AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de fnitter


fnitter
  30 août 2019
On frise le ridicule.


Snark (SM entièrement automatisé avec IA carbone) contre Vieux Seawolf, piranha . 1-0. On zigouille des flottes entières de chinois. Des flottes entières de cargos et de civils pour bloquer une autre flotte, alliée de surcroît. Avec en plus une histoire d'amour totalement incongrue.


Je crois qu'avec ce tome, DiMercurio vient de définitivement couler sa licence. Il n'a plus rien à dire, plus rien à découvrir, si ce n'est une surenchère de tonnage coulé et un tome où le langage technique occupe plus de place que l'histoire proprement dit. J'aime le langage technique. Mais quand il sert l'histoire, et non l'inverse.


Je me suis ennuyé, on n'y croit plus (on n'y croyait déjà plus beaucoup dans les tomes précédents. Ça m'a juste donné envie de retourner à la concurrence. (Robinson en ce moment tiens).
Commenter  J’apprécie          770



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (77)voir plus