AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782749126661
416 pages
Le Cherche midi (16/05/2013)
3.09/5   45 notes
Résumé :
1802, Château de Malmaison. Passionné d’ésotérisme, le Premier Consul Bonaparte est intrigué par une bague rapportée des îles ioniennes par l’un de ses officiers.
Cet anneau, que l’on pense avoir été façonné par les Templiers, est gravé du mot Thira et représente un tombeau ouvert. Son ministre de la police, Fouché, l’ayant informé qu’une mystérieuse confrérie de francs-maçons était justement en train de réunir à Paris des informations sur Thira (l’actuel San... >Voir plus
Que lire après L'ombre des templiersVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Premier livre que je lis de William Dietrich, auteur de romans d'aventure historique.
Ethan Gage et ses compagnons ( de brillants scientifiques) partent en expédition sur l'île de Thira.
Mission organisée par Bonaparte pour trouver une arme cachée par les templiers.
De là commence l'aventure, ou il est question, de bateaux, de pirates, labyrinthes, famille, trahison, manipulation, espionnage... plein de rebondissements parfois un peu gros.
Ce livre se lit vite, il est divertissant.
J'aurais toutefois aimé que les templiers soient plus présents et que les personnages soient plus attachants, cela m'aurait aidé à rentrer plus rapidement dans l'aventure.

Commenter  J’apprécie          501
Voici un délicieux thriller ésotérique qui ravira les amateurs du genre. Il appartient à une série, mais on peut le lire séparément sans problème (ce qui est mon cas, je n'ai pas lu les précédents). Les personnages principaux semblent récurrents dans la série et l'auteur évoque des épisodes passés au travers des souvenirs du héros principal, Ethan Gage, ou en parlant des liens qui unissent les protagonistes de l'histoire. Il le fait de façon subtile, en disant assez pour qu'on comprenne le passé des personnages et leurs liens, mais pas suffisamment pour enlever l'envie au lecteur de découvrir les premières aventures d'Ethan.

Ce dernier est un aventurier américain, ami du président Jefferson et chargé par celui-ci de convaincre Napoléon de vendre la Louisiane aux USA. Ethan a déjà eu affaire au Premier consul lors de précédentes aventures en Egypte. Pour le moment, Ethan ne sait comment accomplir sa mission et décide d'initier trois de ses amis savants, Cuvier, Smith et Fulton (des personnages qui ont vraiment existé) aux plaisirs interdits en les emmenant au Palais Royal, qui en 1800 n'abritait pas le conseil d'Etat et les colonnes de Buren, mais le Las Vegas du moment. Les quatre amis sont attirés dans un bordel par Madame Marguerite, mais c'est un piège. Un dénommé Osiris, membre du Rite égyptien, un groupe de francs maçons dissident s'en prend à Ethan et lui propose de se rendre à Venise pour apprendre ce qu'est devenue sa maîtresse Astiza qu'il a laissé en Egypte quelques années plus tôt et dont il est sans nouvelle. Les deux hommes se haïssent depuis longtemps et la discussion finit en bagarre, ils déclenchent un incendie sans la vouloir et Ethan et ses amis arrivent à s'enfuir. Ils sont arrêtés par Fouché, chef de la police secrète, qui les emmène voir Napoléon.

Le premier consul menace de les emprisonner pour divers crimes dont l'espionnage, à moins qu'Ethan et ses amis se lancent dans la quête d'une arme ancienne. Et voici nos quatre aventuriers embarqués pour Venise, puis Thira (Santorin), Tripoli, Syracuse, à la poursuite d'un arme antique terrible.

Il s'agit d'un roman d'aventures mettant en scène des pirates, des francs maçons illuminés et pervers, la recherche d'une arme peut -être inventée par les Atlantes, une attaque sous-marine et bien d'autres rebondissements. L'action ne s'arrête jamais et ce roman est vraiment très divertissant. Toutefois il ne faut pas s'attendre à un texte particulièrement subtil, on est dans un divertissement de type Indiana Jones, avec des méchants très méchants, à la limite de la caricature.

Sur le plan historique, l'intrigue n'est pas très vraisemblable et les deux ou trois pages de la fin qui veulent nous donner des explications scientifiques ne convaincront pas grand monde. Dietrich procède comme Steve Berry, mais son personnage est bien moins vraisemblable que Cotton Malone.

Il ne faut pas lire ce livre pour apprendre quelque chose de nouveau, mais c'est un excellent thriller ésotérique qui surfe sur la vague des polars francs maçons. Et parmi les mystères traités par ce genre de livre, celui-ci est vraiment original, nous envoyant sur les traces d'une arme très dangereuse venue de l'Antiquité. Un super roman qui apportera beaucoup de divertissement, même s'il ne faut pas lui en demander plus. Pour les amateurs des templiers, il faut savoir que ces derniers ne jouent pas un rôle important dans cette intrigue.


Lien : https://patpolar48361071.wor..
Commenter  J’apprécie          10
Cadeau reçu pour ma fête...le sujet me plaisait bien...les templiers, Napoléon, une chasse au trésor...j'avoue que j'ai apprécié de le lire, il se lit vite peut être un peu trop...les personnages manquent d'un petit je ne sais quoi qui les rendraient attachants...mais je pense qu'il ne faut pas s'arréter là et essayer de découvrir une autre aventure d'Ethan Gage...qui n'a rien à envier aux héros des temps moderne..A SUIVRE...
Commenter  J’apprécie          20
Cet opus des aventures d'Ethan Gage n'est pas forcément le meilleur de la saga mais nous tiens quand même en haleine jusqu'à la fin avec quelques rebondissements inattendus concernant la vie de l'aventurier. L'auteur continue à nous faire voyager à travers le monde et les péripéties d'Ethan Gage sont toujours aussi spectaculaires et rocambolesques. Toutefois, comme pour le volet précédent, le lien avec les Templiers reste assez vague et n'est évoqué que brièvement. Pour le coup, le titre de l'ouvrage est assez bien choisi car ces fameux Templiers sont vraiment aussi présents qu'une ombre.
Commenter  J’apprécie          00
Super bouquin ..je le prefere meme a son precedent ...J ai vraiment aimé.Aurora est vraiment diabolique cruelle perverse...et le pauvre gamin dans tout ca !!!!..bon lisez le livre et le tout sur fonds ésotérique..Excellent
Commenter  J’apprécie          20

Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
D'ordinaire, quand une dame m'invite à la rejoindre, je ne me le fais pas dire deux fois; mais là, je quittai notre cellule humide avec la peur au ventre à l'idée de m'entretenir avec lady Somerset. Elle avait beau être d'une beauté envoûtante, je n'étais pas près d'oublier qu'elle m'avait un jour percé le mollet avec une lance indienne. Par ailleurs, son animal de compagnie n'inspirait pas franchement confiance, et je n'étais pas d'humeur à parler du bon vieux temps.
Commenter  J’apprécie          181
.../...
- Premier Consul ! s'écria Cuvier. Je vous jure que je ne sais rien.
- Bien sûr que non, répondit calmement Bonaparte. Il vous manipule tous. C'est un sournois, un génie de l'intrigue, et s'il était français, je suis persuadé que Fouché l'aurait recruté depuis longtemps. N'est-ce pas, monsieur le ministre ?
- Même aujourd’hui, je ne suis pas certain de comprendre toutes ses motivations, reconnut Fouché.
.../...
Commenter  J’apprécie          30
.../...
- L'ordre naturel voudrait que les femmes soient la propriété des hommes, ajouta-t-il. Mais la réalité, c'est que nous sommes leurs esclaves. Qu'en pensez-vous, Gage ?
- Je doute que même Joséphine ose vous traiter en esclave, Premier Consul.
.../...
Commenter  J’apprécie          40
Une chose est sûre, je n'avais pas choisi de participer à cette course. J'avais été entraîné dans cette histoire à Paris en gagnant aux cartes un médaillon, plus de quatre ans auparavant. Depuis lors, ma vie n'avait été qu'un enchaînement d'aventures périlleuses particulièrement peu lucratives. Pourtant, j'avais l'impression de faire partie intégrante de l'Histoire.
Commenter  J’apprécie          10
Apparemment, faire la guerre sur le champ de bataille n'était pas la même chose que de concevoir des machine de mort et il commençait tout juste à prendre conscience des conséquences mortelles de son génie. Je me demandai si Archimède était arrivé au même constat. Le vieux Grec avait-il démantelé son propre miroir pour empêcher non seulement les Romains, mais surtout l'humanité, d'y avoir accès ? Sa mort était-elle le résultat d'un accès de rage plutôt que le geste d'un soldat idiot ?

P343
Commenter  J’apprécie          00

autres livres classés : templiersVoir plus
Les plus populaires : Polar et thriller Voir plus


Lecteurs (141) Voir plus



Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
2859 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre

{* *}