AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Vanessa Hié (Illustrateur)
ISBN : 2203158166
Éditeur : Casterman (31/05/2006)

Note moyenne : 3.81/5 (sur 47 notes)
Résumé :

« OEdipe se fâche, il sort son épée et couic! il le zigouille... Ça y est! Il a tué son père! - Ça, ça me plaît comme scène ! a lancé Baptiste. Il a crié: - Moi, je fais OEdipe dans votre pièce, madame! Et vous allez voir c'que vous allez voir ! Schlac, schlac, je fais de l'escrime, moi! Il ne va pas rigoler, l'attacheur d'enfant! » Monter un spectacle de qualité, ce n'est pas simple, surtout quand on s'attaque à la légende d'OEdipe ! Entre ceux qui ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (16) Voir plus Ajouter une critique
_BNFA
  07 août 2014
Madame Lecca, la maîtresse de Ludovic, en a assez des pièces de théâtre inventées par les élèves pour la fête de fin d'année de l'école. Elle refuse de jouer la suite de « Godzitor », que ses élèves ont mis en scène l'an passé.
Elle aimerait – pour une fois ! - un spectacle de qualité. Elle décide donc de leur faire jouer la légende d'Oedipe, rappelant à ses élèves qu'ils sont à l'école pour apprendre et que les histoires de mutants n'y ont pas leur place.
Les élèves, qui ignorent tout d'Oedipe et sont déçus de ne pouvoir jouer ce qu'ils avaient prévu, se montrent d'abord réticents. La maîtresse leur demande d'écrire les dialogues au fur et à mesure qu'elle leur conte la légende d'Oedipe mais les élèves, dissipés et impatients, n'y comprennent rien et proposent sans cesse des ajustements, oubliant qu'ils ont affaire à des personnages antiques. Il est bien difficile pour la maîtresse de leur faire comprendre qu'on ne peut changer les éléments d'un mythe !
Vient ensuite, pour chacun, le moment d'apprendre son rôle, de répéter, de fabriquer les costumes et les décors. Les élèves se prennent rapidement au jeu et tous ont à coeur d'offrir à leur public un spectacle de qualité. Comment va se passer la grande première devant les parents et les autres élèves de l'école ?
« Oedipe, schlac ! schlac ! » est un roman plein d'humour, qui donne envie d'en savoir plus sur la légende d'Oedipe et de monter un spectacle de théâtre avec ses amis ou ses camarades de classe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
MllePeregrine
  07 mars 2012
Voilà un livre très sympathique, drôle et simple d'accès!
Sophie Dieuaide nous plonge dans la vie d'une classe qui tente de monter la pièce d'Oedipe roi, dont ils n'ont jamais entendu parlé. C'est grâce à la maîtresse que peu à peu les jeunes enfants découvrent l'histoire du héros grec et se prennent au jeu en donnant tout d'eux-même (parfois trop!) pour interpréter cette pièce devant un public en fin d'année.
Ce livre joue sur deux tableaux: la plongée dans la mise en scène théâtrale; et en même temps la découverte du mythe d'Oedipe. C'est un ouvrage idéal pour aborder ces deux notions avec des élèves!
Commenter  J’apprécie          210
LeScribouillard
  27 mars 2018
Ce livre a de quoi refroidir. On pourrait le qualifier de plagiat pur et simple du Petit Nicolas, d'autres s'émerveilleront devant la naïveté des sales gosses, j'ai envie de dire : tout ça, on s'en fout un peu. Non, ce bouquin m'a fait du bien parce qu'il m'a entraîné exactement dans le délire que je voulais, sans jamais trop en faire.
Voilà ce qui se passe avec les fêtes de fin d'année : tout part en saucisse et les élèves ne pensent qu'à se battre entre eux. Il y a ceux qui veulent être sur scène mais qui sont obligés de fabriquer les décors (du genre des châteaux dont les créneaux sont des rouleaux de PQ), il y a ceux qui ne veulent pas y aller, il y a ceux pour qui tout roule jusqu'au dernier moment où ils oublient leur texte. Tout cet univers, Sophie Dieuaide arrive à le croquer avec la justesse de "Vive la République" et la dérision de Goscinny. Il y a même une annexe à la fin avec la pièce réécrite par les élèves (savoureuse, mais il faut lire le récit avant pour comprendre les références).
Alors, oui, il y aura un Nicolas, il y a aura un Agnan, il y aura des Rufus en pagaille, et tout partira en vrille. Mais ce sera éminemment mieux dosé qu'un grossier, tiède et insipide "Petit Gus". Il faut des catastrophes, alors Sophie y va sans détour. Il faut aussi du réalisme, alors elle évite de s'enfoncer trop loin et surfe entre le réalisme et la dérision. Au final, on en arrive à une pièce ratée, tellement ratée qu'elle en devient merveilleuse, un nanar du 6e art porté par les fameux petits monstres qui avaient engendré l'année d'avant les aventures de Godzitor et les mutants débiles. Ici, on ne dézingue pas le mythe d'Oedipe. On l'atomise.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ladythat
  22 octobre 2014
Oedipe, schlac! schlac! ou comment aborder un mythe grecque avec humour et légèreté.
Une classe de CM2 prépare son spectacle de fin d'année, la maîtresse a choisi de faire une adaptation du mythe d'Oedipe, les enfants sont laissés assez libre sur le choix des dialogues – même si l'enseignante n'hésite pas à corriger derrière – ce qui donne une version comique interprétée avec beaucoup de légèreté par des enfants plus ou moins investis.
L'écriture est moderne, tout à fait dans l'air du temps avec des gamins pas très cultivés et à l'imagination débordante. Pas facile de faire rire mais le résultat est là, ça fonctionne même plutôt bien et je pense que c'est une bonne idée d'encourager les enfants à découvrir une légende au travers d'une lecture divertissante et fraîche. Maintenant je n'ai pas été conquise mais pour un public de fin primaire/début collège je pense que le ton est le bon.
Lien : http://sirthisandladythat.wo..
Commenter  J’apprécie          120
michfred
  01 mai 2015
Oedipe-Roi à la portée des CM2...et pour faire sourire d'aise les adultes!
Une excellente façon de faire revivre les grands mythes grecs, pleine d'humour et d'irrévérence salutaire!
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
shiva25shiva25   12 août 2015
Les élèves d'une classe de CM2 doivent monter la pièce d'OEdipe roi. Leur maitresse les laisse improviser les dialogues, ce qui crée un décalage avec la tragédie. Le discours des élèves est familier, leur interprétation fait apparaitre des anachronismes. Le narrateur étant un des élèves de la classe, les événements sont racontés de son point de vue, de manière naïve, ce qui renforce l'effet comique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
barbeliabarbelia   30 mai 2013
Le trou. Le vide total. Je ne me souvenais pas un seul mot de mon texte. J'avais même oublié qui j'étais, ce que je faisais là. On m'aurait dit que je jouais une marguerite dans un champ de blé, je l'aurais cru. Œdipe me faisait des grimaces terribles, il transpirait à grosses gouttes. Je l'ai vu inspirer un grand coup et se ressaisir.
Commenter  J’apprécie          40
KawaneKawane   02 septembre 2015
Oedipe, en grec, ça voulait dire "pieds enflés", d'accord c'était à cause des pieds attachés du petit, mais quand même c'était laid comme prénom.
Commenter  J’apprécie          40
sofihsofih   25 avril 2017
oedipe se fache,il sort son épèe et couic!
...ca y est il a tué son pére !
MONTER UN SPECTACLE DE QUALITé ,CE N'EST PAS SI SIMPLE
Commenter  J’apprécie          30
sofihsofih   25 avril 2017
A quatre heure et demie je suis rentré sans trainer a la maison J aivais un boulot de fou

les gens ne vont pas se battre pour voir notre spectacle a grogne batiste
Commenter  J’apprécie          20
Video de Sophie Dieuaide (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sophie Dieuaide
Lectomaton Sophie Dieuaide "Le chouchou de Madame"
autres livres classés : écoleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La vie rêvée ou presque de Manon D.

Quel est le prénom du nain de jardin ?

Passe Partout
Norbert
Robert
Gilbert

6 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : La vie rêvée ou presque de Manon D. de Sophie DieuaideCréer un quiz sur ce livre
.. ..