AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2859409793
Éditeur : Phébus (26/03/2004)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :
Sylvestre n’a pas bonne réputation. Bien qu’il ait passé depuis longtemps l’âge de faire des bêtises, chacun se demande si le vieux hors-la-loi, qui n’en a jamais été à une folie près, saura tenir en main son propre fils, arrivé à l’âge des mauvais coups et des amours imprudentes. Comme par un fait exprès, ledit fils s’amourache d’une fille qui n’est pas de sa condition, une de ces beautés inaccessibles qui finissent dans les bras d’un assureur ou d’un pharmacien, p... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
dourvach
  17 août 2017
C'était en 1953... "Les Premiers temps" (et ce beau mystère d'un titre, se condamnant à rester mystérieux... ). Roman méconnu "à découvrir d'urgence" [comme on dit, en un monstrueux & splendide cliché !] ... et honneur insigne d'en produire ici la première critique sur Babelio...
Le "problème" des personnages de DHÔTEL (André, né en 1900 à Attigny - Ardennes, physiquement disparu - hélas ! -
en 1991), c'est qu'à l'instar de leur auteur on ne parvienne pas à les quitter... Ils nous "attachent"... On s'attache - oui, vraiment affectivement - à eux...
Peu d'auteurs parviennent à cet incroyable résultat ! Oui, même dans les "zones de mou" du récit, quand "l'intrigue" se ralentit jusqu'à l'immobilité d'un après-midi dans les avancées de la forêt... Comme les lieux qu'ils traversent, ces personnages nous hantent... La lointaine vallée des Bonances, Romeux, "le magasin d'antiquités à l'angle de la rue aux Aulx et de la rue Neuve", la forêt de Launois, le bourg de Brisac, Sainte Soline et Saint Eucher, la rue des Fripiers, la ferme de Beauregard, l'église St-Jean, le village de Bart, Mourcelles, Bleuse et sa forêt... et ce hameau perdu de Creuil où les quelques protagonistes échouent [page 152 de la belle réédition "Phébus libretto" à 8,90 euros : somptueuse et à ce prix-là, presque "donnée" pour une oeuvre émouvante de 258 pages, traversée de mille éblouissements ...]
Ah, on se souviendra de Syvestre Baurand ("actuellement ébéniste", ex-taulard, généreux comme un Jean Valjean maladroit), de Julien Baurand (son frère antiquaire, commerçant respectable à Romeux), d'Armand le fiston de Sylvestre (et qui "porte des cravates impossibles", dixit Thérèse, son amoureuse de bonne famille qui tourne mal, genre apprentie-délinquante...), de Thérèse Pardier, donc (ex-fiancée d'Armand), de Louise Baurand (digne épouse de Julien), de "Monsieur Pardier père" (notaire), de Méquenot (le copain de galères de Sylvestre : ex-taulard aussi : ça crée des liens...), de la vieille Julie Ribanet (qui perd la tête mais dont le perroquet, qui peut vivre cent cinquante ans, lui sert sans doute de "pense-bête"... ), Célestin le gamin des taudis, Auguste et Gustave les deux comparses...
Oui, curieux pacte passé avec les livres de Dhôtel par ses lecteurs (restant aujourd'hui trop rares ou clairsemés, hélàs...) : leur lecteur y cherche des émerveillements"... Des éblouissements, et bien sûr, les y trouve... tapis au fil des pages... Ils vous sautent au visage, à l'âme, et vous ravissent le coeur pour toujours...
"Les Premiers temps" (ceux de la perte de l'Innocence, peut-être) se hisse donc en 1953 au rang des chefs d'oeuvre que seront "Le Pays où l'on n'arrive jamais" (1955), "Ma chère âme" (1961), "Pays natal" (1966) ou "La maison du bout du monde" (1970) [pour ne citer que quelques-uns des romans dhôtéliens que je connaisse et m'ayant durablement "ébloui"...]
Bien sûr, peut-être certains des plus zélés z-adulateurs des bouquins de Virginie Despentes - ou telle autre gloire de la Nouvelle Norme Trashy-Branchouille [NNTB], passant inlassablement sous les feux concentrés de la rampe médiatique... - n'entendront jamais parler de cette défunte "Littérature de ploucs"...
Amitié à tous les actuels et futurs lecteurs des livres d'André DHÔTEL... Je milite pour ma part patiemment (au sein de notre assoc. de lecteurs "La Route Inconnue" : s'il vous plaît, rejoignez-nous !!) pour la future parution en "Pléiade" de l'Intégrale de ses romans, contes et nouvelles !!! On verra bien si l'avenir rendra justice - ou non - à son Oeuvre modeste, éblouissante et esthétiquement durable...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
dourvachdourvach   19 janvier 2017
On partait en bande, vers deux heures du matin, avec la voiture à bras, et on allait cueillir les guignes de certains arbres immenses sur quelque coteau de la Bonance, en pleine campagne.
‒ Des arbres à peu près abandonnés, prétendait Raymond.
Il fallait cueillir à toute vitesse dans le petit jour. On transportait ensuite les paniers jusqu'à la voiture, au fond d'un chemin. Les paniers étaient cachés sous un monceau de plâtras, pas trop lourd, qu'on trimbalait innocemment.
Sylvestre demeurait furieux :
‒ Un jour, vous rencontrerez le Christ et il vous fera rapporter les cerises au propriétaire.
‒ Si jamais on rencontre le Christ, disait le vieux cuisinier, on se jette à genoux, tous tant que nous sommes, et on lui dit : " Seigneur, les cerises sont pour Vous. on voudrait bien les raccrocher à l'arbre, mais comment faire, Seigneur ? "
‒ Et vous croyez vous en tirer comme ça ?
Thérèse se mettait à rire :
‒ On s'en tirera un jour ou l'autre.
Célestin disait :
‒ On rencontrera plutôt les flics.
Mais on ne rencontrait jamais les flics.

[André DHÔTEL, "les Premiers temps", Gallimard, 1953 ‒ réédition Phébus collection "libretto", 2004 ‒ page 121]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
dourvachdourvach   05 septembre 2015
‒ La municipalité, rabâchait Méquenot. Veux-tu m'expliquer quels rapports il y a entre nous et la municipalité ? Qui est-ce qui dira jamais ce que nous sommes ?
‒ Ce que nous sommes, murmurait Sylvestre, en s'appuyant sur son balai. Mon vieux Hector il faudrait une chanson formidable, à faire bondir jusqu'au ciel. Et le ciel, mon vieux Hector, si jamais on y va, on nous collera peut-être un balai et une pelle, et on nous dira encore de regarder un autre ciel. As-tu oublié tes prières ?
‒ J'ai pas oublié, dit Méquenot. Quelqu'un doit venir et on verra nos âmes comme en plein jour.
‒ J'ai bien revu mon canari l'autre jour, disait Sylvestre.
Enfin l'hiver s'éloigna. Il vint des pluies plus douces, il y eut de grands déversements de soleil à travers les nuages crevés. On reprit les longues promenades oisives, et on se remit à explorer la ville.

[André DHÔTEL, "les Premiers temps", Gallimard, 1953 ‒ réédition Phébus collection "libretto", 2004 ‒ pages 203]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          102
dourvachdourvach   27 août 2015
Surtout le destin avait des regards qui vous fixaient du fond du ciel ou dans l'entrelacs des haies. On ne se l'avouait jamais. En même temps le monde n'en paraissait que plus désert et plus abandonné, parce que de telles croyances se perdaient dans l'infini et qu'on n'y pouvait rien.

[André DHÔTEL, "les Premiers temps", Gallimard, 1953 ‒ réédition Phébus collection "libretto", 2004 ‒ pages 157-158]
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
dourvachdourvach   17 juin 2015
Ce lieu des Pleux, où la vie se poursuivait, c'était d'abord l'absence extraordinaire de Sylvestre dont on croyait pourtant entendre la voix certains soirs d'hiver ou d'été, quand on bavardait auprès de la cheminée ou sur le seuil.

[André DHÔTEL, "Les Premiers temps", Gallimard, 1953 -- réédition Phébus collection "libretto", 2004]
Commenter  J’apprécie          40
Videos de André Dhôtel (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de André Dhôtel
Vidéo de André Dhotel
autres livres classés : folieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frMomox






Quiz Voir plus

le pays où l'on n'arrive jamais

Quel est le nom du personnage principal ?

Hèlene
Gaspard
Lou
Gérard

3 questions
5 lecteurs ont répondu
Thème : Le Pays où l'on n'arrive jamais de André DhôtelCréer un quiz sur ce livre