AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791032102176
64 pages
Éditeur : Editions de Fallois (20/03/2019)
3.23/5   86 notes
Résumé :
Au tout début du XXe siècle, un fait divers singulier défraye la chronique de Saint-Pétersbourg, la capitale de l’Empire russe: un tigre monstrueux fait régner la terreur dans la lointaine Sibérie. Il décime les troupeaux et massacre les villageois. Rares sont les voyageurs qui échappent à ses assauts.

Le Tsar promet alors à qui osera l’affronter et parviendra à l’abattre une récompense fabuleuse: le poids du monstre en pièces d’or.

>Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (29) Voir plus Ajouter une critique
3,23

sur 86 notes
5
4 avis
4
10 avis
3
10 avis
2
5 avis
1
0 avis

AlexandrePage
  12 septembre 2019
Bon, je me suis évidemment attelé à cette lecture du fait de mon intérêt pour la Russie, car soyons honnête, Joël Dicker n'est pas vraiment un auteur qui m'attire. Mais là je me suis dit "Tiens, ça parle de Russie, ça se passe au temps de Nicolas II, les illustrations sont sympas, voyons voir!".
Alors c'est vrai les illustrations sont sympas. Un bel avantage déjà, car l'objet est du coup un peu mieux en cohérence avec son prix élevé (qui reste tout de même trop élevé).
Pour le reste, ce livre est ce qu'il est: un écrit de jeunesse pas abouti. Sous le prétexte du format court du conte, Dicker nous offre un ouvrage beaucoup trop succint dans les descriptions, dans les détails et à l'écriture franchement laborieuse. Il y a des moments c'est un peu: "Là il voit un homme mort. Là-bas il voit un cheval mort. Ici les poules ont été tuées..."
Ca manque vraiment d'un style, d'une écriture affirmée, et ce défaut un peu récurrent chez cet auteur est encore davantage palpable dans ce premier écrit où l'histoire ne suffira malheureusement pas à tenir le lecteur en haleine malgré les rebondissements, faute de vrai suspens et de tension.
Malheureusement le Tigre est un écrit de circonstance, sorti par l'éditeur pour surfer sur la vague Dicker et la diffusion concomitante de l'Affaire Harry Québert à la télé. de Fallois a demandé à Dicker de faire ses fonds de tiroir et il a retrouvé cette petite histoire de jeunesse. Espérons seulement que monsieur Dicker n'a pas commencé à écrire à 7 ans, car l'éditeur pourrait nous en sortir une compil un de ces jours.
Bref, pas une horreur, et j'aurais même pu mettre 2/5 avec l'indulgence de juger un premier écrit, mais je dois dire que l'opportunisme crasse de l'éditeur par ailleurs vénal au point de mettre ce petit opuscule à un prix indécent m'est vraiment désagréable.


+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          357
LightandSmell
  20 décembre 2019

Un petit livre/une fable illustrée que j'ai dévoré prise par la plume de l'auteur, l'atmosphère, les illustrations et la confrontation entre un chasseur improvisé et motivé par l'appât du gain et un terrible tigre attiré par l'odeur de la peur...
Un tigre, non LE tigre, qui terrorise des villages entiers de par sa voracité et son appétit insatiable.
Et que dire de cette fin en apothéose qui s'impose d'elle-même et offre un tête-à-tête final dramatique.
Bref,un livre que je vous conseille !
Commenter  J’apprécie          70
paulmaugendre
  27 mars 2019
Le mois d'août 1903 est torride et théoriquement tout Saint-Pétersbourg devrait être plongé dans la torpeur.
Mais une nouvelle effrayante est commentée aussi bien dans les salons aristocratiques et bourgeois, que dans les faubourgs populaires. Même le Tsar s'en émeut, pourtant les semaines passent, apportant son lot d'informations toutes plus gravissimes les unes que les autres.
Un tigre a ravagé tout un village là-bas, loin, à l'autre bout du pays, en Sibérie, mais ce n'est pas son seul méfait. La population est terrorisée. Et s'il venait jusque dans la capitale ?
Le Tsar décide alors de prendre les choses en main, et donc de la mettre à la poche, offrant le poids du tigre en or à celui qui lui ramènera la dépouille du fauve. de nombreux prétendants, des chasseurs, expérimentés ou non, mais souvent impécunieux, partent à la conquête de cette toison d'or.
Parmi ceux-ci le jeune Yvan s'en va seul, dépensant presque toutes ses économies en l'achat d'une solide monture. Et il s'en va par monts et par vaux, affrontant les éléments météorologiques, froid, vent, neige, avec pugnacité. Arrivé près de Tibié, où a eu lieu un massacre sans précédent, il ne peut que constater que les rumeurs n'étaient pas infondées. Des cadavres humains, d'animaux jonchent le sol.
Et pour traquer l'animal qui ne daigne pas paraître, il use d'un stratagème. Celui-ci fonctionnera-t-il ?

