AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203091053
Éditeur : Casterman (06/05/2015)

Note moyenne : 3.67/5 (sur 15 notes)
Résumé :
C'est décidé, Antoine Lebic passe à l'action. Dès la rentrée, il enquêtera sur les dangers qui guettent les élèves de 6e !
Pour remplir sa mission, il est prêt à tout : ne pas faire ses devoirs, pénétrer de nuit dans le collège, infiltrer la salle des profs...
Bientôt, grâce à lui, plus personne n'aura peur du collège.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
claireo
  14 janvier 2019
Excellent. Antoine entre dans un monde bien étrange : le collège. Avec ses amis, il va réaliser sa mission : décrypter les secrets du collège ! Un roman très drôle sur l'entrée en sixième.
Commenter  J’apprécie          430
orbe
  12 juin 2015
Antoine Lebic entre au Collège et il est bien décidé à rédiger un rapport qui recense tous les dangers du lieu à destination des futurs collégiens.
Une fois résolu la question de savoir comment rester dans la même classe que ses meilleurs amis, il lui faut constituer une équipe pour mener à bien son enquête sur la vie au collège.
Afin de ne pas se faire repérer, il invente même un code pour communiquer avec eux à partir des signaux militaires qu'il est cependant souvent bien seul à connaître...
Ils vont ainsi explorer toutes les facettes de la vie d'un établissement scolaire : les sigles comme CDI ou CPE, la cantine, les surveillants, le secrétariat, ou encore la salle des professeurs qui est particulièrement bien décrite.

Repérages et infiltrations sont à l'honneur dans ce volume des aventures d'Antoine Lebic.
Mais très vite notre héros est victime de chantage et il va devoir apprendre à dénoncer avec finesse, son harceleur...

Encore un tome qui se lit comme un bonbon avec en prime la déclinaison des peurs et des fantasmes liés à l'entrée au Collège, et la question de la dénonciation des plus grands et plus forts.
Le récit est complété par le dossier constitué par le personnage avec des infographies pour réussir son entrée au Collège.
Alors même si les traits sont caricaturés, on rigole bien à cette évocation imagée et souvent cinématographique de ce lieu mythique. A lire !
Lien : http://www.nouveautes-jeunes..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
LoupAlunettes
  03 juin 2015
Tchac tchac tchac ...flûte !, tchac tchac..bling !!
Antoine se trouvait très fier de sa nouvelle acquisition, il avait le souci du détail. Typo comme dans les message de Mission Impossible de la télé !
D'ailleurs, le fait que son frère aîné ait contribué à cet achat de première nécessite jugé superflu par les parents l'avait conforté encore d'avantage dans son objectif et sa mission d'extrême importance. Les parents ne se rendaient pas compte, ça non.
Le « Y » bloquait, rechignait à rentrer dans le rang, faire son office d'un même tchac mais peu importe,cette vieille machine à écrire donnait déjà pleine satisfaction.
L'agent Lebic était ravi.
Surtout que l'heure était grave, les jours comptés, il fallait se montrer méthodique, efficace et ne pas se laisser surprendre. Il fallait un plan.
Déjà dans son esprit, la musique et les roulements de tambour de la série retentissaient et Antoine Lebic jetait déjà fermement sur une table imaginaire les photos des agents qu'il sélectionnait pour cette mission qui faisait trembler ses guibolles d'ancien élémentaire.
Qui ?
Magalie et Benjamin de la CM, d'office bien sûr ! Magali tiendrait lieu de confidente comme Ms Money Penny dans James Bond, Jonathan mourrait probablement très rapidement pour la patrie dans le meilleur des cas, mort de fatigue de ne pas avoir trouvé sa classe avec son emploi du temps.
Parce que, il faut le dire, l'entrée au collège et en sixième, c'est mortel. Un vrai parcours !
Le paquetage de super espion pour se faire plus discrêt qu'une ombre ? Prêt !
Des jumelles, des talkies-walkies ? Check !
« Antoine Lebic, cette mission si vous l'acceptez est de survivre à la rentrée ! Si un de vos agents ou vous-même êtes pris par le CPE, nous-les feuilletons et films d'agents secrets- nieront toutes responsabilités et vous serez bon pour des heures de colle. Ce message d'auto-détruira dans une seconde ! »
Clac !!! (claquement de bulle de shewing gum!)
Bon ben faut y aller !

