AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Roland Frankart (Préfacier, etc.)Vanessa Damianthe (Illustrateur)
ISBN : 2252041234
Éditeur : Klincksieck (17/03/2018)

Note moyenne : 2.25/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Ce qui m'intéresse avant tout, ce sont les données fournies par les réalités naturelles qu'on néglige parce qu'on les enferme dans des fonctions. Il y a, par exemple, l'Ophrys que je cite dans Le grand rêve des floraisons. Cette fleur imite l'abeille sans la connaître et l'imite inutilement puisque l'abeille ne lui est pas nécessaire. Les botanistes dont je lis fréquemment les livres n'abordent pas les aspects qui m'attirent.
Ainsi la dispersion des graines ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
WhiteRose
  03 juillet 2018
J'ai reçu «Le grand rêve des floraisons» dans le cadre de l'opération Masse Critique, et je remercie donc tout d'abord Babelio et les Éditions Klincksieck.
Mon avis ne sera sans doute pas vraiment objectif malheureusement, car cette lecture a été difficile, je me suis «perdue en route», et j'ai fini par l'abandonner...
Le texte en quatrième de couverture m'avait pourtant beaucoup intéressée au premier abord, j'y avais trouvé des questionnements qui pouvaient par certains côtés se rapprocher des miens, sachant que je m'interroge beaucoup sur la Nature, qui m'a toujours fascinée et dont je me sens très proche. J'étais donc très curieuse d'en découvrir davantage.Toutefois, je ne connaissais absolument pas l'auteur, et je n'arrivais pas vraiment à définir de quel genre littéraire il s'agissait. Du coup je me suis fait une fausse idée et j'ai été déçue. Je m'attendais à autre chose, sur le fond comme sur la forme. J'imaginais quelque chose de plus proche d'un petit atlas sur la botanique, un petit guide illustré sur les fleurs et les plantes, complété par des réflexions intéressantes sur chacune d'elles, sur leurs particularités etc. Mais au final non, on est plutôt je pense dans l'essai, le récit, la philosophie peut-être... Je ne sais toujours pas dans quelle catégorie classer ce livre...
Ce dernier est composé de deux grandes parties, la première intitulée «le grand rêve des floraisons» est en fait un extrait de «Réthorique fabuleuse» du même auteur publié en 1983, et la seconde, «Fausses notes fabuleuses», présente divers autres textes de l'auteur, extraits d'autres publications.
J'ai décroché très rapidement, pas du tout à l'aise avec le style d'écriture ni avec le langage utilisé. J'ai trouvé tout cela relativement compliqué et difficilement accessible. J'ai lu entièrement la première partie, quant à la seconde je l'ai d'abord survolée, puis complètement abandonnée, ayant perdu tout intérêt. J'ai souvent eu du mal à comprendre où voulait en venir l'auteur, à saisir le sens des phrases, des idées etc.. Je me suis littéralement perdue, et par conséquent beaucoup ennuyée pendant cette lecture.
De jolies illustrations à découvrir toutefois (une douzaine environ) de Vanessa Damianthe.
Concernant ma notation, je n'ai mis qu'une étoile (pour rester en cohérence par rapport à mon avis et mon ressenti) bien que ce livre en mérite très probablement davantage. Je ne l'ai simplement pas compris, il ne me correspondait pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Nelja
  24 juin 2018
La collection "De Natura Rerum" publie des textes d'auteurs sur la nature. Ici, le recueil peut sembler un peu artificiel, constitué de la première moitié de "Rhétorique fabuleuse", de plusieurs autres textes de Dhôtel que je crois inédits, de quelques textes sur lui et son lien à la nature, et d'illustrations de baies qui "trompent" les oiseaux pour se faire disperser.
Le premier texte, qui est le plus long, a des idées absolument fascinantes sur l'existence "surnaturelle" des plantes, sur comment des êtres incapables de penser peuvent vivre, surprendre et signifier tant. Comme toujours avec Dhôtel, c'est d'une grande beauté poétique et magnifiquement écrit. Malheureusement, c'est écrit sous forme de dialogue entre deux personnages dont l'un est ennuyeux et l'autre agressif, et j'aurais aimé quelque chose de plus calme sur le sujet.
Les autres textes ont souvent des thèmes en commun, ce qui donne une unité au recueil, mais fait qu'il donne parfois l'impression de se répéter un peu. Mon histoire préférée est la plus surnaturelle du lot, "Fait divers", sur un homme qui, par accident, se transforme en fleur.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Fifibrinda
  03 août 2018
Ce livre est extrêmement attirant ! Qu'on lise la 4ème de couverture, la notice de présentation de l'éditeur, ou celle de Masse critique, on sait qu'il y sera question de botanique et de poésie, de l'intelligence des plantes et de leur relation à la nature environnante. Intéressée par le sujet, connaissant le talent d'écriture de Dhôtel, je me délectais en attendant l'arrivée du livre, à l'idée de me plonger dans ce petit régal. Hélas ! Si l'objet livre, ses illustrations, son papier sont de belle qualité, cela n'a pas suffi à soutenir ma lecture jusqu'au bout. Sans doute ne sommes-nous plus habitués à cette manière d'écrire où la forme poétique rencontre la tournure philosophique des idées et le caractère scientifique des faites évoqués. Cette lecture m'a renvoyée à une autre expérience déroutante, assez semblable bien que nettement plus ancienne : le livre de Camille Flammarion, « La pluralité des mondes habités ». Pour ma part, je trouve ces lectures difficiles car mon esprit aimerait choisir un « mode » et décoder le texte en fonction de celui-ci. Malheureusement pour ce petit Dhôtel, les annonces m'avaient fait espérer un livre à la J.M. Pelt, où seraient révélés des mystères botaniques, où j'apprendrais des choses insoupçonnées, au fil d'une lecture fluide et distrayante. Et, si j'ai appris pas mal de choses dans ce livre, la lecture n'en fut vraiment pas fluide et distrayante ! Saluons cependant cette collection, de Natura Rerum chez Klincksieck, qui met entre nos mains des textes parfois difficiles à trouver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Videos de André Dhôtel (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Dhôtel
Vidéo de André Dhotel
autres livres classés : fleursVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

le pays où l'on n'arrive jamais

Quel est le nom du personnage principal ?

Hèlene
Gaspard
Lou
Gérard

3 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays où l'on n'arrive jamais de André DhôtelCréer un quiz sur ce livre