AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Thierry Laget (Traducteur)
ISBN : 2226087028
Éditeur : Albin Michel (22/08/1996)

Note moyenne : 4.1/5 (sur 5 notes)
Résumé :
Dans les régions des Pouilles, au sud de l'Italie, où se déroule cette histoire, " passer dans l'ombre " est synonyme de mourir.
Au soir de sa vie, Chiara, la narratrice, évoque son enfance au cœur de ce monde paysan d'autrefois. Une mère célibataire, Anita ; un père tardivement reparu, qui refusera le mariage que la jeune femme lui offre ; un amour impossible pour Saverio, qui est son cousin. Tels sont quelques-uns des souvenirs qu'elle espère soustraire à l... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
michfred
  20 mars 2015
"Un livre tellurique, presque enchanté. les mots y semblent gravés dans la pierre. Ce roman au style vigoureux, sculptural, me rappelle Elsa Morante, par son exploration de l'univers féménin. c'est un petit chef d'eouvre."
Antonio Tabucchi
je ne rajouterai pas grand chose à ce que dit le grand Tabucchi de ce livre unique - Mariateresa di Lascia décède à 40 ans, en 1994 après avoir reçu le prix Strega à titre posthume, comme Lampedusa pour le Guépard...excusez du peu!
On a fait tout un foin de Goliarda Sapienza avec son Art de la Joie: je trouve ce livre-ci infiniment supérieur en crédibilité, en force, en finesse. Dans ce Passage dans l'ombre funèbre et triste il y a une vraie sensibilité, une grande pudeur , une belle rigueur d'écriture...
Commenter  J’apprécie          103
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
michfredmichfred   20 mars 2015
Qu'est donc cet instant qui vient, inconnu, juste après la pensée, et qui se déplace à l'infini en façonnant mes peurs? Il me tenaille dans son angoisse que je ne puis comprendre, et je n'ai pas assez de force pour le parcourir jusqu'au bout, comme un long tunnel obscur dont on ne distingue pas l'issue.
L'avenir ce n'est pas la mort, car elle n'a pas besoin de notre consentement pour s'accomplir; non, l'avenir , c'est ce temps inachevé qui nous attend, inexorablement semblable à nous: à ce que nous avons été, et à ce que nous ne serons pas. C'est lui qui creuse les rides que reflète le miroir, li est menaçant et puissant; en même temps, il ne cesse jamais d'exercer son attrait, nous séduisant par des promesses et des flatteries, ou nous terrorisant. Je n'ai pas de commerce avec mon avenir, qui, toujours, me prend au dépourvu; les "demains" dont il est tissé creusent en moi un abîme de vide: un abîme sur lequel je me penche et dont le vertige me happe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature italienne, roumaine et rhéto-romane>Romans, contes, nouvelles (653)
autres livres classés : italieVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacCulturaLeslibraires.frMomox

Autres livres de Mariateresa Di Lascia (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Grandes oeuvres littéraires italiennes

Ce roman de Dino Buzzati traite de façon suggestive et poignante de la fuite vaine du temps, de l'attente et de l'échec, sur fond d'un vieux fort militaire isolé à la frontière du « Royaume » et de « l'État du Nord ».

Si c'est un homme
Le mépris
Le désert des Tartares
Six personnages en quête d'auteur
La peau
Le prince
Gomorra
La divine comédie
Décaméron
Le Nom de la rose

10 questions
500 lecteurs ont répondu
Thèmes : italie , littérature italienneCréer un quiz sur ce livre