AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782824705101
542 pages
Éditeur : Bibebook (07/06/2013)

Note moyenne : /5 (sur 0 notes)
Résumé :
L'enfant mystérieux} est le troisième roman de Wenceslas-Eugène Dick. Il a d'abord paru en feuilleton en 1880-81. L'action se déroule vers 1840 à l'île d'Orléans. Un enfant adopté, à la suite de la disparition de ses parents, gêne l'héritier légal de la famille... Extrait : Nouveau silence. Les deux vieux évoquaient dans leur esprit les vives espérances, les alertes joyeuses et les déceptions réitérées que ce tenace désir de paternité leur avait values. Les cinquant... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2016
Il est dans la nature, dit-elle, des choses que les yeux de l’homme ne sont pas faits pour voir, ni ses oreilles pour entendre. Les esprits familiers les révèlent parfois à de rares privilégiés, mais frappent impitoyablement les curieux qui veulent y mettre le nez. Malheur donc à ceux qui s’obstinent dans leur entêtement aveugle et cherchent à s’introduire dans ce monde mystérieux, intermédiaire entre le ciel et la terre ! Malheur aux incrédules qui doutent de la puissance de ces esprits et prétendent expliquer toute chose au point de vue naturel ! Malheur surtout à ceux qui, n’ayant pas la foi, viennent jusque dans leur sanctuaire braver les confidents de ces divinités sublunaires ! Leurs animaux périront, atteints de maladies étranges, que l’art se déclarera impuissant à guérir ; leurs plus beaux champs d’avoine et de seigle se transformeront en clos incultes, et la mort ira s’asseoir au foyer de leur famille !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2016
Jamais musique ne parut plus harmonieuse aux oreilles des braves époux. Ils se regardaient les yeux humides, rayonnant de bonheur, comme si cette voix d’enfant venait de ressusciter leurs espérances tant de fois déçues.
Cependant, Marianne changea le poupon, lui fit boire un peu de lait sucré et l’installa commodément près du poêle. C’était une délicieuse fillette d’environ trois mois, un chérubin rose et blond, à faire pâmer d’aise l’homme le moins désireux de paternité. Elle portait à son cou, suspendu à une cordelette de soie, un médaillon renfermant le portrait en buste d’une belle jeune femme.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2016
Il y a toujours prétexte aux aspirations humaines. Quand ce n’est pas pour soi que l’on travaille, que l’on s’échine, que l’on se martelle le cerveau, on le fait pour ses descendants, pour ceux qui devront continuer l’œuvre commencée, transmettre aux âges futurs le fruit des semences arrosées de nos sueurs.
Que voulez-vous ?… L’homme est ainsi fait, et il n’y a pas moyen d’en changer le moule.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2016
Chose étrange, en effet, le corps a beau vieillir, s’user, tomber en décrépitude, l’attachement aux choses de la terre, lui, semble rajeunir ; la voix de l’intérêt n’en acquiert que plus de force ; l’ambition – cette passion sénile qui grandit à mesure que s’opère la décadence corporelle – n’en devient que plus insatiable.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 juin 2016
Il nous faudrait ici la plume de Rabelais pour décrire cet engloutissement pantagruélique, cette absorption incroyable de volailles farcies, de pommes de terre frites, cette effrayante consommation de rôtis de lard gros comme des pavés, de croquignoles larges comme des barrières…
C’est que nos pères savaient manger, ratatinette ! c’est que, comparés aux nôtres, leurs estomacs étaient de véritables malstroms en miniature où disparaissait en un clin d’œil, pour chacun d’eux, ce qui aujourd’hui constituerait le repas de quatre hommes ordinaires.
Oh ! les beaux convives que nos pères, et quels fiers buveurs ils faisaient !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : littérature canadienneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le Père Goriot

Question cadeau : qui est l'auteur de ce roman ?

Gustave Flaubert
Émile Zola
Honoré de Balzac
Stendhal

12 questions
295 lecteurs ont répondu
Thème : Le Père Goriot de Honoré de BalzacCréer un quiz sur ce livre