AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2228898155
Éditeur : Payot et Rivages (14/01/2004)

Note moyenne : 4.75/5 (sur 4 notes)
Résumé :

Cet ouvrage a été établi à partir de textes rédigés par Paul Diel voici plus de quarante ans, alors qu'il découvrait la correspondance précise, et de prime abord étonnante, entre le symbolisme des mythes et la psychologie de la motivation. Jeanine Solotareff a pu reprendre la " traduction " psychologique du symbolisme dans l'évangile de Jean et l'étendre avec toute la précision souhaitée ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
phi
  21 novembre 2010
Ce livre traduit en concepts psychologiques (et psychothérapiques...)
les enseignements religieux de l'Evangile:
à noter que l'on peut très bien croire à la divinité de Jésus tout en expérimentant l'effort d'éclaircissement intérieur pour notre propre bien dans notre vie "terrestre".
Commenter  J’apprécie          11
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
AlexeinAlexein   06 avril 2018
Comprendre la pensée symbolique serait la seule solution pour tant d’esprits qui s’égarent, soit dans la croyance aux images, soit dans la dérision des images. La réconciliation entre les matérialistes, qui dénient toute signification au symbole mythique de la divinité, et les spiritualistes qui le considèrent comme une réalité, ne pourra se faire qu’autour de la compréhension du symbolisme. Cela implique de savoir que les symboles mythiques représentent des fonctions psychiques et que l’histoire mythique est une description extrêmement précise et nuancée du fonctionnement de la psyché. Seule une recherche méthodique permettrait de sortir de cette imprécision antiscientifique dans laquelle se trouvent actuellement les esprits qui s’appuient sur des théories psychologiques dépourvues de fondement biogénétique. L’homme de notre époque scientifique est, quant à sa vie intérieure, en grande partie sous l’emprise de croyances, autant dire : de superstitions, qu’elles soient spiritualistes ou matérialistes. Ayant perdu la compréhension surconsciente du symbolisme mythique, il risque de régresser jusqu’à une vision simpliste du monde, éliminant la dimension mystérieuse de la vie et son sens biologiquement immanent. L’effort pour comprendre le sens de la vie est voué à l’échec tant qu’on ne peut saisir toute la portée et l’importance de la pensée symbolique jusque dans la vie quotidienne où rêveries et symptômes psychopathiques se manifestent dans leur langage spécifique.

Faisant un détour par l’explication conceptuelle, la véritable compréhension des images symboliques reconduit à l’émotion qui fut à la source de ces symboles d’une si étonnante beauté et d’une compréhension si profonde de la vie et de son sens.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
AlexeinAlexein   08 avril 2018
La lucidité consiste à démasquer les faux motifs subconscients afin d’assainir le psychisme et de lui permettre de trouver la joie, symbolisée par le « ciel » dans le mythe chrétien, par le nirvana dans le mythe hindou.

La connaissance du fonctionnement psychique s’acquiert donc introspectivement, et seulement ainsi, car aucune observation établie de l’extérieur ne peut permettre de conclure avec certitude sur les intentions profondes qui régissent la délibération intime.

Comment serait-il possible de parler d’un message mythique, qu’il soit païen ou chrétien (qui douterait que l’Évangile en soit un ?), jailli de l’âme humaine, sans connaître avec suffisamment de précision les sommets de l’âme humaine ? Mais comment serait-il possible de parler du message évangélique, refusé dans sa véritable signification par la quasi-totalité des hommes, sans connaître les abîmes de l’âme humaine ?

Ce qui s’oppose à cette proposition d’investigation du psychisme est la convention généralement admise que l’introspection apporte avec elle la morbidité. Or, l’introspection lucide, quoiqu’intuitive, est un phénomène naturel. Jésus et Bouddha se sont montrés des introspecteurs particulièrement lucides. L’introspection peut devenir méthodique lorsqu’elle est capable de trouver tous les liens analogiques liant l’ensemble des manifestations psychiques surconscientes et subconscientes et lorsqu’elle aboutit à définir les lois qui régissent la transformation des motifs surconscients en motifs subconscients et celle des motifs subconscients en motifs surconscients.
[…]
La condition préalable au déchiffrement des mythes est donc une connaissance rigoureuse, et jusque dans les moindres détails, non seulement des fonctions psychiques, mais de leur dynamisme, c’est-à-dire des lois qui régissent leur fonctionnement et leurs rapports.
[…]
La connaissance précise et détaillée du fonctionnement psychique, en permettant d’éclairer d’un façon évidente et cohérente l’énigme des mythes, montre que les mythes ont originairement la capacité d’exprimer le fonctionnement du psychisme humain et son dynamisme délibérant. Le mythe est donc une prescience du fonctionnement psychique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
AlexeinAlexein   12 avril 2018
Dans le mythe chrétien, l’image du vin est employée dans sa signification positive ; il symbolise le sang, lui-même symbole de l’âme et de son expression spécifique, l’amour pour l’essentiel. Symboliquement, l’eau peut être esprit positif, la vérité qui coule de source, mais elle ne serait pas alors en opposition au vin. À Cana, l’eau a donc une signification négative ; de goût fade et sans saveur, elle symbolise la platitude de l’esprit. C’est donc l’esprit banal (l’eau) qui anime les convives et va se trouver transformée en enthousiasme spirituel (vin).
[…]
L’eau est donc changée en vin. La fadeur des conventions moralisantes est, grâce à la parole que Jésus dispense à ses auditeurs, remplacée par la nourriture de l’âme, capable de réveiller l’enthousiasme spirituel. L’homme Jésus, par son enseignement, se donne sans réserve, offrant son âme (vin) et réveillant de l’endormissement conventionnel l’âme de ceux qui l’écoutent.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          170
AlexeinAlexein   08 avril 2018
L’erreur dogmatique est la conséquence de la mécompréhension des textes. Seule l’admission du mystère de l’apparition, symbolisé par Dieu-Créateur, permet la compréhension des Écritures. La véracité des Écritures ne vient pas de ce qu’elles seraient dictées par un Dieu réel mais de ce que leur symbolisme renferme un sens profond, le sens de la vie, caché derrière la façade de tous les mythes.

La révélation elle-même n’est qu’une vérité mythique. Ce n’est pas la révélation d’un Dieu réel faite à son Fils réel, mais celle due à l’élan essentiel de cet homme appelé Fils de Dieu, selon une métaphysique très courante en Orient.

Ce que révèle cet élan, c’est la force de l’esprit humain et sa capacité de spiritualisation et de sublimation, c’est l’immuable légalité qui s’exerce sur tout ce qui vit, c’est la justice immanente (immanente au fonctionnement psychique) qui stipule que l’homme, quelles que soient les conditions extérieures de sa vie, peut trouver sa joie en harmonisant ses désirs.

C’est la révélation, à l’homme Jésus et par l’homme Jésus, du sens de la vie devenu certitude. Dieu étant un symbole, l’expression « Fils de Dieu » étant un symbole, le salut assumé par le Fils, homme parmi les hommes, est assumable, dans la mesure des forces de chacun, par tous ceux dont l’élan cherche à se déployer. C’est le message que le héros sauveur a voulu transmettre aux hommes qui, vivant comme lui dans un monde en pleine décadence, se trouvaient dans la désorientation la plus complète.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
>Religion>Bible>Evangiles et actes des Apôtres (42)
autres livres classés : symbolismeVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
279 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre