AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Pierre Nordon (Préfacier, etc.)Charles Bernard-Derosne (Traducteur)
ISBN : 2744106771
Éditeur : France loisirs (30/11/-1)

Note moyenne : 4.16/5 (sur 77 notes)
Résumé :
"Dickens reviendra toujours de son oubli, lorsque les hommes auront besoin de gaieté et lorsque, fatigués des tragiques tiraillements de la passion, ils voudront entendre, même dans les choses les plus effacées, la musique mystérieuse de la poésie" Stefan Zweig
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Folfaerie
  01 juillet 2010
Un vrai bonheur cette lecture... le héros de cette histoire, Pip, est élevé par une soeur acariâtre qui a la main lourde, et un beau-frère aimant et généreux, le forgeron Joe. Pip n'aspire qu'à changer de vie, désir bien légitime mais qui ne le rend guère sympathique, du moins pendant un certain temps, car il faut bien avouer qu'il se montre égoïste et peu reconnaissant. Durant son enfance et son adolescence, deux événements vont chambouler le cours de sa vie : l'évasion d'un forçat et sa rencontre avec Melle Havisham, femme riche et excentrique chez qui il va rencontrer celle qu'il va aimer pour son malheur, la jeune et belle Estelle.
Quelques mois après cette rencontre, un homme de loi énigmatique, M. Jaggers (un des personnages les plus réussis du roman) lui apprend qu'un généreux bienfaiteur - anonyme - se propose de lui allouer une rente régulière afin de faire de lui un gentleman. Et voilà notre Pip, bien heureux d'échapper à sa misérable condition et un peu honteux de ses origines, prêt à s'installer à Londres pour une nouvelle vie.

Je ne m'étendrai pas davantage sur les péripéties et caprices du destin qui ponctuent la vie de Pip. Sachez seulement que j'ai adoré et dévoré ce roman. Dickens sait comme personne restituer des atmosphères : celle de Londres par exemple, grande cité sale, boueuse et malodorante et donner vie à ses personnages. J'ai eu un coup de coeur pour Wemmick, le curieux clerc de Me Jagger, soucieux de ne pas mélanger vie privée et vie profesionnelle et qui habite une drôle de maison avec son vieux père. Comme dans tout roman de Dickens qui se respecte les situations dramatiques et les malheurs sont assez nombreux mais l'humour contrebalance heureusement cette noirceur : comment ne pas rire devant les excentricités des parents d'Herbert, l'ami de Pip ? La mère confie l'éducation de ses enfants aux domestiques et le père se soulève par les cheveux dès qu'il est contrarié ! Amusantes aussi la bêtise et la vanité des anciennes relations de Pip qui revendiquent leur amitié maintenant qu'il est plus riche qu'eux.
J'ai été fascinée par le luxe de détails donnée par l'écrivain : les physiques, les manies, les vêtements... tout est détaillé de façon à ce que le lecteur parvienne à visualiser sans peine les protagonistes.

Bien sûr, Pip ne suscite pas la plus grande sympathie au moins pendant la première moitié du roman, mais lorsqu'il réalise que ses espérances sont noyées sous le flot des désillusions et que la vie oisive qu'il mène ne lui apporte aucun bonheur, le jeune homme va s'efforcer de racheter ses fautes.

Dickens a choisi de faire évoluer son personnage principal. Rien n'est blanc ou noir, cette part d'ombre existe en chacun de nous. C'est le roman des bassesses humaines mais également des bonnes actions, qui fait rire et pleurer. de la grande littérature !

Lien : http://lectures-au-coin-du-f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
okada
  28 février 2018
C'est ma première incursion dans l'oeuvre de Dickens. Il y a tout d'abord le plaisir de découvrir une écriture enlevée, qui a du souffle, de la truculence et de l'esprit. Charles Dickens croque des personnages saisissants, inoubliables. Ce qui est remarquable aussi, c'est qu'il fait exister ses personnages aussi bien par la description de leurs actions qu'en parvenant à nous faire pénétrer leurs pensées. Il crée ainsi des « êtres vivants », sans manichéisme, et c'est là l'un des talents que j'ai savouré chez lui. La figure de Miss Havisham, fantomatique femme vivant comme une recluse, enfermée dans sa haine des hommes et dans ses souvenirs, de sa fille adoptive Estella qu'elle a corrompue pour que celle-ci serve sa vengeance, du bon Joe, du bagnard effrayant ou de l'énigmatique Mister Jaggers restent marqués dans ma mémoire.
L'histoire est assez simple : nous suivons le jeune Pip dans son élévation sociale, qui lui arrive sous forme d'un héritage d'un bienfaiteur anonyme. Cette élévation sociale s'accompagne de difficultés morales à surmonter, du désir de percer l'identité de son bienfaiteur et, surtout, d'obtenir l'amour d'Estella.
De surprises en surprises, avec un sens de la construction et du retournement qui fit le succès de Dickens (rappelons-nous que ses histoires étaient publiées en épisodes dans la presse), le lecteur attend le fin mot de l'histoire. Quelques longueurs, certes, dans cet épais roman, mais le plaisir de replonger dans une époque magnifiquement rendue et de s'attacher à des personnages si fouillés efface ce bémol.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bel-Ami
  31 décembre 2013
l'univers de Dickens a fini par devenir en quelques sortes le mien , j'adore cette Angleterre noircie par les usines et rongée par la pauvreté , mais où le bon sens règne !
Commenter  J’apprécie          20
PascalOlivier
  22 décembre 2016
Narré à la première personne, le récit nous plonge dans l'univers de Pip, un jeune garçon évoluant tant bien que mal dans un village anglais, au sein d'une famille pauvre. Les circonstances de la vie vont lui apporter sur un plateau une énorme somme d'argent offerte par un mystérieux donateur dont on ne saura rien avant la fin de ce volumineux roman. Pip va alors renier son entourage et peut-être même sa personnalité pour enfin se frayer un chemin dans la haute société. Son snobisme ira jusqu'à désavouer les seules personnes qui l'ont toujours soutenu et aimé. Mais ceci n'est qu'un des très nombreux aspects du roman qui manie les personnages et les intrigues avec une maestria époustouflante. le suspense, l'amour et l'humour s'imbriquent dans une succession d'événements toujours surprenants. On rit et on frémit en lisant le récit de ce jeune homme dépassé par les événements. Apothéose littéraire de Charles Dickens, Les grandes espérances est une oeuvre exaltante et intelligente, où l'auteur semble nous dire que posséder de l'argent implique de l'avoir convenablement gagné et surtout de l'utiliser avec la plus grande moralité.
Lien : https://cestarrivepresdechez..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
agenetagenet   02 février 2014
Je m'étonnais souvent en moi-même d'avoir pu concevoir autrefois l'idée de son inaptitude, jusqu'au jour où je fus illuminé par cette réflexion, que peut-être l'inaptitude n'avait jamais été en lui, mais en moi.
Commenter  J’apprécie          60
PippoPippo   10 décembre 2014
D'un bout à l'autre de notre vie, nos bassesses et nos faiblesses les plus graves sont généralement commises à cause des gens que nous dédaignons le plus.
Commenter  J’apprécie          20
stekasteka   21 juillet 2013
- Je méditais, dit M. Pickwick, sur l'étrange mutabilité des affaires humaines.
- Je vois. Un jour on entre par la porte du palais, on sort le lendemain par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          10
carozumcarozum   03 septembre 2019
Peu de gens savent le poids du secret chez un enfant terrorisé.
Commenter  J’apprécie          20
duhasardduhasard   19 septembre 2019
La propreté c'est comme la religion , bien des gens la rendent insupportable en l'exagerant
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Charles Dickens (53) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Charles Dickens
Bande annonce du film The Mystery of Edwin Drood (BBC 2012), adaptation du roman de Charles Dickens
autres livres classés : littérature anglaiseVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Oliver Twist

Que signifie le Nom d'Oliver : Twist ?

Le danseur
Le fluet
Le tordu
L'Orphelin

20 questions
333 lecteurs ont répondu
Thème : Oliver Twist de Charles DickensCréer un quiz sur ce livre