de montrer que le nombre est au fondement de toute chose. S'il y a de l'harmonie dans la nature, c'est parce que le nombre l'ordonne de manière harmonieuse. (…)
La science contemporaine validerait d'ailleurs plutôt la thèse de Pythagore : la physique quantique décrit bien les transferts d'énergie des électrons par des multiples entiers de la constante de Planck. Elle est utilisée pour décrire les phénomènes de quantification qui se produisent avec les particules et dont certaines propriétés physiques ne prennent que des valeurs multiples de valeurs fixes au lieu d'un ensemble continu de valeurs possibles." p.24-25
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
PPshPPsh   14 février 2019
L'Etre est, le non être n'est pas. (…) Jusque-là, on peut se dire que Parménide ne dit pas grand-chose ! Pourtant, il dit une chose essentielle : la pensée est incapable de rendre compte de ce qui change.
Penser, c'est penser ce qui est, c'est-à-dire ce qui est stable. Pourquoi ? Parce que penser et être, c'est la même chose. Si on pense ce qui change, on se contredit. Parménide énonce ici le principe de non-contradiction.
C'est ce que va démontrer son disciple, Zénon d'Elée (né aux environs de l'an 500 av. J.-C.), avec le fameux paradoxe d'Achille et la tortue. Nous sommes incapables de penser le mouvement et le changement. (p.29)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
PPshPPsh   14 février 2019
Le véritable savoir n'est pas une accumulation de connaissances, n'est pas une simple répétition (…), il est avant tout un rapport à soi, une disponibilité à la réflexion et une appropriation. Savoir ne consiste pas à répéter des savoirs, mais à faire du savoir son savoir. (…)
"Connais-toi toi-même" (…) formule inscrite au fronton du temple de Delphes, qui invitait les hommes à se reconnaître faible face aux dieux. Socrate en change le sens. "Connais-toi toi-même" signifie pour lui : sache que tu n'es qu'un homme qui a des opinions, des désirs et des préjugés. Se connaître apparaît comme le but vers lequel nous devons tendre. On peut même se demander s'il ne s'agit pas de la connaissance la plus essentielle, conditionnant tout autre forme de connaissance. (…)
Savoir, être sage réside avant tout dans un rapport à soi.
(p.42 ; in Socrate)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PPshPPsh   01 novembre 2018
Lorsque j'aime une personne, ce n'est pas simplement l'harmonie de son corps qui m'attire, mais quelque chose de plus, une dimension qui dépasse cette simple harmonie, comme si elle était éclairée de l'intérieur. Il y a quelque chose qui anime cette beauté. La forme (ce que Platon nommait l'Idée) est elle-même animée d'un principe immatériel supérieur, d'une vie. Mais elle n'est pas dans un monde séparé du nôtre. Le monde spirituel est nous, mais aussi au-dehors de nous, dans le monde extérieur, sans être dans un autre monde." (p.87)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
autres livres classés : histoire de la philosophieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Philo pour tous

Jostein Gaarder fut au hit-parade des écrits philosophiques rendus accessibles au plus grand nombre avec un livre paru en 1995. Lequel?

Les Mystères de la patience
Le Monde de Sophie
Maya
Vita brevis

10 questions
304 lecteurs ont répondu
Thèmes : spiritualité , philosophieCréer un quiz sur ce livre