AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de Fifrildi


Fifrildi
  20 décembre 2017
Quand j'étais une petite fille, l'idée que je me faisais du 21ème siècle était digne d'un livre de science-fiction. Mais la réalité en est très loin, un peu comme Priss avec ses livres pré-coloniaux qui s'interroge sur la vision passée du futur ^_^. Mais au fond, que ce livre ait-été publié en 1968 ou en 2018 quelle importance ? J'ai été complètement bluffée par cette oeuvre intemporelle.

La Dernière Guerre Mondiale a dévasté la Terre et provoqué un exode massif sur Mars. Rick Deckard lui vit sur Terre. C'est un chasseur de prime, il traque les andros pour les éliminer. Je n'ai toujours pas bien compris pourquoi. Mis à part Priss, ils m'étaient tous plutôt sympathiques, surtout Luba Luft.

Rick Deckard est obsédé par l'idée d'avoir un animal en chair et en os mais c'est hors de prix. Il n'a qu'un mouton électrique. C'est un personnage intéressant oui, mais voilà… j'ai préféré celui de John Isidore, la tête de piaf. Il m'a plus touchée que Deckard. La scène de l'araignée était pour moi la scène la plus intense de tout le roman.

J'ai l'impression d'avoir lu ce livre au ralenti surtout lors du passage qui commence par : « Il vit alors la poussière et la ruine se déployer de toutes parts dans l'appartement... » (chapitre 18) J'étais fascinée.

En conclusion, si j'avais su, j'aurais commencé par celui-là.


Challenge défis de l'imaginaire 2018 – Echauffement
LC/Trolls de Babel
Commenter  J’apprécie          508



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (43)voir plus