N'ayant lu aucun ouvrage de Joël Dicker, je me suis plongé dans ce conte pour enfant écrit à l'âge de dix-neuf dans le cadre d'un concours littéraire, sans à-priori, sans préjugé, l'esprit neuf, vierge.
A cet âge, de nombreux romanciers et écrivains se sont révélés, le plus connu étant, peut-être, Raymond Radiguet, décédé alors qu'il n'avait que vingt ans. Mais ses deux oeuvres principales, le Diable au corps et le Bal du comte d'Orgel furent de grands succès de son vivant.
Alors, mon avis sur le tigre ? Bof. Un conte d'inspiration russe mais plat, froid, sans âme. Banal. du moins l'ai-je ressenti ainsi, et heureusement que l'épilogue, moral, sauve le texte, car on pourrait penser à une rédaction bien ficelée, mais sans plus, d'un lycéen. Et les illustrations sont à l'avenant. Toujours à mon avis.
La couverture cartonnée et la jaquette ne justifient pas ce prix de 13,90€, mais l'éditeur a peut-être misé sur le nom et la réputation de Joël Dicker pour allécher le chaland. Certains auteurs, qui ne possèdent pas sa notoriété, proposent des textes nettement plus engageants, vifs, incisifs, aboutis.
Je dois préciser que je n'ai pas acheté cet ouvrage, qu'on ne me l'a pas offert, mais que je l'ai trouvé dans une bibliothèque de rue, quinze jours avant sa parution officielle et sa mise en vente chez les libraires !

Lien : http://leslecturesdelonclepa..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Sabrina_Chchch
  14 janvier 2020
Dans la famille Dicker, après Harry Québert et Stéphanie Mailer les policiers, après Les derniers jours de nos pères le roman historique et après le roman des Baltimore la saga familiale, je demande le Tigre, le conte pour enfants !
Rappelons-nous que dans l'ordre chronologique de l'écriture, il s'agit du premier texte de Dicker, alors âgé de 19 ans.
Alors certes, ce conte ne mérite pas 5 étoiles. C'est même le plus décevant des livres de Dicker. Néanmoins, l'écriture est agréable, le texte prenant, la morale présente. Et je dois dire que je suis fascinée par le côté touche-à-tout de cet auteur surprenant et talentueux. Alors un bof pour ce conte, mais un waouwwww pour l'imagination et la prise de risque.
Commenter  J’apprécie          40
LeslieBertrand
  05 mai 2019
J'avais presque hâte de retrouver Joël Dicker... avec l'espoir de me faire oublier les erreurs de son dernier livre. En plus un conte, donc un bon petit moment en perspective.
Le livre est beau et bien illustré, mais 60 pages c'est pas bien lourd. Et si on enlève les illustrations et pages d'avant texte... 36 pages de texte... 15 mn de lecture. Au niveau matériel ça ne vaut pas du tout le prix demandé.
L'histoire est peut-être très bien... mais après lecture au final et bien je trouve ce livre moyen. Certes écrit à 19 ans mais l'histoire est trop rapide, des détails non travaillés et la fin vraiment trop rapide encore une fois.
Commenter  J’apprécie          40


critiques presse (1)
LeDevoir   15 juillet 2019
À la fois franc, concis et brodé d’une aura mystérieuse, son style rappelle à certains égards celui de l’énigmatique Edgar Allan Poe.
Lire la critique sur le site : LeDevoir
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
LibertyBojanglesLibertyBojangles   11 janvier 2021
Leurs têtes tournées l'une vers l'autre, ils se regardèrent, les yeux dans les yeux, toute la nuit, s'admirant mutuellement et se tenant compagnie.
Commenter  J’apprécie          10
Helene1960Helene1960   02 avril 2020
Riches et pauvres, face à la peur du fauve étaient devenus égaux : aucune barrière sociale ne protégeait de l'animal.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Joël Dicker (85) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Joël Dicker
"Le livre des délices", les plats préférés des célébrités ! #JoelDicker #LeLivreDesDélices #Cuisine
Dans une mise en page soignée et illustrée de photographies à la mise en scène élégante, ce livre de recettes pas comme les autres nous fait pénétrer les cuisines secrètes de grandes personnalités, de Philippe Geluck à Bernard Pivot en passant par Patrick Poivre d'Arvor.
Platon philosophait pendant son Banquet, Rabelais fit de son Gargantua un goinfre légendaire, Alexandre Dumas classa méthodiquement ses plats préférés dans son Grand dictionnaire de cuisine… Mais les célébrités d'aujourd'hui, qu'aiment-elles ? Comment mangent-elles ? Préfèrent-elles des recettes élaborées ou les menus plus simples ? Et surtout, pourquoi ? Souvenir d'enfance ou récente découverte, recette de famille ou popote improvisée ?
Trente personnalités dévoilent ici leur plat préféré et disent leur relation à cette recette fétiche. Passés à la casserole experte du chef exécutive Benjamin Brial, les plats ont été revisités dans l'espoir de vous donner envie de vous mettre en cuisine et de déguster ces mets si appréciés par Joël Dicker, Kad Merad, Sempé, Marcel Rufo, Tatiana de Rosnay, Bernard Pivot et bien d'autres !
https://www.lisez.com/actualites/le-livre-des-delices-les-plats-preferes-des-celebrites/1932 https://www.instagram.com/editions_archipel/ https://m.facebook.com/larchipel/
+ Lire la suite
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Savez-vous la vérité sur l'affaire Harry Quebert ?

Que sont Harry et Marcus ?

père et fils
frères
amis
collègues de travail

24 questions
2193 lecteurs ont répondu
Thème : La vérité sur l'affaire Harry Quebert de Joël DickerCréer un quiz sur ce livre

.. ..