AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2366390556
Éditeur : Les Editions Valentina (13/10/2013)

Note moyenne : 3.91/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Et si certains d’entre nous étaient dotés de capacités psychiques hors normes ? Votre facteur pourrait lire dans votre esprit, votre collègue de travail ressentir vos émotions… Mais vous ne pourriez pas le savoir, les Psis gardent bien leur secret.
Lorsque Lou rencontre Antoine, elle sent en lui une dangerosité, un mystère qui l’attirent et l’effraient tout à la fois. Elle ne le sait pas encore, mais il va l’entrainer dans son monde. Celui des Psis.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
Clemocien
  24 novembre 2016
Ayant déjà apprécié un écrit d'Adeline Dias et attirée par la couverture d'Esprits infinis, je me suis laissée tentée par l'offre anniversaire de Rebelle sur le numérique. Finalement, je ne regrette pas car j'ai beaucoup aimé ma lecture, mais je trouve que la couverture n'est pas très représentative du contenu et si les personnages sont bien ceux auxquels je pense, les caractéristiques physiques ne sont pas respectées.
Je me suis donc plongée dans Esprits infinis sans attente particulière et j'ai été agréablement surprise par l'univers que nous propose Adeline Dias: on rentre directement dans le "vif" du sujet, pas vraiment d'introduction, on apprend au fur et à mesure de quoi il retourne. Un peu comme Lou, l'une des héroïnes, en fait, qui ne sait pas qu'elle appartient à un monde surnaturel. Nous nous retrouvons face à des humains avec des capacités hors normes (télékinésie, pyrokinésie, empathie...), un peu comme des mutants à la X-men mais sans signe physique particulier, regroupés sous forme de clan en fonction de leur degré de pouvoir et de leur territoire. En découle des tensions de pouvoir. Adeline Dias évoque aussi sorcières, vampire et autre créatures surnaturelles mais hormis les sorcière, nous n'y sommes pas confrontés directement dans ce premier tome.
Nous suivons plusieurs personnages qui vont se retrouver mêlés malgré eux à des évènements qui les dépassent. Adeline Dias passe d'un point de vue à l'autre, le lecteur sait des choses qu'ignore les personnages, mais l'auteur n'en révèle pas trop non plus ce qui maintient une ambiance mystérieuse et une certaine impatience à en découvrir plus. Adeline Dias distille des informations par ci par là et met en place une intrigue efficace.
Les (nombreux) personnages bousculent: on les aime ou on les déteste. Même si j'ai trouvé que certains (pour ne pas dire tous) étaient un peu beaucoup tête de mule et se mettaient dans des situations périlleuses en n'en faisant qu'à leur tête et refusant d'écouter, leurs caractères, les failles que l'on découvre sur chacun et leur passif familial en font des personnages auxquels on s'attache. Mention spéciale pour John dont le comportement frise l'obsession et l'idiotie, je n'ai jamais vu un homme autant obnubilé par son orgueil qu'il prend des décisions toutes plus stupides les unes que les autres.
Malgré quelques petites redites, on retrouve souvent des sortes de bilan de situation du style "il s'est passé ça et ça a fait que... comment vais-je faire", qui ne sont pas plus dérangeantes que ça et les nombreux personnages qui peuvent alourdir le récit, j'ai hâte de découvrir la suite de cette série et avoue être particulièrement intéressée par le personnage de Nathanaëlle dont on apprend finalement très peu dans ce premier opus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lire-une-passion
  12 octobre 2013
On dit parfois que la curiosité peut être un vilain défaut. Ici, ma curiosité m'a amenée à découvrir le nouveau roman de Adeline Dias et de retrouver sa plume déjà rencontrée dans « en rage de toi » publié dans la même maison d'édition. Je dois dire que c'est en tout premier la couverture qui m'a donné envie d'en savoir plus. le lien qui semble relier les deux personnages m'a de suite intriguée et je dois dire que je ressors complètement satisfaite de cette lecture ! Évidemment, je n'oublie pas de dire bravo encore une fois pour les talents de la graphiste, Meridian. À chaque fois qu'elle fait une couverture, cette dernière est celle qui me donne envie de lire l'histoire à l'intérieur.
En commençant ce livre, nous découvrons Lou et des jumeaux encore enfants. le passage est certes court, mais il nous prépare déjà à ce qui va nous attendre par la suite. Nous arrivons ensuite au chapitre 1 où une sacrée ellipse change tout. Les trois amis sont devenus adultes, mais Lou ne sait rien de ce qui l'entour. Ses amis sont des Psis, des êtres humains dotés de pouvoirs psychiques. Cependant, ils lui cachent leur secret, afin de la protéger. Mais la protéger de quoi, exactement ?
Un jour, elle fera la rencontre d'un jeune homme : Antoine. Et sa vie va changer à jamais. Antoine est un personne atypique de part son caractère de petit merdeux et bourré de fric. Il est prêt à tout pour arriver à ses fins, même si au début on ne sait pas vraiment pourquoi il réagit ainsi face à Lou et essaye de la faire plier, devenant dominant. On apprend à le détester, mais pas vraiment. C'est vrai qu'il est détestable au possible avec ses réactions à la fois puériles, nerveuses et exécrables. Mais, parce qu'il y a toujours un mais, ce côté-là cache un autre côté qu'on apprend au fur et à mesure de l'histoire ce qui nous permet de l'apprécier pour ce qu'il est. Malgré son côté mauvais garçon, j'ai réussi à l'aimer dès le début, car son côté mystérieux m'a énormément plu.
Évidemment, d'autres personnages font aussi des apparitions plus ou moins fréquentes : Xavière (j'adore le prénom!) et Léon, les jumeaux avec leur lien indéfectible, leur amour inconditionnel, Nathanaëlle, une jeune fille blessée par la vie et très discrète, Agathe et Philippe, le père et la fille, qui apparaissent de temps en temps, Louis, le père d'Antoine, le paternel et le chef de son groupe. le plus âgé du groupe, avec un caractère qui se doit d'être dur mais qui au fond, ne l'est pas tellement et puis Joris, le frère d'Antoine et le fils de Louis, qui cache un lourd secret qui le rend attendrissant mais qui est près à aider tous ceux qu'il aime.
Toute cette charmante équipe, qu'une haine va les séparer mais en même temps le relier, va vivre des périples dont ils ne sortiront pas tous indemnes. Des rivalités, des secrets, de la haine, des pouvoirs qui dépassent parfois leur propre pensées. Bref, une histoire haletante que je conseille vivement de découvrir !
Si toute l'histoire est prenante du début à la fin, les trois derniers chapitres sont les pires et les plus haletants. Tout s'enchaîne et on se demande même si la fin va arriver un jour. On a beau voir les pages défiler, et donc rétrécir, on est pris dedans et on ne veut plus le lâcher. Adeline Dias a fait un coup de maître : en plus d'une histoire originale et intéressante, elle est très poussée, travaillée et complexe. Les personnages sont tels qu'on a l'impression qu'ils sont réels. Parfois, utiliser la troisième personne du singulier peut être un moins pour décrire ce que ressentent les personnages. Ici, c'est un gros plus. On ressent tout au centuple et parfois même on a l'impression d'être eux et de souffrir à leur place. de révélation en révélation, Adeline Dias nous envoie dans un monde crée de toutes pièces et agréable du début à la fin. Un vrai régal qu'est ce tome 1 et maintenant, je n'attends qu'une chose : la suite. Car oui, leurs aventures sont loin d'être terminées et si j'ai bien lu, ce tome 2 devrait être encore plus noir ! Alors vivement ce second opus ! Et si l'avis plus que positif de Cassandra O'Donnell apparaît dans le livre et sur la quatrième de couverture, pour moi ce n'est pas anodin. Donc raison de plus de vous le procurer assez vite !
Justine P.
« Antoine attrapa l'un des tabourets de bar et le lança à travers la vitrine.
— Mieux vaut se brûler un peu que mourir ! Tout le monde dehors !
Nathanaëlle passa devant lui, tout en chuchotant tout bas. Elle s'appuya légèrement sur le mur, d'une seule main, des gouttes de sueur perlant à ses tempes, et les flammes s'écartèrent. Antoine frissonna lorsqu'elle posa ses yeux d'un bleu sombre sur lui. Les sorciers pouvaient être effrayants. Même lorsqu'ils portaient des T-shirts roses. »
« — J'ai du mal à croire que ce genre de choses existe sans que personne n'ait jamais rien vu...
— Nous, nous cachons bien, tu sais. Si ça venait à se savoir, nous serions traqués. Tu ne sais pas à quel point les Psis sont vus comme des bêtes curieuses dans le monde, ni le nombre de ceux que nous avons dû aider à se libérer. le clan, c'est aussi être assuré que quelqu'un viendra à ton secours, quoi qu'il arrive. »
Lien : http://lireunepassion.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
UnKaPart
  13 février 2019
Les X-Men sont parmi nous. Ils s'appellent Psis et ont, comme leur nom l'indique, des super-pouvoirs psychiques. Un de ces super-gus, Antoine, rencontre, Lou, une super-nénette qui s'ignore et va découvrir cet univers hors-norme ainsi que son propre pouvoir.
Tada !

Du fantastique avec de la romance dedans… ou de la romance avec du fantastique dedans… Ça dépend par quel bout on le prend, comme dirait Stormy Daniels.

On va commencer par la question qui fâche : ce à quoi je n'ai pas accroché.
Les réactions des personnages m'ont laissé perplexe. Chacun ne réagit qu'en fonction de l'impulsion du moment, de ses instincts, de ses sentiments. Jamais une réaction rationnelle, comme si se servir de son cerveau pour prendre une décision intelligente était le pire crime possible. On dirait des gamins de douze ans, pas des adultes. Paraît qu'un grand pouvoir implique de grandes responsabilités… Y a de quoi faire dans son froc, et une double couche, en les voyant oeuvrer. Les pouvoirs les plus puissants aux mains des gens les plus irresponsables… Effrayant…
Antoine, par exemple, j'ai eu très vite envie de lui taillader le corps des pieds à la tête et de le recouvrir de sel pour que ça pique un max, avant de le crucifier, lui ouvrir le bide et regarder ses boyaux dévaler tout en mangeant des noix de cajou. J'aime bien les noix de cajou.
Après, les personnages à fleur de peau et aux réactions épidermiques sont un parti pris d'écriture courant dans le fantastique contemporain donc why not? Mais je reste sur le bord de la route, à regarder s'agiter les protagonistes sans comprendre, parce que ces actes échappent à ma raison. Pas le genre de personnages auxquels je peux m'identifier. Affaire de goût, c'est très subjectif.

Maintenant, le glop.
Pour son cadre et son intrigue, Dias a le bon goût d'entrer direct dans le vif du sujet. Pas d'exposition à rallonge sur cinquante pages pour présenter les personnages, un par un, dans des scènes pépères, avant une rupture qui les plongerait enfin dans l'intrigue. Pas davantage d'exposé interminable pour poser l'univers dans ses moindres détails. Procédés soporifiques au possible…
Là non, ça démarre vite et tant mieux. Avec en prime une bonne maîtrise de la construction des scènes. Chacune apporte quelque chose à l'histoire, aux personnages et à l'univers. Tout se bâtit au fur et à mesure, sans placard en mode Wikipedia. Un roman n'est pas une compilation de notices biographiques et de fiches contextuelles entrecoupées de passages narratifs, Dias l'a bien compris.
Choix intéressant, elle jongle avec les protagonistes et alterne les points de vue. Maîtrisé, le procédé fonctionne et offre au lecteur une vue d'ensemble plus construite qu'un bête narrateur posé là à tout mater de loin.

Ce qui m'a emballé dans Perception, c'est l'univers. Sauf que je ne vais pas pouvoir m'étaler des masses sur le sujet sans spoiler à mort.
Les pouvoirs psychiques, bonne idée. Grand fan de Philip K. Dick (on en croise plein ses nouvelles) et de Stephen King (Carrie, Charlie), j'ai accroché. Ça change de la magie “classique” et encore plus de l'opposition éculée entre vampires et garous. Oui, opposition, parce que les Psis ne sont pas tous copains. Divisés en clans, ils cohabitent entre surveillance mutuelle, neutralité, hostilité, alliances… Et ils ne sont pas seuls, d'autres créatures se tapissent dans l'ombre (mais non, cette phrase n'est pas un cliché, si ?). Ça m'a rappelé la grande époque de Vampire : La Mascarade, du temps où les buveurs de sang étaient encore pris au sérieux (personne ne sera étonné d'apprendre que je jouais Malkavien).

Au final…
[ ] Pas mon genre de lecture mais une découverte intéressante.
[ ] Une découverte intéressante mais pas mon genre de lecture.
Je laisse à chacun le soin de cocher la bonne réponse (plusieurs choix possibles, vous avez quatre heures, l'usage de la calculatrice est autorisé sous réserve de m'expliquer à quoi elle va pouvoir vous servir).
Même s'il s'agit de ma première romance fantastique stricto sensu, j'ai dû endurer un paquet de bouquins en fantastique contemporain et urban fantasy, pas estampillés romance mais avec un gugusse et une donzelle qui roucoulent tout pareil. Je connais un peu le truc, quoi. Et je peux te dire que j'ai eu l'occasion de pleurer du sang plus souvent qu'à mon tour sur certains ouvrages…
Là non, mes yeux sont intacts et je n'ai eu pas besoin d'égorger quelqu'un pour me renflouer en hémoglobine (j'ai une conception assez personnelle de la transfusion).
Perception est un roman qui propose un univers attractif, une plume et des choix d'écriture au-dessus de la moyenne. du bon boulot et un bon titre pour les amateurs/trices du genre.
Lien : https://unkapart.fr/esprits-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lizzoneimaginativeetlitteraire
  08 mars 2017
J'ai eu plaisir à retrouver la plume d'Adeline, fluide et addictive. Je suis également fan de ses romances. Tout comme avec les autres titres lus, la relation entre Lou et Antoine est passionnelle. Ils se détestent mais se désirent. Rien n'est facile entre eux, mais il est évident qu'ils sont fait l'un pour l'autre.
Et pourtant, au premier abord, vous allez peut-être haïr cet homme trop imbu de sa personne, narcissique et manipulateur! Mais alors qu'Antoine, empathe, ressent et utilise les sentiments des autres contre eux, il va, au contact de Lou, découvrir ses propres émotions.
Lou a un très fort caractère et assume ses choix et ses envies. Tout comme dans En rage de toi, j'ai eu plaisir de retrouver une héroïne qui sait se mettre en colère et qui ne se laisse pas marcher sur les pieds.
Les personnages secondaires sont nombreux mais bien distincts les uns des autres. Ils sont très développés et attachants. Il y a les jumeaux, meilleurs amis de Lou. Des Psis qui par leur gémellité ont créé un lien privilégié. Ils nous apportent aussi beaucoup d'information sur le passé de Lou, qu'ils connaissent depuis l'enfance. Il y a aussi la jeune Nathanaëlle, amie de Lou et des jumeaux. Discrète au début, elle va se révéler importante pour l'histoire, et je pense qu'elle va prendre encore plus part à l'action dans le second tome. Il y a aussi le clan des Esprits Infinis, la famille d'Antoine. Dont le père, Louis, qui tient à merveille son rôle de chef. Souvent perçu comme très froid, il laisse entrapercevoir parfois ses sentiments, ce qui peut l'affaiblir. Joris le fils cadet est très secret en multiples sens. C'est par lui que commence toute l'histoire, il restera un fils conducteur jusqu'au bout. Car nous apprendrons à percer les mystères qui planent autour de lui.

couverture de l'édition précédente chez Valentina
Pour tout ça, j'ai apprécié le point de vue omniscient. Il nous permet de mieux connaitre les personnages, d'avoir beaucoup d'information sur l'histoire et de mieux appréhender les pouvoirs des Psis.
L'histoire commence par le petit jeu de séduction et de répulsion de Lou et d'Antoine qui va donner lieu a une jolie romance pimentée à souhaits par les caractères des deux protagonistes mais pas que! J'avais déjà eu l'occasion de découvrir les talents d'Adeline pour la romance, mais ici elle nous propose un univers fantastique fascinant et vraiment prenant! Celui des Psis! Et on peut dire qu'elle s'en sort aussi bien dans le fantastique que dans la romance! Nous avons ici une création originale: les Psis. Comme leur nom le présume, ce sont des humains aux pouvoirs psychiques. Dis comme-ça ça parait très simple! Mais Adeline a développé tout un monde autour d'eux: des règles, des clans, des rivalités, des alliances, ...
Nous allons d'ailleurs y plonger très rapidement. En effet, nous rentrons vite dans le vif du sujet, car alors que Lou et Antoine se tiennent tête, combattant chacun leur pulsions l'un envers l'autre, ils vont se retrouver en plein milieu d'une guerre de clan où Lou pourrait devenir soit une faiblesse, soit un atout pour Antoine.
J'ai adoré découvrir les Psis et leur histoire à travers les clans représentés. Adeline nous révèle peu à peu les intrigues et secrets de ses êtres hors du communs et des familles qui s'affrontent. On se prend à vouloir en apprendre d'avantage.
On est aussi happé dans la romance entre Lou et Antoine, suivant l'évolution d'un jeu de séduction pourtant mal engagé.
Nous ne sommes pas épargné par le flot de sentiments véhiculés par l'ensemble des personnages: de l'amour, de l'amitié, des trahisons, de la mélancolie, de la tristesse, de la colère, de la vengeance ... Adeline nous fait passer par toute une gamme d'émotions et nous réserve quelques petites surprises.
Sans oublier de l'action! La première attaque arrive très tôt dans l'histoire, et les suivantes vont gagnés en intensité!
Un très bon cocktail qui nous fait tourner les pages sans les compter, pour arriver trop vite à la fin! Celle-ci nous apportent quelques révélations et beaucoup d'émotion. Bien que j'ai redouté un moment qu'elle soit plus dévastatrice que ça. Il y a une ouverture sur la suite, notamment vis à vis d'un personnage, mais je l'aurais aimé plus stressante, plus pressante.
Lien : http://lizzoneimaginativeetl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
TeaCup
  12 octobre 2016
Bon je commence à bien cerner l'univers de cette auteure et on reconnaît sa plume dans ses pages. J'ai trouvé la couverture jolie, mais j'avoue que j'ai du mal à la rattacher au côté fantastique de l'histoire?
Pour ce qui est de l'intrigue du roman j'ai trouvé qu'il y avait une base très intéressante, tout ce qui est capacité psychique hors norme ça marche toujours bien je trouve. On sent un univers bien réfléchi, qu'on nous développe petit à petit, des clans, des luttes de pouvoirs… Ma note reflète vraiment tout cet aspect-là qui m'a bien emballé ! J'ai trouvé ça intéressant, complexe et assez progressif dans la découverte. Il y a une bonne base pour faire une série intéressante.
Les personnages aussi sont nombreux et assez fouillés, dans une interaction permanente là encore ça fait partie des points forts du roman.Il y a pas mal de tendresse bien souvent entre eux (pas entre les ennemis forcément ! je parle des frères/soeurs des amis…) et j'ai trouvé qu'une telle galerie de personnages était un sacré challenge à mettre en place pour l'auteur. On arrive pourtant à s'y retrouver, on ne se dit pas sans cesse « attend, de qui elle cause là ?? », c'est donc un bon point positif.
Le style est aussi assez fluide, aucune coquille énorme ne m'a sauté aux yeux, il y a des phrases efficaces, un souci de la description des lieux, des gens, des atmosphères qui plantent assez bien le décor. On s'y « voit » sans trop de mal, pas d'énormes incohérences non plus où on se dit… mais euh ? Quoiiiiiiiiii ?? Non, il y a quelque chose d'assez carré et ça devait être compliqué à bien rendre pour nous lecteurs sur un univers complexe. On sent aussi que l'auteure aime la romance : beaucoup de personnages finissent par se regarder, se tourner au tour pas que les héros, c'était assez fun.
Pourquoi seulement 5 alors ? J'ai hésité un moment entre 4 et 5 ça serait plus 4.5 ma note parce que des points sont quand même problématiques pour moi, je ne dis pas que ça sera le cas du voisin.
Tout est relatif, mais à mon goût : trop d'explications ! J'ai parfois eu l'impression que l'auteure allait jusqu'au redit d'info. Genre vers la page 140, un personnage féminin (je ne vais pas dire qui on va éviter de spoiler) est inquiète par un autre personnage même si elle dit « il ne m'a jamais tapé mais… » un paragraphe plus loin « il ne m'a jamais tapé »… on avait compris le premier coup en fait. C'est un peu dommage car ça apporte un peu un manque de nervosité sur certains passages. D'ailleurs les persos en pleine action se mettent parfois à revenir sur leur vie antérieure, etc. pour nous donner des infos et ça m'a semblé parfois un peu trop, presque artificiel même si ça n'est pas arrivé souvent.
Deuxième point qui m'a fait baisser ma note : les nombreux personnages sont présentés par un point de vue multiple, ça n'arrête pas de changer. Et si on découvre l'histoire de tout bord « opposants », « gentils »… j'ai eu du mal à m'attacher à Lou et à Antoine qui sont présentés comme le couple central du roman dans le résumé. Au départ, j'ai bien cerné Lou, puis elle s'éloigne dans le nombre de voix qui interviennent. J'ai trouvé ça un peu dommage. Antoine est aussi très dominateur, plusieurs fois il outrepasse les « non » de l'héroïne : non je ne veux pas ça, non ça ne me va pas…Elle s'énerve ? Il la bloque et l'embrasse… c'est un classique en romance mais je n'aime pas ça. Je pense que ça plaira à d'autres par contre (non il ne la viole pas, c'est une romance pas de panique).
Un roman intéressant, un univers passionnant, j'aurais plus adhéré sans quelques longueurs dans la narration. Ça reste un bon roman qui est en promo en ce moment même à 0.99€ donc à ce prix il vous faut vous faire une opinion dessus, je suis presque sûre qu'il plaira à beaucoup. On a aussi une plongée dans un univers fantastique grâce à un personnage « innocent » (un peu à la Twilight et son héroïne qui découvre tout et nous à travers ses yeux… sauf que Lou est adulte et a du coup eu le temps de se faire un caractère on a pas le côté mou de Bella :p ) qui embarqueront à mon sens beaucoup de lectrices fans de romances/ romances fantastiques.
Lien : http://thereadinglistofninie..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
Lire-une-passionLire-une-passion   12 octobre 2013
« — J'ai du mal à croire que ce genre de choses existe sans que personne n'ait jamais rien vu...
— Nous, nous cachons bien, tu sais. Si ça venait à se savoir, nous serions traqués. Tu ne sais pas à quel point les Psis sont vus comme des bêtes curieuses dans le monde, ni le nombre de ceux que nous avons dû aider à se libérer. Le clan, c'est aussi être assuré que quelqu'un viendra à ton secours, quoi qu'il arrive. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
lizzoneimaginativeetlitterairelizzoneimaginativeetlitteraire   08 mars 2017
Lou se vengeait à sa manière de cette attirance qu'elle ressentait pour lui, et cela semblait plaire à Antoine puisqu'il continua sur sa sa lancée.
Commenter  J’apprécie          00
AmelikesbooksAmelikesbooks   02 novembre 2018
- Tu ne doutes de rien, n'est-ce pas ?
- La vie est trop courte, les gens partent trop vite pour douter.
Commenter  J’apprécie          00
lizzoneimaginativeetlitterairelizzoneimaginativeetlitteraire   08 mars 2017
C'était un loup, il en avait le regard, et elle était sa proie.
Commenter  J’apprécie          00
AmelikesbooksAmelikesbooks   02 novembre 2018
Ne jamais se faire remarquer autrement qu'en étant exemplaire.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : fantastiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3385 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre
.. ..