: Revoici le jeune héros de Sophie Dieuaide, le truculent Antoine Lebic !!!
L'auteure s'attaque au passage au collège avec originalité et humour, customisant l'ouvrage de la fantaisie de son jeune héros.
Oui, Antoine est fan de films et séries d'espionnage et durant son aventure, ce n'est pas les références qui manquent.
Quel est le sujet principal ?
La dure dure survie à la sixième !
Si les adultes peuvent bénéficier de fabuleux guides touristiques enrichis des investigations de baroudeurs journalistes, les amateurs des aventures cocasses d' Antoine pourront bénéficier ici de l'élaboration d'un manuel de survie à la sixième testé et approuvé par un bon nombre de sa classe.
En effet, l'idée aura séduit plus d'un qui ne sent pas cette sixième comme un super nouveau départ dans la cour des grands et la nouvelle sous le sceau du secret filera à la vitesse d'une traînée de poudre.
Les professeurs n'auront pas le nez creux en voyant s'amasser nombres d'élèves dans le même groupe pour un cours d'Allemand de dernière minute -méthode Lebic à noter au manuel pour être ensemble-.
Antoine a prévu également des explorations extra-scolaires du bâtiment afin d'appréhender ce lieu de connaissance impressionnant- les mots d'excuses farfelus vont défiler (voir le futur manuel de fin de roman!) pour ratisser large et employer toute l'équipe.
L'équipe, c'est à dire Magali, Jonathan, Benjamin, Tom (nouvellement rencontré par boulette de papier interposée!), Leïla ( avertie par texto interposée!).
Mais le danger majeur, ce n'est pas de ne pas se faire remarquer par les professeurs ou le CPE, ni de se faire pincer par les parents en délit d'absentéisme Non, le pire, c'est de se faire recevoir des claques par la bande de Grand Pierre. La petite bande va user de stratégie pour mettre le tortionnaire racketteur hors d'état de nuire.
Ça c'est un vrai méchant façon Docteur No et puis c'est l'occasion qu'a trouvé l'auteure pour aborder un aspect réel et moins drôle de la vie au collège, entre deux anecdotes fantaisistes de l'opération frousse « alerte à la sixième ». L'histoire est amusante, l'esprit canaille de Sophie Dieudaide dédramatisera peut-être la rentrée au collège, on l'espère.
Les utilisations en pièces jointes d' illustrations feront bien « marrer », des mouvements militaires en opération » à l'intention des camarades d'Antoine au message secret en papier froissée. Tout est organisée pour passer un bon moment et stimuler à la lecture d'une manière ludique et accessible.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
maevedefrance
  18 mai 2015
Ca commence comme dans un film, avec "une mini-scène avant le générique pour expliquer tout de suite de quoi on va parler" . Dans cette séquence d'ouverture, Antoine Lebic "vient de vivre son dernier jour en CM2", "on voit (...) qu'il a peur d'entrer en sixième. Vraiment peur." Il faut qu'il trouve une solution pour surmonter sa "gigantesque trouille". Et puis, au premier chapitre, le gamin, en regardant Mission impossible, décide de devenir "agent secret infiltré en territoire ennemi". Il s'invente une mission: enquêter sur les dangers qui guettent les sixièmes." Sur le modèle de James Bond, Antoine monte une équipe de choc avec ses camarades et c'est parti...
Pour avoir dans mon entourage des enfants qui s'apprêtent à franchir le cap de la sixième, je me disais que ça pouvait être pile poil la lecture qui les intéresserait, d'autant plus que ça s'annonce sur le ton de la dérision et du comique. A la fin du livre, on trouve le dossier "top secret" rédigé par Antoine après sa mission.
J'avoue d'emblée que j'ai, dès le départ, tiqué. Antoine passe du statut de mort de trouille à celui de James Bond d'un coup, comme par magie, juste en regardant un fim : un peu too much, même dans le registre comique. Personnage de gamin peu crédible.
Puis ensuite, le récit de ses aventures part vraiment dans le registre du rocambolesque. Encore une fois, pourquoi pas. Mais la lecture est brouillée par la reproduction des "notes" prises par Antoine ou les autres gamins, les SMS qu'ils s'envoient, les dessins divers, jusqu'à en surcharger le récit principal. (C'est d'autant inutile pour la plupart qu'on retrouve les notes à la fin du roman, dans le dossier "Mission collège"). Parfois, on perd le fil.
Ensuite le contenu m'a parfois agacée, même si c'est supposé être une fiction sur le registre du comique.
Les gamins se cachent dans le collège après la dernière heure de cours, attendent que tout le monde s'en aillent, découvrent que la principale et son adjoint dorment sur place. Ils descendent dans les locaux de l'administration sans avoir à désamorcer aucune alarme, juste à crocheter une serrure de porte de bureau. Ils font tomber une lampe torche dont le verre, en se brisant sur le sol, alertent le gardien et la principale. Mais ces derniers pensent que la cause du bruit est la chute d'un cadre suspendu. Les élèves s'infiltrent dans le bureau de la secrétaire pour voler les codes d'accès des profs au logiciel Viescolaire.com où les parents peuvent consulter en ligne ce qu'ont mis les enseignants (dans la vraie vie, c'est Viescolaire.net). Ils arrivent à accéder au contenu de l'ordinateur du secrétariat juste en appuyant sur le bouton "on". Dans les tiroirs du bureau ils trouvent un "bulletin vide" (un bulletin vierge j'imagine!)....
C'est bien connu, les collèges ne sont pas dotés d'alarme se déclenchant à la moindre intrusion, on rentre dans les ordinateurs comme dans du beurre et il n'y a qu'à ouvrir les tiroirs pour trouver des documents vierges déjà signés... Un peu facile !
Enfin, dans le document "Mission collège", il y a pas mal de choses inexactes ou plutôt mal définies :
Le Conseiller Principal d'Education (dont il est beaucoup question dans ce roman) "c'est le boss des surveillants". En voilà une définition galvaudée ! Un CPE est certes le supérieur hiérarchique des surveillants, mais certainement pas un surveillant général, comme ça le laisse sous-entendre. Ca n'existe plus depuis plus de trente ans ! Depuis, les missions ont beaucoup changé. Sa mission est dans son titre de fonction.
"Si tu fais vraiment l'andouille en classe, on t'envoie chez le CPE. Si tu as plein d'absences ou de retards, on t'envoie chez le CPE. S'il y a une embrouille dans la cour, on t'envoie chez le CPE. Si tu te fais choper dans la réserve de la cantine, on t'envoie chez le CPE." Il manque quelque chose d'essentiel : "Si tu as des problèmes, tu peux aller voir le CPE pour en parler". Un CPE n'est pas là que pour réprimander mais surtout pour écouter, conseiller, détecter les problèmes et aider à les résoudre. Pour un roman jeunesse, c'est quand même important de le signaler. Dommage d'ailleurs qu'ici ce ne soit pas franchement un personnage sympathique !
Autre exemple :
"C.D.I (Centre de Documentation et d'Information)
C'est la bibliothèque du collège. Encore une preuve qu'ils compliquent tout exprès.
Quand il est ouvert (mais chez nous, c'est rare), tu y trouves des livres, des dictionnaires, des ordinateurs et des imprimantes."
J'en connais qui seront ravi(e)s de lire ceci !! Et il y a une subtilité entre CDI et bibliothèque, entre bibliothécaire et professeur documentaliste...
Bref, un ensemble de choses qui ont fait que je n'ai pas adhéré à ce roman. J'aime bien les romans déjantés mais quand ça se tient. Je suis plutôt bon public avec les situations comiques, mais là j'avoue que je suis restée de marbre.
J'ai eu du mal à terminer ma lecture, pas franchement convaincue que ce soit le meilleur guide de survie pour aider les élèves de CM2 à franchir le pas sans crainte.
Un rendez-vous manqué donc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
prixlitt67
  08 février 2016
C'est l'histoire d'Antoine Lebic. Ce personnage a été créé par Sophie Dieuaide, auteur de littérature jeunesse. Ses aventures ont d'abord été racontées dans la série « La Vie héroïque d'Antoine Lebic », qui comportait trois tomes. Antoine Lebic à ce moment-là était en classe de CM2. Dans mission collège, les mêmes personnages reprennent leur rôle, mais ils ont un an de plus.
Dès la rentrée, il passe à l'action avec ses camarades : ils vont enquêter sur les dangers qui guettent les sixièmes. Pour remplir cette mission, ils sont prêts à tout, et même rentrer dans le collège la nuit !
Mission Collège est un roman policier. J'ai aimé cette histoire car il s'agît d'une enquête, avec des défis, des missions, et des enfants, de mon âge, qui n'hésitent pas à enfreindre les interdits pour aider les autres élèves de 6e à affronter leurs premiers pas dans un collège. Par contre, j'ai trouvé que l'histoire était un peu longue, j'ai eu du coup du mal à terminer le livre, malgré une enquête bien menée.
(Arizine)
C'est un enfant appelé Antoine qui rentre en 6° et il a peur. Il organise une mission appelée mission collège dont le but est de créer un dossier top secret pour les futurs sixièmes, afin qu'ils soient moins angoissés lors de leur rentrée des classes … avec plusieurs amis (Jonathan,Magali...) , ils se mettent au travail dès le premier jour de la rentrée. Leur bande s'agrandit avec l'arrivée d'autres amis (Zoé,Lisa, Tom) et Jonathan change de classe pour aller avec Antoine et Magali. Ils prennent tous un nom d'espion comme 007 ou encore Mary Goodnight. Ils passent à l'action et cherchent des indices secrets. Sophie Dieuaide est un auteur qui a déjà reçu quelques prix jeunesses … ce n'est pas le premier livre où Antoine Lebic est mis en scène, puisque les premières aventures de ce personnage se déroulent en CM2 dans la série « la vie héroïque d'Antoine Lebic ».
Ce livre est intéressant car il permet de suivre pas à pas la mission organisée par Antoine, il y a des moments très amusants, notamment lorsqu'ils montent leur quartier général, par contre c'est une situation bien romancée car cela ne peut pas avoir lieu dans un collège, tout comme dormir la nuit dans un établissement scolaire … L'intrigue est bien menée, et le livret top secret est très bien détaillé à la fin du livre ! Je recommanderais ce livre à un camarade qui est actuellement en CM2 et qui pourrait se poser des questions sur le collège !
(Oubeyd)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
orbeorbe   04 juin 2015
il y a 8 pages pour la correspondance entre la famille et le collège. Il y a 2 pages pour les absences et seulement 4 petites pour les retards (ça fait court). 10 pages de règlement (ça fait long). 7 pages pour nous dénoncer aux parents (alors qu'on a encore rien fait!), dont 3 pour dire qu'on a pas rendu mes devoirs. Et 4 pour critiquer notre comportement.
Commenter  J’apprécie          100
claireoclaireo   29 janvier 2019
... dès la cinquième on peut apprendre d'autres langues qu'ils appellent (je jure que c'est vrai) des langues mortes.
Ça veut dire que tous les gens qui la parlaient sont morts !
Je sais, j'ai trouvé ça atroce aussi.
Commenter  J’apprécie          170
cdiwalloncdiwallon   29 décembre 2015
Pour atteindre la salle des profs, il faut passer des portes battantes, le genre qui te décapite si tu ne fais pas gaffe à te faufiler assez vite. Il faut remonter ensuite un couloir étroit. Et puis, ils sont là. Des profs partout, des profs qui te dévisagent en fronçant les sourcils, des profs qui te regardent avec des yeux comme des lasers et même qu'ils te désintègreraient sur place si ça ne risquait pas de faire des histoires avec ton responsable légal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
claireoclaireo   31 janvier 2019
Dans un film de science-fiction, quand les humains ont un comportement étrange, quand ils se transforment en zombies qui marchent au ralenti par exemple, on découvre vite qu'il y a un très méchant savant fou là-dessous.
Commenter  J’apprécie          40
claireoclaireo   31 janvier 2019
Mais qui avait pu transformer les élèves de CM2 qui rigolaient tout le temps en sixièmes qui ne bougent plus ?
Commenter  J’apprécie          80
Video de Sophie Dieuaide (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Dieuaide
Lectomaton Sophie Dieuaide "Le chouchou de Madame"
autres livres classés : collègeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

La vie rêvée ou presque de Manon D.

Quel est le prénom du nain de jardin ?

Passe Partout
Norbert
Robert
Gilbert

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : La vie rêvée ou presque de Manon D. de Sophie DieuaideCréer un quiz sur ce livre