AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations sur Le gang des rêves (175)

Stelphique
Stelphique   27 juillet 2017
« Et les gens croient à mes histoires parce qu’ils aiment rêver. »
Commenter  J’apprécie          170
Ari
Ari   25 mai 2018
"L'amour des jeunes, c'est comme un orage d'été, soupira-t-elle d'un ton las. En un instant, l'eau sèche au soleil, et bientôt on ne sait même plus qu'il a plu."
Commenter  J’apprécie          160
ninamarijo
ninamarijo   03 juin 2017
Elle s'était mise à porter des lunettes noires. Mais les couleurs étaient dans sa tête. La nuit, elle se bouchaient les oreilles avec un coussin, mais c'étaient dans son coeur que les hurlements nichaient. Elle ne mangeait presque plus, mais les poisons qui envahissaient sa bouche étaient enfouis en elle. Elle tentait de se tenir à l'écart des choses et des gens, mais le doigt amputé par Bill semblait lui parler sans cesse de cet enfer à la fois de feu et de glace qu'était le monde.
Commenter  J’apprécie          160
celdadou
celdadou   07 janvier 2018
Vous savez les indiens ont peut être raison lorsqu'ils disent que les photos volent l'âme.Mais moi, je lui ai rendu la sienne.
Commenter  J’apprécie          150
Guylaine
Guylaine   02 janvier 2018
Christmas s’apprêtait à se jeter sur les pâtes quand il se souvint de vérifier d'abord comment faisaient les autres. Or, il remarqua qu'ils n'aspiraient pas les spaghettis en émettant un sifflement. Il en conclut que la bonne éducation, c'était vraiment rasoir : ils rataient tout ce qu'il y avait de rigolo avec les spaghettis !
Commenter  J’apprécie          150
Sociolitte
Sociolitte   30 août 2017
Le "schlamming", ça veut dire que tu prends une barre de fer et que tu l'enveloppes dans un "New-York Times". Puis tu vas massacrer quelques jambes et quelques crânes d'ouvriers. C'est marrant. Tu sais, toutes ces conneries qu'on enfin sur la solidarité entre nous autres, les juifs ? Eh ben, pour des conneries, c'est vraiment des conneries ! En fait, les riches juifs des quartiers ouest paient les gangsters juifs des quartiers est pour qu'ils brisent les os des crève-la-faim juifs de l'est qui font grève pour une augmentation de salaire.

Pages 492-493, Pocket, 2017.
Commenter  J’apprécie          150
Sociolitte
Sociolitte   22 août 2017
[«...] – Eh, toi tu sais c'que ça veut dire, "P. S." ?
– C'est une formule qui permet d'ajouter une annexe à la fin d'une lettre.
– J'ai rien compris.
– Quand une lettre est terminée et signée, mais qu'on veut encore dire quelque chose, on écrit "P.S." et puis ce qu'on veut ajouter.
– Genre : "Ah, j'oubliais un truc" ?
– Exactement. »
Christmas observa la lettre en se concentrant sur ce "P.S." tracé de la belle écriture de Ruth : il lui paraissait terriblement élégant.

Page 185, Pocket, 2017.
Commenter  J’apprécie          150
Sociolitte
Sociolitte   21 août 2017
"Je ne l'ai pas fait pour l'argent ! protesta Christmas, san prendre le billet.
- Je sais, répliqua l'autre en continuant à le scruter d'un regard intense, presque comme s'il voulait le transpercer. Mais nous, nous sommes des gens qui ne savons pas dire merci autrement. Accepte !"
Il avança sa main rugueuse et fourra le billet de cinquante dollars dans la poche de Christmas, avec rudesse, presque vulgarité. "Nous n'avons rien d'autre que l'argent."

Page 136, Pocket, 2017.
Commenter  J’apprécie          150
Sociolitte
Sociolitte   20 août 2017
Le regard de Cetta se posa plus bas, là où la jupe était très abîmée. Entre les jambes, elle vit encore du sang. Alors, avec beaucoup de délicatesse, Cetta prit le visage massacré de la fille entre ses mains.
"Je sais ce qui t'est arrivé, lui chuchota-t-elle à l'oreille. Ne dis rien..."
Et lorsqu'elle se leva du divan, elle avait dans le regard une douleur et une haine qu'elle avait pourtant cru trop profondément ensevelies pour jamais être exhumées. Elle avait les yeux de cette petite paysanne de l'Aspromonte qu'elle avait été autrefois, celle qui avait été violée et dépucelée dan un champ de blé, et dont elle avait voulu tout oublier - tout, sauf Christmas. Elle avait les yeux de cette passagère clandestine qui avait troqué auprès du capitaine de vaisseau son voyage en Amérique contre deux semaines de viol - ce capitaine dont elle revoyait soudain et très nettement, le visage et les mains immondes. Cetta avait les yeux d'une fillette et un regard féroce.

Page 80, Pocket, 2017.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Sociolitte
Sociolitte   18 août 2017
Il avait quatorze ans mais des yeux d'adultes, comme beaucoup de jeunes de son âge grandis dans les logements sans fenêtres du Lower East Side.

Pages 35-36, Pocket, 2017.
Commenter  J’apprécie          150




    Acheter ce livre sur

    FnacAmazonRakutenCulturaMomox





    Quiz Voir plus

    Les Amants de la Littérature

    Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

    Hercule Poirot & Miss Marple
    Pyrame & Thisbé
    Roméo & Juliette
    Sherlock Holmes & John Watson

    10 questions
    3543 lecteurs ont répondu
    Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre