AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782749161686
504 pages
Éditeur : Le Cherche midi (19/03/2020)

Note moyenne : 3.82/5 (sur 14 notes)
Résumé :
Œil pour œil, dent pour dent.
Marta Aguilera, journaliste investie et chevronnée, apprend une nouvelle qui va bouleverser son destin : atteinte d’une tumeur cérébrale, il ne lui reste que deux mois à vivre. Marta, qui n’a désormais plus rien à perdre ni de comptes à rendre, voit alors le monde comme un lieu chargé de menaces et décide d’occuper le temps qui lui reste en faisant justice elle-même.
Lancée dans une course contre la montre pour sa propre v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Ogrimoire
  19 mars 2020
Il y a tout ce que j'aime dans ce thriller : des personnages attachants, même si on n'est pas obligatoirement d'accord avec leurs choix ; un sujet de fond – ici, la violence, la vengeance et une réflexion sur la justice – ; un rythme.
On entre dans l'histoire, sans même s'en rendre compte, et après, c'est l'évidence : on ne peut plus lâcher ce livre.
J'ai trouvé vraiment intéressant ce personnage sans affects – Marta a été testée, et ne ressent aucune empathie pour personne, elle fait partie des 2% de la population mondiale qui ne ressent rien pour les autres, ce qui pourrait faire d'elle une psychopathe – qui, finalement, va se trouver des raisons inattendues de s'intéresser à ceux qui l'entourent. Et surtout, j'aime bien l'idée qu'au moment où elle risque de mourir, cette situation évolue, qu'elle commence à ressentir, pour elle-même, mais surtout pour certains autres, des sentiments, quels qu'ils soient.
L'inspectrice chargée de l'affaire – et que Marta va contraindre, en quelque sorte, à poursuivre -, Daniela Gutierrez, est également un personnage riche. Vivant seule avec son fils, ils portent encore le poids de la disparition, dans un attentat de l'ETA, du père et du frère. Et, incapables d'en parler, ils ont évidemment du mal à passer au-dessus… C'est donc à la fois un personnage sans âge – l'opposition entre gendarmes et voleurs, ce n'est pas nouveau -, mais en même temps très daté de notre époque – la question terroriste est une caractéristiques très actuelle -.
Il y a du sang sur les murs, beaucoup de violence, mais l'ensemble est cohérent. Et, sans partager la vision de ces personnages, on prend plaisir à les accompagner !
Bref, c'est très réussi, très efficace, et ça mérite le détour. Alors, un, deux, trois… vengeance !
Lien : https://ogrimoire.com/2020/0..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
ValerieLacaille
  11 mai 2020
« Quand j'étais en dernière année de fac de journalisme, j'assistais aux conférences que donnait un criminologue réputé, et j'ai découvert à cette occasion que je présentais toutes les caractéristiques des deux pour cent de la population mondiale incapables de ressentir de l'empathie pour leurs semblables. » En plus de cette insensibilité pathologique, la journaliste Martha Aguilera apprend qu'une tumeur au cerveau ne lui laisse plus que deux petits mois à vivre. Qu'en faire ? La jolie quadragénaire va choisir de se transformer en justicière…
Armée jusqu'aux dents, la voilà qui traque les pédophiles, les proxénètes, les trafiquants de drogue et les terroristes. le sang coule à flot, mais c'est le sang de la gangue qui pullule dans les bas- fonds de Madrid, alors celle qui signe ses méfaits du nom de Talion est très vite encensée par le public, au désespoir de l'enquêtrice Daniela Guttierrez ; quoique…
L'auteur mène son récit à un rythme effréné, croisant la narration de Marta et un point de vue externe de manière originale et efficace. J'ai été emportée par les 300 premières pages, captivée par la force du récit, puis j'ai commencé à douter, à trouver des incohérences de- ci de- là, pour enfin me désintéresser du récit à partir du moment où l'ETA est entré dans l'intrigue.
Sans cette partie du roman, je pense que cela aurait été pour moi un coup de coeur ; ceci dit c'est tout de même un très bon thriller !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
Allaroundthecorner
  11 mars 2020
On va suivre Marta Aguilera, journaliste spécialisée dans le fait divers, qui apprend qu'elle est atteinte d'un cancer du cerveau. Il lui reste, plus ou moins, deux mois à vivre.
Marta est seule, elle n'a pas de famille, plus de petit-ami et très peu d'amis. Elle n'a rien à perdre et souffre d'un manque d'empathie, faisant d'elle un membre des 2% de la population espagnole atteinte de sociopathie.
Perdu pour perdu, notre jeune et jolie Marta décide que certains crimes ne peuvent rester impunis, qu'il faut agir puisque la justice n'en est pas capable.
C'est bien l'idée de faire justice soi-même qui traverse l'esprit de Marta.
Donc, sur le papier le postulat n'a rien de bien original : Marta sait qu'elle va mourir et puisqu'elle n'a rien à perdre elle va entraîner le maximum de raclures avec elle.
C'est sans compter sur la plume addictive de Santiago Díaz — bon après je l'ai lu en épreuves non corrigées et il est vrai que le texte est truffé de coquilles, mais il ne faut pas s'arrêter à cela et pour être honnête, j'ai tourné les pages à un rythme effréné. Pourtant je savais ce qui allait se passer, mais malgré ça je voulais toujours aller plus loin.
Faut dire aussi que les personnages secondaires sont intéressants, en particulier Nicoleta qui est de loin ma favorite avec Eric. Son personnage de roumaine forcée à la prostitution, son histoire de seins refaits… bref je l'ai trouvé attachante et du coup ça justifie les actes de Marta.
Parce que le véritable point fort de l'oeuvre c'est bien l'interrogation autour de la justice, si la justice d'état ne fait pas son travail, qui le fera ? Comment une personne qui a été condamnée à perpétuité peut-être sortir au bout de 20 ans ? pire, de même pas 10 ans alors qu'elle a tué des dizaines de personnes ?
Talion c'est ça, cette ambivalence entre ceux qui sont pour elle, Marta, qui la voit comme une justicière ; entre ceux qui sont contre elle, qui la voit comme une folle.
Et sans doute est-ce entre les deux, mais en tant que lecteur, on se dit forcément que c'est bien fait, que c'était mérité. Parce que ça l'est, mais ça l'est dans la fiction. Est-ce que ça le serait autant si c'était la réalité ?
Mon avis en intégralité :
Lien : http://allaroundthecorner.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Kloliane
  06 avril 2020
Deux mois… Juste deux petits mois. Voilà le temps qu'il reste à vivre pour Marta Aguilera. Que pourrait-elle faire? Essayer de trouver n'importe quel traitement, même expérimental, pour guérir? Renouer avec le peu de famille qu'il lui reste? Profiter de ce délai pour vivre à fond et partir quand elle aura décidé ?
Toutes ces questions vont s'évanouir un soir, face à un acte imprévisible… Elle n'a plus rien à perdre, non?
Si elle doit mourir, autant emmener avec elle quelques pourritures qui sont passées sous le radar de la justice… Son choix était fait…
Avec une double narration, à la première personne pour Marta et à la troisième pour les personnages secondaires, nous suivons les dernières semaines de cette nouvelle justicière qui, tel un ange de la mort, fera subir son courroux sur des criminels abjects.
Un choix des plus pertinents de la part de l'auteur, car tout en voyant les différentes actions menées par l'instigatrice par ses propres pensées, nous avons une diversité de réactions face aux actes de la jeune femme par les autres.
Concernant l'intrigue, celle-ci est bien menée avec une tension qui devient de plus en plus dense au fil des pages et ponctuées de quelques scènes violentes qui pourront heurter les plus sensibles. Pour ma part, je n'ai pas lâché le roman avant de connaître la chute de la protagoniste: Marta pense être un être au sang-froid, voir peut-être même sociopathe. Pourtant bien qu'elle agît de façon radicale et sanglante, toutes ses actions prennent source dans l'empathie qu'elle ressent pour les personnes qui l'entourent. Et c'est à travers elle que se cristallise mon tiraillement tout au long de ma lecture :
– je ne peux pas être en accord avec ces choix, car sans justice et sans limites, les dérives peuvent être terribles… Pourtant, cela ne m'empêche pas d'apprécier, d'une certaine façon, ce personnage.
Le seul reproche que je pourrais lui faire, c'est que je la trouve bien trop chanceuse: vu les personnes auxquelles elle va s'affronter, elle réussit à les approcher et à appliquer « sa justice » sans trop de difficultés.
Quant aux autres protagonistes dont leurs intrigues secondaires vont se nouer à la cavalcade de Marta, ils vont ou se sont déjà trouvés face au même choix moral. L'un de ses personnages m'a d'ailleurs beaucoup touché: Nicoleta, une jeune femme envoyée en Espagne et obligée de se prostituer. L'évolution de ce personnage est aussi intéressante que celle de Marta.
Conclusion:
Justice ou Vengeance ? Égoïsme ou Empathie ? Héroïne ou Antagoniste ?
Tout en jouant sur la notion d'ambivalence par son thème et ses personnages, l'auteur nous offre un thriller haletant dont la chute ne peut qu'être explosive.
C'est maintenant à votre tour de faire votre choix:
– Si vous n'avez plus rien à perdre… Justice ou vengeance ?
Lien : https://klolianebooks.wordpr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
thebooktaster
  18 juin 2020
J'ai toujours eu un peu de mal avec la loi du Talion, la justice que l'on fait soit même, surtout si pour s'en convaincre on se dit qu'on va tuer de mauvaises personnes. Coucou Dexter.
J'étais donc sceptique quant à la lecture de cet ouvrage où une femme diagnostiquée avec une tumeur incurable décide de faire justice soit même pendant les deux mois qui lui reste à vivre.
Et bien j'ai été agréablement surprise par ce roman.
Bien sûr on reste sur le côté loi du Talion mais c'est fait intelligemment presque dans une soif de vengeance, même si elle est un peu à discuter, elle est parfois très jouissive ( dans la culture populaire pas en vrai hein 😅) Je ne peux que repenser à Dogville de Lars von Trier. Si vous ne l'avez pas vu je vous le recommande, les autres comprendrons pourquoi je fais référence à ce film 😉
Enfin je m'égare, l'histoire est bien construite, avec beaucoup de rebondissements, on ne s'ennuie pas une minute, c'est très visuel. Une écriture cinématographique pour un thriller espagnol survolté.
Bon le personnage principal, est malheureusement très antipathique ( oui c'est fait exprès ) et un brin cliché ( bonjour la bombasse justicière ) mais néanmoins elle était de moins en moins désagréable au fil de la lecture. ( si si c'est un compliment 😅) Bien que ces choix soit discutables et que certaines situations paraissent trop faciles et trop grosses, on se prend au jeu de cette histoire complètement explosive qui donne à réflexion.
Notamment sur la justice, la violence et l'incarcération.
Si vous voulez passer un bon moment avec un thriller qui envoie, je ne peux que vous conseiller ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
OgrimoireOgrimoire   19 mars 2020
Sous les initiales C. P. sont notées des sommes et des dates.C’est une dette. Elle commence il y a six mois à dix-neuf mille euros, et Nicoleta a réussi à la ramener à treize mille euros deux mois plus tard. Puis elle grimpe encore durant quelques jours pour atteindre vingt mille euros, et ainsi de suite jusquà l’annotation d’hier : la dette s’était maintenue à quinze mille deux cents euros et aujourd’hui elle s’élève à quinze mille cinq cents. Je regarde Nicoleta dormir dans le fauteuil et réalise que sa vie se complique à chaque fois qu’elle se drogue.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ValerieLacailleValerieLacaille   08 mai 2020
Quand j'étais en dernière année de fac de journalisme, j'assistais aux conférences que donnait un criminologue réputé, et j'ai découvert à cette occasion que je présentais toutes les caractéristiques des deux pour cent de la population mondiale incapables de ressentir de l'empathie pour leurs semblables.
Commenter  J’apprécie          20
ValerieLacailleValerieLacaille   08 mai 2020
Je me range sur le bas- côté et défais ma ceinture de sécurité ainsi qu'un bouton de mon chemisier; en trente- huit ans de vie, j'ai pu constater que l'amabilité des fonctionnaires dont j'ai croisé le chemin a toujours été exactement proportionnelle à ce que je leur montrais de mes charmes.
Commenter  J’apprécie          10
YuyineYuyine   19 mars 2020
Je m’assois sur le lit et j’en viens à penser que ma situation, si on oublie le fait que je finirai en cendres dans une urne, est privilégiée. Voilà qui m’offre une étrange liberté dont peu de personnes ont l’occasion de jouir dans leur vie; quoi que je fasse ces prochaines semaines, je n’en subirai absolument aucune conséquence.
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : vengeanceVoir plus
Notre sélection Polar et thriller Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2008 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre